Paiements du demandeur

Cette page présente la fonctionnalité de paiements du demandeur pour Cloud Storage. Pour apprendre à la configurer et l'utiliser, consultez la page Utiliser les paiements du demandeur.

Présentation

Lorsqu'un utilisateur accède à une ressource Cloud Storage telle qu'un bucket ou un objet, des frais sont associés à la création et à l'exécution de la requête. Ces frais comprennent :

Généralement, ces frais d'accès sont facturés au propriétaire de projet de la ressource. Toutefois, si le demandeur fournit un projet de facturation avec sa requête, le projet du demandeur est facturé à la place. Lorsque les paiements du demandeur sont activés sur votre bucket, vous pouvez exiger que les demandeurs incluent un projet de facturation dans leurs requêtes, ce qui affectera les frais à leur projet. Cette fonctionnalité s'avère utile si vous souhaitez, par exemple, mettre un grand nombre de données à la disposition des utilisateurs, mais que vous ne voulez pas que leur accès vous soit facturé.

Frais restant à charge

Les frais suivants sont toujours imputés au projet contenant le bucket, même si les paiements du demandeur sont activés :

Restrictions

La restriction suivante s'applique en cas d'utilisation des paiements du demandeur :

  • Vous ne pouvez pas utiliser de buckets pour lesquels les paiements du demandeur sont activés pour réaliser des importations et des exportations depuis Cloud SQL.

Exigences relatives à l'utilisation et aux accès

Pour utiliser la fonctionnalité de paiements du demandeur sur un bucket donné, activez l'indicateur de métadonnées sur celui-ci. Une fois l'indicateur activé, seuls les utilisateurs suivants peuvent accéder au bucket ou à son contenu :

  • Les demandeurs qui spécifient un projet de facturation dans leur requête. Le projet inclus dans la requête doit être en règle et l'utilisateur doit détenir un rôle contenant l'autorisation serviceusage.services.use pour le projet. Les rôles roles/editor et roles/owner disposent de cette autorisation.

  • Les demandeurs qui ne spécifient pas de projet de facturation, mais qui détiennent l'autorisation resourcemanager.projects.createBillingAssignment pour le projet contenant le bucket. Le rôle roles/billing.projectManager dispose de cette autorisation. Les frais d'accès associés à ces requêtes sont imputés au projet contenant le bucket.

Toutes les autres requêtes dans le bucket échouent en renvoyant une erreur 400 UserProjectMissing.

En plus de satisfaire ces exigences, le demandeur doit disposer d'autorisations suffisantes pour exécuter l'action demandée. Par exemple, un utilisateur qui spécifie un projet de facturation valide dans sa requête ne peut pas importer d'objets dans le bucket à moins de posséder également une autorisation explicite le lui permettant, telle que l'autorisation storage.objects.create pour ce bucket ou le projet auquel il appartient.

Opérations facturées à la source

Les opérations qui possèdent à la fois un bucket source et un bucket de destination, telles que les copies ou les réécritures, sont imputées au projet contenant le bucket source. Dans la plupart des cas (lorsque vous exécutez des appels directs à l'aide des API JSON et XML, par exemple), vous n'avez besoin de spécifier un projet de facturation que si les paiements du demandeur sont activés sur le bucket source.

Dans certains cas (lorsque vous exécutez gsutil rewrite, par exemple), vous devez spécifier un projet de facturation si les paiements du demandeur sont activés sur le bucket source ou sur le bucket de destination (ou les deux). Cette exigence est due au fait que ces opérations appellent les deux buckets lors de l'exécution de l'action.

Opérations à requêtes multiples

Lors de l'exécution d'une opération nécessitant plusieurs requêtes, telle qu'une importation en plusieurs parties, chaque requête doit contenir le même projet de facturation, que vous spécifiez dans le projet utilisateur. Si le projet de facturation change entre les requêtes, l'opération globale échoue et vous obtenez une erreur 400 UserProjectInconsistent.

Facturation

Les frais associés à l'ajout d'un projet de facturation dans votre requête n'apparaissent pas séparément dans votre facturation. Par exemple, supposons que vous téléchargiez plusieurs fichiers d'un bucket sur lequel les paiements du demandeur sont activés et que vous spécifiez le projet my-project pour facturer la requête. Si my-project contient également un bucket à partir duquel vous effectuez des téléchargements, votre facture n'indique que le total des frais encourus pour les téléchargements combinés. Elle ne fait pas la distinction entre les téléchargements effectués depuis votre bucket et ceux effectués à partir du bucket exploitant les paiements du demandeur.

Si vous souhaitez faire la distinction entre les frais provenant de vos propres ressources Cloud Storage et les frais liés à l'inclusion de projets de facturation dans vos requêtes, vous devez créer un projet ne contenant pas de ressources Cloud Storage. Ce projet est donc dédié à l'envoi de requêtes aux ressources situées dans d'autres projets, tels que les buckets de paiements du demandeur.

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…

Besoin d'aide ? Consultez notre page d'assistance.