Supprimer une instance

Cette page décrit comment supprimer une instance. Si vous ne voulez pas supprimer une instance, mais souhaitez l'arrêter temporairement, reportez-vous à la section Arrêter et démarrer une instance.

Vous pouvez supprimer une instance pour éliminer à la fois l'instance et ses ressources associées de votre projet. Si l'instance fait partie d'un groupe d'instances, le groupe pourrait essayer de recréer une instance identique pour maintenir sa taille à un certain nombre d'instances. À la place, modifiez la taille du groupe d'instances ou reconfigurez l'autoscaler.

Avant de commencer

Supprimer une instance

Vous pouvez supprimer une instance à l'aide de la console GCP, de gcloud ou de l'API.

Console

  1. Accédez à la page "Instances de VM" de la console GCP.

    Accéder à la page "Instances de VM"

  2. Vérifiez quelles instances vous souhaitez supprimer.
  3. Cliquez sur le bouton Supprimer.

gcloud

Utilisez la commande gcloud compute instances delete. Lorsque vous supprimez une instance de cette manière, l'instance s'arrête et est supprimée de la liste des instances. Toutes les ressources qui lui sont associées (par exemple les disques persistants et les adresses IP statiques) sont alors libérées.

Pour supprimer une instance, utilisez la commande suivante :

gcloud compute instances delete example-instance [example-instance-2 example-instance-3..]

API

Utilisez la méthode delete :

DELETE https://www.googleapis.com/compute/v1/projects/example-project/zones/us-central1-f/instances/example-instance

Période d'arrêt

Lorsque vous arrêtez ou supprimez une instance, Compute Engine envoie le signal ACPI de mise hors tension à celle-ci, puis attend un court instant jusqu'à l'arrêt normal de votre instance. Si cette dernière est toujours en cours d'exécution après ce délai de grâce, Compute Engine l'arrête de force, même si votre script d'arrêt est toujours en cours d'exécution.

La durée de la période d'arrêt dépend du type de votre instance.

  • Les instances normales ont une période d'arrêt qui dure généralement au moins 90 secondes, mais elle peut être plus longue.
  • Les instances préemptives ont une période d'arrêt qui dure 30 secondes, soit la même durée que la période d'arrêt qui a lieu pendant le processus de préemption.

Si vous choisissez d'exécuter un script d'arrêt pendant cette période, l'exécution de ce script doit se terminer dans ce délai pour que le système d'exploitation ait le temps de s'arrêter complètement et de vider les tampons sur le disque.

Étapes suivantes

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…

Documentation Compute Engine