Intervalle de maintenance

Cette page explique comment configurer des intervalles de maintenance pour vos clusters Google Kubernetes Engine.

Aperçu

Un intervalle de maintenance est une période de quatre heures que vous choisissez, pendant laquelle les mises à niveau automatiques doivent avoir lieu. La création d'un intervalle de maintenance indique à GKE de déclencher les mises à niveau de maîtres, les rotations d'adresses IP et les mises à niveau de pools de nœuds automatiques au cours de la période choisie. Par exemple, si vous créez un intervalle de maintenance commençant à 16 h 00, celui-ci durera jusqu'à 20 h 00.

Les mises à niveau peuvent avoir lieu n'importe quel jour de la semaine et à n'importe quel moment pendant la période. Les intervalles de maintenance vous permettent de mieux contrôler à quel moment les mises à niveau du logiciel Kubernetes sur votre cluster ou sur vos nœuds se produisent.

GKE met automatiquement à niveau votre cluster principal (et vos nœuds si les mises à niveau automatiques de nœud sont activées) vers la dernière version de Kubernetes. Si les tâches s'exécutent au-delà de l'intervalle de maintenance, GKE tente d'arrêter l'opération. Une opération arrêtée reprend lors de l'intervalle de maintenance suivant.

Ces mises à niveau automatiques se produisent régulièrement sans intervention de l'utilisateur, mais elles peuvent entraîner de courts temps d'arrêt au niveau des nœuds maîtres et/ou individuels. Toutefois, dans certains scénarios, vous souhaiterez peut-être mieux contrôler le moment où ces mises à niveau ont lieu. Exemple :

  • Heures creuses : vous souhaitez réduire les risques de temps d'arrêt en planifiant des mises à jour automatiques pendant les heures creuses, lorsque le trafic est réduit.
  • Heures de travail : vous tenez à ce que les mises à niveau aient lieu pendant les heures de travail, afin que quelqu'un puisse les surveiller et gérer tout problème imprévu.
  • Mises à niveau multicluster : vous souhaitez déployer les mises à niveau sur plusieurs clusters situés dans différentes régions, à raison d'une à la fois et durant des intervalles spécifiés.

GKE peut également choisir de ne pas effectuer de mise à niveau pendant l'intervalle que vous spécifiez. Les mises à niveau prévues ou à venir sont généralement annoncées sur la page des notes de version.

GKE se réserve le droit de déployer des mises à niveau d'urgence non planifiées en dehors des intervalles de maintenance. En outre, les mises à niveau obligatoires pour mettre à niveau des logiciels obsolètes peuvent se produire automatiquement en dehors des intervalles de maintenance.

Mises en garde

Lorsque vous apportez des modifications à vos nœuds qui nécessitent de recréer ces derniers, par exemple lorsque vous activez des stratégies réseau, il est possible que vos nœuds ne soient pas recréés avant le prochain intervalle de maintenance, ce qui entraîne un retard perceptible. Si vous préférez ne pas attendre, vous pouvez mettre à jour votre cluster manuellement à tout moment.

Avant de commencer

Pour préparer ce que nous allons réaliser, procédez comme suit :

  • Assurez-vous d'avoir activé l'API Google Kubernetes Engine.
  • Activer l'API Google Kubernetes Engine
  • Assurez-vous d'avoir installé le SDK Cloud.
  • Définissez votre ID de projet par défaut :
    gcloud config set project [PROJECT_ID]
  • Si vous utilisez des clusters zonaux, définissez votre zone de calcul par défaut :
    gcloud config set compute/zone [COMPUTE_ZONE]
  • Si vous utilisez des clusters régionaux, définissez votre région de calcul par défaut :
    gcloud config set compute/region [COMPUTE_REGION]
  • Installez la dernière mise à jour de gcloud :
    gcloud components update

Configuration d'un intervalle de maintenance dans votre cluster

Les sections suivantes expliquent comment configurer des intervalles de maintenance.

Pour créer un intervalle de maintenance, vous devez spécifier l'heure à laquelle les mises à niveau automatiques (et vos nœuds, si les mises à niveau automatiques des nœuds sont activées) doivent être lancées sur le maître.

Création d'un cluster avec un intervalle de maintenance

gcloud

Pour créer un cluster avec un intervalle de maintenance, utilisez la commande gcloud container clusters create et incluez l'indicateur --maintenance-window :

gcloud container clusters create [CLUSTER_NAME] --maintenance-window [HH:MM]

Par exemple, la commande suivante crée un cluster nommé my-cluster avec un intervalle de maintenance à 2 h 00 :

gcloud container clusters create my-cluster --maintenance-window 2:00

Console

Pour créer un cluster avec un intervalle de maintenance, procédez comme suit :

  1. Accédez au menu Google Kubernetes Engine de la console GCP.

    Accéder au menu Google Kubernetes Engine

  2. Cliquez sur Créer un cluster.

  3. Sélectionnez le modèle Cluster standard ou choisissez un modèle approprié pour votre charge de travail. Si vous choisissez le modèle Disponibilité élevée, un cluster régional est créé avec un intervalle de maintenance par défaut.

  4. Configurez le cluster selon vos besoins.

  5. Pour personnaliser l'intervalle de maintenance (ou si vous avez utilisé un modèle de création de cluster sans intervalle de maintenance par défaut), cliquez sur Options avancées. Dans le menu déroulant Intervalle de maintenance, sélectionnez l'heure souhaitée.

  6. Cliquez sur Créer.

Configuration d'un intervalle de maintenance pour un cluster existant

gcloud

Pour créer ou modifier un intervalle de maintenance pour un cluster existant, utilisez la commande gcloud container clusters update et incluez l'indicateur --maintenance-window :

gcloud container clusters update [CLUSTER_NAME] --maintenance-window [HH:MM]

Par exemple, la commande suivante modifie l'intervalle de maintenance dans my-cluster pour le planifier à 16 h 00 :

gcloud container clusters update my-cluster --maintenance-window 16:00

Console

Pour créer ou modifier un intervalle de maintenance pour un cluster existant :

  1. Accédez au menu Google Kubernetes Engine de la console GCP.

    Accéder au menu Google Kubernetes Engine

  2. Cliquez sur le bouton Modifier du cluster (icône en forme de crayon).

  3. Dans le menu déroulant Intervalle de maintenance, sélectionnez l'heure souhaitée.

  4. Cliquez sur Enregistrer.

Suppression d'un intervalle de maintenance

gcloud

Pour supprimer un intervalle de maintenance, définissez la valeur --maintenance-window sur None :

gcloud container clusters update [CLUSTER_NAME] --maintenance-window None

Console

Pour supprimer un intervalle de maintenance :

  1. Accédez au menu Google Kubernetes Engine de la console GCP.

    Accéder au menu Google Kubernetes Engine

  2. Cliquez sur le bouton Modifier du cluster (icône en forme de crayon).

  3. Dans le menu déroulant Intervalle de maintenance, sélectionnez N'importe quand.

  4. Cliquez sur Enregistrer.

Annulation d'une mise à niveau

Dans les rares cas où les mises à niveau prennent plus de quatre heures, GKE tente de les arrêter, puis de les reprendre lors du prochain intervalle de maintenance. Si une mise à niveau automatique est annulée et si vous avez activé les mises à niveau automatiques des nœuds, vos nœuds peuvent se trouver dans une version mixte, mais votre cluster doit fonctionner normalement.

Si vous souhaitez annuler, restaurer ou mettre à niveau manuellement votre cluster, reportez-vous à la section relative à la mise à niveau d'un cluster de conteneurs.

Étape suivante

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…

Documentation Kubernetes Engine