Tarifs d'App Engine

Les applications App Engine s'exécutent en tant qu'instances dans l'environnement standard ou dans l'environnement flexible.

Une limite quotidienne d'utilisation gratuite des ressources est définie par un ensemble de quotas pour les instances de l'environnement standard. Au-delà de cette limite, les applications seront facturées comme indiqué ci-dessous. Pour contrôler les coûts de vos applications, vous pouvez définir un plafond budgétaire. Si vous souhaitez estimer les coûts de l'environnement standard, utilisez le simulateur de coût.

Accéder au simulateur de coût

Pour les instances de l'environnement flexible, les services et les API sont facturés comme indiqué ci-dessous.

Si vous ne payez pas en USD, les tarifs indiqués dans votre devise sur la page relative aux SKU de Cloud Platform s'appliquent.

Tarifs de facturation des ressources

Une application peut entraîner différents coûts, selon les ressources et les services utilisés. Vous trouverez dans les tableaux ci-dessous plus d'informations sur les frais relatifs à des ressources spécifiques.

Instances de l'environnement standard

Les applications exécutées dans l'environnement standard App Engine sont déployées dans les classes d'instance que vous spécifiez. Ce tableau contient un récapitulatif des tarifs horaires des différentes classes d'instances.

Si vous ne payez pas en USD, les tarifs indiqués dans votre devise sur la page des SKU Cloud Platform s'appliquent.

Remarque : Des frais de démarrage de 15 minutes de temps d'instance s'appliquent à chaque instance.

Les instances exécutées dans les services à évolutivité manuelle et de base sont facturées selon le tarif horaire basé sur le temps d'activité. La facturation commence dès le début d'une instance et se termine 15 minutes après l'arrêt d'une instance manuelle ou 15 minutes après qu'une instance de base a terminé de traiter sa dernière requête. Le temps d'exécution est comptabilisé dans la limite de mémoire de l'instance. Celui-ci sera plus élevé pour Java que pour les autres langages.

Important : Lorsque des heures d'instance vous sont facturées, aucune classe d'instance n'apparaît sur vos lignes de facturation. C'est le nombre d'heures d'instance correspondant qui sera affiché à la place. Par exemple, si vous utilisez une instance F4 pendant une heure, il ne sera pas indiqué "F4" sur le document de facturation, mais quatre heures d'instance au tarif de la classe F1.

Instances de l'environnement flexible

Les applications exécutées dans l'environnement flexible App Engine sont déployées sur les types de machines virtuelles que vous définissez. Ces ressources de machine virtuelle sont facturées à la seconde avec des frais d'utilisation d'une minute au minimum.

Ce tableau contient un récapitulatif des tarifs horaires des différentes ressources informatiques :

Si vous ne payez pas en USD, les tarifs indiqués dans votre devise sur la page des SKU Cloud Platform s'appliquent.

Appels Google Cloud Datastore

Si vous ne payez pas en USD, les tarifs indiqués dans votre devise sur la page des SKU Cloud Platform s'appliquent.

Search

Les frais d'utilisation de l'API Search sont répertoriés dans le tableau ci-dessous. Reportez-vous à la documentation sur Java et Python pour obtenir une description détaillée de chaque type d'appel de l'API Search.

* Les tarifs de Datastore s'appliquent au stockage.

Si vous ne payez pas en USD, les tarifs indiqués dans votre devise sur la page des SKU Cloud Platform s'appliquent.

Autres ressources

* Exclut le trafic du service de récupération d'URL vers les API Google sur *.googleapis.com.

** Blobstore peut utiliser des buckets Google Cloud Storage pour stocker des blobs, y compris le bucket App Engine par défaut. Les coûts correspondent aux tarifs des buckets Google Cloud Storage multirégionaux.

Si vous ne payez pas en USD, les tarifs indiqués dans votre devise sur la page des SKU Cloud Platform s'appliquent.

Remarque : Si, pour une ressource nécessaire au lancement d'une requête, votre application dépasse le quota gratuit (comme le quota de bande passante ou le quota d'heures d'utilisation d'une instance), les utilisateurs de l'application recevront un message d'erreur du serveur, par exemple une erreur HTTP 503. Pour tous les autres services, le dépassement de quota d'une application gratuite génère une exception de quota que votre application peut gérer comme il se doit en affichant un message visible par les utilisateurs. Pour en savoir plus, consultez la section intitulée Lorsqu'une ressource est épuisée.

Gérer la facturation

Vous devez être propriétaire d'un projet pour être administrateur de la facturation et effectuer les tâches de facturation de base. Pour plus d'informations, consultez la page d'aide sur la gestion des administrateurs de la facturation.

Paramètres de facturation

Lorsque vous créez un projet Google Cloud, ajoutez un compte de facturation et activer la facturation. Avec App Engine, vous devez indiquer un mode de paiement valide pour tous les projets. Seules les ressources informatiques qui sont au-delà de leurs quotas gratuits vous seront facturées.

Si vous disposez déjà d'un compte de facturation lors de la création d'un projet, la facturation est activée par défaut pour ce projet. Si vous possédez plusieurs comptes de facturation lors de la création d'un projet, sélectionnez un compte à associer à votre projet. Si vous ne disposez pas de compte de facturation lors de la création d'un projet, ajoutez un compte de facturation et activez la facturation pour ce projet.

Si vous désactivez une application, vous devez également désactiver la facturation pour cette application, car les frais fixes, comme le stockage dans un datastore, peuvent continuer à être facturés.

Une fois la facturation activée, la valeur du plafond budgétaire est illimitée par défaut. Vous pouvez fixer un plafond budgétaire afin de définir une limite au montant qui peut être facturé par jour.

Plafond budgétaire

Le plafond budgétaire correspond au coût maximal des ressources que vous souhaitez payer par jour pour un projet en ce qui concerne les ressources App Engine. Ce plafond est approximatif et peut être légèrement dépassé même si votre application est désactivée. L'utilisation d'autres ressources de Google Cloud Platform peut également être facturée au-delà du plafond. Si vous gérez plusieurs projets, il peut être utile de définir un plafond budgétaire par projet.

Le plafond budgétaire doit être suffisamment élevé pour faire face aux pics d'utilisation des ressources. Lorsqu'une application dépasse son plafond budgétaire quotidien, toute opération dont le quota gratuit est épuisé échoue.

Par défaut, le plafond budgétaire d'un projet est illimité. Pour limiter les coûts d'une application, définissez un plafond budgétaire.

Comprendre la facturation

Pour consulter les frais associés à votre application, accédez à la page Facturation de Google Cloud Console. Sélectionnez le compte de facturation, puis accédez à la page Historique.

Seuls les administrateurs de la facturation peuvent consulter l'historique des transactions. Aucune facture papier n'est envoyée au contact de facturation.

L'historique des transactions indique toutes les activités du compte associées aux frais et aux paiements des ressources. Le rapport est basé sur le fuseau horaire des États-Unis (Pacifique).

Frais quotidiens et mensuels

La publication des frais est quotidienne et mensuelle :

  • Frais quotidiens : les ressources que vous utilisez réellement vous sont facturées chaque jour. L'utilisation jusqu'à la limite de quota gratuite est incluse dans le total d'utilisation, mais pas dans le montant facturable. L'utilisation dépassant le quota gratuit est facturée au tarif normal.
  • Frais mensuels : au début de chaque mois, tous les frais quotidiens du mois précédent sont additionnés, les taxes applicables sont calculées, et le total des frais est débité du mode de paiement associé à l'application.

Taxes

Dans certains pays, App Engine est soumis à des taxes. Si des taxes s'appliquent dans votre pays de résidence, votre facture inclura toutes celles qui sont applicables. Sachez que le plafond budgétaire ne tient pas compte des taxes. Elles sont ajoutées à vos frais après le calcul des dépenses quotidiennes. Le total des frais débités de votre compte peut donc être plus élevé que le montant défini par le plafond budgétaire. Pour consulter le montant des taxes sur votre facture, rendez-vous sur la page Facturation de Google Cloud Console. Sélectionnez le compte de facturation, puis accédez à la page Historique pour afficher l'historique des transactions.

Délais de grâce

Vous pouvez consulter l'état de facturation actuel de votre application dans le tableau de bord App Engine de Cloud Console. Si un paiement échoue, le compte de l'application est en défaut de paiement et entre dans un délai de grâce. Vous avez jusqu'à la fin du délai de grâce pour régler le solde. Pendant le délai de grâce, l'application continue de fonctionner avec ses contraintes budgétaires. Si le paiement n'est pas reçu, les niveaux de quota par défaut peuvent être rétablis.

Pour ne plus avoir de frais en attente, accédez à la page Historique des transactions et cliquez sur Effectuer un paiement. Avant cela, il vous faudra peut-être consulter la page Paramètres de facturation, pour ajouter un autre mode de paiement ou corriger un problème avec le compte existant (une carte arrivée à expiration, par exemple). Si le paiement a bien été effectué, la facturation passe à l'état Facturation activée.

Aide

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…

Documentation App Engine