Google Cloud pour les utilisateurs professionnels d'AWS

Document mis à jour le 18 mars 2021

Ce guide fournit aux professionnels qui connaissent bien Amazon Web Services (AWS) les concepts clés nécessaires à l'utilisation de Google Cloud. Le guide compare Google Cloud et AWS et met en évidence les similitudes et les différences entre les deux. Il contient également des tableaux comparatifs des produits, des concepts et de la terminologie d'AWS et de Google Cloud.

Dans ce guide, nous ne cherchons pas à comparer la syntaxe et la sémantique du SDK, des API ou des outils de ligne de commande inclus dans AWS et Google Cloud.

Comparaison des services

Pour accéder à un mappage de tous les services GCP vers des équivalents dans AWS, consultez notre comparaison des services.

Pourquoi choisir Google Cloud ?

Depuis plus de 20 ans, Google développe l'une des infrastructures cloud les plus rapides, puissantes et fiables au monde, que nous utilisons en interne pour offrir à l'échelle mondiale des services à trafic élevé, tels que Gmail, Maps, YouTube et Search. En raison de la taille et de l'ampleur de ces services, nous avons beaucoup travaillé pour optimiser notre infrastructure, et pour créer une suite d'outils et de services permettant de la gérer efficacement. Grâce à Google Cloud, cette infrastructure et ces ressources de gestion sont également à votre disposition.

Faites l'essai

Si vous débutez sur Google Cloud, créez un compte pour évaluer les performances de nos produits en conditions réelles. Les nouveaux clients bénéficient également de 300 $ de crédits gratuits pour exécuter, tester et déployer des charges de travail.

Essai gratuit

Régions et zones

Presque tous les produits d'AWS sont déployés au sein de régions réparties à travers le monde. Chaque région comprend un groupe de centres de données relativement proches les uns des autres. Amazon divise ces régions en zones de disponibilité. De même, Google Cloud répartit la disponibilité de ses services en régions et zones situées dans le monde entier. Pour obtenir un plan complet des régions et zones de Google Cloud dans le monde, consultez la section Emplacements Cloud.

De plus, certains services Google Cloud sont situés à un niveau multirégional, plutôt qu'aux niveaux plus précis des régions et des zones. Ces services incluent Google App Engine et Google Cloud Storage. Actuellement, les zones multi-régionales disponibles sont les États-Unis, l'Europe et l'Asie.

La conception d'AWS fait que chaque région est isolée et indépendante des autres. Elle permet de garantir que la disponibilité d'une région n'affecte pas celle des autres et que les services au sein de ces régions restent indépendants les uns des autres. De même, les régions Google Cloud sont isolées les unes des autres pour des raisons de disponibilité. Cependant, Google Cloud bénéficie d'une fonctionnalité intégrée qui permet de synchroniser les données entre plusieurs régions selon les besoins d'un service Google Cloud donné.

AWS et Google Cloud disposent tous deux de points de présence (PoP) situés dans de nombreux autres emplacements dans le monde. Ces PoP permettent de mettre le contenu en cache plus près des utilisateurs finaux. Toutefois, chaque plate-forme utilise ses PoP de manière différente :

  • AWS utilise ses PoP pour proposer un service de réseau de diffusion de contenu (CDN, Content Delivery Network) appelé CloudFront. CloudFront fournit une mise en cache périphérique pour des services tels qu'Amazon S3 Transfer Acceleration et Lambda@Edge.
  • Google Cloud utilise des PoP pour fournir un service de réseau de diffusion de contenu, Google Cloud CDN (Cloud CDN), et offrir une mise en cache périphérique intégrée pour des services tels que Google App Engine et Google Cloud Storage.

Les PoP de GCP se connectent aux centres de données via la fibre appartenant à Google. Grâce à cette connexion sans entrave, les applications Google Cloud disposent d'un accès rapide et fiable à tous les services Google Cloud.

Pour résumer, les termes et les concepts de localisation d'AWS correspondent à ceux de Google Cloud comme suit :

Concept Terme AWS Termes Google Cloud
Cluster de centres de données et de services Région Région
Centre de données distinct Zone de disponibilité Zone
Mise en cache périphérique PoP (services basés sur CloudFront) PoP (plusieurs services)

Comptes, limites et tarifs

Pour utiliser un service AWS, vous devez créer un compte AWS. À la fin de ce processus, vous pouvez utiliser votre compte pour lancer n'importe quel service, dans les limites définies par Amazon. Ces services sont alors facturés sur votre compte. Si nécessaire, vous pouvez créer des comptes de facturation, puis des sous-comptes qui s'y rapportent. Les organisations peuvent ainsi reproduire une structure de facturation organisationnelle standard.

De même, Google Cloud exige que vous configuriez un compte Google pour utiliser ses services. Toutefois, Google Cloud regroupe votre utilisation des services par projet plutôt que par compte. Avec ce modèle, vous pouvez créer plusieurs projets entièrement séparés au sein du même compte. Dans un contexte organisationnel, ce modèle peut être avantageux, car il vous permet de créer des espaces de projet pour des départements ou des groupes distincts de votre entreprise. Il est aussi utile à des fins de test : quand vous avez fini de travailler sur un projet, vous pouvez le supprimer, ainsi que toutes les ressources associées créées.

AWS et Google Cloud proposent tous deux des limites souples par défaut pour leurs services destinés aux nouveaux comptes. Celles-ci ne sont associées à aucune limitation technique pour un service donné. Elles sont en place uniquement pour éviter que des comptes frauduleux n'utilisent les ressources de manière excessive. Elles réduisent également les risques pour les nouveaux utilisateurs en les empêchant de dépenser plus que prévu pendant leur découverte de la plate-forme. Si vous constatez que votre application dépasse ces limites, AWS et Google Cloud vous permettent de contacter directement les équipes internes concernées afin d'augmenter les limites de leurs services.

Les tarifs ayant tendance à changer plus souvent que les fonctionnalités ou services principaux, nous évitons autant que possible de mentionner des prix dans ces articles. Cependant, chaque article aborde le modèle de tarification des services lorsque l'information est pertinente. Pour obtenir un comparatif de prix à jour pour une solution spécifique, utilisez le simulateur de coût Amazon et le simulateur Google Cloud pour savoir quelle configuration offre le meilleur rapport qualité/prix en termes de flexibilité, d'évolutivité et de budget.

Consoles Web et interfaces de ligne de commande

AWS et Google Cloud fournissent tous deux des consoles Web. Chacune permet de créer, de gérer et de suivre les ressources. La console de Google Cloud se trouve à l'adresse https://console.cloud.google.com/.

AWS et Google Cloud fournissent également une interface de ligne de commande (CLI) permettant d'interagir avec les services et les ressources. AWS propose Amazon CLI et Google Cloud fournit le SDK Cloud. Il s'agit dans les deux cas d'une interface de ligne de commande unifiée pour tous les services et compatible avec plusieurs plates-formes grâce aux binaires disponibles pour Windows, Linux et macOS De plus, dans Google Cloud, vous pouvez utiliser le SDK Cloud dans votre navigateur Web en utilisant Google Cloud Shell. Cloud Shell fournit également des utilitaires préinstallés et des variables d'environnement prédéfinies.

Types de services

Dans le cadre d'une utilisation générale, les plates-formes cloud proposent un ensemble de prestations de base pour les services de calcul, de stockage, de réseau et de base de données. Les services de base d'AWS incluent les suivants :

  • Calcul : Amazon Elastic Compute Cloud (EC2)
  • Stockage : Amazon Simple Storage Service (S3) et Amazon Elastic Block Store (EBS)
  • Réseau : Amazon Virtual Private Cloud (VPC)
  • Bases de données : Amazon Relational Database Service (RDS) et Amazon DynamoDB

Les services de base de Google Cloud incluent les suivants :

  • Calcul : Google Compute Engine et Google App Engine
  • Stockage : Google Cloud Storage et Google Persistent Disk
  • Mise en réseau : Google Virtual Private Cloud
  • Bases de données : Google Cloud SQL, Google Firestore et Google Cloud Bigtable

Des services de niveau supérieur s'ajoutent également aux services ci-dessus sur chaque plate-forme. En général, ces services de niveau supérieur peuvent être classés dans l'un des cinq types suivants :

  • Services applicatifs : services conçus pour optimiser les applications dans le cloud. Exemples : Amazon SNS et Google Pub/Sub.
  • Services de big data et d'analyse : services conçus pour traiter de grandes quantités de données, tels qu'Amazon Kinesis et Google Dataflow.
  • Services de machine learning (apprentissage automatique) : services conçus pour vous aider à intégrer une intelligence artificielle perceptuelle telle que la reconnaissance d'images ou vocale, ou pour entraîner et déployer vos propres modèles de machine learning. Par exemple, Amazon SageMaker et Google AI Platform.
  • Services d'opération : services conçus pour suivre les performances d'une application. Exemples : Amazon CloudWatch et Google Cloud Monitoring.
  • Services de sécurité : services conçus pour sécuriser vos ressources Google Cloud. Exemples : AWS Shield, AWS Identity and Access Management (IAM), Google Cloud Armor et Identity and Access Management (IAM).

Étape suivante

Consultez les articles Google Cloud pour les utilisateurs professionnels d'AWS pour chaque type de service :