Tarification basée sur les ressources

Avant le 1er octobre 2018, les SKU des types de machines incluaient les processeurs virtuels et la mémoire comme une seule unité. Depuis cette date, la plupart des types de machines sont facturés par le biais de SKU de processeur virtuel et de mémoire individuels. La facturation des types de machines n1-standard, n1-highmem et n1-highcpu est effectuée à l'aide de deux SKU distincts correspondant au processeur virtuel et à la mémoire, et plus par type de machine comme cela était le cas auparavant.

Cette modification permet de réaliser des économies supplémentaires et simplifie la facturation. Les types de machines prédéfinis continueront à fonctionner normalement, mais votre facture les présentera comme processeurs virtuels et mémoire de manière individuelle. Cela signifie que les économies réalisées grâce aux remises automatiques proportionnelles à une utilisation soutenue ne sont plus limitées aux instances du même type de machine. Ainsi, vous bénéficierez de ces remises pour les instances en fonction de votre utilisation de chaque processeur virtuel et Go de mémoire, quel que soit le type de machine que vous utilisez. Cette flexibilité supplémentaire vous permet de bénéficier de remises plus importantes qu'avec le modèle de facturation actuel.

Consultez les tarifs des processeurs virtuels et de la mémoire sur la page Tarifs de Compute Engine.

SKU pour les processeurs virtuels et la mémoire prédéfinis

Comme les tarifs des types de machines prédéfinis ne dissociaient pas les processeurs virtuels de la mémoire jusqu'à présent, il nous a fallu ajouter plusieurs SKU pour décrire ces éléments.

Tarifs

Pour connaître la tarification des processeurs virtuels et de la mémoire pour différentes catégories de types de machines, consultez la page Tarifs de Compute Engine.

Remises automatiques proportionnelles à une utilisation soutenue

Les remises automatiques proportionnelles à une utilisation soutenue pour les types de machines prédéfinis fonctionnent de la même manière que pour les types de machines personnalisés et les nœuds à locataire unique. Pour obtenir des exemples de remises dans le cadre de la tarification en fonction des ressources, consultez la page Remises automatiques proportionnelles à une utilisation soutenue.

Exportation de la facturation

Avec ce changement, les types de machines que vous utilisez ne s'affichent plus sur votre facture ni dans l'exportation des données de facturation vers BigQuery. Toutefois, vous pouvez toujours utiliser la clé de libellé système "key":"compute.googleapis.com/machine_spec" dans l'exportation des données de facturation vers BigQuery pour obtenir les types de machines des VM que vous utilisez.

Ainsi, vous pouvez vous servir de l'exemple suivant pour rechercher les coûts générés depuis le 18 septembre 2018 en les triant par type de machine :

SELECT
  sku.description as sku_description,
  system_labels.value as machine_spec,
  SUM(cost) as cost
FROM `project.dataset.table`
LEFT JOIN UNNEST(system_labels) as system_labels
  ON system_labels.key = "compute.googleapis.com/machine_spec"
WHERE CAST(DATETIME(usage_start_time, "America/Los_Angeles") AS DATE) >= "2018-09-18"
GROUP BY sku_description, machine_spec;

Remplacez project_id.dataset_name.table_name par votre table exportée.

Étapes suivantes