Créer des tableaux de bord et des graphiques

Les tableaux de bord vous permettent d'afficher et d'analyser les données de métrique qui sont importantes pour vous.

Cloud Monitoring met à votre disposition des tableaux de bord prédéfinis pour les services Google Cloud que vous utilisez. Ces tableaux de bord ne nécessitent aucun effort d'installation ni de configuration.

Vous pouvez également créer des tableaux de bord personnalisés qui affichent le contenu de votre choix. Lors de la conception d'un tableau de bord personnalisé, vous avez le choix : commencer avec un tableau de bord vide, puis ajouter uniquement les widgets qui vous intéressent, ou installer une configuration de tableau de bord stockée dans GitHub, puis modifier ensuite cette configuration pour répondre à vos besoins. Vous pouvez créer des tableaux de bord personnalisés à l'aide de Google Cloud Console ou du point de terminaison Dashboard de l'API Cloud Monitoring.

Cette page décrit les éléments suivants :

  • Ce que vous pouvez afficher dans un tableau de bord.
  • Les quotas et limites applicables aux tableaux de bord.
  • Les autorisations nécessaires pour créer et modifier des tableaux de bord.
  • Comment améliorer les performances de vos graphiques et tableaux de bord.

Pour en savoir plus sur la création et la gestion des tableaux de bord, consultez les pages suivantes :

Widgets de tableau de bord

Cette section fournit des exemples de widgets que vous pouvez ajouter à un tableau de bord personnalisé.

Graphique en courbes

Pour afficher vos séries temporelles avec la résolution la plus élevée possible, utilisez un graphique en courbes ou un graphique en aires empilées. Par défaut, les graphiques en courbes attribuent une couleur unique à chaque série temporelle affichée. Toutefois, vous pouvez configurer ces graphiques pour afficher uniquement les anomalies, afficher des mesures statistiques telles que le "50e centile" ou afficher les données en mode "Rayon X". Pour en savoir plus sur ces options, consultez la page Définir les options d'affichage.

La capture d'écran suivante est un exemple de graphique en courbes en mode couleur :

Exemple de graphique en courbes en mode "Couleur"

Graphique en aires empilées

Pour afficher la somme de toutes les séries temporelles, avec la contribution de chaque série temporelle illustrée par une bande de couleur unique, utilisez un graphique en aires empilées. Vous pouvez configurer ces graphiques pour afficher uniquement les anomalies. En plaçant le pointeur sur le graphique, vous pouvez voir dans quelle mesure une série temporelle spécifique contribue à la somme.

La capture d'écran suivante est un exemple de graphique en aires empilées en mode couleur.

Exemple de graphique en aires empilées dans le mode "Couleur".

Graphique à barres empilées

Pour afficher des données avec des échantillons peu fréquents, tels que les métriques de quotas comportant un échantillon par jour, utilisez des graphiques à barres empilées. La résolution de ces graphiques est inférieure à celle des graphiques en courbes et des graphiques en aires empilées. Par défaut, chaque série temporelle se voit attribuer une couleur unique. Toutefois, vous pouvez configurer ces graphiques pour afficher uniquement les anomalies.

La capture d'écran suivante est un exemple de graphique à barres empilées en mode couleur :

Exemple de graphique à barres empilées en mode couleur.

Carte de densité

Pour afficher les métriques avec une valeur de distribution, utilisez des graphiques de cartes de densité. Les cartes de densité utilisent la couleur pour représenter les valeurs de la distribution. Les cartes de densité vous permettent de surligner les lignes de centiles et de configurer ces graphiques pour afficher uniquement les anomalies.

L'image suivante montre les latences des requêtes pour l'API Cloud Spanner dans un projet Google Cloud :

Exemple de graphique sous forme de carte de densité.

Pour une discussion plus approfondie sur ces graphiques, consultez la section Représentation graphique des métriques de distribution.

Jauges

Si vous souhaitez afficher la mesure la plus récente par rapport à un ensemble de seuils codés par couleur, créez une jauge. Comme le montre la capture d'écran suivante, une jauge affiche deux lignes : un arc extérieur mince qui affiche la plage de valeurs possibles et utilise des couleurs pour indiquer les zones d'avertissement et de danger, et un arc interne épais qui indique la valeur actuelle :

Exemple de jauge.

Une jauge affiche la valeur actuelle sous forme de nombre et une ligne épaisse sous les deux arcs. La couleur de l'arrière-plan et de la ligne épaisse indique si la valeur actuelle se trouve dans la bonne zone, la zone d'avertissement ou la zone de danger. Dans cet exemple, la valeur actuelle se trouve dans la bonne zone. Par conséquent, la ligne est verte et l'arrière-plan est blanc.

Tableaux de données

Si vous souhaitez afficher la mesure la plus récente par rapport à un ensemble de seuils, ainsi qu'un historique des mesures récentes, créez un tableau de données. Par exemple, la capture d'écran suivante illustre un tableau de données configuré pour s'afficher en tant que SPARK_LINE :

Exemple de tableau de données

Les tableaux de données affichent la valeur actuelle sous forme de nombre. Si vous sélectionnez une vue SPARK_LINE, ces graphiques incluent également une ligne fine qui montre l'historique des mesures récentes, ainsi qu'une ligne épaisse. La couleur de l'arrière-plan et des deux lignes indique si la valeur actuelle se trouve dans la bonne zone, la zone d'avertissement ou la zone de danger. Dans cet exemple, la valeur actuelle est dans la bonne zone. Par conséquent, les lignes sont en vert et l'arrière-plan est blanc.

Zones de texte

Les zones de texte vous permettent d'ajouter des informations au tableau de bord. Il peut s'agir d'informations à propos du tableau de bord, de liens vers des ressources pertinentes ou de ce qu'il convient de faire dans différentes situations. Par exemple, la capture d'écran suivante illustre une zone de texte :

Exemple de tableau de bord avec un widget Text.

Les zones de texte peuvent inclure des liens vers des ressources externes.

Quotas et limites

Les limites suivantes s'appliquent aux tableaux de bord et aux graphiques :

Catégorie Valeur
Tableaux de bord par champ d'application des métriques 1000
Graphiques sur un tableau de bord 40
Lignes sur un graphique 300

Autorisation

Cette section décrit les rôles ou les autorisations nécessaires pour créer un tableau de bord ou pour ajouter des graphiques à un tableau de bord. Pour en savoir plus sur la gestion de l'authentification et des accès (IAM) pour Cloud Monitoring, consultez la page Contrôle des accès.

Chaque rôle IAM possède un ID et un nom. Les ID de rôle se présentent sous la forme roles/monitoring.editor et sont transmis en tant qu'arguments à l'outil de ligne de commande gcloud lors de la configuration du contrôle des accès. Pour en savoir plus, consultez la section Accorder, modifier et révoquer les accès. Les noms de rôle, par exemple "Éditeur Monitoring", sont affichés par Cloud Console.

Rôles Cloud Console requis

Pour créer un tableau de bord ou y ajouter des graphiques, le nom de votre rôle IAM pour le projet Google Cloud doit être l'un des suivants :

  • Éditeur Monitoring
  • Administrateur Monitoring
  • Propriétaire du projet

Pour afficher la liste des rôles et des autorisations associées, consultez la page Rôles.

Autorisations d'API requises

Pour utiliser l'API Cloud Monitoring afin de créer un tableau de bord ou d'ajouter des graphiques à un tableau de bord, votre ID de rôle IAM pour le projet Google Cloud doit être l'un des suivants :

  • roles/monitoring.dashboardEditor : cet ID de rôle accorde les autorisations minimales nécessaires pour créer un tableau de bord ou pour y ajouter des graphiques. Pour en savoir plus sur ce rôle, consultez la section Rôles de tableau de bord prédéfinis.
  • role/monitoring.editor
  • role/monitoring.admin
  • role/owner

Pour identifier l'autorisation requise pour une méthode spécifique de l'API Cloud Monitoring, consultez la section Autorisations de l'API Cloud Monitoring. Pour afficher la liste des rôles et des autorisations associées, consultez la page Rôles.

Déterminer votre rôle

Pour déterminer votre rôle pour un projet à l'aide de Cloud Console, procédez comme suit :

  1. Ouvrez Cloud Console, puis sélectionnez le projet Google Cloud :

    Accéder à Cloud Console

  2. Pour afficher votre rôle, cliquez sur IAM et administration. Votre rôle figure sur la même ligne que votre nom d'utilisateur.

Pour déterminer les autorisations correspondant au niveau de votre organisation, contactez l'administrateur de votre organisation.

Performances des tableaux de bord et des graphiques

Les performances d'un graphique sont sensibles au nombre de séries temporelles à afficher. Le nombre de séries temporelles dépend, en partie, de la structure du type de métrique et du type de ressource surveillée associés à la série temporelle. Chacun de ces types comporte plusieurs libellés. La liste des métriques et la liste des ressources surveillées incluent les libellés de chaque type de métrique et de ressource surveillée.

Il existe une série temporelle pour chaque combinaison unique de valeurs pour l'ensemble de libellés. Le nombre de combinaisons possibles est appelé cardinalité. Pour en savoir plus sur les libellés, les valeurs et la cardinalité, consultez la section Cardinalité.

Si vous rencontrez des problèmes de performances lors de l'affichage des données de métriques, vous pouvez souvent les résoudre en utilisant l'une des techniques suivantes :

  • Supprimer les informations inutiles par filtrage
  • Réduire les informations connexes en combinant des séries temporelles.
  • Se concentrer sur les données inhabituelles à l'aide du mode Anomalies
  • Réduire la cardinalité d'une métrique personnalisée en réduisant le nombre de libellés ou la plage de valeurs possibles pour un libellé.