Guide de démarrage rapide : Configuration

Ce guide décrit toutes les étapes de configuration nécessaires pour commencer à utiliser Dialogflow.

Avant de commencer

Avant de lire ce guide, procédez comme suit :

  1. Consultez la section Principes de base de Dialogflow.
  2. Consultez la page Éditions.

À propos de Google Cloud Console

Google Cloud Console (Accéder à la documentation, Ouvrir la console) est une interface utilisateur Web permettant de provisionner, configurer, gérer et surveiller les systèmes utilisant des produits Google Cloud. Vous utilisez Google Cloud Console pour configurer et gérer les ressources Dialogflow.

Créer un projet

Pour utiliser les services fournis par Google Cloud, vous devez créer un projet. Un projet permet d'organiser toutes vos ressources Google Cloud. Il se compose d'un ensemble de collaborateurs, d'API activées (et d'autres ressources), d'outils de surveillance, d'informations de facturation et de contrôles d'authentification et d'accès. Vous pouvez créer un projet, ou en créer plusieurs et les utiliser pour organiser vos ressources Google Cloud dans une hiérarchie des ressources. Lorsque vous créez un projet, notez l'ID du projet. Vous en aurez besoin pour effectuer des appels d'API. Pour en savoir plus sur les projets, consultez la documentation concernant Resource Manager.

Si vous le souhaitez, la console Dialogflow (consulter la documentation, ouvrir la console) vous permet de créer un projet de base lorsque vous créez un agent. Si vous prévoyez d'utiliser votre projet pour des opérations autres qu'un simple accès de base à une édition gratuite ou si vous envisagez d'utiliser l'API, vous devez créer un projet avec Google Cloud Console comme décrit ci-dessous.

Nous vous recommandons de créer des projets distincts pour les essais, les tests et la production. Chaque projet ne peut créer qu'un seul agent Dialogflow. Si vous avez besoin de plusieurs agents, vous devrez créer plusieurs projets.

Dans Cloud Console, sur la page de sélection du projet, sélectionnez ou créez un projet Cloud.

Accéder à la page de sélection du projet

Activer la facturation

Un compte de facturation sert à déterminer qui assume les frais pour un ensemble de ressources donné. Il peut être associé à un ou plusieurs projets. Les frais d'utilisation du projet sont imputés au compte de facturation associé. Dans la plupart des cas, vous configurez la facturation lorsque vous créez un projet. Pour en savoir plus, consultez la documentation concernant la facturation.

Vérifiez que la facturation est activée pour votre projet Google Cloud. Découvrez comment vérifier que la facturation est activée pour votre projet.

Activer l'API

Vous devez activer l'API Dialogflow pour votre projet. Pour en savoir plus sur l'activation des API, consultez la documentation concernant Service Usage.

Activez Dialogflow API.

Activer l'API

Configurer l'authentification

Si vous comptez utiliser l'API Dialogflow, vous devez configurer l'authentification. Toute application cliente qui utilise l'API doit être authentifiée et se voir accorder l'accès aux ressources demandées. Cette section décrit des concepts d'authentification importants et vous indique la procédure à suivre pour la configurer. Pour en savoir plus, consultez la présentation de l'authentification Google Cloud.

À propos des comptes de service

Il existe plusieurs options d'authentification, mais nous vous recommandons d'utiliser les comptes de service pour l'authentification et le contrôle des accès. Un compte de service fournit des identifiants pour les applications, et non pour les utilisateurs finaux. Les comptes de service appartiennent à des projets. Vous pouvez créer plusieurs comptes de service par projet. Pour en savoir plus, consultez la page Comprendre les comptes de service.

À propos des rôles

Lorsqu'une identité appelle une API, Google Cloud exige qu'elle dispose des autorisations appropriées. Vous pouvez accorder des autorisations en attribuant des rôles à un compte de service. Pour en savoir plus, consultez la documentation sur Identity and Access Management (IAM).

Pour essayer l'API Dialogflow, vous pouvez utiliser le rôle Projet > Propriétaire dans les étapes ci-dessous, car il accorde au compte de service un accès complet au projet. Pour en savoir plus sur les rôles propres à Dialogflow, consultez le document concernant le contrôle des accès de Dialogflow.

À propos des clés de compte de service

Les comptes de service sont associés à une ou plusieurs paires de clés publiques/privées. Lorsque vous créez une paire de clés, vous téléchargez la clé privée. Cette clé privée permet de générer des identifiants lors de l'appel de l'API. Vous êtes responsable de la sécurité de la clé privée et des autres opérations de gestion, telles que la rotation des clés.

Créer un compte de service et télécharger le fichier de clé privée

Configurez l'authentification :

  1. Dans Cloud Console, accédez à la page Créer une clé de compte de service.

    Accéder à la page Créer une clé de compte de service
  2. Dans la liste Compte de service, sélectionnez Nouveau compte de service.
  3. Dans le champ Nom du compte de service, saisissez un nom.
  4. Dans la liste Rôle, sélectionnez Projet > Propriétaire.

    Remarque : Le champ Rôle autorise votre compte de service à accéder aux ressources. Vous pourrez afficher et modifier ce champ ultérieurement à l'aide de Cloud Console. Si vous développez une application de production, spécifiez des autorisations plus précises que Projet > Propriétaire. Pour plus d'informations, consultez la page Attribuer des rôles aux comptes de service.
  5. Cliquez sur Créer. Un fichier JSON contenant votre clé est téléchargé sur votre ordinateur.

Utiliser le fichier de clé de compte de service dans votre environnement

Fournissez des identifiants d'authentification au code de votre application en définissant la variable d'environnement GOOGLE_APPLICATION_CREDENTIALS. Remplacez [PATH] par le chemin du fichier JSON contenant la clé de votre compte de service. Cette variable ne s'applique qu'à la session d'interface système actuelle. Par conséquent, si vous ouvrez une nouvelle session, vous devez la définir à nouveau.

Linux ou macOS

export GOOGLE_APPLICATION_CREDENTIALS="[PATH]"

Exemple :

export GOOGLE_APPLICATION_CREDENTIALS="/home/user/Downloads/my-key.json"

Windows

Avec PowerShell :

$env:GOOGLE_APPLICATION_CREDENTIALS="[PATH]"

Exemple :

$env:GOOGLE_APPLICATION_CREDENTIALS="C:\Users\username\Downloads\my-key.json"

Avec l'invite de commande :

set GOOGLE_APPLICATION_CREDENTIALS=[PATH]

Installer et initialiser le SDK Cloud

Si vous comptez utiliser l'API Dialogflow, vous devez installer et initialiser le SDK Cloud. Le SDK Cloud est un ensemble d'outils qui vous permet de gérer les ressources et les applications hébergées sur Google Cloud. Cela inclut l'outil de ligne de commande gcloud.

Le lien suivant fournit les instructions correspondantes :

Installez et initialisez le SDK Cloud.

Tester le SDK et s'authentifier

Si vous avez configuré l'authentification lors des étapes précédentes, vous pouvez utiliser l'outil "gcloud" pour tester votre environnement d'authentification. Exécutez la commande suivante et vérifiez qu'aucune erreur ne se produit et que les identifiants sont bien renvoyés :

gcloud auth application-default print-access-token

Cette commande est utilisée par tous les exemples REST de ligne de commande Dialogflow pour authentifier les appels d'API.

Installer la bibliothèque cliente Dialogflow

Vous disposez des trois options suivantes pour appeler l'API : les bibliothèques clientes compatibles avec Google, REST et gRPC. Les bibliothèques clientes sont disponibles pour plusieurs langages courants. Il s'agit de l'option recommandée. Pour installer une bibliothèque cliente, procédez comme suit :

C#

Installez le package Google.Cloud.Dialogflow.V2 depuis NuGet. Ajoutez-le normalement à votre projet (par exemple, en cliquant avec le bouton droit sur le projet dans Visual Studio et en choisissant "Gérer les packages NuGet"). Assurez-vous d'activer les packages préliminaires (par exemple, dans l'interface utilisateur NuGet de Visual Studio, cochez la case "Inclure la version préliminaire").

Vous pouvez également utiliser l'interface de ligne de commande de NuGet :

nuget install Google.Cloud.Dialogflow.V2 -PreRelease

Go

go get cloud.google.com/go/dialogflow/apiv2

Java

Si vous utilisez Maven, ajoutez les lignes suivantes à votre fichier pom.xml. Pour en savoir plus sur les BOM, consultez la page The Google Cloud Platform Libraries BOM (BOM des bibliothèques Google Cloud Platform).

<dependencyManagement>
  <dependencies>
    <dependency>
      <groupId>com.google.cloud</groupId>
      <artifactId>libraries-bom</artifactId>
      <version>8.0.0</version>
      <type>pom</type>
      <scope>import</scope>
    </dependency>
  </dependencies>
</dependencyManagement>

<dependencies>
  <dependency>
    <groupId>com.google.cloud</groupId>
    <artifactId>google-cloud-dialogflow</artifactId>
  </dependency>

Si vous utilisez Gradle, ajoutez les éléments suivants à vos dépendances :

compile 'com.google.cloud:google-cloud-dialogflow:2.1.0'

Si vous utilisez sbt, ajoutez les éléments suivants à vos dépendances :

libraryDependencies += "com.google.cloud" % "google-cloud-dialogflow" % "2.1.0"

Si vous utilisez IntelliJ ou Eclipse, vous pouvez ajouter des bibliothèques clientes à votre projet à l'aide des plug-ins IDE suivants :

Les plug-ins offrent des fonctionnalités supplémentaires, telles que la gestion des clés pour les comptes de service. Reportez-vous à la documentation de chaque plug-in pour plus de détails.

Node.js

npm install dialogflow

PHP

  1. Installez le gestionnaire de dépendances recommandé pour PHP, Composer.
  2. Installez le composant Dialogflow des bibliothèques clientes Google Cloud :
    composer require google/cloud-dialogflow
  3. Ce composant prend en charge REST sur HTTP/1.1 et gRPC. Pour profiter des avantages offerts par gRPC, tels que les méthodes de traitement par flux, suivez les instructions du guide d'installation gRPC.

Python

pip install dialogflow

Ruby

gem install google-cloud-dialogflow