Administrateur : Autoriser les utilisateurs à demander des traductions

Restez organisé à l'aide des collections Enregistrez et classez les contenus selon vos préférences.

En tant qu'administrateur, vous pouvez exploiter Google Cloud Console pour créer des portails et y ajouter des utilisateurs professionnels afin qu'ils puissent demander des traductions. Vous pouvez également ajouter et attribuer des éléments de traduction à des portails que les utilisateurs professionnels peuvent utiliser dans leurs requêtes de traduction, tels que des glossaires, des mémoires de traduction ou des modèles de traduction personnalisés.

Avant de commencer

Configurez un projet dans lequel la facturation et l'API Cloud Translation sont activées. Ce projet vous permet d'effectuer les tâches suivantes.

Créer un portail

Créez un portail de traduction pour les utilisateurs professionnels. En général, vous pouvez créer des portails pour chaque ensemble d'utilisateurs professionnels. Par exemple, supposons que plusieurs services de votre organisation traduisent des documents. Un ensemble d'utilisateurs peut traduire les publications techniques et un autre les documents juridiques. Chaque ensemble d'utilisateurs doit disposer d'éléments de traduction différents.

Lorsque vous créez un portail, vous sélectionnez son niveau de tarification qui détermine les fonctionnalités disponibles pour les utilisateurs professionnels. Vous ne pouvez pas changer de niveau, mais vous pouvez créer plusieurs portails. Pour en savoir plus, consultez la page Comparer les niveaux de base et avancé.

  1. Dans la section Centre de traduction de Google Cloud Console, accédez à la page Portails.

    Accéder à la page Portails

  2. Cliquez sur Créer un portail. Le volet Créer un portail s'ouvre.

    1. Spécifiez le nom à afficher du portail, qui vous aidera à identifier ultérieurement l'objectif de ce portail.

    2. Sélectionnez un niveau de tarification, puis cliquez sur Créer.

      Le centre de traduction crée votre portail et le répertorie sur la page Portails. Vous pouvez afficher les détails de votre portail, tels que son URL, en cliquant sur son nom.

Pour que les utilisateurs puissent demander des traductions via le portail, vous devez ajouter le compte de service du portail à votre projet Google Cloud. Le compte de service permet aux utilisateurs professionnels d'accéder aux ressources et aux API spécifiques à la traduction de votre projet à partir du portail.

Ajouter un compte de service

Ajoutez le compte de service IAM (Identity and Access Management) du portail en tant que compte principal dans votre projet. Chaque portail dispose d'un compte de service unique qui permet aux utilisateurs professionnels d'accéder à des ressources de traduction sans leur attribuer d'identifiants Google Cloud.

  1. Dans la section Centre de traduction de Google Cloud Console, accédez à la page Portails.

    Accéder à la page Portails

  2. Dans la liste des portails, recherchez le portail que vous avez créé récemment.

  3. Dans la colonne Compte de service, copiez le nom complet du compte de service, qui se termine par @gcp-sa-translationhub.iam.gserviceaccount.com.

  4. Accédez à la page IAM.

    Accéder à la page IAM

  5. Cliquez sur Ajouter.

  6. Dans le champ Nouveaux comptes principaux, collez le nom du compte de service de votre portail.

  7. Cliquez sur Sélectionner un rôle, puis sélectionnez le rôle Utilisateur du portail du centre de traduction.

    Ce rôle accorde des autorisations spécifiques à la traduction. Pour afficher l'ensemble exact d'autorisations, consultez les autorisations attribuées dans Cloud Console.

  8. Cliquez sur Enregistrer.

Ajouter des utilisateurs professionnels et les associer à des portails

Ajoutez des utilisateurs professionnels à votre projet. Pour ce faire, vous spécifiez leur méthode de connexion, et vous les associez à un ou plusieurs portails. Lorsque vous associez des utilisateurs aux portails, ils reçoivent des invitations par e-mail pour utiliser les portails si la méthode de connexion est une adresse e-mail et un mot de passe. Avec la méthode de connexion Google, les utilisateurs ne reçoivent pas de notification par e-mail. Si les utilisateurs sont affectés à plusieurs portails, ils choisissent celui à utiliser après la connexion.

Si vous utilisez le centre de traduction dans plusieurs projets, vous ne pouvez ajouter des utilisateurs qu'à un seul projet.

  1. Dans la section Centre de traduction de Google Cloud Console, accédez à la page Utilisateurs.

    Accéder à la page Utilisateurs

  2. Cliquez sur Ajouter un utilisateur. Le volet Ajouter un utilisateur s'ouvre.

  3. Vous pouvez ajouter un seul utilisateur ou importer des utilisateurs de manière groupée pour ajouter plusieurs utilisateurs dans une seule requête.

    Pour chaque utilisateur, spécifiez son adresse e-mail, sa méthode de connexion et les portails auxquels il peut accéder. La méthode de connexion spécifie si les utilisateurs se connectent avec une adresse e-mail et un mot de passe, ou avec leur compte Google s'ils en possèdent un (par exemple, Gmail).

    Pour les importations groupées, fournissez un fichier CSV dans lequel chaque ligne spécifie le nom, l'adresse e-mail et la méthode de connexion d'un utilisateur, ainsi que les portails qui lui sont affectés. Vous pouvez spécifier un fichier existant dans Cloud Storage ou importer un fichier local dans Cloud Storage. Vous devez également associer Cloud Storage au centre de traduction. Pour en savoir plus, consultez les sections Fichier CSV pour l'importation groupée et Compte de service pour ajouter des utilisateurs de manière groupée.

  4. Cliquez sur Ajouter.

    Les utilisateurs qui se servent de la méthode de connexion GOOGLE peuvent accéder aux portails sur la page https://translationhub.cloud.google.com/. Les utilisateurs qui se servent de la méthode de connexion EMAIL_PASSWORD reçoivent une notification par e-mail comportant l'URL du portail. Ils peuvent également se connecter en accédant à la page https://translationhub.cloud.google.com/.

Fichier CSV pour l'importation groupée

Lorsque vous effectuez une importation groupée, les informations utilisateur doivent être incluses dans un fichier CSV (valeurs séparées par une virgule). Vous pouvez importer le fichier dans un bucket Cloud Storage ou pointer vers un fichier existant dans un bucket. Chaque ligne du fichier CSV correspond à un utilisateur unique, et contient sa méthode de connexion et les ID de portails qui lui sont associés, comme illustré dans l'exemple suivant :

EMAIL_ADDRESS,SIGN_IN_METHOD,PORTAL_ID;OTHER_PORTAL_ID

La méthode de connexion peut être google pour les comptes Gmail ou Google Workspace, ou email/password. En outre, n'ajoutez pas de ligne d'en-tête aux noms de colonnes.

Voici un exemple de fichier CSV :

amal@altostrat.com,email/password,123abc45def678f;234abc45def678g
charlie@altostrat.com,email/password,
hao@myownpersonaldomain.com,email/password,123abc45def678f

Le centre de traduction limite la taille des fichiers CSV. Pour en savoir plus, consultez la page Quotas et limites.

Compte de service pour ajouter des utilisateurs de manière groupée

Si vous envisagez d'ajouter des utilisateurs professionnels de manière groupée, vous devez répertorier leurs informations dans un fichier CSV. Le fichier CSV doit se trouver dans un bucket Cloud Storage ou être importé dans celui-ci, ce qui nécessite que le centre de traduction dispose de droits d'administrateur Cloud Storage.

Pour configurer les autorisations du centre de traduction, ajoutez son compte de service avec le rôle Storage Admin. Si vous envisagez d'ajouter les utilisateurs un par un, vous n'avez pas besoin de configurer ce compte de service.

  1. Accédez à la page IAM.

    Accéder à la page IAM

  2. Cliquez sur Ajouter.

  3. Dans le champ Nouveaux comptes principaux, ajoutez cloud-translation-hub@system.gserviceaccount.com en tant que compte principal.

  4. Cliquez sur Sélectionner un rôle, puis sélectionnez le rôle Administrateur Storage.

    Ce rôle autorise le centre de traduction à ajouter et à lire des fichiers dans des buckets Cloud Storage. Pour afficher l'ensemble exact d'autorisations, consultez les autorisations attribuées dans Cloud Console.

  5. Cliquez sur Enregistrer.

Attribuer des éléments de traduction à des portails

Attribuez des éléments de traduction, tels que des glossaires et des modèles de traduction personnalisés, aux portails. Les utilisateurs associés à ces portails pourront utiliser librement ces éléments lorsqu'ils demanderont des traductions.

Les éléments de traduction peuvent être créés ou gérés via le centre de traduction, à l'exception des modèles de traduction personnalisés. Vous devez créer et gérer les modèles de traduction personnalisés à l'aide d'AutoML Translation. Le centre de traduction met à disposition les éléments de traduction existants précédemment créés via l'API Cloud Translation ou AutoML Translation.

  1. Dans la section Centre de traduction de Google Cloud Console, accédez à la page Ressources.

    Accéder à la page Ressources

  2. Dans la liste des éléments, sélectionnez ceux que vous souhaitez attribuer à un ou plusieurs portails.

  3. Cliquez sur Assign to portals (Attribuer à des portails) pour ouvrir le volet Assign resource to portal (Attribuer une ressource au portail).

  4. Dans le menu déroulant des portails, sélectionnez les portails auxquels attribuer les ressources sélectionnées.

    Vous ne pouvez attribuer que des glossaires aux portails du niveau de base.

  5. Cliquez sur Attribuer.

    Vous pouvez confirmer l'attribution des éléments sur la page Ressources en consultant la colonne Noms des portails de chaque élément.

Étape suivante