Cette documentation concerne une version antérieure de Migrate for Compute Engine (anciennement Velostrata). Vous pouvez continuer à utiliser cette version ou utiliser la version actuelle.

Configurer des extensions cloud

Vous pouvez configurer des extensions cloud Migrate for Compute Engine à partir de vSphere vCenter ou du gestionnaire Migrate for Compute Engine.

Une extension cloud permet de stocker une VM entre deux environnements d'hébergement, tels que :

  • Migration entre un centre de données sur site et Google Cloud
  • Migration entre AWS et Google Cloud
  • Azure et Google Cloud

Pour en savoir plus, consultez la page présentant les concept relatifs aux extensions cloud.

Avant de commencer

  • Vérifiez que votre quota de disques persistants est suffisant pour la mise en œuvre des extensions cloud que vous voulez ajouter. Ces exigences de quota sont décrites sur la page Présentation des extensions cloud. L'ajout d'extensions cloud échouera si votre quota de disques persistants SSD n'est pas suffisant. Si l'ajout d'extensions cloud échoue, examinez les entrées de journal (filtrez-les au préalable à l'aide du libellé label:monitored_resource:Velostrata_Manager et du niveau de journalisation ERROR).

Ajouter une extension cloud

Vous pouvez ajouter une extension cloud à partir de Migrate for Compute Engine Manager ou, si vous effectuez une migration à partir de VMware, à partir de vSphere vCenter.

Gestionnaire de migration

Si vous souhaitez que les extensions cloud ajoutées soient compatibles avec vSphere, veillez à déployer le backend Migrate for Compute Engine sur vSphere. Sans cela, les extensions cloud ajoutées ne seront compatibles qu'avec la migration à partir de sources basées sur le cloud, telles qu'Amazon EC2 et Azure.

Pour créer une extension cloud Google Cloud, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous au gestionnaire Migrate for Compute Engine.
  2. Cliquez sur le bouton Target Cloud (Cloud cible). Si vous êtes invité à vous connecter, utilisez l'identifiant apiuser et le mot de passe que vous avez créé lors de la configuration du gestionnaire Migrate for Compute Engine.
  3. Cliquez sur le bouton Créer. La fenêtre Create New Cloud Extension (Créer une extension cloud) s'affiche.
  4. Renseignez les paramètres suivants :

    Paramètre Description Renseigné automatiquement
    Projet Projet dans lequel l'extension cloud est déployée et les VM sont migrées. Oui
    Régionn Région dans laquelle l'extension cloud est déployée et les VM sont migrées. Oui
    VPC n Réseau VPC utilisé pour les migrations Oui
    Edge Nodes Network Tags (Tags réseau de nœuds périphériques) Tags réseau permettant d'activer des règles de pare-feu pour ces VM. Exemple : fw-migration-cloud-extension.

    Pour en savoir plus sur le rôle des tags réseau dans votre environnement de migration, consultez la page Conditions d'accès au réseau.

    Non
    Tags réseau par défaut pour les charges de travail Tags réseau s'appliquant aux règles de pare-feu ou de port utilisées pour une charge de travail particulière en cours de migration. Exemple :fw-workload

    Pour en savoir plus sur le rôle des tags réseau dans votre environnement de migration, consultez la page Conditions d'accès au réseau.

    Non
    Default Destination Project for Workloads (Projet de destination par défaut pour les charges de travail) Projet de destination (souvent créé dans le projet hôte) dans lequel les VM migrées sont créées. Oui
    Default Service Account for Workloads (Compte de service par défaut pour les charges de travail) Compte de service associé aux charges de travail migrées. Ce paramètre est facultatif. Vous pouvez l'utiliser si vous souhaitez effectuer le suivi de la facturation ou configurer des règles de réseau personnalisées pour cette charge de travail. Oui
    Options de mise en réseau :
    Use HTTP Proxy (Utiliser le proxy HTTP) Ce paramètre est facultatif. Il est utilisé uniquement si un proxy HTTP est requis pour l'accès à Cloud Monitoring et Logging. Vous pouvez également utiliser le proxy HTTP pour accéder au service de stockage d'objets Google Cloud Storage (voir ci-dessous). Non
    FQDN or IP (Nom de domaine complet ou adresse IP) Nom de domaine complet ou adresse IP du proxy HTTP. Ce paramètre est requis si le proxy HTTP est activé. Non
    Port Port du proxy HTTP. Ce paramètre est requis si le proxy HTTP est activé. Non
    Access object store via proxy (Accéder au service de stockage d'objets via un proxy) Si cette option est activée, les données migrées sont envoyées via le proxy. Sinon, seules les données du plan de contrôle sont envoyées via le proxy.

    Remarque : La transmission des données via le proxy nécessite une bande passante conséquente, ce qui peut avoir un impact sur les performances. Cette approche n'est pas recommandée.

    Non

    Si vous utilisez la structure de tags réseau par défaut décrite sur la page Conditions d'accès au réseau, spécifiez les valeurs par défaut suivantes :

    • Edge Nodes Network Tags (Tags réseau de nœuds périphériques) : fw-migration-cloud-extension
    • Tags réseau par défaut pour les charges de travail : fw-workload
  5. Renseignez les différents champs de l'écran Cloud Extensions :

    Paramètre Description Renseigné automatiquement
    Cloud Extension Name (Nom de l'extension cloud) Nom attribué à l'extension cloud. Non
    Service Account for Edge Nodes (Compte de service pour les nœuds périphériques) Compte de service Google Cloud qui exécute les nœuds périphériques de l'extension cloud. La valeur par défaut est velos-gcp-ce-sa. Oui
    Cloud Extension Size (Taille de l'extension cloud) Small (Petite : jusqu'à 20 VM transférées en parallèle) ou Large (Grande : jusqu'à 50 VM transférées en parallèle). Oui
    de données moyen Si votre gestionnaire Migrate for Compute Engine est enregistré dans un environnement VMware vSphere, sélectionnez le centre de données qui hébergera l'extension cloud. Non
  6. Renseignez les différents champs de l'écran Zones :

    Paramètre Description Renseigné automatiquement
    Node A Zone (Zone du nœud A) Zone Google Cloud dans laquelle le nœud A de l'extension cloud sera déployé. Pour garantir la haute disponibilité et la redondance, sélectionnez des zones de disponibilité différentes pour les nœuds A et B. Oui
    Node B Zone (Zone du nœud B) Oui
    Node A Subnet (Sous-réseau du nœud A) Sélectionnez les sous-réseaux en fonction de la zone de disponibilité définie. Oui
    Node B Subnet (Sous-réseau du nœud B) Oui
    Default Workload Subnet (Sous-réseau de charge de travail par défaut) Sous-réseau de charge de travail utilisé pour le lancement des VM migrées. Oui
  7. (Facultatif) Renseignez la section Labels (Libellés). Ces libellés sont attribués à tous les objets créés par l'extension cloud, ce qui permet de surveiller l'instance plus facilement.

  8. Cliquez sur OK pour créer l'extension cloud. Votre extension cloud est désormais créée.

vSphere vCenter

  1. Dans Web vSphere vCenter, effectuez un clic droit sur Datacenter (Centre de données), puis sélectionnez Migrate for Google Compute Engine Operations > Add Cloud Extension (Opérations Migrate for Google Compute Engine > Ajouter une extension cloud). L'écran Networks (Réseaux) s'affiche.L'écran Networks (Réseaux) affiche les options de configuration réseau de votre extension cloud.

    1. Sélectionnez le Project (Projet) pour déployer l'extension cloud.
    2. Sélectionnez la Region (Région) et le VPC (Réseau VPC) de votre choix.
    3. Saisissez les Edge Network Tags (Tags réseau de nœuds périphériques) sous la forme d'une liste de valeurs séparées par des virgules.
    4. Saisissez les Default Network Tags for Workloads (Tags réseau par défaut pour les charges de travail) sous la forme d'une liste de valeurs séparées par des virgules. Il s'agit des tags réseau attribués par défaut aux charges de travail. Pour en savoir plus, reportez-vous à la section Comprendre les tags réseau.
    5. Sélectionnez le Default Destination Project for Workloads (Projet de destination par défaut pour les charges de travail). Vous pouvez l'utiliser si vous souhaitez effectuer le suivi de la facturation ou configurer des règles de réseau personnalisées pour cette charge de travail.
    6. Sélectionnez le Default Service Account for Workloads (Compte de service par défaut pour les charges de travail).
    7. Pour utiliser un proxy HTTP(S), sélectionnez Use HTTP Proxy, renseignez le nom de domaine complet ou l'adresse IP, le port, puis indiquez si vous souhaitez utiliser le proxy pour l'accès au service de stockage d'objets. Pour plus d'informations, consultez la page Configurer le proxy HTTP(S).
    8. Cliquez sur Next (Suivant) pour accéder à l'écran Cloud Extension (Extension cloud).
  2. Sur l'écran Cloud Extension :

    1. Saisissez le Cloud Extension Name (Nom de l'extension cloud).
    2. Sélectionnez le Service Account for Cloud Edge (Compte de service pour Cloud Edge). Ce compte de service doit disposer du rôle "Storage Object Admin" (Administrateur des objets de l'espace de stockage).
    3. Sélectionnez la Cloud Extension Size (Taille de l'extension cloud) : Large (Grande) ou Small (Petite).
    4. Cliquez sur Next (Suivant) pour accéder à l'écran Zones.
  3. Sur l'écran Zones :

    1. Sélectionnez la Availability Zone (Zone de disponibilité) et le Edge Subnet (Sous-réseau périphérique) pour les nœuds périphériques A et B de l'extension Cloud.
    2. Sélectionnez le Default Workload Subnet (Sous-réseau de charge de travail par défaut). Ce sous-réseau est utilisé par défaut pour exécuter des VM dans le cloud.
    3. Cliquez sur Next (Suivant) pour accéder à l'écran Custom Labels (Libellés personnalisés).
  4. Si vous prévoyez d'utiliser des tags personnalisées pour désigner des charges de travail ou des fonctionnalités, spécifiez-les sur l'écran Custom Labels :

    1. Saisissez une Key (clé) et une Value (Valeur).
    2. Cliquez sur Ajouter.
    3. Répétez l'opération pour chaque tag que vous souhaitez ajouter.
    4. Cliquez sur Next (Suivant) pour accéder à l'écran Summary (Récapitulatif).
  5. Vérifiez les éléments indiqués dans le récapitulatif, puis cliquez sur Finish (Terminer).