Accéder à votre base de données

Cette page explique comment accéder à une base de données Cloud Firestore en mode Datastore à partir de différentes plates-formes, comment activer la facturation et comment définir un plafond budgétaire.

Avant de commencer

Dans cette page, nous partons du principe que vous avez déjà créé une base de données en mode Datastore. Pour créer une base de données, suivez le guide de démarrage rapide Cloud Firestore en mode Datastore.

Accéder à votre base de données depuis App Engine

Pour commencer à utiliser le mode Datastore et App Engine, consultez l'une des pages suivantes, propres à chaque langage :

Environnement standard App Engine Environnement flexible App Engine

Autorisations en mode Datastore pour App Engine

Les applications App Engine peuvent accéder par défaut à une base de données en mode Datastore dans le même projet. Chaque application App Engine utilise un compte de service d'App Engine par défaut permettant de gérer les accès aux services GCP tels que Cloud Firestore. Le compte de service par défaut d'App Engine est doté du rôle IAM "Éditeur de projet", qui inclut un accès complet en lecture et en écriture au mode Datastore.

Vous pouvez modifier les autorisations IAM du compte de service par défaut App Engine, mais votre application pourrait perdre l'accès à Cloud Firestore. Pour l'éviter, vous pouvez un rôle IAM disposant des autorisations Cloud Firestore requises. Par exemple, les rôles IAM Propriétaire Cloud Datastore et Utilisateur Cloud Datastore autorisent l'accès en lecture et en écriture à Cloud Firestore en mode Datastore.

Si vous désactivez ou supprimez votre compte de service par défaut App Engine, votre application App Engine perdra l'accès à votre base de données en mode Datastore. Si vous avez désactivé votre compte de services App Engine, vous pouvez le réactiver, comme décrit dans la section Activer un compte de service. Si vous avez supprimé votre compte de services App Engine au cours des 30 derniers jours, vous pouvez le restaurer, comme décrit dans la section Annuler la suppression d'un compte de service.

Accéder à votre base de données depuis une instance Compute Engine

Cette section explique comment activer une base de données en mode Datastore et y accéder depuis une instance de VM Compute Engine dans un nouveau projet ou un projet existant.

  1. Activez l'API Google Compute Engine pour votre projet.
    Activer l'API Compute Engine
  2. Vérifiez que la facturation est activée pour votre projet Google Cloud. Découvrez comment vérifier que la facturation est activée pour votre projet.

  3. Créez une instance Compute Engine.

Console

  1. Dans Google Cloud Console, accédez à la page Instances de VM.
  2. Cliquez sur le bouton Créer une instance.
  3. Dans la section Identité et accès à l'API, définissez les niveaux d'accès pour autoriser l'accès à Cloud Datastore. Cliquez sur Autoriser un accès complet à toutes les API Cloud pour accorder l'accès à toutes les API Google Cloud, ou cliquez sur Définir l'accès pour chaque API, cliquez sur le menu déroulant Datastore, puis sur Activé pour accorder l'accès à Cloud Datastore.
  4. Cliquez sur le bouton Créer pour créer l'instance.
  5. Confirmez que l'instance est en cours d'exécution.
  6. Pour utiliser cette nouvelle instance Compute Engine, connectez-vous à celle-ci à l'aide de votre navigateur.

gcloud

  1. Si ce n'est pas déjà fait, installez l'outil de ligne de commande gcloud et configurez gcloud compute.
  2. Ajoutez une instance Google Compute Engine et démarrez-la à l'aide des instructions de la section Démarrer une instance, issue de la documentation de Google Compute Engine. Indiquez l'ID du projet, le nom de l'instance et le champ d'application datastore comme indiqué ci-dessous, où [YOUR_PROJECT_ID] est l'ID du projet que vous avez créé précédemment et [YOUR_INSTANCE_NAME] est le nom que vous souhaitez utiliser pour votre instance Compute Engine :

    export PROJECT_ID=[YOUR_PROJECT_ID]
        export INSTANCE_NAME=[YOUR_INSTANCE_NAME]
        gcloud compute instances create $INSTANCE_NAME --project $PROJECT_ID --scopes datastore
        
  3. Confirmez que l'instance est en cours d'exécution.

  4. Pour utiliser cette nouvelle instance Compute Engine, connectez-vous à l'aide de ssh.

À ce stade, tous les services et autorisations sont configurés pour votre projet, et vous pouvez commencer à écrire du code ou à explorer l'API.

Accéder à votre base de données depuis une autre plate-forme

Cette section explique comment accéder à votre base de données en mode Datastore à partir d'une application externe exécutée sur une plate-forme en dehors de Google Cloud.

  1. Accédez à la page Créer une clé de compte de service dans Google Cloud Console.

    Accéder à la page Créer une clé de compte de service

  2. Cliquez sur la boîte déroulante sous Compte de service, puis cliquez sur Nouveau compte de service.

  3. Dans le champ Nom du compte de service, saisissez le nom du compte de service.

  4. Dans la liste déroulante Rôle, sélectionnez un rôle IAM qui accorde l'accès à votre base de données, tel que Propriétaire Cloud Datastore.

  5. Utilisez l'ID de compte de service par défaut ou générez-en un.

  6. Sélectionnez JSON comme Type de clé.

  7. Cliquez sur Créer.

  8. Une fois la création terminée, votre navigateur téléchargera la clé privée. Cloud Console fournit une invite qui affiche le nom du fichier de clé privée. Retenez le nom du fichier pour pouvoir le localiser, puis cliquez sur Fermer pour quitter l'invite.

  9. Votre compte de service correspond à l'adresse e-mail affichée dans la section Compte de service.

  10. Votre clé privée est le fichier que vous venez de télécharger.

Ce compte de service vous permet de configurer les identifiants de votre code d'application comme décrit dans la section Fournir les identifiants du compte de service.

Quotas et facturation

Vous disposez gratuitement d'une certaine quantité de quotas, comme décrit dans la section Tarifs et quotas. Cela signifie que vous n'êtes pas obligé d'activer la facturation pour commencer, ni d'utiliser Cloud Datastore jusqu'à la limite de quotas gratuite. Toutefois, si vous avez besoin de plus de ressources que celles fournies par le quota gratuit, vous devez activer la facturation et définir un plafond budgétaire pour votre projet.

Activer la facturation et définir un plafond budgétaire

Le plafond budgétaire consiste en une limite quotidienne. Il définit le montant maximal en dollars des ressources qui vous seront facturées chaque jour. Une fois ce plafond atteint, aucun autre coût ne sera engagé et il ne vous sera plus possible d'effectuer des opérations facturables dans Cloud Firestore en mode Datastore. Vous devrez spécifier un plafond budgétaire, car le plafond budgétaire initial par défaut est toujours défini sur 0. En d'autres termes, vous ne pouvez pas dépasser le quota disponible, même avec la facturation activée.

Les ressources Cloud Firestore font partie des ressources App Engine. Le plafond budgétaire pour les ressources App Engine est défini dans les paramètres d'application App Engine.

Pour activer la facturation, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que la facturation est activée pour votre projet Google Cloud. Découvrez comment vérifier que la facturation est activée pour votre projet.

Pour définir un plafond budgétaire, procédez comme suit :

  1. Accédez à la page "Paramètres des applications".
    Accéder à la page Paramètres des applications
  2. Cliquez sur Modifier et spécifiez un plafond budgétaire.
  3. Cliquez sur Save.

Le plafond budgétaire ne s'applique qu'aux ressources App Engine, y compris Cloud Datastore, pour le projet sélectionné :

  • D'autres ressources Google Cloud Platform peuvent toujours être facturées.
  • Si vous gérez plusieurs projets, vous pouvez définir un plafond budgétaire pour chaque projet.

Lorsque vous augmentez le plafond budgétaire quotidien, ce nouveau plafond prend effet immédiatement.

Pour en savoir plus, consultez la section Plafonds budgétaires