Questions fréquentes sur les licences Microsoft


Lorsque vous utilisez un logiciel Microsoft, vous êtes tenu de connaître et de respecter l'ensemble des contrats de licence qui vous lient à Microsoft. Cette documentation fournie par Google ne vise qu'à décrire les options disponibles en matière d'attribution de licences sur Google Cloud. Pour obtenir des informations détaillées sur vos licences ou sur vos droits logiciels, contactez votre équipe juridique ou votre fournisseur de licence, ou consultez le guide de gestion des licences Microsoft pour Google Cloud (téléchargement au format PDF).

Ce document fournit des réponses aux questions fréquentes concernant l'attribution de licences Windows Server, les conteneurs et la virtualisation, ainsi que l'attribution de licences SQL Server.

Pour obtenir des informations générales sur la manière dont Compute Engine gère l'attribution des licences pour les logiciels Microsoft sur Google Cloud, consultez la page Licences Microsoft.

Questions fréquentes sur Windows Server

Questions fréquentes sur les options d'attribution de licences

Quelles sont les options d'attribution de licences disponibles dans Compute Engine ?

Quelle option d'attribution de licences utiliser avec mon système d'exploitation ?

Consultez vos conditions d'attribution de licences pour déterminer si Compute Engine répond à vos exigences, puis accédez à la page Licences Microsoft pour identifier l'option d'attribution de licences la plus adaptée.

Questions fréquentes sur les licences à la demande

Comment les instances Windows Server à la demande sont-elles concédées sous licence ?

Lorsque vous créez une instance Windows Server à la demande sur Compute Engine, Google inclut le coût de la licence ainsi que le coût de l'instance. Vous n'avez pas besoin d'acquérir une licence séparément.

Comment fonctionne l'attribution de licences Windows Server si je crée une instance à la demande à partir de ma propre image Windows Server ?

Lorsque vous créez une instance à la demande à partir de votre propre image Windows Server, Google inclut le coût de la licence ainsi que le coût de l'instance.

Dois-je acquérir des licences d'accès client (CAL) lorsque j'utilise une image SQL Server ou Windows Server à la demande ?

Non. Les licences d'accès client et leur coût sont compris dans l'image du système d'exploitation. Vous n'avez pas besoin d'acheter de CAL utilisateur.

En outre, les VM de contrôleur de domaine Active Directory qui s'exécutent dans un domaine Microsoft Active Directory géré et les VM Windows qui sont associées à un domaine de ce type ne nécessitent aucune licence d'accès client supplémentaire. Pour en savoir plus, consultez la documentation du service géré pour Microsoft Active Directory.

L'utilisation de licences d'accès client (CAL) aux services Bureau à distance est-elle obligatoire pour les instances de VM à la demande ?

L'utilisation de licences d'accès client aux services Bureau à distance n'est pas obligatoire, sauf si vous avez besoin de plus de deux sessions Bureau à distance simultanées à des fins d'administration. Dans ce cas, vous devez acheter des licences d'accès client aux services Bureau à distance supplémentaires. Pour en savoir plus, consultez la page Gérer les licences de votre déploiement Services Bureau à distance avec des licences d'accès client (CAL).

Questions fréquentes sur la mobilité de licence

Puis-je utiliser mes licences Windows Server sur Compute Engine avec la mobilité de licence Windows Server ?

Vous ne pouvez exploiter la mobilité de licence Windows Server que si vous utilisez les licences Windows Server sur des nœuds à locataire unique. Microsoft ne vous permet pas d'utiliser les droits de la mobilité de licence sur les instances Windows Server d'un environnement mutualisé.

Puis-je utiliser une licence de volume Windows Server sur un nœud à locataire unique si je ne bénéficie pas de la mobilité de licence ?

En règle générale, vous ne pouvez pas utiliser de licences de volume Windows Server acquises le 1er octobre 2019 ou après cette date sur des nœuds à locataire unique. Pour en savoir plus, consultez les conditions d'attribution de licences Microsoft mises à jour pour les services cloud hébergés dédiés.

Si la version de Windows Server a été publiée avant le 1er octobre 2019, vous pouvez, conformément aux conditions du contrat de licence, utiliser les licences Windows Server obtenues avant cette date sur des nœuds à locataire unique.

Microsoft prévoit des exceptions pour les licences Windows Server qui remplissent les conditions suivantes :

Questions fréquentes sur l'importation d'images

Puis-je personnaliser les workflows d'importation d'images ?

Oui. Vous pouvez personnaliser le workflow d'importation d'images. Les workflows d'importation d'images sont disponibles sur GitHub.

Puis-je importer des images qui sont déjà en cours d'exécution ?

Oui. Vous pouvez importer des images provenant de VM qui sont en ligne et en cours d'exécution.

Après avoir importé mon image BYOL, puis-je la partager ?

Oui. Après avoir importé votre image BYOL, vous pouvez la partager avec des utilisateurs externes à votre projet ou à votre organisation. Ces utilisateurs peuvent ensuite accéder aux images partagées à partir de leur projet. Pour en savoir plus, consultez la page Gérer l'accès aux images personnalisées.

Comment les instances Windows Server sont-elles concédées sous licence lorsque j'importe une image avec une licence Windows Server Standard Edition ?

Google ne propose pas de licences Windows Server Standard Edition avec un modèle de paiement à l'usage. Par défaut, Google utilise des licences Windows Server Datacenter Edition facturées à l'utilisation pour les instances de VM créées à partir d'images Windows Server Standard Edition. Toutefois, si vous spécifiez l'option Bring Your Own License (BYOL) (--byol) lorsque vous importez une image, aucune licence en paiement à l'usage n'est appliquée.

Questions fréquentes sur les licences BYOL

Ai-je besoin d'un contrat Software Assurance de Microsoft pour pouvoir utiliser mes propres licences sur des nœuds à locataire unique ?

Non. Vous n'avez pas besoin d'un contrat Software Assurance de Microsoft pour importer vos propres licences sur des nœuds à locataire unique. Ce type de contrat peut toutefois être avantageux, car il peut inclure des droits pour de nouvelles versions.

De quoi suis-je responsable lorsque j'utilise ma propre licence ?

Si vous utilisez vos propres licences dans Compute Engine, vous êtes tenu de vous conformer aux règles de Microsoft. Pour en savoir plus, consultez la section Utiliser vos propres licences sur des nœuds à locataire unique.

Si j'utilise mes propres licences, ai-je besoin de licences d'accès client (CAL) ?

Oui. Si vous fournissez la licence Windows Server, vous êtes tenu d'acquérir les CAL requises. Selon votre configuration et votre utilisation de Windows Server, vous aurez peut-être besoin de CAL supplémentaires pour RDP ou les services RMS (Rights Management Services). Pour en savoir plus, consultez la page Gérer les licences de votre déploiement Services Bureau à distance avec des licences d'accès client (CAL).

Pour quelles versions de Windows puis-je utiliser ma propre licence sur des nœuds à locataire unique ?

Pour connaître les versions de Windows avec lesquelles vous pouvez utiliser votre propre licence, consultez la page Détails des systèmes d'exploitation.

Pour découvrir comment utiliser votre propre licence, consultez la page Utiliser vos propres licences (Bring Your Own License).

Si j'utilise ma propre licence dans Compute Engine, comment puis-je l'activer ?

Si vous importez une image nécessitant une licence existante dans Compute Engine, vous êtes tenu d'activer la licence. Pour en savoir plus, consultez la page Utiliser vos propres licences (Bring Your Own License).

Si vous utilisez une image payante, Google gère la licence pour vous.

Questions fréquentes sur les nœuds à locataire unique

Que sont les nœuds à locataire unique ?

Les nœuds à locataire unique sont des serveurs physiques Compute Engine que vous réservez exclusivement pour votre projet. Votre projet est le seul présent sur les nœuds à locataire unique que vous réservez. Aucun autre client ne peut y placer ses projets.

Que se passe-t-il si je suis autorisé à exécuter une version antérieure de Windows Server sur des nœuds à locataire unique, mais que je passe par la suite à une version de Windows Server publiée après le 1er octobre 2019 ?

Lorsque vous passez à une version de Windows Server publiée après le 1er octobre 2019, vous êtes soumis aux conditions d'attribution de licences de Microsoft pour cette version. Conformément à ces conditions, vous ne pouvez pas utiliser les licences de volume Windows Server sur des nœuds à locataire unique.

Les licences de VM sont-elles modifiées lors de la mise à jour de la location d'une VM ?

Lorsque vous modifiez la location d'une VM, Compute Engine ne modifie pas sa licence.

Comment fonctionne la tarification sur les nœuds à locataire unique ?

Lorsque vous réservez un nœud à locataire unique, votre projet est le seul projet présent sur ce nœud. Vous êtes donc facturé pour toutes les ressources de processeur virtuel et de mémoire sur le nœud, plus un supplément de location unique de 10 %. Étant donné que votre projet est le seul projet sur le nœud, vous pouvez placer n'importe quel nombre de VM sans générer de coûts supplémentaires. La mise en place d'un modèle BYOL n'engendre pas non plus de frais additionnels. Pour en savoir plus, consultez la page Tarifs applicables aux nœuds à locataire unique.

N'oubliez pas que l'attribution des licences et la facturation sont déterminées par l'option de système d'exploitation choisie lors du processus d'importation d'image. Ainsi, si vous utilisez une image publique Compute Engine en tant que source d'image, Google attribue des licences à la demande. Une fois que vous avez associé une licence, vous ne pouvez pas modifier l'option d'attribution de licences pour cette VM.

Questions fréquentes sur les conteneurs et la virtualisation

Combien de VM puis-je exécuter avec chaque licence Windows Server Standard Edition ?

Vous pouvez exécuter deux VM pour chaque licence Windows Server Standard Edition. Windows Server Standard Edition est destiné à être utilisé sur un serveur physique ou dans des environnements légèrement virtualisés.

Combien de conteneurs puis-je exécuter sur un serveur disposant d'une licence Windows Server Standard Edition ?

Windows Server est compatible avec les conteneurs Windows isolés par processus. Une licence Windows Server Standard Edition vous permet d'héberger un nombre illimité de conteneurs Windows isolés par processus.

Combien de VM puis-je exécuter sur un serveur disposant d'une licence Windows Server Datacenter Edition ?

Les licences Windows Server Datacenter Edition permettent d'exécuter un nombre illimité de machines virtuelles Hyper-V sur des serveurs physiques.

Combien de conteneurs puis-je héberger sur un serveur disposant d'une licence Windows Server Datacenter Edition ?

Les licences Windows Server Datacenter Edition permettent d'héberger un nombre illimité de conteneurs Hyper-V ou Windows Server sur des serveurs physiques.

Puis-je attribuer une licence Windows Server Datacenter Edition à un nœud à locataire unique pour pouvoir héberger un nombre illimité de machines virtuelles ou de conteneurs ?

Vous ne pouvez attribuer une licence Windows Server Datacenter Edition à un nœud à locataire unique que si les conditions d'externalisation mises à jour de Microsoft vous y autorisent.

Questions fréquentes sur SQL Server

Quelles sont les options d'exécution de SQL Server sur Google Cloud ?

Vous pouvez exécuter SQL Server sur un hôte mutualisé ou sur des nœuds à locataire unique d'une instance de VM.

Comment octroyer une licence à SQL Server lorsqu'il s'exécute dans une instance de VM ?

Lorsque SQL Server s'exécute dans une VM, il est concédé sous licence par cœur. Le coût de la VM comprend le coût de la licence.

Puis-je utiliser ma propre image SQL Server dans une machine virtuelle ?

Google fournit des images SQL Server prédéfinies pour les machines virtuelles, mais vous pouvez également utiliser votre propre image SQL Server personnalisée avec les licences fournies par Google. Dans les deux cas, le coût de la machine virtuelle comprend le coût de la licence SQL Server à la demande.

Puis-je utiliser la mobilité de licence pour exécuter SQL Server sur Compute Engine ?

Si vous disposez de la mobilité de licence dans le cadre de Software Assurance, vous pouvez attribuer une licence SQL Server à des machines virtuelles qui s'exécutent sur des hôtes mutualisés ou sur des nœuds à locataire unique.

Puis-je utiliser mes propres licences SQL Server sur des nœuds à locataire unique ?

Vous pouvez importer vos propres licences et images SQL Server sur des nœuds à locataire unique tant que vous avez acquis les licences avant le 1er octobre 2019.

Vous ne pouvez pas importer vos propres licences SQL Server si vous les avez acquises le 1er octobre 2019 ou après cette date, sauf si les conditions suivantes sont satisfaites :

  • Vous achetez Software Assurance ou disposez de droits d'abonnement équivalents.
  • Vous bénéficiez de la mobilité de licence à travers la Software Assurance.

Puis-je utiliser mes propres licences SQL Server sur des nœuds à locataire unique sans Software Assurance ?

Vous pouvez utiliser une licence SQL Server sur des nœuds à locataire unique dans les cas suivants :

  • Vous avez acquis la licence SQL Server avant le 1er octobre 2019.
  • Votre version sous licence de SQL Server a été publiée avant le 1er octobre 2019.
  • Vos conditions d'attribution de licences ne vous l'interdisent pas expressément.

Vous pouvez également utiliser une licence SQL Server sur des nœuds à locataire unique sans Software Assurance dans les scénarios suivants :

  • Vous avez acheté la licence avant le 1er octobre 2019 dans le cadre du processus de commande True-Up du contrat d'entreprise.

  • Vous avez acheté le logiciel SQL Server avant le 1er octobre 2019.

Puis-je passer à une version ultérieure de SQL Server ?

Si vous utilisez une version de SQL Server publiée avant le 1er octobre 2019 et que vous décidez de passer à une version plus récente, vous ne pouvez pas utiliser la licence SQL Server sur des nœuds à locataire unique, sauf si vous disposez d'un contrat Software Assurance ou d'un abonnement équivalent qui autorise la mobilité de licence à travers la Software Assurance.

Quels modèles d'attribution de licences sont compatibles avec les déploiements SQL Server exécutés sur des nœuds à locataire unique ?

Conformément aux conditions de Microsoft, les déploiements SQL Server exécutés sur des nœuds à locataire unique peuvent être concédés sous licence comme suit :

  • Par cœur
  • Par processeur
  • Par serveur

Si j'exécute SQL Server sur des nœuds à locataire unique, ai-je besoin de licences d'accès client (CAL) ?

Oui. Si vous utilisez la mobilité de licence pour exécuter SQL Server sur des nœuds à locataire unique, vous devez indiquer le nombre de CAL requis.

Étape suivante