Google Cloud et développement durable

Réduisez votre impact environnemental avec Google Cloud

Rapport environnemental Profiter d'un essai gratuit

100 % d'énergie renouvelable

L'intégralité de l'énergie nécessaire aux opérations Google dans le monde est compensée par des projets d'énergie renouvelable, ce qui englobe nos centres de données et Google Cloud. Et nous entendons bien maintenir le cap de la neutralité carbone pour les années à venir. Ainsi, lorsque vous choisissez Google Cloud Platform pour stocker vos données, développer vos applications et exécuter vos tâches de calcul, votre empreinte numérique est compensée par des sources d'énergie propre, et vous réduisez donc votre impact environnemental.
Objectif atteint : une facture énergétique totalement compensée par les énergies renouvelables
100 %
aucune émission

Émissions réduites

Avantages pour les clients
Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte dans le choix d'une plate-forme cloud : le prix, le niveau de sécurité, l'ouverture et, bien entendu, le panel de produits disponibles. Sans oublier un dernier critère fondamental : l'aspect environnemental. Parce qu'un cloud durable n'est pas seulement bon pour l'environnement, mais aussi pour votre entreprise.
Réduire à zéro les émissions associées aux ressources de calcul
En passant d'un centre de données géré en autonomie, ou d'un site en colocation, à une solution GCP, vous pourrez atteindre l'objectif "zéro émission nette" pour les ressources de calcul et de stockage de données de votre entreprise.
Exécuter une VM durable
Associer productivité et développement durable
Les entreprises qui sont passées aux produits G Suite, tels que Gmail, Agenda, Docs, Drive et Meet, ont constaté des réductions allant de 65 à 85 % de la consommation énergétique et des émissions de carbone liées à l'informatique.
Outils collaboratifs responsables

L'efficience énergétique à haute vitesse

Sobriété énergétique du machine learning
Les charges de travail liées au machine learning nécessitent des calculs complexes, qui sont généralement très gourmands en énergie. Les Google Cloud TPU ont été conçus dans une optique d'efficacité énergétique. Dans le contexte du deep learning, ils offrent un nombre de téraflops par watt plus élevé que les processeurs standards.
Essayer AI Platform
Efficience énergétique de l'archivage
Pour les données inactives destinées à être conservées sur le long terme, nous ne nous contentons pas d'offrir un stockage à haute efficience énergétique : vous bénéficiez également de performances identiques à celles d'un stockage à chaud lorsque ces données doivent être mobilisées.
Créer un bucket neutre en carbone
compte-tours

Pourquoi choisir Google Cloud Platform ?

Notre engagement
Google s'engage à acheter suffisamment d'énergie renouvelable pour compenser la consommation de l'ensemble de ses opérations à l'échelle mondiale. Pour chaque watt que notre entreprise consomme, nous achetons au moins un watt issu de sources d'énergie renouvelable. Nous nous engageons également à préserver la neutralité carbone de nos opérations.
EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE PROGRESSION
graphique sur les énergies

Achat d'énergie

Chez Google, nous avons conclu des contrats d'achat d'électricité qui répondent à notre haut degré d'exigence sur les types d'énergie renouvelable que nous achetons. Nous nous efforçons d'investir dans des projets d'énergie renouvelable qui se sont insérés récemment sur le réseau, et qui vont réduire, et à terme remplacer, l'énergie non renouvelable qui le compose. Google est ainsi le premier acheteur mondial d'énergie renouvelable parmi les grandes entreprises.
Découvrir comment nous rendons le réseau public d'électricité plus vert
énergie renouvelable
graphique de l'utilisation heure par heure

Vers une énergie sans émission de carbone 24h/24 et 7j/7

Aujourd'hui, les énergies renouvelables ne sont pas disponibles 24h/24 dans de nombreuses régions où se situent nos centres de données. Pour remédier à ce problème, nous les achetons en excédent dans les régions ou aux heures où l'énergie solaire ou éolienne est produite en abondance. À l'échelle mondiale, l'énergie renouvelable que nous achetons annule l'empreinte carbone de notre consommation d'électricité annuelle. Mais nous visons un objectif encore plus ambitieux : un futur où chaque centre de données Google sera alimenté jour et nuit par une énergie sans émission de carbone.
En savoir plus sur notre progression vers une énergie sans émission de carbone 24h/24 et 7j/7

Projets d'énergie renouvelable soutenus par Google

États-Unis
Amérique du Sud
Europe
ÉNERGIE ÉOLIENNE conventions liées à l'énergie éolienne
ÉNERGIE SOLAIREconventions liées à l'énergie solaire

Des centres de données efficients

Google Cloud a été pensé en termes d'efficience. La plupart des centres de données consomment quasiment autant d'électricité pour des besoins annexes à l'informatique, comme le refroidissement ou la conversion de courant, que pour l'alimentation même des serveurs. Chez Google, nous avons réussi à abaisser cette consommation annexe à seulement 11 %.
En savoir plus

Des centres de données plus intelligents

Le machine learning (ML) de Google permet d'analyser de larges volumes de données liées au fonctionnement des centres de données. Il vous permet ainsi de bénéficier de recommandations directement exploitables, de contrôles automatisés et d'un gain d'efficience énergétique de 15 %.
Découvrir comment nous utilisons le ML dans nos centres de données
Déchets
92 % des déchets sont valorisés
18 % des serveurs sont issus du recyclage
Énergie
50 % d'énergie en moins
Indicateur d'efficience énergétique : 1,11
Certifications
Certification ISO 50001

Leadership de l'industrie

Rapport Greenpeace

Rapport Greenpeace

Le secteur informatique est un grand consommateur d'électricité, et ses besoins en la matière devraient augmenter de manière exponentielle. Sur le marché des fournisseurs cloud, la part d'énergie renouvelable sur la facture énergétique varie considérablement selon le prestataire choisi. Greenpeace a donc passé chaque cloud au banc d'essai, et a ainsi distingué Google en 2016 en lui décernant un A.
Lire le rapport

Autres ressources