Créer et gérer des bases de données PostgreSQL

Cette page explique comment créer, répertorier et supprimer des bases de données PostgreSQL sur une instance Cloud SQL.

Pour en savoir plus sur les bases de données PostgreSQL, consultez la documentation PostgreSQL.

Avant de commencer

Avant d'effectuer les tâches indiquées sur cette page, vous devez avoir :

Si vous prévoyez de créer ou de gérer vos bases de données à l'aide du client psql, vous devez avoir :

Créer une base de données

Suivez les règles de la section Identifiants et mots clés lorsque vous créez votre nom de base de données. Si elles ne sont pas réglées sur création, les nouvelles bases de données ont les valeurs par défaut suivantes :

  • Jeu de caractères : UTF8
  • Classement : en_US.UTF8

Pour créer une base de données sur l'instance Cloud SQL :

Console

  1. Accédez à la page "Instances Cloud SQL" dans Google Cloud Console.

    Accéder à la page "Instances Cloud SQL"

  2. Sélectionnez l'instance à laquelle vous souhaitez ajouter la base de données.
  3. Sélectionnez l'onglet Base de données.
  4. Cliquez sur Créer une base de données.
  5. Dans la boîte de dialogue Nouvelle base de données, spécifiez le nom de la base de données.
  6. Cliquez sur Créer.

gcloud

Pour plus d'informations, consultez gcloud sql databases create.

Consultez les sujets suivants dans la documentation PostgreSQL pour obtenir des informations générales et une liste des valeurs de jeux de caractères compatibles :

gcloud sql databases create [DATABASE_NAME] --instance=[INSTANCE_NAME]
[--charset=CHARSET] [--collation=COLLATION]

REST

La requête suivante exécute la méthode databases:insert pour créer une base de données sur l'instance spécifiée.

Avant d'utiliser les données de requête ci-dessous, effectuez les remplacements suivants :

  • project-id : ID du projet.
  • instance-id : ID de l'instance.
  • database-name : nom d'une base de données dans l'instance Cloud SQL.

Méthode HTTP et URL :

POST https://www.googleapis.com/sql/v1beta4/projects/project-id/instances/instance-id/databases

Corps JSON de la requête :

{
  "project": "project-id",
  "instance": "instance-id",
  "name": "database-name"
}

Pour envoyer votre requête, développez l'une des options suivantes :

Vous devriez recevoir une réponse JSON de ce type :

Client psql

Pour en savoir plus, consultez la section CREATE DATABASE de la documentation PostgreSQL.

Consultez les sujets suivants dans la documentation PostgreSQL pour obtenir des informations générales et une liste des valeurs de jeux de caractères compatibles :

CREATE DATABASE [database_name]
  [[ ENCODING encoding ][ LC_COLLATE lc_collate ]];

Répertorier les bases de données

Pour répertorier toutes les bases de données d'une instance :

Console

  1. Accédez à la page "Instances Cloud SQL" dans Google Cloud Console.

    Accéder à la page "Instances Cloud SQL"

  2. Sélectionnez l'instance dont vous souhaitez répertorier les bases de données.
  3. Cliquez sur Bases de données.

    Une nouvelle instance possède une base de données postgres.

gcloud

Pour plus d'informations, consultez gcloud sql databases list.

gcloud sql databases list --instance=[INSTANCE_NAME]

REST

La requête suivante exécute la méthode databases:list pour répertorier les bases de données d'une instance.

Lorsque vous répertoriez les bases de données à l'aide de l'API, vous voyez des bases de données de modèles supplémentaires ainsi qu'une base de données système qui ne sont pas affichées par la console. Vous ne pouvez pas supprimer ni gérer la base de données système.

Avant d'utiliser les données de requête ci-dessous, effectuez les remplacements suivants :

  • project-id : ID du projet.
  • instance-id : ID de l'instance.

Méthode HTTP et URL :

GET https://www.googleapis.com/sql/v1beta4/projects/project-id/instances/instance-id/databases

Pour envoyer votre requête, développez l'une des options suivantes :

Vous devriez recevoir une réponse JSON de ce type :

Client psql

Pour obtenir des informations de référence, reportez-vous à la commande list (répertorier).

Lorsque vous répertoriez les bases de données à l'aide du client psql, vous obtenez des bases de données de modèles supplémentaires et une base de données système qui ne sont pas affichées par la console. Vous ne pouvez ni supprimer ni gérer la base de données système.

\l

Supprimer une base de données

Pour supprimer une base de données sur l'instance Cloud SQL :

Console

  1. Accédez à la page "Instances Cloud SQL" dans Google Cloud Console.

    Accéder à la page "Instances Cloud SQL"

  2. Sélectionnez l'instance contenant la base de données que vous souhaitez supprimer.
  3. Cliquez sur Bases de données.
  4. Dans la liste des bases de données, recherchez celle que vous souhaitez supprimer et cliquez sur l'icône de la corbeille.
  5. Dans la boîte de dialogue Supprimer la base de données, cliquez sur OK.

gcloud

Pour plus d'informations, consultez gcloud sql databases delete.

gcloud sql databases delete [DATABASE_NAME] --instance=[INSTANCE_NAME]

REST

La requête suivante exécute la méthode databases:delete pour supprimer la base de données spécifiée.

Avant d'utiliser les données de requête ci-dessous, effectuez les remplacements suivants :

  • project-id : ID du projet.
  • instance-id : ID de l'instance.
  • database-name : nom d'une base de données dans l'instance Cloud SQL.

Méthode HTTP et URL :

DELETE https://www.googleapis.com/sql/v1beta4/projects/project-id/instances/instance-id/databases/database-name

Pour envoyer votre requête, développez l'une des options suivantes :

Vous devriez recevoir une réponse JSON de ce type :

Client psql

Pour en savoir plus, consultez la section DROP DATABASE de la documentation PostgreSQL.

DROP DATABASE [database_name];

Étapes suivantes