Restez organisé à l'aide des collections Enregistrez et classez les contenus selon vos préférences.
Accéder à

Qu'est-ce qu'un cloud public ?

Le cloud public est un type de calcul dans lequel les ressources sont proposées par un fournisseur tiers via Internet, et sont partagées par les organisations et les individus qui souhaitent les utiliser ou les acheter. Certaines ressources de calcul du cloud public sont disponibles sans frais, tandis que les clients peuvent payer pour d'autres ressources par le biais d'abonnements ou de modèles de tarification à l'utilisation.

Des services d'intelligence artificielle aux outils de développement en passant par les capacités de stockage et de calcul pour pratiquement toutes les charges de travail, les solutions de cloud public aident les entreprises à exploiter les technologies de pointe et à se développer à l'échelle mondiale sans devoir assurer les coûts ni la main-d'œuvre nécessaires par elles-mêmes.

Les clouds publics diffèrent des modèles de cloud privé, dans lesquels les ressources ne sont disponibles que pour une seule organisation et dans lesquels le centre de données est géré sur site ou hors site par un fournisseur. Pour les organisations qui recherchent une alternative aux architectures informatiques traditionnelles sur site ou à d'autres types de cloud computing, le cloud public offre une évolutivité presque illimitée et un provisionnement en libre-service répondant à la charge de travail et aux demandes des utilisateurs. 

Découvrez plus en détail pourquoi les grandes entreprises choisissent Google Cloud

Cloud public défini

Un cloud public est un modèle informatique dans lequel les fournisseurs de services cloud publics mettent à la disposition des organisations et des individus des services informatiques à la demande (tels que le calcul, le stockage, les environnements de développement et de déploiement ainsi que des applications) via l'Internet public.

Cloud privé ou cloud public

La principale différence entre le cloud public et le cloud privé réside dans son emplacement d'hébergement, ainsi que dans la responsabilité de leur gestion. Le cloud public utilise une infrastructure partagée, tandis que les clouds privés utilisent l'infrastructure dédiée de votre organisation. Parmi les autres modèles cloud courants figurent le cloud hybride, qui associe des clouds publics et privés, et le multicloud, où les clients emploient des services cloud couvrant plusieurs clouds publics.

Les plates-formes cloud publiques, telles que Google Cloud, regroupent des ressources dans des centres de données distribués dans le monde entier auxquels plusieurs entreprises et utilisateurs peuvent accéder depuis Internet. Les fournisseurs de cloud public sont chargés de gérer et d'assurer la maintenance de l'infrastructure sous-jacente à la place d'une équipe interne. Ainsi, l'exploitation des services cloud publics réduit les coûts opérationnels informatiques et libère du temps pour que les équipes se concentrent sur les tâches importantes, qui profitent directement à l'entreprise.

Un exemple courant de cloud public consiste à le comparer à la location d'un appartement : 

  • Vous payez le loyer pour un seul logement
  • Le gérant du bâtiment gère la maintenance.
  • Vous partagez l'espace global avec d'autres locataires, en assurant la sécurité de vos propres effets personnels.

Le cloud privé ressemble davantage au fait de posséder une maison, où vous disposez de votre propre espace, mais vous êtes également responsable personnellement de la maintenance et de l'entretien. Cependant, dans certains cas, une entreprise peut choisir un cloud privé pour répondre à certaines conditions, telles que les exigences de conformité propres à un secteur ou à une région, ainsi que les besoins de souveraineté des données.   

L'un des principaux inconvénients de cette analogie est que l'immobilier ne peut pas évoluer de manière flexible, tandis que les ressources cloud en sont capables. Contrairement à la location d'un appartement d'une superficie fixe, vous pouvez facilement transformer un "appartement du cloud public" en manoir, si vous souhaitez organiser une fête pour un million de personnes, puis faire revenir votre appartement à sa taille d'origine le lendemain.

Il en va de même pour une maison dont vous êtes le propriétaire : vous ne pouvez l'étendre que par des travaux. Le cloud privé nécessite d'acheter du matériel pour répondre à la demande, ainsi que d'engager des frais de licence pour les applications logicielles. De même, une pile informatique sur site ne peut pas facilement faire face aux pics de trafic sans que les équipes doivent acheter ou installer de nouvelles ressources (qui peuvent rester inutilisées jusqu'à la prochaine surutilisation ou se dégrader et engendrer une dette technique).

Le cloud public vous permet d'effectuer un scaling à la hausse automatique de vos ressources de calcul et de stockage, ainsi que des fonctionnalités de sécurité et des services renforcés dont vous avez besoin.

Relevez vos plus grands défis avec Google Cloud

Les nouveaux clients bénéficient de 300 $ de crédits offerts à dépenser sur Google Cloud.
Premiers pas
Contactez un spécialiste des ventes Google Cloud pour discuter plus en détail de votre propre défi.
Nous contacter

Google Cloud fournit une suite de services de cloud computing public qui aide les entreprises de tous les secteurs à relever leurs défis les plus complexes et à exécuter leurs applications où qu'elles en aient besoin. 

À mesure que les entreprises cherchent à se transformer, elles souhaitent gagner en agilité sans perdre le contrôle. L'engagement de Google Cloud envers l'Open Source, le multicloud et le cloud hybride vous permet d'utiliser vos données et d'exécuter des applications de manière cohérente dans n'importe quel cloud ou environnement. Vous pouvez ainsi moderniser votre entreprise et permettre aux développeurs de créer plus rapidement.