Spécifier des conditions pour les règles d'alerte

Cette page explique comment définir les conditions des règles d'alerte.

Les conditions d'une règle d'alerte définissent ce qui est surveillé et à quel moment déclencher une alerte. Par exemple, supposons que vous souhaitiez définir une règle d'alerte qui vous envoie un courrier électronique si l'utilisation du processeur d'une instance de VM Compute Engine est supérieure à 80 % pendant plus de 3 minutes. Vous utilisez la boîte de dialogue des conditions pour indiquer que vous souhaitez surveiller l'utilisation du processeur d'une instance de VM Compute Engine et qu'une alerte doit être déclenchée lorsque cette utilisation est supérieure à 80 % pendant 3 minutes.

Avant de commencer

Pour ouvrir le volet Conditions d'une nouvelle règle d'alerte, procédez comme suit :

  1. Dans Cloud Console, sélectionnez Monitoring :

    Accéder à Monitoring

  2. Sélectionnez Alertes.

  3. Cliquez sur Créer une règle.

  4. Cliquez sur Ajouter une condition dans la fenêtre Créer une règle d'alerte.

Titre

Chaque condition doit présenter un titre. Lorsque vous remplissez les champs de la boîte de dialogue des conditions, le champ de titre est automatiquement renseigné. Vous pouvez modifier le contenu renseigné automatiquement pour qu'il ait plus de sens pour vous.

Type de condition

La boîte de dialogue des conditions vous permet de sélectionner le type de condition que vous ajoutez. Bien que toutes les conditions incluent une configuration qui définit le moment où une alerte se produit, chaque type de condition comporte des champs uniques :

  • Une condition de métrique est définie par un type de ressource et une métrique.
  • Une condition de test de disponibilité est définie par un type de ressource et un test de disponibilité.
  • Une condition d'état de processus est définie par un type de ressource et une série de filtres.

Vous pouvez également créer des conditions à l'aide du langage MQL (Monitoring Query Language) basé sur du texte. Pour en savoir plus sur l'utilisation de MQL pour créer des conditions, consultez la page Créer des règles d'alerte MQL.

Sélectionnez le type de condition à ajouter à la règle d'alerte.

Cible

Après avoir sélectionné le type de condition, utilisez les champs du volet Target (Cible) pour définir les valeurs des champs de la condition. Par exemple, si vous sélectionnez une condition de métrique, le volet Target (Cible) comprend une liste de types de ressources et de métriques.

Lorsque vous sélectionnez une cible pour tout type de règle d'alerte, vous choisissez un ensemble de séries temporelles qui doit respecter certaines contraintes. Ces séries temporelles sont représentées sur le graphique pour la condition. Pour en savoir plus sur les séries temporelles, consultez la page Métriques, séries temporelles et ressources.

Ajouter une cible de métrique

Une cible de métrique est définie par un type de ressource et une métrique. Par exemple, vous pouvez sélectionner Compute Engine VM Instance (Instance de VM Compute Engine) et CPU load (15m) (Charge de processeur (15m)) respectivement comme type de ressource et métrique. Pour ajouter une condition métrique, procédez comme suit :

  1. Assurez-vous que l'onglet Metric (Métrique) est sélectionné.

  2. Cliquez sur le champ Find resource type and metric (Rechercher un type de ressource et une métrique) pour afficher une liste déroulante des types de ressources et des métriques disponibles.

  3. Vous pouvez saisir du texte dans le champ Find resource type and metric (Rechercher un type de ressource et une métrique) ou sélectionner dans le menu le type de ressource que vous souhaitez surveiller :

    Sélection du type de ressource.

  4. Pour choisir une métrique, faites défiler le menu et effectuez une sélection. Vous pouvez également filtrer les options du menu en saisissant un nom de service partiel ou le nom de la métrique. Pour plus d'informations, consultez la page Sélectionner des métriques.

Une fois le type de ressource et la métrique sélectionnés, cette page se développe pour afficher un graphique et fournir un contrôle ultraprécis de votre condition d'alerte. Pour en savoir plus sur les nouvelles options, consultez la page Configurer une métrique cible. Si vous souhaitez obtenir plus d'informations :

L'interface utilisateur ne permet pas de créer une condition basée sur le ratio de deux métriques, mais vous pouvez créer des règles de ce type à l'aide de l'API. Pour consulter un exemple de règle conçue ainsi, reportez-vous à la section Ratio de métriques.

Ajouter une cible de test de disponibilité

Pour créer une règle d'alerte portant sur un test de disponibilité, accédez au volet des détails de ce test de disponibilité et cliquez sur Add alert policy (Ajouter une règle d'alerte) dans le volet des Uptime details (Détails du temps d'activité). Pour en savoir plus, consultez la page Alertes sur les tests de disponibilité.

Ajouter une cible d'état de processus

Une cible d'état de processus est définie par un type de ressource et une série de filtres. Vous pouvez configurer cette règle de manière à déclencher une alerte si le nombre de processus correspondant à un modèle spécifique passe au-dessus ou au-dessous d'un seuil au cours d'une période donnée. Pour ajouter une condition d'intégrité de processus, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que l'onglet Process health (État du processus) est sélectionné.
  2. Dans les champs Resource Type (Type de ressource), procédez comme suit :

    • Dans la liste déroulante, sélectionnez une ressource unique, un groupe de ressources ou toutes les ressources.
    • Dans la liste déroulante, sélectionnez le type de ressource que vous souhaitez surveiller. Par exemple, vous pouvez sélectionner G​C​E VM Instance (Instance de VM G​C​E). L'interface utilisateur fournit la liste des types de ressources disponibles pour votre système.
  3. Pour les filtres Command Line (Ligne de commande), Command (Commande) et User (Utilisateur), sélectionnez les champs pour identifier les processus que vous souhaitez surveiller. Ces filtres vous permettent de sélectionner l'opérateur de correspondance de chaîne et de spécifier la requête.

    • Les opérateurs de correspondance de chaîne sont les suivants : Equals (égal à), Contains (contient), Starts with (commence par), Ends with (se termine par) et Regex (expression régulière). Les opérations sont sensibles à la casse.
    • La syntaxe de la requête dépend du choix de l'opération. Vous pouvez utiliser des opérateurs génériques dans les requêtes. Par exemple, le caractère générique * correspond à n'importe quel processus.

    Les résultats des trois filtres sont combinés selon les règles suivantes :

    • Si vous ne spécifiez la valeur de la requête pour aucun des filtres, tous les processus sont comptés.

    • Si vous entrez une requête pour un filtre, seuls les processus correspondant au filtre sont comptés.

    • Si vous entrez des requêtes de ligne de commande et de commande, les processus correspondant à l'un des filtres sont comptés. Notez que les lignes de commande sont limitées à 1 024 caractères. Le texte d'une ligne de commande dépassant cette limite ne peut donc pas être mis en correspondance.

    • Si vous entrez une requête utilisateur, les processus correspondant au filtre utilisateur et au filtre de ligne de commande ou de commande sont comptés.

Exemple

Par exemple, pour comptabiliser le nombre de processus dont le nom comporte nginx et qui appartiennent à root sur toutes les instances de VM Compute Engine d'un projet, vous pouvez configurer le panneau Target (Cible) comme suit :

  • Dans le menu Resource type (Type de ressource), sélectionnez All (Tous) et pour l'autre menu, sélectionnez Compute Engine VM Instance (Instance de VM Compute ENgine).
  • Dans le menu Command Line (Ligne de commande), sélectionnez Contains (Contient) et, dans le champ, indiquez nginx.
  • Laissez le champ Command (Commande) vide.
  • Dans le menu User (Utilisateur), sélectionnez Equals (Égal à) et, dans le champ, indiquez root.
  • Cliquez sur Appliquer.

Capture d'écran montrant un utilisateur avec accès root à nginx.

Dans la figure précédente, le graphique présente un seuil d'alerte d'un processus et des données pour deux instances. Aucune instance n'exécute suffisamment de processus pour déclencher une règle d'alerte.

Configuration

Après avoir spécifié la cible, utilisez la région Configuration pour définir le moment où la règle d'alerte se déclenche. La région de configuration définit les séries temporelles pouvant déclencher une alerte et à quel moment ces séries ne correspondent pas à la règle.

Le menu Condition triggers if (Déclenchement de la condition si) vous permet de sélectionner le sous-ensemble de cibles devant violer la condition :

  • À chaque infraction de série temporelle
  • Pourcentage de séries temporelles enfreintes
  • Nombre de séries temporelles enfreintes
  • Toutes les séries temporelles enfreintes

Le menu Condition définit le comparateur :

  • Est supérieur à
  • Est inférieur à
  • Augmente de
  • Diminue de
  • Est absent

Par exemple, pour configurer une règle d'alerte à déclencher si une série temporelle est supérieure à 50 pendant 3 minutes, procédez comme suit :

  • Dans le menu Condition triggers if (Déclenchement de la condition si), sélectionnez Any time series violates (À chaque infraction de série).
  • Dans le menu Condition, sélectionnez is above (est supérieur à).
  • Dans le champ Threshold (Seuil), saisissez 50.
  • Dans le menu For (Pendant), sélectionnez 3 minutes.

    Boîte de dialogue de configuration de la métrique cible.

Terminer la définition de la condition

Pour terminer la définition de la condition et revenir à la boîte de dialogue de règle d'alerte, cliquez sur Ajouter.