Aidez-nous à améliorer le service de livraison de logiciels et faites entendre votre voix en répondant à l'enquête sur l'état du DevOps en 2021.

Déployer sur Google Kubernetes Engine

Google Kubernetes Engine peut extraire des images directement à partir de dépôts Docker. Certaines versions incluent la compatibilité préconfigurée pour l'extraction d'images à partir de dépôts Docker Artifact Registry.

Conditions requises

Le tableau suivant répertorie les versions minimales requises de GKE pour créer des clusters disposant des autorisations par défaut pour extraire des conteneurs de dépôts Docker dans le même projet.

Version Correctif minimal requis
1.14 1.14.8-gke.37
1.14.9-gke.28
1.14.10-gke.22
1.15 1.15.7-gke.28 1.15.8-gke.6
1.15.9-gke.1
1.16 1.16.4-gke.28
1.16.5-gke.0
1.17 1.17.0-gke.5

Si votre version de GKE est antérieure à la version minimale, vous devez configurer Kubernetes imagePullSecrets pour permettre à GKE d'extraire des images.

Si GKE se trouve dans un projet différent de Artifact Registry, accordez des autorisations Artifact Registry au compte de service utilisé par votre nœud GKE. Par défaut, les nœuds utilisent le compte de service par défaut de Compute Engine.

Exécuter une image

Vous pouvez exécuter une image Artifact Registry sur un cluster Google Kubernetes Engine à l'aide de la commande suivante :

kubectl run [NAME] --image=LOCATION-docker.pkg.dev/PROJECT-ID/REPOSITORY/IMAGE:TAG

où :

  • LOCATION est l'emplacement régional ou multirégional du dépôt.
  • PROJECT est l'ID du projet dans Google Cloud Console. Si l'ID du projet contient le signe deux-points (:), consultez la section Projets à l'échelle du domaine.
  • REPOSITORY est le nom du dépôt où l'image est stockée.
  • IMAGE est le nom de l'image dans le dépôt.
  • TAG est le tag de la version de l'image que vous souhaitez extraire.

Pour en savoir plus sur les commandes Kubernetes, consultez la présentation de kubectl.