Terraform : guide de configuration d'un cluster à haute disponibilité pour SAP NetWeaver sur RHEL

Restez organisé à l'aide des collections Enregistrez et classez les contenus selon vos préférences.

Ce guide explique comment automatiser le déploiement d'un cluster à haute disponibilité Red Hat Enterprise Linux (RHEL) optimisé pour SAP NetWeaver.

Ce guide utilise Terraform pour déployer deux machines virtuelles (VM) Compute Engine, une adresse IP virtuelle avec mise en œuvre d'un équilibreur de charge TCP/UDP interne et un cluster à haute disponibilité basé sur un système d'exploitation, le tout conformément aux bonnes pratiques de Google Cloud, de SAP et du fournisseur du système d'exploitation.

Pour en savoir plus sur le déploiement de VM Compute Engine pour SAP NetWeaver non spécifiques à la haute disponibilité, consultez le guide de déploiement de SAP NetWeaver spécifique à votre système d'exploitation.

Pour configurer un cluster à haute disponibilité pour SAP NetWeaver sur SUSE Linux Enterprise Server (SLES), consultez le guide de configuration manuelle d'un cluster à haute disponibilité pour SAP NetWeaver sur SLES.

Ce guide est destiné aux utilisateurs avancés de SAP NetWeaver qui connaissent bien les configurations Linux à haute disponibilité pour SAP NetWeaver.

Système déployé dans ce guide

En suivant ce guide, vous allez déployer deux instances SAP NetWeaver et configurer un cluster à haute disponibilité sur RHEL. Chacune de ces instances SAP NetWeaver va être déployée sur des VM Compute Engine situées dans des zones différentes, mais au sein de la même région. Ce guide ne traite pas de l'installation à haute disponibilité de la base de données sous-jacente.

Présentation d'un cluster Linux à haute disponibilité pour un système SAP NetWeaver à nœud unique.

Le cluster déployé inclut les fonctions et fonctionnalités suivantes :

  • Deux VM hôtes, l'une pour l'instance ASCS active et l'autre pour l'instance active d'un serveur de réplication de mise en file d'attente ENSA2 ou ENSA1. Les instances ENSA2 et ENSA1 sont appelées ERS.
  • Le gestionnaire de ressources de cluster à haute disponibilité Pacemaker
  • Un mécanisme de cloisonnement STONITH
  • Le redémarrage automatique de l'instance ayant échoué en tant que nouvelle instance secondaire

Prerequisites

Avant de créer le cluster à haute disponibilité SAP NetWeaver, assurez-vous que les conditions préalables suivantes sont remplies :

Sauf indication contraire pour l'environnement Google Cloud, les informations de ce guide sont cohérentes avec les guides associés Red Hat et SAP :

Créer un réseau

Pour des raisons de sécurité, nous vous recommandons de créer un réseau, dont vous contrôlez les accès en ajoutant des règles de pare-feu ou toute autre méthode.

Si votre projet dispose d'un réseau VPC par défaut, ne l'utilisez pas. À la place, créez votre propre réseau VPC afin que les seules règles de pare-feu appliquées soient celles que vous créez explicitement.

Lors du déploiement, les instances de VM nécessitent généralement un accès à Internet pour télécharger l'agent Monitoring de Google. Si vous utilisez l'une des images Linux certifiées SAP disponibles dans Google Cloud, l'instance de VM requiert également l'accès à Internet pour enregistrer la licence et accéder aux dépôts des fournisseurs d'OS. Une configuration comprenant une passerelle NAT et des tags réseau de VM permet aux VM cibles d'accéder à Internet même si elles ne possèdent pas d'adresses IP externes.

Pour créer un réseau VPC pour votre projet, procédez comme suit :

  1. Créez un réseau en mode personnalisé. Pour plus d'informations, consultez la section Créer un réseau en mode personnalisé.

  2. Créez un sous-réseau, puis spécifiez la région et la plage d'adresses IP. Pour plus d'informations, consultez la section Ajouter des sous-réseaux.

Configurer une passerelle NAT

Si vous avez besoin de créer une ou plusieurs VM sans adresse IP publique, vous devez utiliser la traduction d'adresse réseau (NAT) pour permettre aux VM d'accéder à Internet. Utilisez Cloud NAT, un service géré distribué et défini par logiciel de Google Cloud, qui permet aux VM d'envoyer des paquets sortants vers Internet et de recevoir tous les paquets de réponses entrants établis correspondants. Vous pouvez également configurer une VM distincte en tant que passerelle NAT.

Pour créer une instance Cloud NAT pour votre projet, consultez la page Utiliser Cloud NAT.

Une fois que vous avez configuré Cloud NAT pour votre projet, vos instances de VM peuvent accéder en toute sécurité à Internet sans adresse IP publique.

Ajouter des règles de pare-feu

Par défaut, les connexions entrantes extérieures au réseau Google Cloud sont bloquées. Pour autoriser les connexions entrantes, configurez une règle de pare-feu pour votre VM. Les règles de pare-feu ne régulent que les nouvelles connexions entrantes vers une VM. Une fois la connexion avec une VM établie, le trafic est autorisé dans les deux directions via cette connexion.

Vous pouvez créer une règle de pare-feu qui autorise l'accès à des ports spécifiés ou pour autoriser l'accès entre plusieurs VM d'un même sous-réseau.

Créez des règles de pare-feu pour autoriser l'accès à des éléments tels que :

  • Les ports par défaut utilisés par SAP NetWeaver, comme indiqué dans le document Ports TCP/IP de tous les produits SAP.
  • Les connexions de votre ordinateur ou votre environnement de réseau d'entreprise vers votre instance de VM Compute Engine. Si vous ne savez pas quelle adresse IP utiliser, contactez l'administrateur réseau de votre entreprise.
  • Communication entre VM dans une configuration à trois niveaux, évolutive ou à haute disponibilité. Par exemple, si vous déployez un système à trois niveaux, votre sous-réseau comprend au moins deux VM : une VM pour SAP NetWeaver et une autre pour le serveur de base de données. Pour activer la communication entre deux VM, vous devez créer une règle de pare-feu autorisant le trafic provenant du sous-réseau.
  • Vérifications d'état de Cloud Load Balancing. Pour en savoir plus, consultez la section Créer une règle de pare-feu pour les vérifications d'état.

Consultez la section Créer des règles de pare-feu pour créer les règles de pare-feu de votre projet.

Créer un cluster Linux à haute disponibilité pour SAP NetWeaver

Les instructions suivantes utilisent un fichier de configuration Terraform pour créer un cluster RHEL à haute disponibilité pour SAP NetWeaver avec deux VM Compute Engine. Les VM Compute Engine sont créées dans deux zones cibles dans une configuration de basculement automatique pour les services centraux SAP et la réplication en file d'attente.

Vous définissez les options de configuration du cluster à haute disponibilité SAP NetWeaver dans un fichier de configuration Terraform.

  1. Ouvrez Cloud Shell.

    Accéder à Cloud Shell

  2. Téléchargez dans votre répertoire de travail le fichier de configuration sap_nw_ha.tf du cluster SAP NetWeaver à haute disponibilité :

    $ wget https://storage.googleapis.com/cloudsapdeploy/terraform/latest/terraform/sap_nw_ha/terraform/sap_nw_ha.tf
  3. Ouvrez le fichier sap_nw_ha.tf dans l'éditeur de code Cloud Shell.

    Pour ce faire, cliquez sur l'icône en forme de crayon située dans l'angle supérieur droit de la fenêtre du terminal Cloud Shell.

  4. Dans le fichier sap_nw_ha.tf, mettez à jour les valeurs d'argument en remplaçant le contenu entre guillemets doubles par les valeurs de votre installation. Les arguments sont décrits dans le tableau suivant.

    Argument Data type Description
    source String

    Spécifie l'emplacement et la version du module Terraform à utiliser lors du déploiement.

    Le fichier de configuration DEPLOYMENT_TYPE.tf comprend deux instances de l'argument source : l'une active et l'autre incluse en tant que commentaire. L'argument source actif par défaut spécifie latest comme version de module. La deuxième instance de l'argument source, qui est désactivée par défaut par un caractère # de début, spécifie un horodatage qui identifie une version de module.

    Si vous avez besoin que tous vos déploiements utilisent la même version de module, supprimez le caractère # de début de l'argument source qui spécifie l'horodatage de la version, puis ajoutez-le à l'argument source spécifiant latest.

    project_id String Indiquez l'ID de votre projet Google Cloud dans lequel vous déployez ce système.
    machine_type String Spécifiez le type de machine virtuelle (VM) Compute Engine sur lequel vous devez exécuter votre système SAP. Si vous avez besoin d'un type de VM personnalisé, spécifiez un type de VM prédéfini avec un nombre de processeurs virtuels le plus proche possible de la quantité dont vous avez besoin tout en étant légèrement supérieur. Une fois le déploiement terminé, modifiez le nombre de processeurs virtuels et la quantité de mémoire.
    network String Indiquez le nom du réseau dans lequel vous devez créer l'équilibreur de charge qui gère l'adresse IP virtuelle.

    Si vous utilisez un réseau VPC partagé, vous devez ajouter l'ID du projet hôte en guise de répertoire parent du nom de réseau. Par exemple : HOST_PROJECT_ID/NETWORK_NAME.

    subnetwork String Spécifiez le nom du sous-réseau que vous avez créé à une étape précédente. Si vous procédez au déploiement sur un VPC partagé, spécifiez cette valeur en tant que SHARED_VPC_PROJECT_ID/SUBNETWORK. Exemple : myproject/network1.
    linux_image String Indiquez le nom de l'image du système d'exploitation Linux sur laquelle vous souhaitez déployer votre système SAP. Par exemple, rhel-8-4-sap-ha. Pour obtenir la liste des images de système d'exploitation disponibles, consultez la page Images dans la console Google Cloud.
    linux_image_project String Spécifiez le projet Google Cloud qui contient l'image que vous avez spécifiée pour l'argument linux_image. Ce projet peut être votre propre projet ou un projet d'image Google Cloud. Pour une image Compute Engine, spécifiez rhel-sap-cloud. Pour trouver le projet d'image correspondant à votre système d'exploitation, consultez la page Détails des systèmes d'exploitation.
    sap_primary_instance String Spécifiez le nom de l'instance de VM pour le système SAP NetWeaver principal. Il s'agit de votre emplacement ASCS initial. Ce nom peut contenir des lettres minuscules, des chiffres ou des traits d'union. Il ne doit pas dépasser 13 caractères.
    sap_primary_zone String Spécifiez une zone dans laquelle le système SAP NetWeaver principal est déployé. Les zones principale et secondaire doivent être dans la même région.
    sap_secondary_instance String Spécifiez un nom pour l'instance de VM du système SAP NetWeaver secondaire. Il s'agit de votre emplacement ERS initial. Ce nom peut contenir des lettres minuscules, des chiffres ou des traits d'union. Il ne doit pas dépasser 13 caractères.
    sap_secondary_zone String Spécifiez une zone dans laquelle le système SAP NetWeaver secondaire est déployé. Les zones principale et secondaire doivent être dans la même région.
    nfs_path String Spécifiez le point d'installation NFS pour le système de fichiers partagé. Par exemple, 10.163.58.114:/ssd_nfs.
    sap_sid String Spécifiez un ID pour le système SAP. L'ID doit comporter trois caractères alphanumériques et commencer par une lettre. Toutes les lettres doivent être en majuscules.
    hc_firewall_rule_name String Facultatif. Spécifiez un nom pour la règle de pare-feu de vérification de l'état. La valeur par défaut est SAP_SID-hc-allow.
    hc_network_tag String Facultatif. Spécifiez un ou plusieurs tags réseau séparés par une virgule que vous souhaitez associer à vos instances de VM pour la règle de pare-feu de vérification de l'état. La valeur par défaut est SAP_SID-hc-allow-tag.
    scs_inst_group_name String Facultatif. Spécifiez un nom pour le groupe d'instances ASCS. La valeur par défaut est SAP_SID-scs-ig.
    scs_hc_name String Facultatif. Spécifiez un nom pour la vérification de l'état ASCS. La valeur par défaut est SAP_SID-scs-hc.
    scs_hc_port String Facultatif. Spécifiez un nom pour la vérification de l'état ASCS. Pour éviter tout conflit avec d'autres services, indiquez le numéro de port de la vérification d'état ASCS dans la plage privée (49152-65535). La valeur par défaut est 60000.
    scs_vip_address String Facultatif. Spécifiez une adresse IP non utilisée dans le sous-réseau spécifié dans subnetwork précédemment à utiliser comme adresse IP virtuelle pour l'instance ASCS. Si rien n'est spécifié, les scripts de déploiement sélectionnent automatiquement une adresse IP non utilisée dans le sous-réseau spécifié.
    scs_vip_name String Facultatif. Spécifiez un nom pour l'adresse IP virtuelle ASCS. La valeur par défaut est SAP_SID-scs-vip.
    scs_backend_svc_name String Facultatif. Spécifiez un nom pour le service de backend ASCS. La valeur par défaut est SAP_SID-scs-backend-svc.
    scs_forw_rule_name String Facultatif. Spécifiez un nom pour la règle de transfert ASCS. La valeur par défaut est SAP_SID-scs-fwd-rule.
    ers_inst_group_name String Facultatif. Indiquez le nom du groupe d'instances ERS. La valeur par défaut est SAP_SID-ers-ig.
    ers_hc_name String Facultatif. Indiquez un nom pour la vérification de l'état ERS. La valeur par défaut est SAP_SID-ers-hc.
    ers_hc_port String Facultatif. Indiquez un nom pour la vérification de l'état ERS. Pour éviter tout conflit avec d'autres services, indiquez le numéro de port de la vérification d'état ERS dans la plage privée (49152-65535). La valeur par défaut est 60010.
    ers_vip_address String Facultatif. Spécifiez une adresse IP non utilisée dans le sous-réseau spécifié dans subnetwork précédemment à utiliser comme adresse IP virtuelle pour l'instance ERS. Si rien n'est spécifié, les scripts de déploiement sélectionnent automatiquement une adresse IP non utilisée dans le sous-réseau spécifié.
    ers_vip_name String Facultatif. Spécifiez un nom pour l'adresse IP virtuelle ERS. La valeur par défaut est SAP_SID-ers-vip.
    ers_backend_svc_name String Facultatif. Indiquez le nom du service de backend ERS. La valeur par défaut est SAP_SID-ers-backend-svc.
    ers_forw_rule_name String Facultatif. Indiquez un nom pour la règle de transfert ERS. La valeur par défaut est SAP_SID-ers-fwd-rule.
    usr_sap_size Integer Facultatif. Spécifiez la taille du disque /usr/sap en Go. La taille minimale est de 8 Go. La valeur par défaut est 8.
    sap_mnt_size Integer Facultatif. Spécifiez la taille du disque /sapmnt en Go. La taille minimale est de 8 Go. La valeur par défaut est 8.
    swap_size Integer Facultatif. Spécifiez la taille du volume en Go. La taille minimale est de 8 Go. La valeur par défaut est 8.
    sap_scs_instance_number String Facultatif. Spécifiez le numéro d'instance ASCS. La valeur sap_scs_instance_number doit être un nombre à deux chiffres. Si vous devez spécifier un numéro à un seul chiffre, ajoutez un 0 devant le numéro. Par exemple, 07. La valeur par défaut est 00.
    sap_ers_instance_number String Facultatif. Spécifiez le numéro d'instance ERS. La valeur sap_ers_instance_number doit être un nombre à deux chiffres. Si vous devez spécifier un numéro à un seul chiffre, ajoutez un 0 devant le numéro. Par exemple, 07. La valeur par défaut est 10.
    sap_nw_abap Booléen Facultatif. Indiquez si vous déployez une pile ABAP ou une pile Java de SAP NetWeaver. Pour une pile Java de SAP NetWeaver, spécifiez false. La valeur par défaut est true.
    pacemaker_cluster_name String Facultatif. Spécifiez un nom pour le cluster Pacemaker. La valeur par défaut est SAP_SID-cluster.
    public_ip Booléen Facultatif. Pour créer une adresse IP publique éphémère pour les instances de VM, définissez public_ip sur true. La valeur par défaut est false.
    service_account String Facultatif. Spécifiez l'adresse e-mail d'un compte de service géré par l'utilisateur qui sera utilisée par les VM hôtes et par les programmes qui s'exécutent sur celles-ci. Par exemple, svc-acct-name@project-id.iam.gserviceaccount.com.

    Si vous spécifiez cet argument sans valeur ou si vous l'omettez, le script d'installation utilise le compte de service Compute Engine par défaut. Pour en savoir plus, consultez la page Gestion de l'authentification et des accès pour les programmes SAP sur Google Cloud.

    network_tags String Facultatif. Spécifiez un ou plusieurs tags réseau séparés par une virgule que vous souhaitez associer à vos instances de VM à des fins de routage ou de pare-feu.

    Un tag réseau pour les composants ILB est automatiquement ajouté aux tags réseau de la VM.

    Si vous spécifiez public_ip = false et ne spécifiez pas de tag réseau, veillez à fournir un autre moyen d'accès à Internet.

    sap_deployment_debug Booléen Facultatif. Lorsque Cloud Customer Care vous demande d'activer le débogage pour votre déploiement, spécifiez true, qui permet au déploiement de générer des journaux de déploiement détaillés. La valeur par défaut est false.
    primary_reservation_name String Facultatif. Si vous souhaitez utiliser une réservation de VM Compute Engine spécifique pour le provisionnement de l'instance de VM qui héberge l'instance SAP HANA principale de votre cluster à haute disponibilité, spécifiez le nom de la réservation. Par défaut, le script d'installation sélectionne toute réservation Compute Engine disponible en fonction des conditions suivantes.

    Que vous définissiez son nom ou que le script d'installation le sélectionne automatiquement, la réservation doit être définie comme suit pour être utilisable :

    • L'option specificReservationRequired est définie sur true ou, dans la console Google Cloud, l'option Sélectionner une réservation spécifique est sélectionnée.
    • Certains types de machines Compute Engine sont compatibles avec les plates-formes de processeur qui ne sont pas couvertes par la certification SAP de ce type de machine. Si la réservation cible concerne l'un des types de machines suivants, la réservation doit spécifier les plates-formes de processeur minimales, comme indiqué :
      • n1-highmem-32 : Intel Broadwell
      • n1-highmem-64 : Intel Broadwell
      • n1-highmem-96 : Intel Skylake
      • m1-megamem-96 : Intel Skylake
    • Les plates-formes de processeur minimales pour tous les autres types de machines certifiés par SAP pour une utilisation sur Google Cloud sont conformes à la configuration minimale requise de processeur SAP.
    secondary_reservation_name String Facultatif. Si vous souhaitez utiliser une réservation de VM Compute Engine spécifique pour le provisionnement de l'instance de VM qui héberge l'instance SAP HANA secondaire de votre cluster à haute disponibilité, spécifiez le nom de la réservation. Par défaut, le script d'installation sélectionne toute réservation Compute Engine disponible en fonction des conditions suivantes.

    Que vous définissiez son nom ou que le script d'installation le sélectionne automatiquement, la réservation doit être définie comme suit pour être utilisable :

    • L'option specificReservationRequired est définie sur true ou, dans la console Google Cloud, l'option Sélectionner une réservation spécifique est sélectionnée.
    • Certains types de machines Compute Engine sont compatibles avec les plates-formes de processeur qui ne sont pas couvertes par la certification SAP de ce type de machine. Si la réservation cible concerne l'un des types de machines suivants, la réservation doit spécifier les plates-formes de processeur minimales, comme indiqué :
      • n1-highmem-32 : Intel Broadwell
      • n1-highmem-64 : Intel Broadwell
      • n1-highmem-96 : Intel Skylake
      • m1-megamem-96 : Intel Skylake
    • Les plates-formes de processeur minimales pour tous les autres types de machines certifiés par SAP pour une utilisation sur Google Cloud sont conformes à la configuration minimale requise de processeur SAP.

    L'exemple suivant montre un fichier de configuration terminé qui définit un cluster à haute disponibilité pour SAP NetWeaver. Le cluster gère l'adresse IP virtuelle à l'aide de l'équilibrage de charge TCP/UDP interne.

    Terraform déploie les ressources Google Cloud définies dans le fichier de configuration, puis les scripts de démarrage prennent le relais pour configurer le système d'exploitation et configurer le cluster Linux haute disponibilité.

    Pour plus de clarté, les commentaires du fichier de configuration sont omis dans l'exemple.

       # ...
         module "sap_nw_ha" {
         source = "https://storage.googleapis.com/cloudsapdeploy/terraform/latest/terraform/sap_nw_ha/sap_nw_ha_module.zip"
       #
       # By default, this source file uses the latest release of the terraform module
       # for SAP on Google Cloud.  To fix your deployments to a specific release
       # of the module, comment out the source argument above and uncomment the source argument below.
       #
       # source = "https://storage.googleapis.com/cloudsapdeploy/terraform/202201240926/terraform/sap_nw_ha/sap_nw_ha_module.zip"
       #
       # ...
       #
       project_id = "example-project-123456"
       machine_type = "n2-highmem-32"
       network = "example-network"
       subnetwork = "example-subnet-us-central1"
       linux_image = "rhel-8-4-sap-ha"
       linux_image_project = "rhel-sap-cloud"
    
       sap_primary_instance = "nw-ha-vm-1"
       sap_primary_zone = "us-central1-a"
    
       sap_secondary_instance = "nw-ha-vm-2"
       sap_secondary_zone = "us-central1-c"
    
       nfs_path = "10.223.55.130:/pr1_nw"
    
       sap_sid = "PR1"
       # ...
    }
  5. Initialisez votre répertoire de travail actuel et téléchargez les fichiers de modules et le plug-in du fournisseur Terraform pour Google Cloud :

    terraform init

    La commande terraform init prépare votre répertoire de travail pour d'autres commandes Terraform.

    Pour forcer l'actualisation du plug-in du fournisseur et des fichiers de configuration dans votre répertoire de travail, spécifiez l'option --upgrade. Si l'option --upgrade est omise et que vous n'apportez aucune modification à votre répertoire de travail, Terraform utilise les copies mises en cache localement, même si latest est spécifié dans l'URL source.

    terraform init --upgrade 
  6. Vous pouvez également créer le plan d'exécution Terraform :

    terraform plan

    La commande terraform plan affiche les modifications requises par votre configuration actuelle. Si vous ignorez cette étape, la commande terraform apply crée automatiquement un plan et vous invite à l'approuver.

  7. Appliquez le plan d'exécution :

    terraform apply

    Lorsque vous êtes invité à approuver les actions, saisissez yes.

    La commande terraform apply configure l'infrastructure Google Cloud, puis donne le contrôle à un script qui configure le cluster HA en fonction des arguments définis dans le fichier de configuration Terraform.

    Lorsque Terraform a le contrôle, les messages d'état sont écrits dans Cloud Shell. Une fois les scripts appelés, les messages d'état sont écrits dans Logging et peuvent être consultés dans la console Google Cloud, comme décrit dans la section Vérifier les journaux Logging.

    La durée d'exécution peut varier, mais l'ensemble du processus prend généralement moins de 30 minutes.

Vérifier le déploiement de votre système SAP NetWeaver à haute disponibilité

La vérification d'un cluster à haute disponibilité SAP NetWeaver implique plusieurs procédures différentes :

  • Vérifier les journaux
  • Vérifier la configuration de la VM

Vérifier les journaux

  1. Dans la console Google Cloud, ouvrez Cloud Logging pour surveiller la progression de l'installation et rechercher les erreurs.

    Accéder à CloudLogging

  2. Filtrez les journaux :

    Logs Explorer

    1. Sur la page Explorateur de journaux, accédez au volet Requête.

    2. Dans le menu déroulant Ressource, sélectionnez Global, puis cliquez sur Ajouter.

      Si l'option Global n'apparaît pas, saisissez la requête suivante dans l'éditeur de requête :

      resource.type="global"
      "Deployment"
      
    3. Cliquez sur Exécuter la requête.

    Ancienne visionneuse de journaux

    • Sur la page Ancienne visionneuse de journaux, dans le menu de sélection de base, sélectionnez Global comme ressource de journalisation.
  3. Analysez les journaux filtrés :

    • Si "--- Finished" s'affiche, le traitement du déploiement est terminé, et vous pouvez passer à l'étape suivante.
    • Si vous rencontrez une erreur de quota :

      1. Sur la page Quotas de IAM & Admin, augmentez les quotas qui ne répondent pas aux exigences de SAP NetWeaver décrites dans le guide de planification SAP NetWeaver.

      2. Ouvrez Cloud Shell.

        Accéder à Cloud Shell

      3. Accédez à votre répertoire de travail et supprimez le déploiement pour nettoyer les VM et les disques persistants de l'installation ayant échoué :

        terraform destroy

        Lorsque vous êtes invité à approuver l'action, saisissez yes.

      4. Réexécutez le déploiement.

Vérifier la configuration de la VM

  1. Une fois l'instance de VM déployée sans erreur, connectez-vous à chaque VM à l'aide du protocole SSH. Pour ce faire, vous pouvez cliquer sur le bouton "SSH" de votre instance de VM depuis la page VM Instances (Instances de VM) de Compute Engine, ou bien utiliser la méthode SSH de votre choix.

  2. Connectez-vous en tant qu'utilisateur racine.

    sudo su -
  3. À l'invite de commande, saisissez df -h. Assurez-vous d'obtenir un résultat comprenant les répertoires /usr/sap, par exemple /usr/sap/trans.

    nw-ha-vm-1:~ # df -h
    Filesystem                             Size  Used Avail Use% Mounted on
    devtmpfs                               126G     0  126G   0% /dev
    tmpfs                                  126G   48M  126G   1% /dev/shm
    tmpfs                                  126G  8.6M  126G   1% /run
    tmpfs                                  126G     0  126G   0% /sys/fs/cgroup
    /dev/sda2                               30G  4.3G   26G  15% /
    /dev/sda1                              200M  5.8M  195M   3% /boot/efi
    /dev/mapper/vg_usrsap-vol              8.0G  242M  7.8G   3% /usr/sap
    /dev/mapper/vg_sapmnt-vol              8.0G   90M  7.9G   2% /sapmnt
    10.95.255.130:/pr1_nw/usrsaptrans     1007G     0  956G   0% /usr/sap/trans
    10.95.255.130:/pr1_nw/usrsapPR1SYS    1007G     0  956G   0% /usr/sap/PR1/SYS
    10.95.255.130:/pr1_nw/usrsapPR1ASCS00 1007G     0  956G   0% /usr/sap/PR1/ASCS00
    tmpfs                                   26G     0   26G   0% /run/user/1002
      

  4. Vérifiez l'état du nouveau cluster en saisissant la commande d'état : pcs status

    Un résultat semblable à l'exemple suivant devrait s'afficher, dans lequel les deux instances de VM sont démarrées, et où nw-ha-vm-1 correspond à l'instance principale active :

    nw-ha-vm-1:~ # pcs status
    Cluster name: pr1-cluster
    Cluster Summary:
    * Stack: corosync
    * Current DC: nw-ha-vm-1 (version 2.0.5-9.el8_4.5-ba59be7122) - partition with quorum
    * Last updated: Mon Aug 29 18:03:22 2022
    * Last change:  Mon Aug 29 17:58:21 2022 by root via cibadmin on nw-ha-vm-1
    * 2 nodes configured
    * 8 resource instances configured
    Node List:
    * Online: [ nw-ha-vm-1 nw-ha-vm-2 ]
    Full List of Resources:
    * fence-PR1-nw-ha-vm-1    (stonith:fence_gce):     Started nw-ha-vm-2
    * fence-PR1-nw-ha-vm-2    (stonith:fence_gce):     Started nw-ha-vm-1
    * file-system-PR1-ASCS00    (ocf::heartbeat:Filesystem):     Started nw-ha-vm-1
    * file-system-PR1-ERS10    (ocf::heartbeat:Filesystem):     Started nw-ha-vm-2
    * health-check-PR1-ASCS00    (service:haproxy@PR1ASCS):     Started nw-ha-vm-1
    * health-check-PR1-ERS10    (service:haproxy@PR1ERS):     Started nw-ha-vm-2
    * vip-PR1-ASCS00    (ocf::heartbeat:IPaddr2):     Started nw-ha-vm-1
    * vip-PR1-ERS10    (ocf::heartbeat:IPaddr2):     Started nw-ha-vm-2
    Daemon Status:
    corosync: active/enabled
    pacemaker: active/enabled
    pcsd: active/enabled

  5. Testez la configuration de l'équilibreur de charge ASCS et ERS à l'aide de l'utilitaire socat. Sur chaque instance de VM, démarrez un processus socat qui renvoie son propre nom d'hôte :

    # socat TCP-LISTEN:80,bind=0.0.0.0,fork,reuseaddr,crlf SYSTEM:"echo HTTP/1.0 200; echo Content-Type\: text/plain; echo; echo $(hostname)" & 

Si l'une des étapes de validation indique que l'installation a échoué, procédez comme suit :

  1. Corrigez les erreurs.

  2. Ouvrez Cloud Shell.

    Accéder à Cloud Shell

  3. Accédez au répertoire contenant le fichier de configuration Terraform.

  4. Supprimez le déploiement :

    terraform destroy

    Lorsque vous êtes invité à approuver l'action, saisissez yes.

  5. Réexécutez le déploiement.

Vérifier l'installation de l'agent de surveillance pour SAP NetWeaver

Après avoir déployé une VM et installé le système SAP, vérifiez que l'agent de surveillance pour SAP NetWeaver fonctionne correctement avec la surveillance améliorée de SAP.

Vérifier que l'agent de surveillance pour SAP NetWeaver est en cours d'exécution

Pour vérifier que l'agent de surveillance est en cours d'exécution, procédez comme suit :

  1. Établissez une connexion SSH avec votre VM hôte.

  2. Exécutez la commande suivante :

    sudo systemctl status google-sapnetweavermonitoring-agent

    Si l'agent de surveillance pour SAP NetWeaver fonctionne correctement, le résultat contient active (running). Exemple :

    google-sapnetweavermonitoring-agent.service - Google Cloud monitoring agent for SAP NetWeaver
    Loaded: loaded (/usr/lib/systemd/system/google-sapnetweavermonitoring-agent.service; enabled; vendor preset: disabled)
    Active:  active (running)  since Thu 2021-09-02 07:21:42 UTC; 742ms ago
    Main PID: 10723 (java)
    Tasks: 26 (limit: 512)
    CGroup: /system.slice/google-sapnetweavermonitoring-agent.service
           └─10723 /usr/sap/google-sapnetweavermonitoring-agent/jre/bin/java -Xms32m -Xmx64m -cp /usr/sap/google-sapnetweavermonitoring-age...
    

Si l'agent de surveillance n'est pas en cours d'exécution, consultez la section Redémarrer l'agent du guide des opérations.

Vérifier que l'agent hôte SAP reçoit les métriques

Pour vérifier que les métriques d'infrastructure sont collectées et envoyées correctement à l'agent hôte SAP, procédez comme suit:

  1. Dans votre système SAP, saisissez la transaction ST06.
  2. Dans le volet de synthèse, vérifiez la disponibilité et le contenu des champs suivants pour vous assurer de la configuration de façon correcte et complète de l'infrastructure de surveillance SAP et Google :

    • Fournisseur cloud : Google Cloud Platform
    • Accès à la surveillance améliorée : TRUE
    • Détails de la surveillance améliorée : ACTIVE

Installer ASCS et ERS

La section suivante n'aborde que les exigences et les recommandations spécifiques à l'installation de SAP NetWeaver sur Google Cloud.

Pour obtenir des instructions d'installation complètes, consultez la documentation de SAP NetWeaver.

Préparer l'installation

Pour assurer la cohérence entre les clusters et simplifier l'installation, définissez les utilisateurs, les groupes et les autorisations puis mettez le serveur secondaire en mode veille avant d'installer les composants SAP NetWeaver ASCS et ERS.

  1. Désactivez le mode de maintenance pour le cluster :

    # sudo pcs property set maintenance-mode="false"

  2. Sur les deux serveurs, en tant qu'utilisateur racine, saisissez les commandes suivantes en spécifiant les ID d'utilisateur et de groupe adaptés à votre environnement :

    # groupadd -g GID_SAPINST sapinst
    # groupadd -g GID_SAPSYS sapsys
    # useradd -u UID_SIDADM SID_LCadm -g sapsys
    # usermod -a -G sapinst SID_LCadm
    # useradd -u UID_SAPADM sapadm -g sapinst
    
    # chown SID_LCadm:sapsys /usr/sap/SID/SYS
    # chown SID_LCadm:sapsys /sapmnt/SID -R
    # chown SID_LCadm:sapsys /usr/sap/trans -R
    # chown SID_LCadm:sapsys /usr/sap/SID/SYS -R
    # chown SID_LCadm:sapsys /usr/sap/SID -R

    Remplacez les éléments suivants :

    • GID_SAPINST : spécifiez l'ID de groupe Linux pour l'outil de provisionnement SAP.
    • GID_SAPSYS : spécifiez l'ID de groupe Linux pour l'utilisateur SAPSYS.
    • UID_SIDADM : spécifiez l'ID utilisateur Linux pour l'administrateur du système SAP (SID).
    • SID_LC : spécifiez l'ID système (SID). Utilisez des minuscules pour toutes les lettres.
    • UID_SAPADM : spécifiez l'ID utilisateur de l'agent hôte SAP.
    • SID : spécifiez l'ID système (SID). Utilisez des majuscules pour toutes les lettres.

    Par exemple, voici un schéma pratique de numérotation GID et UID :

    Group sapinst      1001
    Group sapsys       1002
    Group dbhshm       1003
    
    User  en2adm       2001
    User  sapadm       2002
    User  dbhadm       2003

Installer le composant ASCS

  1. Sur le serveur secondaire, entrez la commande suivante pour mettre le serveur secondaire en mode veille :

    # pcs node standby

    Le fait de placer le serveur secondaire en mode veille consolide toutes les ressources de cluster sur le serveur principal, ce qui simplifie l'installation.

  2. Vérifiez que le serveur secondaire est en mode veille :

    # pcs status

    Un résultat semblable aux lignes suivantes doit s'afficher :

    Cluster name: nwha
       Cluster Summary:
         * Stack: corosync
         * Current DC: nw-ha-vm-1 (version 2.0.5-9.el8_4.3-ba59be7122) - partition with quorum
         * 2 nodes configured
         * 8 resource instances configured
    
       Node List:
         * Online: [ nw-ha-vm-1 nw-ha-vm-2 ]
    
       Full List of Resources:
         * fence-nw-ha-vm-2  (stonith:fence_gce):     Started nw-ha-vm-1
         * fence-nw-ha-vm-1  (stonith:fence_gce):     Stopped
         * Resource Group: nw8_ascs00_group:
           * nw8_vip_ascs00  (ocf::heartbeat:IPaddr2):    Started nw-ha-vm-1
           * nw8_healthcheck_scs (service:haproxy@nw8scs):    Started nw-ha-vm-1
           * nw8_fs_ascs00   (ocf::heartbeat:Filesystem):     Started nw-ha-vm-1
         * Resource Group: nw8_ers10_group:
           * nw8_vip_ers10   (ocf::heartbeat:IPaddr2):    Started nw-ha-vm-1
           * nw8_healthcheck_ers (service:haproxy@nw8ers):    Started nw-ha-vm-1
           * nw8_fs_ers10    (ocf::heartbeat:Filesystem):     Started nw-ha-vm-1
    
       Daemon Status:
         corosync: active/enabled
    
  3. Sur le serveur principal, en tant qu'utilisateur racine, accédez à un répertoire d'installation temporaire, tel que /tmp, pour installer l'instance ASCS en exécutant l'outil Software Provisioning Manager (SWPM) de SAP.

    • Pour accéder à l'interface Web de SWPM, vous devez disposer du mot de passe de l'utilisateur root. Si votre politique informatique n'autorise pas l'administrateur SAP à avoir accès au mot de passe racine, vous pouvez utiliser SAPINST_REMOTE_ACCESS_USER.

    • Lorsque vous démarrez SWPM, utilisez le paramètre SAPINST_USE_HOSTNAME pour spécifier le nom d'hôte virtuel que vous avez défini pour l'adresse IP virtuelle ASCS dans le fichier /etc/hosts.

      Exemple :

      cd /tmp; /mnt/nfs/install/SWPM/sapinst SAPINST_USE_HOSTNAME=vh-aha-scs
    • Sur la dernière page de confirmation SWPM, assurez-vous que le nom d'hôte virtuel est correct.

  4. Une fois la configuration terminée, retirez la VM secondaire du mode veille :

    # pcs node unstandby

Installer le composant ERS

  1. Sur le serveur principal, en tant qu'utilisateur racine ou SID_LCadm, arrêtez le service ASCS.

    # su - SID_LCadm -c "sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function Stop"
    # su - SID_LCadm -c "sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function StopService"
  2. Sur le serveur principal, saisissez la commande suivante pour mettre le serveur principal en mode veille :

    # pcs node standby

    Le fait de placer le serveur principal en mode veille consolide toutes les ressources de cluster sur le serveur secondaire, ce qui simplifie l'installation.

  3. Vérifiez que le serveur principal est en mode veille :

    # pcs status

  4. Sur le serveur secondaire, en tant qu'utilisateur racine, accédez à un répertoire d'installation temporaire, tel que /tmp, pour installer l'instance ERS en exécutant l'outil Software Provisioning Manager (SWPM) de SAP.

    • Utilisez les mêmes nom d'utilisateur et mot de passe que lorsque vous avez installé le composant ASCS pour accéder à SWPM.

    • Lorsque vous démarrez SWPM, utilisez le paramètre SAPINST_USE_HOSTNAME pour spécifier le nom d'hôte virtuel que vous avez défini pour l'adresse IP virtuelle ERS dans le fichier /etc/hosts.

      Exemple :

      cd /tmp; /mnt/nfs/install/SWPM/sapinst SAPINST_USE_HOSTNAME=vh-aha-ers
    • Sur la dernière page de confirmation SWPM, assurez-vous que le nom d'hôte virtuel est correct.

  5. Retirez la VM principale du mode veille pour que les deux instances soient actives :

    # pcs node unstandby

Configurer les services SAP

Vous devez vérifier que les services sont bien configurés, et vérifier les paramètres des profils ASCS et ERS.

Arrêter les services SAP

  1. Sur le serveur secondaire, arrêtez le service ERS :

    # su - SID_LCadm -c "sapcontrol -nr ERS_INSTANCE_NUMBER -function Stop"
    # su - SID_LCadm -c "sapcontrol -nr ERS_INSTANCE_NUMBER -function StopService"
  2. Sur chaque serveur, vérifiez que tous les services sont arrêtés :

    # su - SID_LCadm -c "sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function GetSystemInstanceList"
    # su - SID_LCadm -c "sapcontrol -nr ERS_INSTANCE_NUMBER -function GetSystemInstanceList"

    Un résultat semblable aux lignes suivantes doit s'afficher :

    GetSystemInstanceList
    FAIL: NIECONN_REFUSED (Connection refused), NiRawConnect failed in plugin_fopen()

Désactiver le redémarrage automatique du service dans SAP

Étant donné que le logiciel du cluster gère le redémarrage des services SAP lors d'un basculement, pour éviter les conflits, désactivez la capacité du logiciel SAP à redémarrer automatiquement les services.

  1. Sur les deux nœuds, modifiez le fichier /usr/sap/sapservices pour désactiver le redémarrage automatique dans le logiciel SAP en ajoutant un caractère de commentaire # au début de la commande sapstartsrv pour les composants ASCS et ERS.

    Exemple :

    #!/bin/sh
    
     #LD_LIBRARY_PATH=/usr/sap/SID/ASCSASCS_INSTANCE_NUMBER/exe:$LD_LIBRARY_PATH; export LD_LIBRARY_PATH; /usr/sap/SID/ASCSASCS_INSTANCE_NUMBER/exe/sapstartsrv pf=/usr/sap/SID/SYS/profile/SID_ASCSASCS_INSTANCE_NUMBER_ASCS_VIRTUAL_HOST_NAME -D -u SID_LCadm
     #LD_LIBRARY_PATH=/usr/sap/SID/ERSERS_INSTANCE_NUMBER/exe:$LD_LIBRARY_PATH; export LD_LIBRARY_PATH; /usr/sap/SID/ERSERS_INSTANCE_NUMBER/exe/sapstartsrv pf=/usr/sap/SID/SYS/profile/SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME -D -u SID_LCadm
     

Modifier les profils ASCS et ERS

  1. Sur l'un ou l'autre des serveurs, basculez vers le répertoire du profil en utilisant l'une des commandes suivantes :

    # cd /usr/sap/SID_UC/SYS/profile
    # cd /sapmnt/SID_UC/profile
  2. Si nécessaire, vous pouvez rechercher les noms de vos profils ASCS et ERS en répertoriant les fichiers dans le répertoire de profil ou en utilisant les formats suivants :

    SID_ASCSASCS_INSTANCE_NUMBER_ASCS_VIRTUAL_HOST_NAME
    SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME
  3. Si vous utilisez ENSA1, activez la fonction keepalive en définissant les éléments suivants dans le profil ASCS :

    enque/encni/set_so_keepalive = true

    Pour plus d'informations, consultez la Note SAP 1410736 - TCP/IP : définition de l'intervalle keepalive.

  4. Si nécessaire, modifiez les profils ASCS et ERS pour modifier le comportement de démarrage du serveur de mise en file d'attente et du serveur de réplication de mise en file d'attente.

    ENSA1

    Dans la section Start SAP enqueue server du profil ASCS, si Restart_Program_NN s'affiche, remplacez Restart par Start, comme illustré dans l'exemple suivant.

    Start_Program_01 = local $(_EN) pf=$(_PF)

    Dans la section Start enqueue replication server (Démarrer le serveur de réplication de mise en file d'attente) du profil ERS, si vous voyez Restart_Program_NN, remplacez "Restart" par "Start", comme illustré dans l'exemple suivant.

    Start_Program_00 = local $(_ER) pf=$(_PFL) NR=$(SCSID)

    ENSA2

    Dans la section Start SAP enqueue server du profil ASCS, si Restart_Program_NN s'affiche, remplacez Restart par Start, comme illustré dans l'exemple suivant.

    Start_Program_01 = local $(_ENQ) pf=$(_PF)

    Dans la section Start enqueue replicator du profil ERS, si vous voyez Restart_Program_NN, remplacez "Restart" par "Start", comme illustré dans l'exemple suivant.

    Start_Program_00 = local $(_ENQR) pf=$(_PF) ...

Configurer les ressources de cluster pour ASCS et ERS

  1. En mode root depuis l'un ou l'autre des serveurs, placez le cluster en mode de maintenance :

    # pcs property set maintenance-mode="true"
  2. Vérifiez que le cluster de cluster est en mode de maintenance :

    # pcs status
  3. Créez les ressources de cluster pour les services ASCS et ERS :

    ENSA1

    • Créez la ressource de cluster pour l'instance ASCS. La valeur de InstanceName est le nom du profil d'instance généré par SWPM lors de l'installation d'ASCS.

      # pcs resource create ASCS_INSTANCE_RESOURCE SAPInstance \
          InstanceName=SID_ASCSASCS_INSTANCE_NUMBER_ASCS_VIRTUAL_HOST_NAME \
          START_PROFILE=/sapmnt/SID/profile/SID_ASCSASCS_INSTANCE_NUMBER_ASCS_VIRTUAL_HOST_NAME \
          AUTOMATIC_RECOVER=false meta resource-stickiness=5000 migration-threshold=1 \
          failure-timeout=60  --group ASCS_RESOURCE_GROUP \
          op monitor interval=20 on-fail=restart timeout=60 \
          op start interval=0 timeout=600 \
          op stop interval=0 timeout=600
      
      # pcs resource meta ASCS_RESOURCE_GROUP resource-stickiness=3000
      
    • Créez la ressource de cluster pour l'instance ERS. La valeur de InstanceName est le nom du profil d'instance généré par SWPM lors de l'installation d'ERS. Le paramètre IS_ERS=true indique à Pacemaker de définir l'option runsersSID sur 1 pour le nœud sur lequel ERS est actif.

      # pcs resource create ERS_INSTANCE_RESOURCE SAPInstance \
          InstanceName=SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME \
          START_PROFILE=/sapmnt/SID/profile/SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME \
          AUTOMATIC_RECOVER=false IS_ERS=true --group ERS_RESOURCE_GROUP \
          op monitor interval=20 on-fail=restart timeout=60 \
          op start interval=0 timeout=600 \
          op stop interval=0 timeout=600
      

    ENSA2

    • Créez la ressource de cluster pour l'instance ASCS. La valeur de InstanceName est le nom du profil d'instance généré par SWPM lors de l'installation d'ASCS.

      # pcs resource create ASCS_INSTANCE_RESOURCE SAPInstance \
          InstanceName=SID_ASCSASCS_INSTANCE_NUMBER_ASCS_VIRTUAL_HOST_NAME \
          START_PROFILE=/sapmnt/SID/profile/SID_ASCSASCS_INSTANCE_NUMBER_ASCS_VIRTUAL_HOST_NAME \
          AUTOMATIC_RECOVER=false meta resource-stickiness=5000 \
          --group ASCS_RESOURCE_GROUP \
          op monitor interval=20 on-fail=restart timeout=60 \
          op start interval=0 timeout=600 \
          op stop interval=0 timeout=600
      
      # pcs resource meta ASCS_RESOURCE_GROUP resource-stickiness=3000
      
    • Créez la ressource de cluster pour l'instance ERS. La valeur de InstanceName est le nom du profil d'instance généré par SWPM lors de l'installation d'ERS.

      # pcs resource create ERS_INSTANCE_RESOURCE SAPInstance \
          InstanceName=SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME \
          START_PROFILE=/sapmnt/SID/profile/SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME \
          AUTOMATIC_RECOVER=false IS_ERS=true --group ERS_RESOURCE_GROUP \
          op monitor interval=20 on-fail=restart timeout=60 \
          op start interval=0 timeout=600 \
          op stop interval=0 timeout=600
      

Configurer les contraintes d'emplacement et de tri

Créez des contraintes pour définir quels services doivent démarrer en premier et quels services doivent s'exécuter ensemble sur le même hôte. Par exemple, l'adresse IP doit se trouver sur le même hôte que l'instance SAP Central Services principale.

  1. Définissez la contrainte d'ordre de démarrage :

ENSA1

  1. Créez une contrainte de colocation qui empêche les ressources ASCS de s'exécuter sur le même serveur que les ressources ERS :

    # pcs constraint colocation add ASCS_RESOURCE_GROUP with \
        ERS_RESOURCE_GROUP -5000
    
  2. Configurez ASCS pour basculer vers le serveur sur lequel ERS est exécuté, comme déterminé par l'option runsersSID égale à 1 :

    # pcs constraint location ASCS_INSTANCE \
        rule score=2000 runs_ers_SID eq 1
  3. Configurez ASCS pour qu'il démarre avant que ERS ne soit déplacé vers l'autre serveur après un basculement :

    # pcs constraint order start ASCS_RESOURCE_GROUP then \
        start ERS_RESOURCE_GROUP symmetrical=false kind=Optional
    # pcs constraint order start ASCS_RESOURCE_GROUP then \
        stop ERS_RESOURCE_GROUP symmetrical=false kind=Optional
    

ENSA2

  1. Créez une contrainte de colocation qui empêche les ressources ASCS de s'exécuter sur le même serveur que les ressources ERS :

    # pcs constraint colocation add ASCS_RESOURCE_GROUP  with \
        ERS_RESOURCE_GROUP -5000
    
  2. Configurez ASCS pour qu'il démarre avant que ERS ne soit déplacé vers l'autre serveur après un basculement :

    # pcs constraint order start ASCS_RESOURCE_GROUP then \
        start ERS_RESOURCE_GROUP symmetrical=false kind=Optional
    # pcs constraint order start ASCS_RESOURCE_GROUP then \
        stop ERS_RESOURCE_GROUP symmetrical=false kind=Optional
    
  1. Vérifiez les contraintes :

    # pcs constraint

    La sortie obtenue doit ressembler à ceci :

    Location Constraints:
      Resource: ascs-aha-instance
        Constraint: location-ascs-instance
          Rule: score=2000
            Expression: runs_ers_HKN eq 1
      Resource: fence-nw-ha-vm-1
        Disabled on: nw-ha-vm-1 (score:-INFINITY)
      Resource: fence-nw-ha-vm-2
        Disabled on: nw-ha-vm-2 (score:-INFINITY)
    Ordering Constraints:
      start ascs-group then start ers-group (kind:Optional) (non-symmetrical)
      start ascs-group then stop ers-group (kind:Optional) (non-symmetrical)
    Colocation Constraints:
      ascs-group with ers-group (score:-5000)
    Ticket Constraints:
  2. En tant qu'utilisateur racine, depuis l'un ou l'autre des serveurs, désactivez le mode de maintenance du cluster :

    # pcs property set maintenance-mode="false"

Configurer le connecteur de cluster Red Hat pour SAP

Sur chaque hôte du cluster, configurez le service de démarrage SAP sapstartsrv pour communiquer avec le logiciel du cluster Pacemaker via l'interface haute disponibilité.

  1. Ajoutez l'administrateur SAP au groupe haclient :

    usermod -a -G haclient SID_LCadm
  2. Modifiez les profils des instances SAP en ajoutant les lignes suivantes à la fin de chaque profil. Les profils se trouvent dans le répertoire /sapmnt/SID/profiles.

    service/halib = $(DIR_CT_RUN)/saphascriptco.so
    service/halib_cluster_connector = /usr/bin/sap_cluster_connector
  3. Si les ressources d'instances ASCS et ERS sont actuellement en cours d'exécution dans le cluster, désactivez-les :

    pcs resource disable ERS_INSTANCE_RESOURCE
    pcs resource disable ASCS_INSTANCE_RESOURCE
  4. Arrêtez les services sur l'hôte ASCS :

    sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function StopService
  5. Arrêtez les services sur l'hôte ERS :

    sapcontrol -nr ERS_INSTANCE_NUMBER -function StopService
  6. Activez les ressources :

    pcs resource enable ERS_INSTANCE_RESOURCE
    pcs resource enable ASCS_INSTANCE_RESOURCE
  7. Répétez les étapes précédentes sur chaque hôte du cluster.

Pour plus d'informations Red Hat, consultez la page Configurer SAP halib pour les ressources SAPInstance sur RHEL 7 et 8.

Installer des serveurs de base de données et d'application sur des hôtes situés en dehors du cluster

Dans la configuration de la haute disponibilité, nous vous recommandons d'installer les serveurs de base de données et d'application sur des hôtes différents des hôtes ASCS et ERS du cluster.

En utilisant des hôtes distincts pour chaque serveur, vous réduisez la complexité, réduisez le risque de défaillance affectant plusieurs serveurs et vous pouvez adapter la taille des instances Compute Engine à chaque type de serveur.

Vous pouvez ainsi choisir la taille de machine certifiée la plus appropriée, éviter les défaillances et réduire la complexité.

L'installation des serveurs de base de données et d'application n'est pas traitée dans ce guide.

Pour en savoir plus sur l'installation des serveurs de base de données, consultez les pages suivantes :

Valider et tester le cluster

Cette section vous explique comment exécuter les tests suivants :

  • Recherchez les erreurs de configuration.
  • Vérifiez que les ressources ASCS et ERS basculent correctement les serveurs lors des basculements.
  • Vérifiez que les verrous sont conservés.
  • Simuler un événement de maintenance Compute Engine pour vérifier que la migration à chaud ne déclenche pas de basculement

Vérifier la configuration du cluster

  1. En tant qu'utilisateur racine, sur l'un ou l'autre des serveurs, vérifiez les nœuds sur lesquels vos ressources s'exécutent :

    # pcs status

    Dans l'exemple suivant, les ressources ASCS s'exécutent sur le serveur nw-ha-vm-2 et les ressources ERS sur le serveur nw-ha-vm-1.

    Stack: corosync
      Current DC: nw-ha-vm-1 (version 1.1.23-1.el7_9.1-9acf116022) - partition with quorum
      Last updated: Wed Apr 13 05:21:21 2022
      Last change: Wed Apr 13 05:21:18 2022 by hacluster via crmd on nw-ha-vm-2
    
      2 nodes configured
      10 resource instances configured
    
      Online: [ nw-ha-vm-1 nw-ha-vm-2 ]
    
      Full list of resources:
    
      fence-nw-ha-vm-1     (stonith:fence_gce):    Started nw-ha-vm-2
      fence-nw-ha-vm-2     (stonith:fence_gce):    Started nw-ha-vm-1
       Resource Group: ascs-group
           ascs-file-system   (ocf::heartbeat:Filesystem):    Started nw-ha-vm-2
           ascs-vip   (ocf::heartbeat:IPaddr2):       Started nw-ha-vm-2
           ascs-healthcheck   (service:haproxy@AHAascs):      Started nw-ha-vm-2
           ascs-aha-instance      (ocf::heartbeat:SAPInstance):   Started nw-ha-vm-2
       Resource Group: ers-group
           ers-file-system    (ocf::heartbeat:Filesystem):    Started nw-ha-vm-1
           ers-vip    (ocf::heartbeat:IPaddr2):       Started nw-ha-vm-1
           ers-healthcheck    (service:haproxy@AHAers):       Started nw-ha-vm-1
           ers-aha-instance       (ocf::heartbeat:SAPInstance):   Started nw-ha-vm-1
    
      Migration Summary:
      * Node nw-ha-vm-1:
      * Node nw-ha-vm-2:
  2. Passez à l'utilisateur SID_LCadm :

    # su - SID_LCadm
  3. Vérifiez la configuration du cluster. Pour INSTANCE_NUMBER, spécifiez le numéro de l'instance ASCS ou ERS active sur le serveur sur lequel vous saisissez la commande :

    > sapcontrol -nr INSTANCE_NUMBER -function HAGetFailoverConfig

    HAActive doit être TRUE, comme illustré dans l'exemple suivant :

    HAGetFailoverConfig
    
    14.04.2022 17:25:45
    HAGetFailoverConfig
    OK
    HAActive: TRUE
    HAProductVersion: Pacemaker
    HASAPInterfaceVersion: sap_cluster_connector
    HADocumentation: https://github.com/ClusterLabs/sap_cluster_connector
    HAActiveNode:
    HANodes:

  4. En tant que SID_LCadm, recherchez les erreurs dans la configuration :

    > sapcontrol -nr INSTANCE_NUMBER -function HACheckConfig

    Un résultat semblable aux lignes suivantes doit s'afficher :

    14.04.2022 21:43:39
    HACheckConfig
    OK
    state, category, description, comment
    SUCCESS, SAP CONFIGURATION, Redundant ABAP instance configuration, 0 ABAP instances detected
    SUCCESS, SAP CONFIGURATION, Enqueue separation, All Enqueue server separated from application server
    SUCCESS, SAP CONFIGURATION, MessageServer separation, All MessageServer separated from application server
    SUCCESS, SAP STATE, SCS instance running, SCS instance status ok
    SUCCESS, SAP CONFIGURATION, SAPInstance RA sufficient version (vip-ascs_NWT_00), SAPInstance includes is-ers patch
    SUCCESS, SAP CONFIGURATION, Enqueue replication (vip-ascs_NWT_00), Enqueue replication enabled
    SUCCESS, SAP STATE, Enqueue replication state (vip-ascs_NWT_00), Enqueue replication active
    SUCCESS, SAP CONFIGURATION, SAPInstance RA sufficient version (vip-ers_NWT_10), SAPInstance includes is-ers patch

  5. Sur le serveur où ASCS est actif, en tant que SID_LCadm, simulez un basculement :

    > sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function HAFailoverToNode ""
  6. En tant qu'utilisateur racine, si vous suivez le basculement à l'aide de crm_mon, vous devriez voir ASCS se déplacer vers l'autre serveur, ERS s'arrêter sur ce serveur, puis passer au serveur sur lequel ASCS s'exécutait.

Simuler un basculement

Testez votre cluster en simulant une défaillance sur l'hôte principal. Utilisez un système de test ou exécutez le test sur votre système de production avant de mettre le système en service.

Vous pouvez simuler une défaillance de différentes manières, par exemple :

  • shutdown -r (sur le nœud actif)
  • ip link set eth0 down
  • echo c > /proc/sysrq-trigger

Ces instructions utilisent ip link set eth0 down pour déconnecter l'interface réseau, car cette commande valide à la fois le basculement et le cloisonnement.

  1. Sauvegardez votre système.

  2. En tant qu'utilisateur racine sur l'hôte avec l'instance SCS active, déconnectez l'interface réseau :

    $ ip link set eth0 down
  3. Reconnectez-vous à l'un des hôtes à l'aide de SSH, puis connectez-vous en tant qu'utilisateur racine.

  4. Saisissez pcs status pour vérifier que l'hôte principal est désormais actif sur la VM qui contenait l'hôte secondaire. Le redémarrage automatique est activé dans le cluster. Par conséquent, l'hôte arrêté redémarre et prend le rôle d'hôte secondaire, comme illustré dans l'exemple suivant.

     Stack: corosync
      Current DC: nw-ha-vm-1 (version 1.1.23-1.el7_9.1-9acf116022) - partition with quorum
      Last updated: Wed Apr 13 05:21:21 2022
      Last change: Wed Apr 13 05:21:18 2022 by hacluster via crmd on nw-ha-vm-2
    
      2 nodes configured
      10 resource instances configured
    
      Online: [ nw-ha-vm-1 nw-ha-vm-2 ]
    
      Full list of resources:
    
      fence-nw-ha-vm-1     (stonith:fence_gce):    Started nw-ha-vm-2
      fence-nw-ha-vm-2     (stonith:fence_gce):    Started nw-ha-vm-1
       Resource Group: ascs-group
           ascs-file-system   (ocf::heartbeat:Filesystem):    Started nw-ha-vm-1
           ascs-vip   (ocf::heartbeat:IPaddr2):       Started nw-ha-vm-1
           ascs-healthcheck   (service:haproxy@AHAascs):      Started nw-ha-vm-1
           ascs-aha-instance      (ocf::heartbeat:SAPInstance):   Started nw-ha-vm-1
       Resource Group: ers-group
           ers-file-system    (ocf::heartbeat:Filesystem):    Started nw-ha-vm-2
           ers-vip    (ocf::heartbeat:IPaddr2):       Started nw-ha-vm-2
           ers-healthcheck    (service:haproxy@AHAers):       Started nw-ha-vm-2
           ers-aha-instance       (ocf::heartbeat:SAPInstance):   Started nw-ha-vm-2
    
      Migration Summary:
      * Node nw-ha-vm-1:
      * Node nw-ha-vm-2:

Vérifier que les entrées de verrou sont conservées

Pour vérifier que les entrées de verrou sont conservées lors d'un basculement, sélectionnez d'abord l'onglet correspondant à votre version du serveur de mise en file d'attente et suivez la procédure permettant de générer des entrées de verrou, simulez un basculement et vérifiez que les entrées de verrou sont conservés après la réactivation de ASCS.

ENSA1

  1. En tant que SID_LCadm, sur le serveur sur lequel ERS est actif, générez des entrées de verrou à l'aide du programme enqt :

    > enqt pf=/PATH_TO_PROFILE/SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME 11 NUMBER_OF_LOCKS
  2. En tant que SID_LCadm, sur le serveur sur lequel ASCS est actif, vérifiez que les entrées de verrou sont enregistrées :

    > sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function EnqGetStatistic | grep locks_now

    Si vous avez créé 10 verrous, vous devriez obtenir un résultat semblable à celui-ci :

    locks_now: 10
  3. En tant que SID_LCadm, sur le serveur sur lequel ERS est actif, démarrez la fonction de surveillance, OpCode=20, du programme enqt :

    > enqt pf=/PATH_TO_PROFILE/SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME 20 1 1 9999

    Exemple :

    > enqt pf=/sapmnt/AHA/profile/AHA_ERS10_vh-ers-aha 20 1 1 9999
  4. Si ASCS est actif, redémarrez le serveur.

    Sur le serveur de surveillance, au moment où Pacemaker arrête ERS pour le déplacer vers l'autre serveur, un résultat semblable à ce qui suit doit s'afficher.

    Number of selected entries: 10
    Number of selected entries: 10
    Number of selected entries: 10
    Number of selected entries: 10
    Number of selected entries: 10
  5. Lorsque la surveillance enqt s'arrête, quittez en saisissant Ctrl + c.

  6. Vous pouvez éventuellement surveiller le basculement du cluster en tant qu'utilisateur racine :

    # crm_mon
  7. En tant que SID_LCadm, après avoir confirmé que les verrous ont été conservés, libérez-les :

    > enqt pf=/PATH_TO_PROFILE/SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME 12 NUMBER_OF_LOCKS
  8. En tant que SID_LCadm, sur le serveur sur lequel ASCS est actif, vérifiez que les entrées de verrou sont supprimées :

    > sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function EnqGetStatistic | grep locks_now

ENSA2

  1. En tant que SID_LCadm, sur le serveur sur lequel ASCS est actif, générez des entrées de verrou à l'aide du programme enq_adm :

    > enq_admin --set_locks=NUMBER_OF_LOCKS:X:DIAG::TAB:%u pf=/PATH_TO_PROFILE/SID_ASCSASCS_INSTANCE_NUMBER_ASCS_VIRTUAL_HOST_NAME
  2. En tant que SID_LCadm, sur le serveur sur lequel ASCS est actif, vérifiez que les entrées de verrou sont enregistrées :

    > sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function EnqGetStatistic | grep locks_now

    Si vous avez créé 10 verrous, vous devriez obtenir un résultat semblable à celui-ci :

    locks_now: 10
  3. Lorsque ERS est actif, vérifiez que les entrées de verrou ont bien été répliquées :

    > sapcontrol -nr ERS_INSTANCE_NUMBER -function EnqGetStatistic | grep locks_now

    Le nombre de verrous renvoyés doit être identique à celui de l'instance ASCS.

  4. Si ASCS est actif, redémarrez le serveur.

  5. Vous pouvez éventuellement surveiller le basculement du cluster en tant qu'utilisateur racine :

    # crm_mon
  6. En tant que SID_LCadm, sur le serveur sur lequel ASCS a redémarré, vérifiez que les entrées de verrou ont été conservées :

    > sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function EnqGetStatistic | grep locks_now
  7. En tant que SID_LCadm, sur le serveur sur lequel ERS est actif, libérez les verrous après avoir confirmé qu'ils ont été conservés :

    > enq_admin --release_locks=NUMBER_OF_LOCKS:X:DIAG::TAB:%u pf=/PATH_TO_PROFILE/SID_ERSERS_INSTANCE_NUMBER_ERS_VIRTUAL_HOST_NAME
  8. En tant que SID_LCadm, sur le serveur sur lequel ASCS est actif, vérifiez que les entrées de verrou sont supprimées :

    > sapcontrol -nr ASCS_INSTANCE_NUMBER -function EnqGetStatistic | grep locks_now

    Un résultat semblable à l'exemple suivant doit s'afficher :

    locks_now: 0

Simuler un événement de maintenance Compute Engine

Simulez un événement de maintenance Compute Engine pour vous assurer que la migration à chaud ne déclenche pas de basculement.

Les valeurs de délai avant expiration et d'intervalle utilisées dans ces instructions tiennent compte de la durée des migrations à chaud. Si vous utilisez des valeurs plus courtes dans la configuration de votre cluster, le risque de déclenchement d'un basculement par la migration à chaud augmente.

Pour tester la tolérance de votre cluster pour la migration à chaud, procédez comme suit :

  1. Sur le nœud principal, déclenchez un événement de maintenance simulé à l'aide de la commande CLI gcloud suivante :

    $ gcloud compute instances simulate-maintenance-event PRIMARY_VM_NAME
  2. Vérifiez que le nœud principal ne change pas :

    $ pcs status

Dépannage

Pour résoudre les problèmes liés aux configurations à haute disponibilité pour SAP NetWeaver, consultez la page Dépannage des configurations à haute disponibilité pour SAP.

Collecter des informations de diagnostic pour les clusters SAP NetWeaver à haute disponibilité

Si vous avez besoin d'aide pour résoudre un problème lié à des clusters à haute disponibilité pour SAP NetWeaver, rassemblez les informations de diagnostic requises et contactez Cloud Customer Care.

Pour collecter des informations de diagnostic, consultez la page Informations de diagnostic sur les clusters à haute disponibilité RHEL.

Assistance

Pour les problèmes liés à l'infrastructure ou aux services Google Cloud, contactez l'assistance Customer Care. Ses coordonnées sont disponibles sur la page de présentation de l'assistance dans Google Cloud Console. Si l'assistance Customer Care détecte un problème dans vos systèmes SAP, vous serez redirigé vers l'assistance SAP.

Pour les problèmes liés au produit SAP, entrez votre demande d'assistance avec l'outil de l'assistance SAP. SAP évalue la demande d'assistance et, s'il semble s'agir d'un problème d'infrastructure Google Cloud, la transfère au composant Google Cloud BC-OP-LNX-GOOGLE ou BC-OP-NT-GOOGLE.

Exigences liées à l'assistance

Pour bénéficier d'une assistance pour les systèmes SAP ainsi que pour l'infrastructure et les services Google Cloud que ces systèmes utilisent, vous devez satisfaire aux exigences minimales de la formule d'assistance.

Pour en savoir plus sur les exigences minimales concernant l'assistance pour SAP sur Google Cloud, consultez les ressources suivantes :

Effectuer des tâches post-déploiement

Avant d'utiliser votre système SAP NetWeaver, nous vous recommandons de sauvegarder votre nouveau système à haute disponibilité SAP NetWeaver.

Pour en savoir plus, consultez le guide d'utilisation de SAP NetWeaver.

Étapes suivantes

Pour en savoir plus sur la haute disponibilité, SAP NetWeaver et Google Cloud, consultez les ressources suivantes :