Procéder à l'autoscaling d'un cluster

Vous trouverez sur cette page la procédure à suivre pour réaliser l'autoscaling de vos clusters Google Kubernetes Engine. Reportez-vous à la section sur l'autoscaler de cluster pour en savoir plus sur son fonctionnement.

Utiliser l'autoscaler de cluster

Dans les sections suivantes, nous expliquons comment utiliser l'autoscaler de cluster.

Créer un cluster avec autoscaling

gcloud

Pour créer un cluster avec autoscaling, utilisez l'option --enable-autoscaling, et spécifiez les valeurs de --min-nodes et --max-nodes.

La commande suivante crée un cluster avec 30 nœuds. L'autoscaling des nœuds est activé, et redimensionne le nombre de nœuds en fonction de la charge du cluster. L'autoscaler de cluster peut réduire la taille du pool de nœuds par défaut à 15 nœuds, ou augmenter sa taille jusqu'à un maximum de 50 nœuds.

gcloud container clusters create cluster-name --num-nodes 30 \
    --enable-autoscaling --min-nodes 15 --max-nodes 50 [--zone compute-zone]

Dans cette commande :

  • --num-nodes spécifie le nombre de nœuds à créer dans chacune des zones du cluster. La valeur par défaut est 3.
  • --enable-autoscaling indique que l'autoscaling est activé.
  • --min-nodes spécifie le nombre minimal de nœuds dans le pool de nœuds par défaut.
  • --max-nodes spécifie le nombre maximal de nœuds dans le pool de nœuds par défaut.
  • --zone spécifie la zone de calcul dans laquelle l'autoscaler doit créer des nœuds.

Console

Pour créer un cluster dans lequel l'autoscaling est activé pour le pool de nœuds par défaut, procédez comme suit :

  1. Accédez au menu Google Kubernetes Engine de Cloud Console.

    Accéder au menu Google Kubernetes Engine

  2. Cliquez sur le bouton Créer un cluster.

  3. Configurez le cluster selon vos besoins.

  4. Dans le volet de navigation, sous Pools de nœuds, cliquez sur default-pool.

  5. Cochez la case Activer l'autoscaling.

  6. Modifiez les valeurs des champs Nombre minimal de nœuds et Nombre maximal de nœuds selon vos besoins.

  7. Cliquez sur Créer.

Ajouter un pool de nœuds avec autoscaling

gcloud

La commande suivante crée un pool de nœuds de taille 3 (valeur par défaut), avec un autoscaling de nœud basé sur la charge du cluster, qui redimensionne le pool de nœuds à un maximum de 5 nœuds et un minimum de 1 nœud :

gcloud container node-pools create pool-name --cluster cluster-name \
    --enable-autoscaling --min-nodes 1 --max-nodes 5 [--zone compute-zone]

Dans cette commande :

  • --cluster indique le cluster dans lequel le nœud est créé.
  • --enable-autoscaling indique que l'autoscaling est activé.
  • --min-nodes spécifie le nombre minimal de nœuds dans le pool de nœuds.
  • --max-nodes spécifie le nombre maximal de nœuds dans le pool de nœuds.
  • --zone spécifie la zone de calcul dans laquelle l'autoscaler doit créer des nœuds.

Console

Pour ajouter un pool de nœuds avec autoscaling à un cluster existant, procédez comme suit :

  1. Accédez au menu Google Kubernetes Engine de Cloud Console.

    Accéder au menu Google Kubernetes Engine

  2. Cliquez sur le cluster souhaité, puis sur Modifier.

  3. Cliquez sur Ajouter un pool de nœuds.

  4. Configurez le pool de nœuds selon vos préférences.

  5. Dans la section Taille, cochez la case Activer l'autoscaling.

  6. Modifiez les valeurs des champs Taille minimale et Taille maximale selon vos besoins.

  7. Cliquez sur Enregistrer.

Activer l'autoscaling pour un pool de nœuds existant

gcloud

Pour activer l'autoscaling pour un pool de nœuds existant, exécutez la commande suivante :

gcloud container clusters update cluster-name --enable-autoscaling \
    --min-nodes 1 --max-nodes 10 --zone compute-zone --node-pool default-pool

Dans cette commande :

  • --enable-autoscaling indique que l'autoscaling est activé.
  • --min-nodes spécifie le nombre minimal de nœuds dans le pool de nœuds.
  • --max-nodes spécifie le nombre maximal de nœuds dans le pool de nœuds.
  • --zone spécifie la zone de calcul du cluster.
  • --node-pool spécifie le pool de nœuds souhaité. Si vous n'avez qu'un seul pool de nœuds, indiquez default-pool pour cet indicateur.

Console

Pour activer l'autoscaling pour un pool de nœuds existant, procédez comme suit :

  1. Accédez au menu Google Kubernetes Engine de Cloud Console.

    Accéder au menu Google Kubernetes Engine

  2. Cliquez sur le cluster souhaité, puis sur Modifier.

  3. Dans le menu Pools de nœuds en bas de la page, sélectionnez le pool de nœuds souhaité en cliquant sur son titre pour le développer. Le pool de nœuds par défaut est développé par défaut. Cliquez sur Modifier.

  4. Dans la section Taille, cochez la case Activer l'autoscaling.

  5. Modifiez les valeurs des champs Taille minimale et Taille maximale selon vos besoins.

  6. Cliquez sur Save.

Désactiver l'autoscaling pour un pool de nœuds existant

gcloud

Pour désactiver l'autoscaling pour un pool de nœuds spécifique, exécutez la commande suivante :

gcloud container clusters update cluster-name --no-enable-autoscaling \
    --node-pool pool-name [--zone compute-zone --project project-id]

Dans cette commande, --no-enable-autoscaling indique au cluster de désactiver l'autoscaling.

La taille du cluster est fixée à la taille actuelle par défaut du pool de nœuds du cluster, qui peut être mise à jour manuellement.

Console

Pour désactiver l'autoscaling pour un pool de nœuds spécifique, procédez comme suit :

  1. Accédez au menu Google Kubernetes Engine de Cloud Console.

    Accéder au menu Google Kubernetes Engine

  2. Pour ajouter des étiquettes à un seul cluster, cliquez sur son bouton de modification (représenté par une icône en forme de crayon).

  3. Dans le menu Pools de nœuds en bas de la page, sélectionnez le pool de nœuds souhaité en cliquant sur son titre pour le développer. Le pool de nœuds par défaut est développé par défaut. Cliquez sur Modifier.

  4. Dans la section Taille, décochez la case Activer l'autoscaling.

  5. Cliquez sur Enregistrer.

Étape suivante