Métriques, séries temporelles et ressources

Cloud Monitoring collecte des mesures pour vous aider à comprendre les performances de vos applications et de vos services système. Une collection de ces mesures est généralement appelée métrique. Les applications et les services système surveillés sont appelés ressources surveillées.

Monitoring propose 1 500 types de métriques pour surveiller Google Cloud, AWS et différents logiciels tiers. Vous pouvez trouver l'ensemble complet dans la liste des métriques. Et si vous avez besoin d'un type qui n'est pas déjà défini, vous pouvez le créer.

Il existe 100 types de ressources surveillées disponibles. Pour obtenir la liste actuelle, consultez la page Liste des ressources surveillées.

Aperçu

Cette page décrit le modèle de Cloud Monitoring pour la surveillance des données, composé de trois concepts principaux :

  • Types de ressources surveillées
  • Types de métriques
  • Séries temporelles

Cette page présente et décrit chacun de ces concepts, ainsi que leur relation. Commencez ici si vous ne connaissez pas ces concepts.

Ces concepts sont traités plus en détail sur la page Composants du modèle de métrique.

Pour en savoir plus sur ces concepts et leur correspondance avec l'API Cloud Monitoring, consultez la page Structure des séries temporelles, en particulier si vous envisagez d'utiliser l'API Monitoring ou des métriques personnalisées.

Modèle de métrique Cloud Monitoring

Une métrique est un ensemble de mesures associées d'un attribut d'une ressource que vous surveillez. Les mesures peuvent inclure la latence des requêtes adressées à un service, la quantité d'espace disque disponible sur une machine, le nombre de tables dans votre base de données SQL, le nombre de widgets vendus, etc. Les ressources peuvent inclure des machines virtuelles (VM), des instances de base de données, des disques, etc.

La notion générale de métrique dans Cloud Monitoring englobe trois composants principaux :

  • Des informations sur la source des mesures
  • Un ensemble de mesures horodatées de la valeur d'une propriété
  • Des informations sur les valeurs de la propriété mesurée

Par exemple, supposons que vous souhaitiez effectuer le suivi du nombre de widgets vendus par vos magasins. Les composants du modèle correspondent à cet exemple de la manière suivante :

  • Source des mesures

    Le modèle de métrique enregistre des informations sur chaque ressource surveillée. Les informations capturées dépendent du type de ressource surveillée : elles peuvent inclure des emplacements géographiques, des noms de méthode, des ID de disque, etc., tout ce qui peut être la source de mesures.

    Les informations sur les ressources peuvent inclure des informations telles que le projet, l'emplacement ou la méthode.

    La source des données de surveillance est appelée ressource surveillée.

    Exemple : Dans l'exemple de vente de widgets, les ressources surveillées sont les magasins qui vendent les widgets.

  • Mesures

    Le modèle de métrique capture les mesures d'une propriété sous la forme d'un ensemble de points de données, constitué de valeurs horodatées.

    Les valeurs sont collectées sous la forme d'un tableau de valeurs horodatées.

    Les valeurs sont généralement numériques, mais cela dépend de ce que vous mesurez.

    Exemple : Dans l'exemple de vente de widgets, les mesures enregistrent des informations sur les ventes à des moments précis. Ces mesures peuvent se présenter comme suit :

    [(150, 2019-05-23T17:37:00-04:00),
     (229, 2019-05-23T17:38:00-04:00),
     (138, 2018-05-23T17:39:00-04:00),
     ...]
  • Informations sur les valeurs

    Sans information sur la façon de les interpréter, les valeurs de mesure n'ont pas de sens. Vous devez disposer d'informations de "type" sur les valeurs, telles que le type de données, l'unité et le genre de chaque mesure :

    • La valeur est-elle un entier ou une chaîne ?
    • La valeur représente-t-elle des miles par heure ou des radians ?
    • La valeur représente-t-elle le total à ce moment précis ou la variation depuis la valeur précédente ?

    Les informations sur les valeurs incluent le type de données et d'autres informations.

    Cloud Monitoring appelle chaque ensemble de caractéristiques sur un élément que vous souhaitez mesurer un type de métrique.

    Exemple : Dans l'exemple de vente de widgets, ces informations peuvent vous fournir les informations suivantes :

    • Chaque valeur est enregistrée sous la forme d'un entier de 64 bits.
    • Chaque valeur représente le nombre de widgets vendus.
    • Chaque valeur représente le nombre de widgets vendus depuis la dernière mesure enregistrée.

Série temporelle : réunir les composants

Dans Cloud Monitoring, la structure de données sous-jacente à ce modèle est la série temporelle (les formes au singulier et au pluriel sont identiques).

Chaque série temporelle englobe les trois composants du modèle :

  • Une description de la ressource surveillée d'où proviennent les données
  • L'ensemble de valeurs horodatées associées à une seule ressource surveillée
  • Une description du type de métrique qui décrit ce que vous mesurez

Composants d'une série temporelle : points de données, informations sur le type, informations sur la ressource.

Exemple : Dans l'exemple de vente de widgets, une série temporelle inclut les éléments suivants :

  • Une description du magasin qui a vendu les widgets comptabilisés dans cette série temporelle
  • L'ensemble de valeurs horodatées enregistrées pour ce magasin
  • Une description des valeurs : entiers de 64 bits mesurant le nombre de widgets vendus depuis la valeur enregistrée précédente

Un seul type de métrique ou de ressource surveillée Cloud Monitoring peut être associé à de nombreuses séries temporelles associées. Dans l'exemple de vente de widgets, chaque magasin qui vend des widgets stocke ses données dans une série temporelle. Si 15 magasins vendent des widgets, il peut y avoir 15 séries temporelles enregistrant les ventes de widgets.

Étapes suivantes