Créer des disques de démarrage personnalisés

Lorsque vous créez une instance de machine virtuelle (VM), vous devez également créer un disque de démarrage pour cette VM. Vous pouvez pour cela utiliser une image publique, une image personnalisée ou un instantané pris à partir d'un autre disque de démarrage. Lorsque vous créez un disque de démarrage, limitez la taille du disque à 2 To afin de tenir compte des limitations relatives aux partitions MBR.

Lors de la création d'une instance, Compute Engine crée automatiquement un disque persistant. Si vous avez besoin d'espace de stockage de données supplémentaire pour vos instances, ajoutez une ou plusieurs options de stockage d'instance secondaires.

Vous pouvez être amené à créer un disque persistant de démarrage autonome et à l'associer ultérieurement à une instance, ou à redimensionner un disque persistant de démarrage pour améliorer ses performances et augmenter l'espace disque pour héberger davantage d'applications ou de fichiers du système d'exploitation. Ces opérations sont décrites dans la section Ajouter ou redimensionner un disque persistant.

Il est déconseillé d'utiliser des disques persistants régionaux comme disques de démarrage. En cas de basculement, ces disques ne permettent pas de forcer l'association à une VM.

Avant de commencer

Créer un disque persistant de démarrage autonome à partir d'une image

Vous pouvez créer un disque persistant de démarrage autonome indépendamment du processus de création d'instance et l'associer ultérieurement à une instance.

Console

  1. Dans Google Cloud Console, accédez à la page Créer un disque.

    Accéder à la page "Créer un disque"

  2. Sous Type de source, sélectionnez Image. Choisissez une image dans la liste.
  3. Cliquez sur Créer.

gcloud

Pour créer un disque persistant de démarrage autonome, exécutez la commande gcloud compute disks create :

gcloud compute disks create example-disk --image example-image

API

Pour créer un disque persistant à l'aide de l'API, utilisez l'URI suivant :

https://compute.googleapis.com/compute/v1/projects/example-project/zones/us-central1-f/disks?sourceImage=IMAGE

Remplacez IMAGE par l'URI complet, encodé au format URL, de l'image source à appliquer au nouveau disque persistant.

Le corps de la requête doit contenir le nom du nouveau disque persistant :

{
  "name": "example-disk"
}

Si le disque persistant de démarrage que vous avez créé est plus grand que l'image, vous devrez peut-être repartitionner ce disque persistant de démarrage.

Créer un disque persistant à partir d'un instantané

Après avoir créé un instantané d'un disque persistant de démarrage, vous pouvez appliquer les données de cet instantané à de nouveaux disques persistants. Vous ne pouvez appliquer les données d'un instantané qu'au moment de la création d'un disque persistant. Vous n'avez pas la possibilité d'appliquer un instantané à un disque persistant déjà créé ni à des disques persistants appartenant à un projet différent de celui de cet instantané.

Console

  1. Dans Google Cloud Console, accédez à la page Créer un disque.

    Accéder à la page "Créer un disque"

  2. Sous Type de source, sélectionnez Instantané.
  3. Choisissez un instantané dans la liste.
  4. Définissez les autres propriétés du disque, puis cliquez sur Créer.

gcloud

Pour appliquer les données d'un instantané de disque persistant, exécutez la commande suivante :

gcloud compute disks create example-disk --source-snapshot example-snapshot

API

Pour créer un disque persistant de démarrage à partir d'un instantané, envoyez une requête POST à l'URI suivant :

POST https://compute.googleapis.com/compute/v1/projects/example-project/zones/us-central1-f/disks

Le corps de la requête doit contenir le nom du nouveau disque persistant et l'URL de l'instantané à utiliser :

{
  "name": "example-disk",
  "sourceSnapshot": "zones/us-central1-f/snapshots/example-snapshot"
}

Étape suivante