Tarifs

La facturation de Cloud Translation est établie selon votre utilisation mensuelle. Cette page décrit les frais d'utilisation pour Cloud Translation – Basic et Cloud Translation – Advanced. L'utilisation est calculée en millions de caractères, où 1 million = 106 caractères.

Prix par mois

Vous payez pour la quantité de textes traités dans Cloud Translation, tels que les textes inclus dans les requêtes de détection de langue ou de traduction. Sachez que Cloud Translation détecte la langue source pour vous si vous ne spécifiez aucune langue source pour la méthode translate. Vous ne payez que le texte que vous envoyez, aucuns frais supplémentaires de détection ne s'ajoutent à la traduction. Par exemple, si vous envoyez une requête de traduction de 1 000 caractères sans spécifier la langue source, seuls les 1 000 caractères vous sont facturés.

Le prix facturé est calculé au prorata (proportionnel et dégressif). Il est proportionnel au nombre de caractères réellement envoyés à Cloud Translation. Par exemple, si vous envoyez 575 000 caractères à traiter en un mois, la facture sera de 1,50 $. Les 500 000 premiers caractères sont gratuits, puis les 75 000 caractères supplémentaires envoyés à des fins de détection et/ou de traduction vous sont facturés.

Cloud Translation – Basic

Les informations tarifaires suivantes s'appliquent aux appels de méthode detect et translate.

Fonctionnalité Utilisation mensuelle Tarif
Utilisation totale pour la détection de langue et la traduction de texte à l'aide de modèles NMT ou PBMT 500 000 premiers caractères*

Gratuits (appliqués en tant que crédit de 10 $)†

De 500 000 à 1 milliard de caractères*

20 $ par million de caractères

Plus d'un milliard de caractères*

Contactez un conseiller commercial pour discuter d'une éventuelle remise.

* Le prix est calculé en fonction du nombre de caractères envoyés à l'API pour traitement. Pour en savoir plus sur le comptage de caractères, consultez la section Caractères facturés

† L'utilisation du crédit s'applique de façon collective aux versions Cloud Translation – Basic et Cloud Translation – Advanced.

‡ Si vous ne payez pas en USD, les tarifs indiqués dans votre devise sur la page des codes SKU Cloud Platform s'appliquent.

Cloud Translation – Advanced

Les informations tarifaires suivantes s'appliquent aux appels de méthode detectLanguage, translateText et batchTranslateText. Cloud Translation ne facture pas d'autres requêtes telles que la création de glossaires.

Pour les traductions par lot, le nombre de caractères traités équivaut au nombre de caractères de la langue source multiplié par le nombre de langues cibles. Par exemple, si vous envoyez une requête de traduction par lot de 5 000 caractères dans deux langues cibles, le nombre total de caractères à traiter est de 10 000. Si l'opération échoue, vous n'êtes facturé que pour les traductions réussies ayant été retournées.

Fonctionnalité Utilisation mensuelle Tarif
Utilisation totale pour la détection de langue, la traduction de texte et la traduction par lot à l'aide de modèles NMT ou PBMT 500 000 premiers caractères*

Gratuits (appliqués en tant que crédit de 10 $)†

De 500 000 à 1 milliard de caractères*

20 $ par million de caractères

Plus d'un milliard de caractères*

Contactez un conseiller commercial pour discuter d'une éventuelle remise.

Traduire du texte à l'aide de modèles personnalisés AutoML Translation Tarification différenciée basée sur le volume mensuel
(voir la page Tarifs de AutoML Translation)

* Le prix est calculé en fonction du nombre de caractères envoyés à l'API pour traitement. Pour en savoir plus sur le comptage de caractères, consultez la section Caractères facturés

† L'utilisation du crédit s'applique de façon collective aux versions Cloud Translation – Basic et Cloud Translation – Advanced.

‡ Si vous ne payez pas en USD, les tarifs indiqués dans votre devise sur la page des codes SKU Cloud Platform s'appliquent.

Caractères facturés

Google calcule l'utilisation en fonction du nombre de caractères, même pour les caractères à plusieurs octets. Chaque caractère correspond à un point de code.

Vous payez tous les caractères inclus dans une requête Cloud Translation, même les caractères non traduits. Cela comprend, par exemple, les espaces blancs. La traduction de <p>こんにちは</p> en anglais vous est facturée comme 12 caractères.

Google facture également les requêtes vides. Si vous envoyez une requête sans aucun contenu, Google facture un caractère pour la requête.

Projets facturés

Pour Cloud Translation – Basic, Google facture le projet associé à la clé privée que vous avez utilisée pour envoyer des requêtes authentifiées.

Pour Cloud Translation – Advanced, Google facture le projet qui contient le modèle de traduction que vous utilisez, et non le projet que vous avez utilisé pour envoyer la requête. Par exemple, la requête suivante a été envoyée dans le projet project-number-1. Cependant, l'appelant a accès à un modèle situé dans le projet project-number-2 et l'a utilisé (modèle personnalisé, PBMT ou NMT). Dans ce cas, Google facture le projet project-number-2.

POST https://translation.googleapis.com/v3/projects/project-number-1/locations/us-central1:translateText
{
  "model":"projects/project-number-2/locations/us-central1/models/model",
  "sourceLanguageCode": "en",
  "targetLanguageCode": "ru",
  "contents": ["Dr. Watson, please discard your trash."]
}

De même, pour une requête par lot qui utilise plusieurs modèles issus de projets différents, les projets qui contiennent les modèles sont facturés, et non le projet qui envoie la requête.

Autres frais Google Cloud

Si vous stockez les documents à traduire dans Cloud Storage, ou que vous utilisez d'autres ressources Google Cloud conjointement avec Cloud Translation (par exemple des instances App Engine), l'utilisation de ces services vous est également facturée. Accédez au simulateur de coût Google Cloud pour calculer les coûts additionnels en fonction des tarifs en vigueur.

Pour afficher le statut de votre facturation, y compris votre utilisation et votre facture actuelle, consultez la page Facturation dans Cloud Console. Pour en savoir plus sur la gestion de votre compte, consultez la documentation Cloud Billing ou l'assistance pour la facturation.