Clusters alpha

Cette page présente les fonctionnalités alpha de Kubernetes et explique le fonctionnement des clusters alpha dans Google Kubernetes Engine. Vous pouvez créer un cluster alpha ou en apprendre davantage sur les différents types de clusters.

Présentation

Vous pouvez tester les fonctionnalités alpha de Kubernetes en créant un cluster alpha. Les clusters alpha sont des clusters de courte durée qui exécutent des révisions stables de Kubernetes dans lesquelles toutes les API et fonctionnalités Kubernetes sont activées. Les clusters alpha sont conçus pour que les utilisateurs avancés et les utilisateurs de la première heure puissent tester des charges de travail tirant parti des nouvelles fonctionnalités avant que celles-ci ne soient prêtes pour la production. Vous pouvez utiliser des clusters alpha exactement comme des clusters GKE normaux.

Par défaut, les clusters alpha exécutent la révision par défaut actuelle de Kubernetes. Vous pouvez spécifier une révision différente lors de la création de clusters. Pour connaître les versions de Kubernetes disponibles, consultez les pages Gestion des versions et mises à jour et Notes de version, ou exécutez gcloud container get-server-config.

Limites

Les clusters alpha présentent les limitations suivantes :

  • Ils ne sont pas couverts par le contrat de niveau de service GKE.
  • Ils ne peuvent pas être mis à niveau.
    • Les fonctionnalités de mise à niveau et de réparation automatiques des nœuds sont désactivées sur les clusters alpha.
  • Ils sont automatiquement supprimés après 30 jours.
  • Ils ne reçoivent pas de mises à jour de sécurité.

Différence entre les clusters alpha et les révisions alpha de GKE

Les clusters alpha n'exécutent pas nécessairement les révisions "alpha" de GKE. Le terme cluster alpha signifie que les API alpha sont activées, à la fois pour Kubernetes et GKE, quelle que soit la révision de Kubernetes exécutée par le cluster. Google offre régulièrement à ses clients la possibilité de tester des versions de GKE qui ne sont pas en phase de disponibilité générale, à des fins de test et de validation. Ces révisions en accès anticipé peuvent être exécutées en tant que clusters alpha ou en tant que clusters sur lesquels les API Kubernetes alpha sont désactivées.

Dernières fonctionnalités alpha de Kubernetes

La plupart des versions de Kubernetes contiennent de nouvelles fonctionnalités alpha que vous pouvez tester dans des clusters alpha. Pour obtenir une liste complète des versions de Kubernetes et de leurs fonctionnalités, reportez-vous au changelog de Kubernetes.

À propos des phases d'introduction des fonctionnalités

Les nouvelles fonctionnalités de Kubernetes sont introduites en quatre étapes : développement, alpha, bêta et stable.

Pour garantir la stabilité et la qualité dans l'environnement de production, les clusters GKE normaux n'autorisent que des fonctionnalités de niveau bêta ou supérieur. Les fonctions alpha ne sont pas activées sur les clusters normaux, car elles ne sont pas prêtes pour la production ou ne peuvent pas être mises à niveau.

Étant donné que GKE met à jour automatiquement le plan de contrôle Kubernetes, l'activation de fonctions alpha en production pourrait compromettre la fiabilité du cluster si des modifications majeures sont introduites dans une nouvelle version.

Pour en savoir plus sur les phases d'introduction de nouvelles fonctionnalités dans Kubernetes, reportez-vous à la page Versions alpha, bêta et stable de la documentation de Kubernetes.

Pour savoir comment déterminer les fonctionnalités activées pour une version de plan de contrôle GKE spécifique, consultez la page Portes de fonctionnalités.

Étape suivante