Gestion des versions et mises à jour

Cette page décrit la gestion des versions et les mises à jour automatiques dans Google Kubernetes Engine (GKE).

Calendrier de déploiement

GKE suit un calendrier prévisible de déploiement sur plusieurs jours pour la mise à disposition de nouvelles versions, ainsi que la mise à jour automatique des maîtres et des nœuds de cluster. Le déploiement s'étend généralement sur quatre jours ou plus et inclut un temps d'observation et de surveillance des problèmes. Les zones et les régions sont mises à jour selon un ordre prévisible.

Jour Zones disponibles Régions disponibles
Jour 1 europe-west2-a, us-east1-d europe-west3, us-east1
Jour 2 asia-east1-a, asia-east2-c, asia-northeast1-a, asia-northeast2-c, asia-south1-a, asia-southeast1-a, australia-southeast1-a, europe-north1-c, europe-west1-c, europe-west3-a, europe-west4-a, europe-west6-c, northamerica-northeast1-c, southamerica-east1-a, us-central1-b, us-east4-b, us-west1-a, us-west2-c asia-east1, asia-southeast1, europe-west6, northamerica-northeast1, us-east4, us-west2
Pause aucune aucune
Jour 3 asia-east1-c, asia-east2-b, asia-northeast1-b, asia-northeast2-b, asia-south1-b, asia-southeast1-b, australia-southeast1-b, europe-north1-b, europe-west1-b, europe-west2-b, europe-west3-b, europe-west4-c, europe-west6-b, northamerica-northeast1-b, southamerica-east1-b, us-central1-f, us-east1-c, us-east4-c, us-west1-b, us-west2-b asia-east2, asia-northeast1, australia-southeast1, europe-west1, europe-west2, southamerica-east1, us-west1
Jour 4 asia-east1-b, asia-east2-a, asia-northeast1-c, asia-northeast2-a, asia-south1-c, asia-southeast1-c, australia-southeast1-c, europe-north1-a, europe-west1-d, europe-west2-c, europe-west3-c, europe-west4-b, europe-west6-a, northamerica-northeast1-a, southamerica-east1-c, us-central1-a, us-central1-c, us-east1-b, us-east4-a, us-west1-c, us-west2-a asia-northeast2, asia-south1, europe-north1, europe-west4, us-central1

Gérer les versions

Les clusters GKE sont compatibles avec l'exécution des versions de Kubernetes à partir de toute version mineure compatible. Au moins deux versions mineures, voire trois, sont disponibles à tout moment. Toutefois, les versions intermédiaires ultérieures peuvent modifier les versions disponibles pour les nouveaux clusters.

Schéma de gestion des versions

Versions mineures (1.X)
Une nouvelle version mineure de Kubernetes est publiée tous les trois mois environ. La publication d'une version mineure incrémente la version Kubernetes de 1.X à 1.X + 1 ; par exemple, Kubernetes 1.10 est la version mineure qui fait suite à Kubernetes 1.9.
Versions de correctif (1.X.Y)
Les versions de correctif de Kubernetes (telles que la version 1.9.7) destinées à GKE sont généralement publiées selon un rythme hebdomadaire. Les versions de correctif sont déployées de manière progressive dans les différentes zones de calcul. Le calendrier de déploiement est publié dans les notes de version de GKE.
Mises à jour de sécurité et corrections de bugs (1.X.Y-gke.N)
Une version de correctif présentant un suffixe -gke.N (par exemple, 1.9.7-gke.N) comprend des mises à jour de sécurité et/ou des corrections de bugs pour GKE aux côtés de la version Open Source "upstream" du logiciel Kubernetes. Ces mises à jour ou corrections sont requises pour la compatibilité et l'interopérabilité avec Google Cloud Platform.

Vérifier les versions disponibles et par défaut

Vous pouvez vérifier les versions de Kubernetes disponibles et par défaut dans une zone donnée depuis la console Google Cloud Platform ou à l'aide de l'outil de ligne de commande gcloud.

gcloud

Pour afficher les versions disponibles et par défaut, exécutez la commande suivante :

gcloud container get-server-config --zone [COMPUTE_ZONE]

[COMPUTE_ZONE] correspond à la zone de calcul de votre cluster, comme us-central1-a.

Console

Pour afficher les versions disponibles et par défaut, procédez comme suit :

  1. Accédez au menu de GKE dans la console GCP.

    Accéder au menu de GKE

  2. Cliquez sur Créer un cluster.

  3. Cliquez sur le menu déroulant Version maître. Toutes les versions actuellement disponibles y sont répertoriées. La version par défaut est automatiquement sélectionnée.

  4. Dans Pools de nœuds, sous le pool par défaut, cliquez sur Modification avancée.

  5. Cliquez sur le menu déroulant Version du nœud. Toutes les versions actuellement disponibles y sont répertoriées. La version par défaut des nœuds correspond à la version par défaut actuelle des maîtres de cluster.

Si une version devrait être disponible et que ce n'est pas le cas, consultez le calendrier de déploiement pour la zone ou la région de votre cluster.

Spécifier la version du cluster

Lorsque vous créez ou mettez à jour un cluster à l'aide de gcloud, vous pouvez spécifier une version de cluster à l'aide de l'indicateur --cluster-version. Vous pouvez faire référence à une version déterminée, comme 1.9.7-gke.N, ou spécifier un alias de version :

  • latest : désigne la version de Kubernetes compatible la plus élevée actuellement disponible sur GKE dans la zone ou la région du cluster.
  • 1.X : désigne la version de correctif + gke.N la plus élevée disponible pour la version mineure 1.X.
  • 1.X.Y : désigne le correctif gke.N le plus élevé disponible pour la version de correctif 1.X.Y.
  • - : désigne la version de Kubernetes par défaut pour les maîtres de cluster. Pour les mises à niveau de nœuds, cet alias spécifie la version actuellement exécutée par le cluster maître.

La création ou la mise à jour d'un cluster en spécifiant la version latest (la plus récente) ne fournit pas de mises à jour automatiques. Activez les mises à jour automatiques des nœuds pour vous assurer que les nœuds de votre cluster sont à jour et disposent la dernière version stable.

Spécifier la version du nœud

Lorsque vous créez ou mettez à jour un pool de nœuds, vous pouvez spécifier sa version. Par défaut, les nœuds exécutent la même version de GKE que le maître. La version des nœuds ne peut pas être antérieure de plus de deux versions mineures à la version maître.

À de rares exceptions près, les versions de nœud restent disponibles même si la version de cluster n'est plus disponible.

Mises à jour

Les nouveaux clusters GKE sont créés avec une version par défaut, une version stable d'une version récente de Kubernetes ou une version de correctif. Généralement, les versions plus récentes que la version par défaut sont également disponibles toutes les semaines.

Mises à jour automatiques de la version maître du cluster

L'équipe GKE effectue régulièrement des mises à jour automatiques de l'instance maître de votre cluster en votre nom. Les instances maîtres du cluster sont mises à jour vers les nouvelles versions stables de Kubernetes. Les mises à jour automatiques sont généralement réalisées par étapes sur plusieurs semaines.

Vous pouvez également lancer manuellement une mise à jour maître vers une version plus récente que la version par défaut.

Mises à jour automatiques de la version des nœuds

Les nœuds créés à l'aide de la console GCP sont automatiquement mis à jour par défaut. Si vous souhaitez que les nœuds créés avec l'outil de ligne de commande gcloud ou l'API GKE soient mis à jour automatiquement, vous pouvez activer les mises à jour automatiques des nœuds.

Prenez en compte les éléments suivants lorsque vous choisissez la version de vos nœuds GKE :

  • Les nœuds doivent exécuter une version actuellement disponible.
  • Les nœuds ne peuvent pas exécuter une version plus récente que la version maître actuelle du cluster.
  • La version des nœuds ne peut pas être antérieure de plus de deux versions mineures à la version maître.