Gérer l'activité et les ressources du cloud privé

Pour gérer les clouds privés, accédez au portail Google Cloud VMware Engine. Vous pouvez alors consulter la liste des clouds privés, afficher des informations récapitulatives, gérer les opérations de clouds privés et accéder à l'environnement vCenter.

Afficher la liste des clouds privés

Sur la page Ressources, consultez l'onglet "Clouds privés" pour obtenir la liste de tous vos clouds privés. Les informations fournies pour chaque cloud privé incluent le nom, le nombre de nœuds, le nombre de clusters vSphere, l'emplacement, l'état actuel du cloud privé et une date d'expiration.

Pour afficher plus d'informations et d'actions, cliquez sur le nom d'un cloud privé.

Afficher un résumé du cloud privé

Vous pouvez afficher un résumé complet du cloud privé sélectionné. La page de résumé inclut les serveurs DNS déployés sur le cloud privé.

Actions disponibles

Sous-réseaux

Affichez la liste des sous-réseaux de gestion définis pour le cloud privé sélectionné. La liste inclut les sous-réseaux HCX créés lors de la création du cloud privé.

Actions disponibles

Activité

Affichez les informations d'activité pour le cloud privé sélectionné. Il s'agit d'une liste filtrée de toutes les activités menées sur le cloud privé sélectionné. Cette page affiche un maximum de 25 activités récentes. Pour obtenir la liste complète des activités et des actions associées, consultez la page Surveiller les activités VMware Engine.

Racks cloud

Les racks cloud constituent les composants de base de votre cloud privé. Chaque rack fournit une unité de capacité. Google configure automatiquement les racks cloud en fonction de vos sélections lorsque vous créez ou développez un cloud privé. Vous pouvez afficher la liste complète des racks cloud, y compris le cloud privé auquel chacun d'eux est attribué.

Réseau de gestion vSphere

Affichez la liste des ressources de gestion VMware et des machines virtuelles actuellement configurées sur le cloud privé. Ces informations incluent la version du logiciel, le nom de domaine complet et l'adresse IP des ressources.

Étapes suivantes