Adresses IP

Restez organisé à l'aide des collections Enregistrez et classez les contenus selon vos préférences.

De nombreuses ressources Google Cloud peuvent avoir des adresses IP internes et des adresses IP externes. Par exemple, vous pouvez attribuer une adresse IP interne et une adresse IP externe aux instances de machines virtuelles (VM) Compute Engine. Les instances utilisent ces adresses pour communiquer avec d'autres ressources Google Cloud et des systèmes externes.

Chaque interface réseau d'instance de VM doit avoir une adresse IPv4 interne principale. Chaque interface réseau peut également avoir une ou plusieurs plages d'alias IPv4, ainsi qu'une adresse IPv4 externe. Si la VM est connectée à un sous-réseau compatible avec IPv6, chaque interface réseau peut également se voir attribuer des adresses IPv6 internes ou externes.

Une instance peut communiquer avec d'autres instances sur le même réseau cloud privé virtuel (VPC) à l'aide de l'adresse IPv4 interne de la VM. Si les VM sont configurées pour IPv6, vous pouvez également utiliser l'une des adresses IPv6 internes ou externes de la VM. Il est recommandé d'utiliser des adresses IPv6 internes pour les communications internes.

Pour communiquer avec Internet, vous pouvez utiliser une adresse IPv4 externe ou une adresse IPv6 externe configurée sur l'instance. Si aucune adresse externe n'est configurée sur l'instance, Cloud NAT peut être utilisé pour le trafic IPv4.

Pour plus d'informations sur l'identification des adresses IP interne et externe de vos instances, consultez la page Rechercher les adresses IP externe et interne d'une instance.

Faites l'essai

Si vous débutez sur Google Cloud, créez un compte pour évaluer les performances de Compute Engine en conditions réelles. Les nouveaux clients bénéficient également de 300 $ de crédits offerts pour exécuter, tester et déployer des charges de travail.

Profiter d'un essai gratuit de Compute Engine

Adresses IPv4 et IPv6 externes

Vous pouvez attribuer une adresse IPv4 ou IPv6 externe à une instance si vous devez communiquer avec Internet ou avec des ressources situées sur un autre réseau VPC. Les sources extérieures à un réseau VPC peuvent atteindre une ressource spécifique en utilisant son adresse IP externe, si les règles de pare-feu ou les stratégies de pare-feu hiérarchiques autorisent la connexion. Seules les ressources disposant d'une adresse IP externe peuvent communiquer directement avec des ressources situées en dehors du réseau VPC. La communication avec une ressource à l'aide d'une adresse IP externe peut entraîner des frais supplémentaires.

Adresses IPv4 et IPv6 internes

Les interfaces de VM se voient attribuer des adresses IP du sous-réseau auquel elles sont connectées. Chaque interface de VM possède une adresse IPv4 interne principale, attribuée à partir de la plage d'adresses IPv4 principale du sous-réseau. Si le sous-réseau possède une plage IPv6 interne, l'interface de la VM peut éventuellement être configurée avec une adresse IPv6 interne.

Les adresses IPv4 internes peuvent être attribuées de différentes manières :

  • Compute Engine attribue automatiquement une adresse IPv4 unique à partir de la plage de sous-réseaux IPv4 principale.

  • Vous pouvez attribuer une adresse IPv4 interne spécifique lorsque vous créez une instance de VM, ou vous pouvez réserver une adresse IPv4 interne statique pour votre projet et l'attribuer à une VM.

Pour en savoir plus sur les adresses IPv4, consultez la section Plages de sous-réseaux IPv4.

Les adresses IPv6 internes peuvent être attribuées de différentes manières :

Pour en savoir plus sur les adresses IPv6, consultez la section Plages de sous-réseaux IPv6.

Les instances peuvent également avoir des adresses IP d'alias et des plages d'adresses IP d'alias. Si plusieurs services sont exécutés sur une machine virtuelle, vous pouvez attribuer à chacun sa propre adresse IP.

Noms DNS internes

Google Cloud résout automatiquement le nom DNS complet d'une instance en adresses IP internes de cette instance. Les noms DNS internes ne fonctionnent que dans le réseau VPC de l'instance.

Pour plus d'informations sur les noms de domaine complets, consultez la section DNS interne.

Étape suivante