Intents

Un intent permet de catégoriser l'intention exprimée par un utilisateur final durant un tour de conversation. Par rapport aux intents ES, les intents CX ont été simplifiés pour être plus réutilisables.

Un intent contient les données suivantes :

Terme Définition
Phrases d'entraînement Les expressions d'entraînement sont des exemples de phrases que les utilisateurs finaux sont susceptibles de saisir ou de prononcer, appelées entrées de l'utilisateur final. Lorsque l'entrée de l'utilisateur final ressemble à l'une de ces expressions, Dialogflow établit la mise en correspondance avec l'intent. Il n'est pas nécessaire de définir tous les exemples de phrases possibles, car les fonctionnalités de machine learning intégrées de Dialogflow se chargent d'étendre votre liste aux phrases semblables.
Paramètres Vous définissez vos expressions d'entraînement pour utiliser des paramètres afin d'extraire des valeurs de parties spécifiques de l'entrée de l'utilisateur final.

Correspondance d'intent

Chaque fois qu'un utilisateur final écrit ou dit quelque chose, Dialogflow compare cette entrée à l'entrée utilisateur d'intent pour trouver la meilleure correspondance. Ce processus s'appelle la correspondance des intents. La correspondance des intents ne peut avoir lieu que pour les intents associés à une route d'intent (un gestionnaire d'état avec une exigence d'intent) dans la portée.

Lorsque vous recherchez un intent correspondant, Dialogflow évalue les correspondances potentielles avec un niveau de confiance de détection d'intents, également appelé score de confiance. Ces valeurs vont de 0.0 (complètement incertain) à 1.0 (totalement certain). Une fois que les intents sont notés, deux résultats sont possibles :

Phrases d'entraînement

Les expressions d'entraînement sont des exemples de phrases que les utilisateurs finaux sont susceptibles de saisir ou de prononcer, appelées entrées de l'utilisateur final. Pour chaque intent, vous définissez plusieurs phrases d'entraînement. Lorsqu'une entrée d'utilisateur final ressemble à l'une de ces phrases, Dialogflow la met en correspondance avec l'intent.

Par exemple, une phrase d'entraînement "Je veux une pizza" permet à votre agent de reconnaître les saisies de l'utilisateur final, telles que "Obtenir une pizza" ou "Commander une pizza".

Vous n'avez pas besoin de définir tous les exemples possibles, car le machine learning intégré de Dialogflow en développe d'autres à partir de votre liste et d'autres phrases semblables. Vous devez créer au moins 10 à 20 phrases d'entraînement (selon la complexité de l'intent) pour que votre agent puisse reconnaître différentes entrées d'utilisateur final. Par exemple, si vous souhaitez que votre intent identifie une entrée d'un utilisateur final concernant sa couleur préférée, vous pouvez définir les phrases d'entraînement suivantes :

  • "J'aime le rouge"
  • "Ma couleur préférée est le jaune"
  • "noir"
  • "Le bleu est ma couleur préférée"

Annoter les phrases d'entraînement

Vous pouvez contrôler l'extraction des données de l'utilisateur final en annotant des parties de vos phrases d'entraînement et en configurant les paramètres associés.

Par exemple, imaginons que vous définissiez une phrase d'entraînement comme "Quel temps fera-t-il demain à Tokyo ?". Vous devez annoter "demain" avec le paramètre date et "Tokyo" avec le paramètre location. Lorsque vous annotez des mots dans une phrase d'entraînement, Dialogflow reconnaît que ce ne sont que des exemples de valeurs réelles fournies par les utilisateurs finaux au moment de l'exécution. Si l'entrée d'un utilisateur final est "Quel temps est prévu pour vendredi à Sydney ?", Dialogflow extrait le paramètre date à partir de "vendredi" "et le paramètre location à partir de "Sydney".

Lorsque vous créez un agent avec la console, la plupart des annotations sont automatiquement créées lorsque vous ajoutez des phrases d'entraînement qui contiennent du texte pouvant être associé à un type d'entité existant. Ce texte est mis en surbrillance dans la console. Vous pouvez modifier ces annotations et ces paramètres si nécessaire.

Pour annoter manuellement une phrase d'entraînement à l'aide de la console, procédez comme suit :

  1. Sélectionnez le texte de la phrase d'entraînement que vous souhaitez annoter.
  2. Sélectionnez le type d'entité souhaité dans la liste.
  3. Un paramètre est créé pour vous dans le tableau des paramètres présenté ci-dessous.

Lorsque vous créez un agent avec l'API, vous devez annoter manuellement les parties d'une phrase d'entraînement. Consultez le type TrainingPhrase dans la .

Sélectionnez un protocole et une version pour la référence de l'intent :

Protocole V3beta1
REST Ressource de l'intent
RPC Interface de l'intent

Intent d'accueil par défaut

Lorsque vous créez un agent, un intent de bienvenue par défaut est créé pour vous. L'intent comporte des expressions d'entraînement simples telles que "Hi" ou "Hello", qui correspondent à l'entrée initiale de l'utilisateur final. Vous pouvez modifier cet intent comme bon vous semble.

Lorsque vous utilisez l'API, vous pouvez référencer cet intent avec l'ID d'intent suivant :

00000000-0000-0000-0000-000000000000

Intent négatif par défaut

Lorsque vous créez un agent, un intent négatif par défaut est créé pour vous. Vous pouvez ajouter des phrases d'entraînement à cet intent, qui agissent comme des exemples négatifs. Il peut arriver que l'entrée de l'utilisateur final ressemble légèrement à des expressions d'entraînement des intents normaux, mais vous ne voulez pas qu'elles correspondent à des intents normaux.

Par exemple, un agent de réservation de salle peut avoir une phrase d'entraînement telle que "Je souhaite réserver une chambre". Si l'utilisateur veut témoigner d'une expérience négative concernant une chambre, il pourrait dire "Je souhaite émettre des réserves sur cette chambre". Pour vous assurer que les données saisies par l'utilisateur final ne correspondent pas à votre intent, vous pouvez ajouter cette expression comme exemple négatif.

Lorsque vous utilisez l'API, vous pouvez référencer cet intent avec l'ID d'intent suivant :

00000000-0000-0000-0000-000000000001

Créer un intent

Pour créer un intent, procédez comme suit :

Console

  1. Ouvrez la console Dialogflow CX.
  2. Choisissez votre projet GCP.
  3. Sélectionnez votre agent.
  4. Sélectionnez l'onglet Gérer.
  5. Cliquez sur Intents.
  6. Cliquez sur Créer.
  7. Saisissez les données d'intent.
  8. Cliquez sur Save.

API

Consultez la méthode create dans la .

Sélectionnez un protocole et une version pour la référence de l'intent :

Protocole V3beta1
REST Ressource de l'intent
RPC Interface de l'intent

Supprimer un intent

Pour supprimer un intent, procédez comme suit :

Console

  1. Ouvrez la console Dialogflow CX.
  2. Choisissez votre projet GCP.
  3. Sélectionnez votre agent.
  4. Sélectionnez l'onglet Gérer.
  5. Cliquez sur Intents.
  6. Passez la souris sur l'intent que vous souhaitez supprimer.
  7. Cliquez sur le bouton de suppression .

API

Consultez la méthode delete dans la .

Sélectionnez un protocole et une version pour la référence de l'intent :

Protocole V3beta1
REST Ressource de l'intent
RPC Interface de l'intent

Accéder aux données de l'intent

Pour accéder aux données d'intents, procédez comme suit :

Console

  1. Ouvrez la console Dialogflow CX.
  2. Choisissez votre projet GCP.
  3. Sélectionnez votre agent.
  4. Sélectionnez l'onglet Gérer.
  5. Cliquez sur Intents.
  6. Cliquez sur l'intent auquel vous souhaitez accéder.
  7. Affichez ou mettez à jour les données de l'intent
  8. Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer les modifications.

API

Consultez les méthodes get et patch/update dans la .

Sélectionnez un protocole et une version pour la référence de l'intent :

Protocole V3beta1
REST Ressource de l'intent
RPC Interface de l'intent