Consignes de dénomination des buckets

Cette page présente les consignes de dénomination à suivre lors de la création de buckets dans Cloud Storage. Pour apprendre à créer un bucket, consultez le guide Créer des buckets de stockage.

Exigences relatives aux noms de buckets

Les noms de vos buckets doivent satisfaire les critères suivants :

  • Les noms de buckets ne doivent contenir que des lettres minuscules, des chiffres, des tirets (-), des traits de soulignement (_) et des points (.). Les espaces ne sont pas autorisées. Les noms contenant des points doivent être validés.
  • Les noms de buckets doivent commencer et se terminer par un chiffre ou une lettre.
  • Les noms de buckets doivent compter entre 3 et 63 caractères. Ceux qui comportent des points peuvent contenir jusqu'à 222 caractères, mais chaque composant séparé par un point ne peut pas posséder plus de 63 caractères.
  • Les noms de buckets ne peuvent pas correspondre à une adresse IP au format décimal à points (par exemple, 192.168.5.4).
  • Les noms de buckets ne peuvent pas commencer par le préfixe "goog".
  • Les noms de buckets ne peuvent pas contenir "google" ni des termes semblables tels que "g00gle".

Remarques relatives aux noms des buckets

  • Les noms de buckets se trouvent dans un espace de noms Cloud Storage unique.

    Cela signifie que :

    • chaque nom de bucket doit être unique ;
    • les noms de buckets sont visibles publiquement.

    Si vous tentez de créer un bucket portant un nom déjà attribué à un autre bucket, Cloud Storage répond par un message d'erreur. Toutefois, une fois qu'un bucket est supprimé, vous ou un autre utilisateur pouvez réutiliser son nom lors de la création d'un nouveau bucket. Il faut généralement attendre quelques secondes pour que le nom d'un bucket supprimé soit de nouveau disponible. Néanmoins, si vous supprimez le projet contenant le bucket, qui supprime de fait celui-ci, le nom du bucket ne peut pas être libéré avant plusieurs semaines.

  • Un nom de bucket ne peut être attribué qu'au moment de la création.

    Il n'est pas possible de modifier le nom d'un bucket existant. Vous devez plutôt créer un bucket avec le nom souhaité et déplacer les contenus de l'ancien bucket vers le nouveau. Pour connaître le détail de la procédure, consultez la page Déplacer et renommer des buckets.

  • Vous pouvez utiliser un nom de bucket dans un enregistrement DNS dans le cadre d'une redirection CNAME ou A.

    Pour ce faire, le nom de votre bucket doit être conforme aux conventions de dénomination DNS standards. Pour cette raison, il ne doit pas contenir de trait de soulignement (_) ni de point à côté d'un autre point ou d'un trait d'union. Par exemple, "..", "-." et ".-" ne sont pas valides dans les noms DNS.

Consultez également la section Bonnes pratiques de dénomination, qui inclut des recommandations sur l'exclusion des informations propriétaires des noms de bucket.

Exemples de noms de buckets

Voici des exemples de noms de buckets valides :

  • my-travel-maps
  • 0f75d593-8e7b-4418-a5ba-cb2970f0b91e
  • test.example.com (validation de la propriété requise pour example.com)

Voici des exemples de noms de buckets non valides :

  • My-Travel-Maps (contient des lettres majuscules)
  • my_google_bucket (contient "google")
  • test bucket (contient un espace)

Étapes suivantes