Créer un cluster à zone unique

Cette page explique comment créer un cluster standard à zone unique avec les fonctionnalités par défaut activées dans Google Kubernetes Engine (GKE). Pour activer ou configurer une fonctionnalité spécifique de GKE sur le cluster, consultez la documentation concernant cette fonctionnalité. Vous pouvez également en apprendre davantage sur les types de clusters que vous pouvez créer.

Si vous développez des applications GKE à l'aide de Visual Studio Code, essayez de créer des clusters à zone unique avec l'extension Cloud Code.

Avant de commencer

Avant de commencer, effectuez les tâches suivantes :

Configurez les paramètres gcloud par défaut à l'aide de l'une des méthodes suivantes :

  • Utilisez gcloud init pour suivre les instructions permettant de définir les paramètres par défaut.
  • Utilisez gcloud config pour définir individuellement l'ID, la zone et la région de votre projet.

Utiliser gcloud init

Si le message d'erreur One of [--zone, --region] must be supplied: Please specify location s'affiche, effectuez les tâches ci-dessous.

  1. Exécutez gcloud init et suivez les instructions :

    gcloud init

    Si vous utilisez SSH sur un serveur distant, utilisez l'option --console-only pour empêcher la commande d'ouvrir un navigateur :

    gcloud init --console-only
  2. Suivez les instructions pour autoriser gcloud à utiliser votre compte Google Cloud.
  3. Créez ou sélectionnez une configuration.
  4. Choisissez un projet Google Cloud.
  5. Choisissez une zone Compute Engine par défaut.

Utiliser gcloud config

  • Définissez votre ID de projet par défaut :
    gcloud config set project project-id
  • Si vous travaillez avec des clusters zonaux, définissez votre zone de calcul par défaut :
    gcloud config set compute/zone compute-zone
  • Si vous utilisez des clusters régionaux, définissez votre région de calcul par défaut :
    gcloud config set compute/region compute-region
  • Mettez à jour gcloud vers la dernière version :
    gcloud components update

Créer un cluster

Les instructions suivantes montrent comment créer un cluster à zone unique à l'aide de l'outil gcloud ou de Google Cloud Console.

gcloud

Pour créer un cluster à zone unique avec l'outil de ligne de commande gcloud, utilisez l'une des commandes suivantes.

Remplacez les valeurs d'espace réservé dans les commandes par les éléments suivants :

  • cluster-name : nom de votre nouveau cluster
  • compute-zone : zone de calcul dans laquelle créer le cluster
  • channel : type de canal de publication, à savoir rapid (rapide), regular (standard), ou stable. Les clusters enregistrés dans la version disponible rapid ne sont pas qualifiés pour les charges de travail de production.
  • version : version que vous souhaitez spécifier pour votre cluster.

Utiliser une version disponible :

gcloud container clusters create cluster-name \
    --zone compute-zone \
    --release-channel channel

Utiliser la version par défaut :

gcloud container clusters create cluster-name \
    --zone compute-zone

Utiliser une version spécifique :

gcloud container clusters create cluster-name \
    --zone compute-zone \
    --cluster-version version

Pour obtenir la liste complète des indicateurs facultatifs, consultez la documentation concernant gcloud container clusters create.

Console

  1. Accédez au menu "Google Kubernetes Engine" dans Cloud Console.

    Accéder au menu "Google Kubernetes Engine"

  2. Cliquez sur le bouton Créer un cluster.

  3. Dans la section Paramètres de base du cluster, procédez comme suit :

    1. Saisissez le nom de votre cluster.
    2. Pour le type d'emplacement, sélectionnez Zonal, puis choisissez la zone souhaitée pour votre cluster.
    3. Choisissez une version maître. Nous vous recommandons de sélectionner une version disponible. Si vous devez spécifier une version statique, assurez-vous que la mise à niveau automatique est activée pour vos pools de nœuds.

  4. Dans le volet de navigation, cliquez sur default-pool sous Pools de nœuds.

  5. Dans la section Détails du pool de nœuds, procédez comme suit :

    1. Saisissez un nom pour le pool de nœuds par défaut.
    2. Choisissez la version de nœud pour vos nœuds.
    3. Saisissez le nombre de nœuds à créer dans le cluster. Vous devez disposer d'un quota de ressources disponible pour les nœuds et les ressources associées (telles que les routes de pare-feu).
  6. Dans le volet de navigation, cliquez sur Nœuds sous Pools de nœuds.

  7. Dans la liste déroulante Type d'image, sélectionnez l'image de nœud souhaitée.

  8. Sélectionnez la valeur Configuration de la machine à utiliser par défaut pour les instances. Chaque type de machine est facturé différemment. Le type de machine par défaut est e2-medium. Pour plus d'informations sur les tarifs applicables aux différents types de machine, consultez la grille tarifaire par type de machine.

  9. Dans la liste déroulante Type de disque de démarrage, sélectionnez le type de disque souhaité.

  10. Saisissez la taille du disque de démarrage.

  11. Cliquez sur Créer.

Après avoir créé un cluster, vous devez configurer kubectl pour pouvoir interagir avec le cluster depuis la ligne de commande.

Modèles de cluster

Google Kubernetes Engine était précédemment compatible avec les modèles pour les clusters. Ces modèles ont été supprimés de Google Cloud Console, mais sont toujours accessibles à partir des liens suivants :

Et ensuite ?