Premiers pas avec Endpoints pour Cloud Run for Anthos avec ESPv2

Cette page vous explique comment configurer Cloud Endpoints pour Cloud Run pour Anthos. Cloud Endpoints utilise le proxy Extensible Service Proxy v2 bêta (ESPv2 bêta) en tant que passerelle API. Afin d'assurer la gestion des API pour Cloud Run pour Anthos, vous devez déployer le conteneur ESPv2 bêta prédéfini sur Cloud Run pour Anthos exécuté sur un cluster GKE.

Une fois la configuration finalisée, ESPv2 bêta peut intercepter toutes les requêtes adressées à vos services et effectuer les vérifications nécessaires, telles que l'authentification, avant de les appeler. Lorsque le service répond, ESPv2 bêta rassemble et consigne les données de télémétrie.

Pour obtenir une présentation d'Endpoints, consultez les pages À propos d'Endpoints et Architecture Endpoints.

Liste de tâches

Tout au long du tutoriel, reportez-vous à la liste de tâches présentée ci-dessous. La finalisation du tutoriel suppose de réaliser l'intégralité de ces tâches.

  1. Créez un projet Google Cloud et, si vous n'avez pas déployé votre propre environnement Cloud Run pour Anthos, déployez un exemple de service. Consultez la section Avant de commencer.

  2. Créez un cluster GKE avec Cloud Run pour Anthos activé.

  3. Déployer un exemple de service Cloud Run pour Anthos.

  4. Créez un document OpenAPI décrivant votre API Endpoints, puis configurez les routes vers votre service Cloud Run pour Anthos. Consultez la section Configurer Endpoints.

  5. Déployez le document OpenAPI pour créer un service géré. Consultez la section Déployer la configuration Endpoints.

  6. Créez une image Docker ESPv2 bêta avec votre configuration de service Endpoints. Consultez la section Créer une image ESPv2 bêta.

  7. Déployez la nouvelle image ESPv2 bêta Cloud Run pour Anthos. Consultez la section Déployer l'image ESPv2 bêta Cloud Run.

  8. Créez un mappage de domaine avec le service ESPv2 bêta Cloud Run pour Anthos.

  9. Testez votre configuration en envoyant une requête à l'API.

  10. Suivez l'activité de vos services. Consultez la section Suivre l'activité de l'API.

  11. Effectuez un nettoyage.

Avant de commencer

  1. Connectez-vous à votre compte Google.

    Si vous n'en possédez pas déjà un, vous devez en créer un.

  2. Dans Cloud Console, sur la page de sélection du projet, sélectionnez ou créez un projet Cloud.

    Accéder à la page de sélection du projet

  3. Vérifiez que la facturation est activée pour votre projet Google Cloud. Découvrez comment vérifier que la facturation est activée pour votre projet.

  4. Notez l'ID du projet, car vous en aurez besoin ultérieurement. Sur le reste de cette page, cet ID est appelé ESP_PROJECT_ID.
  5. Téléchargez et installez le SDK Cloud.
  6. Installez cURL si vous souhaitez envoyer une requête à l'exemple de service déployé.

Configurer la ligne de commande gcloud

Pour configurer la ligne de commande gcloud pour Cloud Run pour Anthos, procédez comme suit :

  1. Assurez-vous que le SDK Cloud est autorisé à accéder à vos données et services.

    1. Connectez-vous.

      gcloud auth login

    2. Dans le nouvel onglet de navigateur qui s'ouvre, choisissez un compte auquel a été attribué le rôle Éditeur ou Propriétaire dans le projet Google Cloud que vous avez créé pour déployer ESPv2 bêta dans Cloud Run pour Anthos.

  2. Mettez à jour les composants gcloud installés :

    gcloud components update
  3. Définissez la plate-forme sur gke et définissez le paramètre de projet par défaut pour gcloud sur celui que vous venez de créer :

    gcloud config set run/platform gke
    gcloud config set project ESP_PROJECT_ID

    Remplacez ESP_PROJECT_ID par l'ID du projet que vous avez créé.

  4. Définissez la zone souhaitée pour le nouveau cluster. Vous pouvez utiliser n’importe quelle zone dans laquelle GKE est disponible, par exemple :

    gcloud config set compute/zone ZONE

    Remplacez ZONE par votre zone. Par exemple, utilisez us-central1-a. Vous pouvez utiliser n'importe quelle zone compatible avec GKE.

  5. Activez les API suivantes pour le projet, lesquelles sont nécessaires pour créer un cluster, ainsi que pour créer et publier un conteneur dans le dépôt Google Container Registry :

    gcloud services enable container.googleapis.com containerregistry.googleapis.com cloudbuild.googleapis.com

Créer un cluster GKE avec Cloud Run pour Anthos activé

Pour créer un cluster et l'activer pour Cloud Run pour Anthos sur Google Cloud, procédez comme suit :

  1. Créez un cluster à l'aide de la commande suivante :

    gcloud container clusters create CLUSTER_NAME \
      --addons=HttpLoadBalancing,CloudRun \
      --machine-type=n1-standard-4 \
      --num-nodes=3 \
      --enable-stackdriver-kubernetes

    Remplacez CLUSTER_NAME par le nom souhaité pour votre cluster.

    Bien que ces instructions ne permettent pas à l'autoscaling de cluster de redimensionner les clusters à la demande, Cloud Run pour Anthos sur Google Cloud procède automatiquement au scaling des instances du cluster.

  2. Patientez pendant la création du cluster. Un résultat semblable aux lignes suivantes doit s'afficher au cours du processus :

    Creating cluster CLUSTER_NAME...done.
    Created [https://container.googleapis.com/v1/projects/ESP_PROJECT_ID/zones/ZONE/clusters/CLUSTER_NAME].

    La colonne NODE_VERSION du résultat affiche également la version du cluster. Par exemple, 1.15.11-gke.1 ou 1.14.10-gke.27. Notez la version du cluster afin de l'utiliser ultérieurement dans ce document.

  3. Définissez les valeurs par défaut de gcloud de sorte à utiliser votre nouveau cluster et son emplacement, afin d'éviter d'avoir à les spécifier lorsque vous utilisez la ligne de commande gcloud :

    gcloud config set run/cluster CLUSTER_NAME
    gcloud config set run/cluster_location ZONE
  4. Utilisez la commande suivante pour afficher les détails du nouveau cluster :

    gcloud container clusters describe CLUSTER_NAME
  5. Utilisez la commande suivante pour récupérer les identifiants de votre cluster :

    gcloud container clusters get-credentials CLUSTER_NAME

Déployer un exemple de conteneur Cloud Run pour Anthos

Pour déployer l'exemple de conteneur Cloud Run pour Anthos "hello" sur le cluster que vous venez de créer, procédez comme suit :

  1. Accédez à Cloud Run

  2. Cliquez sur Créer un service.

  3. Sélectionnez Cloud Run pour Anthos comme plate-forme de développement.

  4. Dans le menu déroulant des clusters disponibles, sélectionnez le cluster que vous venez de créer.

  5. Indiquez hello comme nom du service. Vous pouvez utiliser un autre nom, mais, si vous le faites, veillez à l'utiliser ultérieurement. Dans ces instructions, nous partons du principe que votre service se nomme hello.

  6. Sélectionnez Interne sous Connectivité pour que le service ne soit pas accessible en externe.

  7. Cliquez sur Next (Suivant) pour passer à la deuxième page du formulaire de création de service :

  8. Spécifiez gcr.io/cloudrun/hello comme URL de l'image du conteneur.

  9. Cliquez sur Créer pour déployer l'image sur Cloud Run pour Anthos et attendez la fin du déploiement.

    Lorsque vous avez terminé, l'écran Révisions s'affiche. Notez que l'URL du service déployé est :

    http://hello.default.svc.cluster.local

    Lorsque vous créez un service interne, GKE crée un nom DNS qui ne peut être résolu que pour les requêtes provenant du cluster lui-même, et non pour les requêtes externes. Vous ne pouvez pas accéder à ce lien en externe depuis le cluster. Pour en savoir plus, consultez la page Services Cloud Run.

  10. Pour vérifier que votre service fonctionne correctement à l'aide de cURL, configurez un tunnel entre votre ordinateur et le cluster. Pour afficher ces instructions, cliquez sur l'icône située à droite de l'URL sur l'écran Révisions :

    Écran Révisions

  11. Un panneau comportant les deux commandes permettant d'accéder au service interne s'affiche. Vous devez exécuter ces commandes dans deux fenêtres de terminal distinctes, car la première commande configure le transfert de port utilisé par la deuxième commande.

    Lorsque vous exécutez la commande cURL, un résultat semblable au suivant doit s'afficher :

    <!doctype html>
    <html lang=en>
    <head>
    <meta charset=utf-8>
    <meta name="viewport" content="width=device-width, initial-scale=1">
    <title>Congratulations | Cloud Run</title> 
    ...

Configurer Endpoints

Vous devez disposer d'un document OpenAPI basé sur la version 2.0 de la spécification OpenAPI décrivant la surface de votre service de backend, ainsi que les conditions requises pour l'authentification. Vous devez également ajouter un champ spécifique à Google contenant l'URL de chaque service afin qu'ESPv2 bêta dispose des informations nécessaires pour les appeler. Si vous débutez avec OpenAPI, consultez la page Présentation d'OpenAPI pour en savoir plus.

À propos de la définition du champ hôte des spécifications OpenAPI

Dans le champ host des spécifications d'OpenAPI, vous devez spécifier le nom du service Endpoints utilisé pour accéder à votre service Cloud Run pour Anthos. Le nom du service Endpoints se présente sous la forme d'un nom de domaine :

API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog

Étant donné que le nom du service Endpoints correspond à un nom de domaine, il doit respecter les règles suivantes :

  • Il ne doit contenir que des lettres minuscules, des chiffres, des points ou des tirets.
  • Il ne doit pas commencer par un tiret.
  • Il ne doit pas contenir de trait de soulignement.

Exemple :

hello-api.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog

Créer les spécifications OpenAPI

  1. Créez un fichier texte intitulé openapi-run-anthos.yaml.

  2. Votre service de backend Cloud Run pour Anthos est défini en haut du fichier openapi-run-anthos.yaml, dans une définition x-google-backend. Exemple :

    swagger: '2.0'
    info:
      title: Cloud Endpoints + Cloud Run
      description: Sample API on Cloud Endpoints with a Cloud Run backend
      version: 1.0.0
    host: API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog
    x-google-endpoints:
    - name: API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog
      target: "INGRESS-IP"
    schemes:
      - https
    produces:
      - application/json
    x-google-backend:
      address: http://hello.default.svc.cluster.local
      disable_auth: true
    paths:
      /hello:
        get:
          summary: Greet a user
          operationId: hello
          responses:
            '200':
              description: A successful response
              schema:
                type: string

    La mise en retrait est importante pour le format YAML. Par exemple, le champ host doit se trouver au même niveau que info.

  3. Dans le champ host, spécifiez le nom de domaine de l'API Endpoints utilisé pour accéder à votre service Cloud Run pour Anthos, au format suivant :

    API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog

    Exemple :

    hello-api.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog
  4. L'extension x-google-endpoints enregistre une entrée DNS pour votre service Endpoints sur le domaine cloud.goog, sous la forme :

    x-google-endpoints:
      - name: "API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog"
      target: "IP_ADDRESS"

    IP_ADDRESS est l'adresse IP du service istio-ingress pour votre cluster. Pour déterminer cette adresse IP, procédez comme suit :

    1. Accédez à la page Google Kubernetes Engine dans Cloud Console :

      Accéder à Google Kubernetes Engine

    2. Cliquez sur Services et entrées dans le panneau de navigation de gauche pour afficher la liste des services.

    3. Si la version de votre cluster est 1.15.3-gke.19 ou supérieure, 1.14.3-gke.12 ou supérieure, ou 1.13.10-gke.8 ou supérieure, faites défiler la page jusqu'au service istio-ingress. Pour toutes les autres versions de cluster, faites défiler la page jusqu'au service istio-ingressgateway.

    4. Copiez l'adresse IP externe affichée à côté de l'équilibreur de charge, sans le paramètre "port", le cas échéant. Par exemple, si l'adresse IP est XX.XXX.XX.XXX:15020, omettez :15020. Ignorez les autres adresses IP répertoriées.

  5. Dans le champ address de la section x-google-backend, spécifiez le nom DNS interne du service de backend Cloud Run pour Anthos "hello", puis désactivez l'authentification auprès de ce service. Cela est nécessaire, car l'appel d'ESPv2 bêta vers le service Cloud Run pour Anthos est effectué en tant qu'appel interne à partir du cluster. Par conséquent, l'authentification n'est pas nécessaire.

  6. Notez la valeur de la propriété title dans le fichier openapi-run-anthos.yaml :

    title: Cloud Endpoints + Cloud Run 
  7. La valeur de la propriété title devient le nom du service Endpoints après le déploiement de la configuration.

  8. Enregistrez votre document OpenAPI.

Pour en savoir plus sur les champs du document OpenAPI requis par Endpoints, consultez la page Configurer Endpoints.

Déployer la configuration Endpoints

Pour déployer la configuration Endpoints, exécutez la commande gcloud endpoints services deploy. Celle-ci crée un service géré à l'aide de Service Management.

Pour déployer la configuration Endpoints :

  1. Assurez-vous que vous vous trouvez dans le répertoire contenant votre document OpenAPI.

  2. Téléchargez la configuration et créez un service géré.

    gcloud endpoints services deploy openapi-run-anthos.yaml \
      --project ESP_PROJECT_ID

    Vous créez ainsi un service Endpoints avec le nom spécifié dans le champ host du fichier openapi-run-anthos.yaml. Le service Endpoints est configuré conformément à votre document OpenAPI.

    Lors de la création et de la configuration du service, Service Management envoie des informations au terminal. Une fois le déploiement terminé, un message semblable au suivant s'affiche :

    Service Configuration [CONFIG_ID] uploaded for service [API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog]

    CONFIG_ID correspond à l'ID unique de configuration du service Endpoints créé par le déploiement. Exemple :

    Service Configuration [2019-02-01r0] uploaded for service [hello-api.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog] 

    L'ID de configuration du service se compose d'un horodatage suivi d'un numéro de révision. Si vous déployez à nouveau openapi-run-anthos.yaml le même jour, le numéro de révision est incrémenté dans l'ID de configuration de service. Vous pouvez afficher la configuration de service et l'historique de déploiement en accédant à la page Endpoints > Services de Cloud Console.

    Si vous recevez un message d'erreur, consultez la page Résoudre des problèmes de déploiement de la configuration Endpoints.

Vérifier les services requis

Endpoints et ESP requièrent au minimum l'activation des services Google suivants :
Nom Titre
servicemanagement.googleapis.com API Service Management
servicecontrol.googleapis.com API Service Control
endpoints.googleapis.com Google Cloud Endpoints

Dans la plupart des cas, la commande gcloud endpoints services deploy permet d'activer ces services requis. Toutefois, bien que la commande gcloud ait abouti, elle n'active pas les services requis dans les cas suivants :

  • Vous avez utilisé une application tierce telle que Terraform et vous n'incluez pas ces services.

  • Vous avez déployé la configuration Endpoints dans un projet Google Cloud existant dans lequel ces services étaient explicitement désactivés.

Utilisez la commande suivante pour vérifier que les services nécessaires sont activés :

gcloud services list

Si les services requis ne sont pas répertoriés, activez-les :

gcloud services enable servicemanagement.googleapis.com
gcloud services enable servicecontrol.googleapis.com
gcloud services enable endpoints.googleapis.com

Activez également votre service Endpoints :

gcloud services enable ENDPOINTS_SERVICE_NAME

Pour déterminer la valeur de ENDPOINTS_SERVICE_NAME, vous pouvez effectuer l'une des opérations suivantes :

  • Après avoir déployé la configuration Endpoints, accédez à la page Endpoints de Cloud Console. La liste des valeurs ENDPOINTS_SERVICE_NAME possibles s'affiche dans la colonne Nom du service.

  • Pour OpenAPI, ENDPOINTS_SERVICE_NAME correspond à ce que vous avez spécifié dans le champ host de votre spécification OpenAPI. Pour gRPC, ENDPOINTS_SERVICE_NAME correspond à ce que vous avez spécifié dans le champ name de votre configuration Endpoints gRPC.

Pour en savoir plus sur les commandes gcloud, consultez la page Services gcloud.

Créer une image ESPv2 bêta Cloud Run pour Anthos

Créez la configuration du service Endpoints dans une nouvelle image Docker ESPv2 bêta. Après avoir créé cette image, vous pouvez la déployer sur votre cluster.

Pour créer la configuration de service dans une nouvelle image Docker ESPv2 bêta, procédez comme suit :

  1. Téléchargez ce script sur la machine locale où le SDK gcloud est installé, puis exécutez-le comme suit :

    chmod +x gcloud_build_image
    ./gcloud_build_image -s API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog \
    -c CONFIG_ID -p ESP_PROJECT_ID

    Le script utilise la commande gcloud pour télécharger la configuration de service, la compiler dans une nouvelle image ESPv2 bêta, puis importer la nouvelle image dans le registre de conteneurs de votre projet. Le script utilise automatiquement la dernière version d'ESPv2 bêta, désignée par ESP_VERSION dans le nom de l'image de sortie. L'image de sortie est importée dans l'emplacement suivant :

    gcr.io/ESP_PROJECT_ID/endpoints-runtime-serverless:ESP_VERSION-API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog-CONFIG_ID

Déployer l'image ESPv2 bêta Cloud Run pour Anthos

Déployez l'image de service ESPv2 bêta Cloud Run pour Anthos sur votre cluster :

  1. Déployez le service ESPv2 bêta Cloud Run pour Anthos avec la nouvelle image :

    gcloud run deploy ESP_V2_SERVICE_NAME \
      --image="gcr.io/ESP_PROJECT_ID/endpoints-runtime-serverless:ESP_VERSION-API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog-CONFIG_ID" \
      --platform gke \
      --project=ESP_PROJECT_ID

    Pour ESP_PROJECT_ID, spécifiez le nom que vous souhaitez utiliser pour le service ESPv2 bêta. Dans cet exemple, définissez la valeur de ESP_V2_SERVICE_NAME sur espv2.

  2. Si vous souhaitez configurer d'autres options de démarrage ESPv2 bêta pour Cloud Endpoints, telles que l'activation de CORS, vous pouvez transmettre les arguments dans la variable d'environnement ESPv2_ARGS :

    gcloud run deploy ESP_V2_SERVICE_NAME \
      --image="gcr.io/ESP_PROJECT_ID/endpoints-runtime-serverless:ESP_VERSION-API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog-CONFIG_ID" \
      --set-env-vars=ESPv2_ARGS=--cors_preset=basic \
      --platform gke \
      --project ESP_PROJECT_ID

    Pour obtenir des exemples de définition de la variable d'environnement ESPv2_ARGS, consulter la liste des options disponibles et découvrir comment spécifier plusieurs options, reportez-vous à la page sur les options ESPv2 bêta.

Le service ESPv2 bêta est déployé en tant que service externe, ce qui signifie que vous pouvez y accéder à l'aide d'une commande cURL au format suivant :

curl -H "Host: espv2.default.example.com" http://IP_ADDRESS

IP_ADDRESS est l'adresse IP du service istio-ingress pour votre cluster.

Pour afficher cette commande cURL, cliquez sur l'icône IMAGE à droite de l'URL ESPv2 bêta dans l'écran Révisions du service ESPv2 bêta Cloud Run pour Anthos déployé.

Vous pouvez désormais effectuer des appels d'API vers votre service Endpoints via le service ESPv2 bêta. Par exemple, pour envoyer une requête à un service Endpoints avec un chemin d'accès /hello, vous pouvez effectuer une requête au format suivant :

curl -H "Host: espv2.default.example.com" http://IP_ADDRESS/hello

Cependant, la spécification d'un en-tête host sur chaque requête adressée à votre service Endpoints n'est pas conviviale. Dans la section suivante, vous allez configurer un mappage de domaine pour faciliter l'appel du service Endpoint via ESPv2 bêta.

Créer un mappage de domaine sur le service ESPv2 bêta Cloud Run pour Anthos

Pour pouvoir omettre l'en-tête host lorsque vous effectuez une requête, ajoutez un mappage de domaine pour le service ESPv2 bêta :

  1. Accédez à Cloud Run

  2. Sélectionnez Gérer les domaines personnalisés.

  3. Sélectionnez Ajouter un mappage.

  4. Dans la liste déroulante, sélectionnez Ajouter un mappage de domaine pour le service.

  5. Dans le champ Sélectionner un service à mapper du pop-up Ajouter un mappage, sélectionnez votre service ESPv2 bêta.

  6. Dans le champ Saisir un nom de domaine, spécifiez le nom de domaine que vous souhaitez utiliser pour accéder à votre service Cloud Run pour Anthos via Endpoints. Par exemple, spécifiez :

    API_NAME.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog

    API_NAME est le nom de votre API Endpoints. Pour cet exemple, vous pouvez utiliser "hello-api" :

    hello-api.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog

  7. Cliquez sur Continuer. Un résumé du mappage s'affiche.

  8. Sélectionnez OK pour enregistrer le mappage.

Envoyer des requêtes à l'API

Utilisez cURL pour envoyer une requête HTTP à votre API :

curl -X GET "http://hello-api.endpoints.ESP_PROJECT_ID.cloud.goog/hello"

Si vous ne recevez pas de réponse positive, consultez la section Résoudre des problèmes concernant les erreurs de réponse.

Configurer l'API Endpoints pour utiliser HTTPS

La compatibilité TLS automatique est désactivée par défaut pour Cloud Run pour Anthos sur Google Cloud. Par conséquent, dans cet exemple, lorsque vous accédez à votre API Endpoints via ESPv2 bêta, vous appelez via HTTP.

Vous pouvez configurer ESPv2 bêta pour accepter les requêtes à l'aide de HTTPS. Notez que vous configurez la compatibilité HTTPS sur ESPv2 bêta, le service externe, et non sur "hello", le service de backend interne.

Pour assurer la compatibilité du protocole HTTPS avec ESPv2 bêta, vous devez :

  1. être propriétaire d'un domaine. Si vous n'en avez pas, vous pouvez en obtenir un auprès de Google ou d'un autre fournisseur de domaine ;

  2. créer un mappage de domaine pour votre service ESPv2 bêta et avoir mis à jour votre enregistrement DNS en suivant les instructions de la page Mappage de domaines.

    Si vous avez obtenu votre domaine auprès de Google Domains, utilisez-le comme serveur DNS. Sinon, utilisez Cloud DNS ou un serveur DNS de votre choix. L'utilisation d'un domaine à partir de Google Domains est l'option la plus simple ;

  3. dans les spécifications OpenAPI Endpoints :

    1. définir le champ host de sorte qu'il fasse référence à votre domaine plutôt qu'à *.cloud.goog ;

    2. supprimer la balise x-google-endpoints et ses deux propriétés enfants.

Pour obtenir des instructions complètes et un tutoriel, consultez la page Activer des certificats HTTPS et TLS automatiques.

Suivre l'activité de l'API

  1. Consultez les graphiques d'activité de votre API sur la page Endpoints > Services de Cloud Console.

    Afficher les graphiques d'activité Endpoints

    Il peut s'écouler quelques instants avant que la requête ne soit reflétée dans les graphiques.

  2. Consultez les journaux de requêtes de votre API sur la page de la visionneuse de journaux.

    Afficher les journaux de requête Endpoints

Créer un portail des développeurs pour l'API

Vous pouvez utiliser le portail Cloud Endpoints pour créer un portail des développeurs, c'est-à-dire un site Web qui vous permet d'interagir avec l'exemple d'API. Pour en savoir plus, consultez la page Présentation du portail Cloud Endpoints.

Effectuer un nettoyage

Afin d'éviter que des frais ne soient facturés sur votre compte Google Cloud pour les ressources utilisées dans ce guide de démarrage rapide, procédez comme suit :

Pour plus d'informations sur l'arrêt des services utilisés par ce tutoriel, consultez la page Supprimer une API et des instances d'API.

Étapes suivantes