Créer une instance de VM avec un nom d'hôte personnalisé


Lorsque vous créez une instance de machine virtuelle (VM), Google Cloud crée un nom DNS interne à partir du nom de la VM. Sauf si vous spécifiez un nom d'hôte personnalisé, Google Cloud utilise le nom DNS interne créé automatiquement en tant que nom d'hôte fourni à la VM.

Vous pouvez créer une VM avec un nom d'hôte personnalisé en spécifiant un nom DNS complet. Les noms d’hôte personnalisés sont utiles pour gérer les conventions ou répondre aux exigences des applications qui nécessitent un nom d’hôte particulier.

Même lorsque vous spécifiez un nom d'hôte personnalisé, Google Cloud crée le nom DNS interne Compute Engine. Vous pouvez vous connecter à votre VM à l'aide de cet enregistrement DNS interne créé automatiquement. L'enregistrement DNS interne correspond au nom DNS interne et non au nom d'hôte personnalisé. Avec les noms d'hôte personnalisés, vous devez toujours créer un enregistrement DNS correspondant dans la zone appropriée, par exemple à l'aide de Cloud DNS.

Avant de commencer

Limites

  • L'enregistrement DNS de votre nom d'hôte personnalisé doit être configuré manuellement. Les noms d'hôte personnalisés ne sont pas résolus par les enregistrements créés automatiquement et fournis par le DNS interne de Compute Engine. Vous pouvez utiliser l’un des moyens suivants pour héberger l’enregistrement DNS correspondant au nom d’hôte personnalisé :

  • Vous ne pouvez pas modifier un nom d'hôte personnalisé après avoir créé la VM.

Convention d'attribution de noms

Les noms d'hôte personnalisés doivent être conformes aux exigences de la RFC 1035 relative aux noms d'hôte valides. Pour satisfaire ces exigences, les noms d'hôte personnalisés doivent respecter les spécifications de format suivantes :

  • Le nom d'hôte contient au moins deux libellés décrits comme suit :
    • Chaque libellé contient des expressions régulières ne comprenant que les caractères suivants : [a-z]([-a-z0-9]*[a-z0-9])?.
    • Les libellés sont concaténés avec un point.
    • Chaque libellé comporte entre 1 et 63 caractères.
  • Le nom d'hôte ne doit pas dépasser 253 caractères.

Non valide : contient un seul libellé.

my-host1234

Valide : contient trois libellés concaténés avec des points.

my-host1234.example.com

Créer une VM avec un nom d'hôte personnalisé

Console

  1. Accédez à la page Créer une instance dans Google Cloud Console.

    Accéder à la page Créer une instance

  2. Spécifiez un nom pour votre VM. Pour en savoir plus, consultez Recommandation pour l'attribution de noms aux ressources.

  3. Développez la section Mise en réseau, disques, sécurité, gestion, location unique et procédez comme suit :

    1. Développez la section Mise en réseau.
    2. Dans le champ Nom d'hôte, spécifiez le nom d'hôte personnalisé.
  4. Effectuez des personnalisations supplémentaires de la VM, si nécessaire.

  5. Pour créer et démarrer la VM, cliquez sur Créer.

Étape suivante : configurer vos enregistrements DNS. Pour en savoir plus, consultez la section Gérer les enregistrements.

gcloud

À l'aide de l'outil de ligne de commande gcloud, suivez les instructions pour créer une instance à partir d'une image ou d'un instantané, ajoutez l'option --hostname, puis exécutez la commande gcloud compute instances create comme suit :

gcloud compute instances create VM_NAME \
    --hostname=HOST_NAME

Remplacez l'élément suivant :

  • VM_NAME : le nom de la VM
  • HOST_NAME : le nom d'hôte du domaine complet que vous souhaitez attribuer.

Par exemple, pour créer une VM myinstance avec le nom d'hôte personnalisé test.example.com, exécutez la commande suivante :

gcloud compute instances create myinstance \
    --hostname=test.example.com

Étape suivante : configurer vos enregistrements DNS. Pour en savoir plus, consultez la section Gérer les enregistrements.

API

Suivez les instructions de l'API pour créer une instance à partir d'une image ou d'un instantané, puis spécifiez le champ hostname dans le corps de la requête.

POST https://compute.googleapis.com/compute/v1/projects/PROJECT_ID/zones/ZONE/instances

{
 "name": "VM_NAME",
 "hostname": "HOST_NAME",
 ...
}

Remplacez l'élément suivant :

  • PROJECT_ID : ID de votre projet.
  • ZONE : zone dans laquelle vous souhaitez créer la VM
  • VM_NAME : le nom de la VM
  • HOST_NAME : le nom d'hôte du domaine complet que vous souhaitez attribuer.

Étape suivante : configurer vos enregistrements DNS. Pour en savoir plus, consultez la section Gérer les enregistrements.

Valider le nom d'hôte personnalisé

Pour les VM Linux, vous pouvez vérifier le nom d'hôte en exécutant la commande hostname -f sur la VM.

Vous pouvez également vérifier le nom d'hôte personnalisé à l'aide de Google Cloud Console ou de l'outil de ligne de commande gcloud.

Console

  1. Pour afficher le nom d'hôte personnalisé pour votre VM, accédez à la page Instances de VM.

    Accéder à la page "Instances de VM"

  2. Cliquez sur le nom de l'instance pour ouvrir la page Informations sur l'instance de VM.

  3. Consultez la section Nom d'hôte. Le champ Hostname (Nom d'hôte) ne s'affiche que si un nom d'hôte personnalisé est défini.

    Page "Instances de VM" affichant le nom d'hôte.

gcloud

Pour afficher le nom d'hôte personnalisé de votre VM à l'aide de gcloud compute, exécutez la sous-commande instances describe avec l'option --format afin de filtrer la sortie. Remplacez VM_NAME par le nom de la VM.

gcloud compute instances describe VM_NAME \
    --format='get(hostname)'

Par exemple, pour afficher le nom d'hôte personnalisé d'une VM nommée myinstance, exécutez la commande suivante :

gcloud compute instances describe myinstance \
    --format='get(hostname)'

Le résultat devrait ressembler à ceci :

test.example.com

Si aucun nom d'hôte personnalisé n'est défini, le résultat de cette commande est vide.

Étape suivante