Tester les connexions

Google doit vérifier que vos connexions croisées fonctionnent avant que vous ne puissiez utiliser vos interconnexions. Pour ce faire, nous vous envoyons des informations de configuration IP que vous devez appliquer à votre routeur sur site. Voici un résumé du processus global :

  1. Google interroge son appareil de périphérie toutes les 24 heures pour vérifier la luminosité du port. Si de la lumière est reçue, vos connexions croisées ont bien été installées. Après avoir détecté de la lumière, Google vous envoie un e-mail contenant des adresses IP qui lui permettront de pinguer votre routeur.
  2. Configurez les interfaces de votre routeur sur site en spécifiant les bonnes adresses IP. Google pingue votre appareil 30 minutes après avoir détecté de la lumière, puis toutes les 24 heures.
    • Si vous avez commandé un circuit (une liaison 10G ou 100G), Google teste votre connexion à l'aide d'adresses IP de liaison locales qui utilisent le protocole LACP.
    • Si vous avez commandé plusieurs circuits (plusieurs liaisons 10G ou 100G), Google teste votre connexion à l'aide d'adresses IP publiques n'utilisant pas le protocole LACP.
  3. Après un ping réussi, Google vous envoie un e-mail :
    • Si vous avez commandé un circuit (une liaison 10G ou 100G), Google vous informe que votre interconnexion est prête à l'emploi.
    • Si vous avez commandé plusieurs circuits (plusieurs liaisons 10G ou deux liaisons 100G), Google vous envoie des adresses IP de liaison locales. Vous devez les configurer sur l'interface groupée avec le protocole LACP activé. Après un ping réussi, Google vous informe que votre interconnexion est prête à l'emploi.

L'exemple suivant présente une configuration IP envoyée par Google :

Nom de démarcation de Google Adresse IP de Google Adresse IP de votre routeur Taille de sous-réseau
Google demarc 1 192.0.2.1 192.0.2.2 /30
Google demarc 2 198.51.100.1 198.51.100.2 /30

Appliquez ces adresses IP de test à l'interface de votre routeur sur site. Si un test échoue, Google reteste automatiquement la connexion une fois par jour pendant une semaine. Si vous avez besoin d'aide pour résoudre les problèmes courants, consultez le guide de dépannage.

Une fois tous les tests effectués, votre interconnexion est prête à l'emploi et Google commence à facturer l'interconnexion. Pour afficher l'état de votre interconnexion, consultez la section Afficher les informations sur les interconnexions. À ce stade, vous devez supprimer les adresses IP de test de l'interface de votre routeur sur site.

Étapes suivantes

Votre interconnexion peut désormais accueillir du trafic, mais elle n'est associée à aucun réseau de cloud privé virtuel (VPC) de Google. Pour établir la connectivité entre votre réseau sur site et votre réseau VPC, créez des rattachements de VLAN et établissez une session BGP.