Démarrage rapide

Cette page explique comment stocker et interroger des données dans Cloud Firestore en mode Datastore à l'aide de Google Cloud Console.

Avant de commencer

  • Connectez-vous à votre compte Google.

    Si vous n'en possédez pas déjà un, vous devez en créer un.

  • Dans Cloud Console, sur la page de sélection du projet, sélectionnez ou créez un projet Cloud.

    Accéder à la page de sélection du projet

  • Si vous n'êtes pas le propriétaire du projet, votre compte nécessite les autorisations suivantes pour suivre ce guide de démarrage rapide :

    • Votre compte nécessite le rôle Propriétaire Cloud Datastore, qui contient l'autorisation datastore.databases.create nécessaire à la création d'une instance en mode Datastore.
    • Le mode Datastore nécessite une application App Engine active. Si le projet n'a pas d'application, ce guide de démarrage rapide en crée une pour vous. Dans ce cas, vous avez besoin de l'autorisation appengine.applications.create. Le propriétaire du projet peut attribuer cette autorisation avec un rôle personnalisé IAM.

Créer une base de données

Pour créer une instance de base de données, ouvrez la section Cloud Datastore dans Google Cloud Console :
Accéder à la page Cloud Datastore.

Cloud Firestore : mode natif ou mode Datastore

Lorsque vous créez une base de données Cloud Firestore, vous avez la possibilité d'utiliser Cloud Firestore en mode natif ou en mode Datastore.

Sélectionnez l'une des options de base de données suivantes :

  • Firestore en mode natif

    Utilisez Cloud Firestore en mode natif pour les applications mobiles et Web. Pour commencer à utiliser Cloud Firestore, avancez dans le guide de démarrage rapide Cloud Firestore.

  • Cloud Firestore en mode Datastore

    Utilisez Cloud Firestore en mode Datastore pour les nouveaux projets de serveur. Sélectionnez Cloud Firestore en mode Datastore pour utiliser la couche de stockage Cloud Firestore améliorée tout en conservant le comportement du système Cloud Datastore.

Pour en savoir plus sur la sélection d'un mode de base de données et pour une comparaison détaillée des fonctionnalités de chaque option, reportez-vous à la section Choisir entre le mode natif et le mode Datastore.

Stocker des données

  1. Accédez à la page "Entités Datastore" de Google Cloud Console.
    Accéder à la page Entités Datastore
    Cette page vous permet de stocker, d'interroger, de mettre à jour et de supprimer des données.
  2. Cliquez sur Create entity (Créer une entité).
  3. Si la page suivante s'affiche, vous devez sélectionner une zone. (Ignorez cette étape si cette page n'apparaît pas.)

    Capture d'écran de la page Sélectionner une zone

    L'emplacement s'applique aux bases de données en mode Datastore et aux applications App Engine pour votre projet Google Cloud.
    Pour enregistrer un emplacement, sélectionnez l'une des valeurs d'emplacement, puis cliquez sur Next (Suivant).

  4. Sur la page Create an entity (Créer une entité), indiquez la valeur [default] (par défaut) pour Namespace (Espace de noms).

  5. Saisissez Task pour Kind (Genre).

  6. Sous Properties (Propriétés), utilisez le bouton Add property (Ajouter une propriété) pour ajouter les propriétés suivantes :

    Nom Type Valeur Propriété indexée
    description Chaîne Découvrir le mode Google Datastore
    créé ; Date et heure (date du jour)
    done Valeur booléenne False
    Voici à quoi doit ressembler votre page :

    Capture d'écran de la fenêtre de création d'entité avec les propriétés définies

  7. Cliquez sur Créer. La console affiche l'entité Task que vous venez de créer.

Vous avez stocké des données dans votre base de données !

Exécuter une requête

Les bases de données en mode Datastore permettent d'interroger des données par genre ou avec Google Query Language (GQL). Les instructions ci-dessous vous guident pas à pas pour chacune de ces méthodes.

Exécuter des requêtes par genre

  1. Cliquez sur Query by kind (Requête par genre).
  2. Sélectionnez Task comme genre.

L'entité Task créée auparavant s'affiche dans les résultats de la requête.

Pour affiner les résultats en fonction de critères spécifiques, ajoutez un filtre en procédant comme suit :

  1. Cliquez sur Filter entities (Filtrer les entités).
  2. Dans les listes déroulantes, sélectionnez done(terminée), is a boolean (est une valeur booléenne) et that is false (qui est fausse).
  3. Cliquez sur Apply filters (Appliquer des filtres). L'entité Task que vous avez créée s'affiche dans les résultats, car sa valeur done (terminée) est false (fausse). Capture d'écran d'une requête par genre avec un filtre appliqué
  4. Testez maintenant une requête avec done (terminée), is a boolean (est une valeur booléenne) et that is true (qui est vraie). L'entité Task que vous avez créée ne s'affiche pas dans les résultats, car sa valeur done (terminée) n'est pas true (vraie).

Exécuter des requêtes GQL

  1. Cliquez sur Query by GQL (Requête avec GQL).
  2. Saisissez SELECT * FROM Task comme requête. Notez que Task est sensible à la casse.
  3. Cliquez sur Run query (Exécuter la requête).

L'entité Task créée auparavant s'affiche dans les résultats de la requête.

De nouveau, pour affiner les résultats en fonction de critères spécifiques, ajoutez un filtre :

  1. Exécutez une requête telle que SELECT * FROM Task WHERE done=false. Notez que Task et done sont sensibles à la casse. L'entité Task que vous avez créée s'affiche dans les résultats, car sa valeur done (terminée) est false (fausse). Capture d'écran d'une requête GQL avec un filtre appliqué
  2. Exécutez maintenant une requête telle que SELECT * FROM Task WHERE done=true. L'entité Task que vous avez créée ne s'affiche pas dans les résultats, car sa valeur done (terminée) n'est pas true (vraie).

Nettoyer

  1. Cliquez sur Query by kind (Requête par genre) et vérifiez que Task est bien le genre sélectionné.
  2. Cliquez sur Clear filters (Effacer les filtres).
  3. Sélectionnez l'entité Task que vous avez créée.
  4. Cliquez sur Supprimer, puis confirmez que vous souhaitez supprimer l'entité Task. Cette opération supprimera définitivement l'entité de votre base de données.

Voilà ! Vous avez terminé le guide de démarrage rapide.

Étape suivante