Guide de démarrage rapide avec la console

Ce guide de démarrage rapide vous explique comment effectuer des opérations de base dans Cloud Spanner à l'aide de Google Cloud Console. Vous allez :

  • créer une instance, une base de données et une table Cloud Spanner ;
  • ajouter un schéma ;
  • écrire et modifier des données ;
  • exécuter une requête.

Avant de commencer

  1. Connectez-vous à votre compte Google.

    Si vous n'en possédez pas déjà un, vous devez en créer un.

  2. Dans Cloud Console, sur la page de sélection du projet, sélectionnez ou créez un projet Cloud.

    Accéder à la page de sélection du projet

  3. Vérifiez que la facturation est activée pour votre projet Google Cloud. Découvrez comment vérifier que la facturation est activée pour votre projet.

  4. Activez l'API Cloud Spanner pour le projet.

    Activer l'API Cloud Spanner

Créer une instance

Lorsque vous utilisez Cloud Spanner pour la première fois, vous devez créer une instance, c'est-à-dire un élément qui alloue les ressources utilisées par les bases de données Cloud Spanner dans cette instance.

  1. Accédez à la page Instances de Cloud Spanner dans Cloud Console.

    Accéder à la page Instances

  2. Cliquez sur Créer une instance.

  3. Pour le nom de l'instance, saisissez Test Instance.

  4. Pour l'ID d'instance, saisissez test-instance.

  5. Choisissez la configuration Regional (Régionale).

  6. Sélectionnez la configuration régionale de votre choix dans le menu déroulant.

    La configuration que vous choisissez détermine l'emplacement géographique où vos instances seront stockées et dupliquées.

  7. Dans "Nodes" (Nœuds), saisissez 1.

    Voici à quoi ressemble la page de création de votre instance :

    Capture d'écran de la fenêtre de création d'instance

  8. Cliquez sur Create (Créer).

    Votre instance apparaît dans la liste d'instances.

Créer une base de données

  1. Accédez à la page Instances de Cloud Spanner dans Cloud Console.

    Accéder à la page Instances

  2. Cliquez sur l'instance Test Instance.

  3. Cliquez sur Créer une base de données.

  4. Pour le nom de la base de données, saisissez example-db.

    Voici à quoi ressemble la page de création de votre instance :

    Capture d'écran de la fenêtre de création de base de données

  5. Cliquez sur Continue (Continuer).

  6. Ignorez l'étape Define your database schema (Définir le schéma de votre base de données) pour le moment. Vous allez définir votre schéma dans la section suivante de ce guide de démarrage.

  7. Cliquez sur Créer.

    Cloud Console affiche la page Détails de la base de données après la création de la base de données.

Créer un schéma pour votre base de données

Cloud Console propose deux options pour créer, modifier et supprimer des tableaux et des index dans une base de données :

  • via l'éditeur de base de données par défaut pour spécifier chaque partie des tables, des colonnes et des index ;
  • en faisant passer l'éditeur en mode Modifier sous forme de texte et en saisissant des instructions SQL dans la syntaxe du langage de définition de données (DDL) de Cloud Spanner.

Ce guide de démarrage utilise DDL.

  1. Dans le volet gauche de Cloud Console, cliquez sur la base de données example-db.
  2. Cliquez sur Créer une table.
  3. Cliquez sur le bouton Modifier sous forme de texte.
  4. Dans le champ Instruction LDD saisissez ce qui suit :

    CREATE TABLE Singers (
      SingerId   INT64 NOT NULL,
      FirstName  STRING(1024),
      LastName   STRING(1024),
      SingerInfo BYTES(MAX),
      BirthDate  DATE,
    ) PRIMARY KEY(SingerId);
    

  5. Cliquez sur Créer.

    Ce processus peut prendre quelques minutes. Une fois l'opération terminée, Cloud Console affiche les détails de la table que vous avez créée :

    Capture d'écran d'une table

Insérer et modifier des données

Cloud Console fournit une interface permettant d'insérer, de modifier et de supprimer des données.

Insérer des données

  1. Dans le volet gauche de Cloud Console, cliquez sur Singers (Chanteurs).
  2. Cliquez sur Data (Données).
  3. Cliquez sur Insert (Insérer).
  4. Saisissez les valeurs suivantes :

    Champ Valeur
    SingerId:INT64 1
    BirthDate:DATE [laissez le champ vide]
    FirstName:STRING Marc
    LastName:STRING Richards
    SingerInfo:BYTES [laissez le champ vide]
  5. Cliquez sur Enregistrer.

    La table Singers (Chanteurs) contient maintenant une ligne :

    Capture d'écran des données de la table

  6. Cliquez sur Insert (Insérer) pour ajouter une ligne.

  7. Saisissez les valeurs suivantes :

    Champ Valeur
    SingerId:INT64 2
    BirthDate:DATE [laissez le champ vide]
    FirstName:STRING Catalina
    LastName:STRING Smith
    SingerInfo:BYTES [laissez le champ vide]
  8. Cliquez sur Enregistrer.

    La table Singers (Chanteurs) contient maintenant deux lignes :

    Capture d'écran des données de la table

Vous pouvez également insérer des valeurs de chaîne vide lorsque vous saisissez des données.

  1. Dans le volet de gauche, cliquez sur Singers.
  2. Cliquez sur Data (Données).
  3. Cliquez sur Insert (Insérer).
  4. Saisissez les valeurs suivantes :

    Champ Valeur
    SingerId:INT64 3
    BirthDate:DATE [laissez le champ vide]
    FirstName:STRING Kena
    LastName:STRING [vérifiez Chaîne vide]
    SingerInfo:BYTES [laissez le champ vide]
  5. Cliquez sur Enregistrer.

    La table Singers (Chanteurs) contient désormais trois lignes, dont une, SingerId 3, comporte un champ LastName correspondant à une chaîne vide :

    Capture d'écran des données de la table

Modifier des données

  1. Dans le volet gauche de Cloud Console, cliquez sur Singers (Chanteurs).
  2. Cliquez sur Data (Données).
  3. Cochez la case correspondant à la ligne SingerId 3, puis cliquez sur Edit (Modifier).
  4. Saisissez la valeur suivante :

    Champ Valeur
    BirthDate:DATE 1961-04-01
    [tous les autres champs] [ne modifiez aucune valeur]
  5. Cliquez sur Enregistrer.

    La ligne SingerId 3 de la table Singers (Chanteurs) comporte maintenant une valeur pour le champ BirthDate :

    Capture d'écran des données de la table

Supprimer des données

  1. Dans le volet gauche de Cloud Console, cliquez sur Singers (Chanteurs).
  2. Cliquez sur Data (Données).
  3. Cochez la case correspondant à la ligne SingerId 2, puis cliquez sur Delete (Supprimer).
  4. Dans la boîte de dialogue qui s'affiche, cliquez sur OK.

    La table Singers (Chanteurs) contient maintenant deux lignes :

    Capture d'écran des données de la table

Exécuter une requête

Vous pouvez maintenant exécuter une instruction SQL sur la page de requête.

  1. Dans le volet gauche de Cloud Console, cliquez sur example-db pour accéder à la page Détails de la base de données.
  2. Sur la page Détails de la base de données, cliquez sur Requête.
  3. Saisissez la requête suivante :

    SELECT * FROM Singers
    
  4. Cliquez sur Exécuter la requête.

    Les résultats de votre requête s'affichent dans Cloud Console :

    Capture d'écran des résultats de la requête

Félicitations ! Vous avez bien créé une base de données Cloud Spanner et exécuté une instruction SQL à l'aide de l'éditeur de requête.

Nettoyage

Pour éviter des frais supplémentaires sur votre compte Google Cloud, supprimez la base de données et l'instance que vous avez créées.

Supprimer la base de données

  1. Accédez à la page Instances de Cloud Spanner dans Google Cloud Console.

    Accéder à la page Instances

  2. Cliquez sur Test Instance.

  3. Cliquez sur example-db.

  4. Sur la page Détails de la base de données, cliquez sur SUPPRIMER LE BASE DE DONNÉES ().

  5. Confirmez que vous souhaitez supprimer la base de données, puis cliquez sur Supprimer.

Supprimer l'instance

La suppression d'une instance entraîne automatiquement la suppression de toutes les bases de données créées dedans.

  1. Accédez à la page Instances de Cloud Spanner dans Google Cloud Console.

    Accéder à la page Instances

  2. Cliquez sur Test Instance.

  3. Cliquez sur Supprimer l'instance ().

  4. Confirmez que vous souhaitez supprimer l'instance, puis cliquez sur Supprimer.

Étapes suivantes