Utiliser le bac à sable BigQuery

Le bac à sable BigQuery vous permet d'accéder gratuitement au potentiel de BigQuery, dans les limites définies ci-après. Il vous permet d'utiliser Cloud Console sans carte de crédit. Vous n'avez pas besoin de créer de compte de facturation, ni d'activer la facturation de votre projet pour pouvoir l'utiliser.

Cloud Console est une interface graphique qui permet de créer et de gérer des ressources BigQuery, et d'exécuter des requêtes SQL. Consultez le guide de démarrage rapide de Cloud Console pour découvrir Cloud Console en pratique.

Premiers pas avec le bac à sable

Le bac à sable BigQuery est disponible pour tous les clients Google Cloud, y compris les utilisateurs de Firebase. Pour commencer à utiliser la version gratuite de Google Cloud, consultez la page Version gratuite de Google Cloud. Pour commencer à utiliser Firebase, consultez la page de destination Firebase.

Si vous utilisez actuellement Firebase et souhaitez savoir comment associer Firebase à BigQuery, consultez la section Associer BigQuery à Firebase.

Pour les mises à jour dans le bac à sable BigQuery, reportez-vous aux Notes de version.

Pour ouvrir le bac à sable, procédez comme suit :

  1. Ouvrez Cloud Console.

    Accéder à Cloud Console

  2. Dans le volet de navigation, cliquez sur BigQuery. Vous pouvez également ouvrir Cloud Console directement en saisissant l'URL suivante dans votre navigateur.

    https://console.cloud.google.com/bigquery

  3. Acceptez les conditions d'utilisation.

  4. Avant de pouvoir utiliser le bac à sable BigQuery, vous devez créer un projet. Suivez les instructions pour créer votre projet.

  5. Une fois le projet créé, Cloud Console affiche une bannière de bac à sable semblable à la suivante.

    Bac à sable Cloud Console.

Lorsque vous utilisez le bac à sable, vous n'avez pas besoin de créer de compte de facturation, ni de joindre un compte de facturation au projet.

Limites

Le bac à sable BigQuery est soumis aux limites suivantes :

Pour augmenter les limites du bac à sable, vous devez mettre à niveau votre projet et supprimer ou mettre à jour le délai d'expiration de vos ressources. Après la mise à niveau depuis le bac à sable, les quotas et limites BigQuery restent applicables.

Mettre à niveau depuis le bac à sable

Pour mettre à niveau à partir du bac à sable BigQuery, procédez comme suit :

  1. Activez la facturation pour votre projet.
  2. Mettez à jour vos ressources BigQuery :

    1. Supprimez ou mettez à jour le délai d'expiration de table par défaut de l'ensemble de données.
    2. Supprimez ou mettez à jour le délai d'expiration de partition par défaut de l'ensemble de données.
    3. Supprimez ou mettez à jour le délai d'expiration de vos tables.
    4. Supprimez ou mettez à jour le délai d'expiration de vos vues.
    5. Supprimez ou mettez à jour le délai d'expiration de vos partitions de table.

Dépannage du bac à sable

Si vos tables ont expiré, vous disposez de 48 heures pour les récupérer. Pour en savoir plus, consultez la section Restaurer une table supprimée.

Les journaux d'audit vous permettent également de consulter les informations concernant vos ressources de bac à sable. Ces journaux indiquent si une ressource a été créée à l'aide du bac à sable et fournissent des informations sur les délais d'expiration automatique.

Étapes suivantes