Utiliser un dépôt non structuré

L'utilisation d'un dépôt non structuré vous permet d'organiser votre dépôt de la manière qui vous convient le mieux. Cette flexibilité vous permet de synchroniser votre configuration Kubernetes existante avec votre dépôt Config Sync. Par exemple, si vous souhaitez synchroniser un chart Helm avec votre cluster, vous pouvez exécuter la commande helm template et effectuer un commit sur le fichier manifeste affiché dans votre dépôt. Pour en savoir plus, consultez le tutoriel Utiliser Config Sync avec Helm.

Les dépôts non structurés sont recommandés pour la plupart des utilisateurs. Toutefois, vous pouvez également créer un dépôt hiérarchique pour séparer les configurations en catégories distinctes. Si vous souhaitez créer des stratégies hiérarchiques sans respecter les règles du dépôt hiérarchique, envisagez d'utiliser Hierarchy Controller.

Limites

Les dépôts non structurés présentent les limites suivantes :

  • Vous ne pouvez pas utiliser les objets Kubernetes Repo et HierarchyConfig dans un dépôt non structuré.

  • Les espaces de noms abstraits ne sont pas compatibles avec les dépôts non structurés.

  • Si vous utilisez la commande nomos vet, ajoutez l'option --source-format=unstructured. Exemple :

    nomos vet --source-format=unstructured
    

Objets à l'échelle d'un espace de noms

Vous pouvez déclarer des objets NamespaceSelector dans un dépôt non structuré. Pour déclarer un objet NamespaceSelector, ajoutez l'annotation metadata.namespace ou NamespaceSelector. Le fait de déclarer les deux annotations n'est pas valide. Si les ressources à l'échelle de l'espace de noms ne déclarent pas metadata.namespace ou l'annotation NamespaceSelector, Config Sync utilise l'espace de noms "par défaut" du cluster. Pour en savoir plus, consultez la section Limiter les espaces de noms affectés par une configuration.

Objets à l'échelle d'un cluster

Dans un dépôt non structuré, ClusterSelectors fonctionne normalement.

Configurer un dépôt non structuré

Pour configurer un dépôt non structuré, définissez la valeur de spec.sourceFormat sur unstructured dans votre objet RootSync ou ConfigManagement.

RootSync

L'objet RootSync suivant configure Anthos Config Management pour la synchronisation à partir d'un dépôt non structuré :

# root-sync.yaml
# If you are using a Config Sync version earlier than 1.7,
# use: apiVersion: configsync.gke.io/v1alpha1
apiVersion: configsync.gke.io/v1beta1
kind: RootSync
metadata:
  # If you are using a Config Sync version 1.11.0 or later, you can use any valid name.
  name: root-sync
  namespace: config-management-system
spec:
  sourceFormat: unstructured
  git:
    repo: https://github.com/GoogleCloudPlatform/anthos-config-management-samples
    branch: main
    dir: config-sync-quickstart/multirepo/root
    auth: ssh
    secretRef:
      name: SECRET_NAME

Remplacez SECRET_NAME par le nom su secret.

ConfigManagement

L'objet ConfigManagement suivant configure un pipeline d'intégration continue et spécifie que le dépôt avec lequel il se synchronise est non structuré :

# config-management.yaml

apiVersion: configmanagement.gke.io/v1
kind: ConfigManagement
metadata:
  name: config-management
spec:
  # clusterName is required and must be unique among all managed clusters
  clusterName: CLUSTER_NAME
  sourceFormat: unstructured
  git:
    syncRepo: https://github.com/GoogleCloudPlatform/anthos-config-management-samples
    syncBranch: main
    secretType: ssh
    policyDir: ci-pipeline-unstructured

Pour obtenir la liste complète des champs que vous pouvez ajouter au champ spec, consultez la section Champs ConfigManagement.

Convertir un dépôt hiérarchique en dépôt non structuré

Si vous utilisez un dépôt hiérarchique et souhaitez le convertir en dépôt non structuré, exécutez la commande suivante dans votre dépôt :

nomos hydrate PATH

Remplacez PATH par le chemin d'accès au répertoire.

Cela crée un répertoire compiled/ dans le répertoire de travail actuel. Dans ce répertoire, un sous-répertoire est créé pour chaque cluster enregistré avec les configurations entièrement résolues. Chaque sous-répertoire peut être utilisé dans un dépôt non structuré.

Pour en savoir plus, consultez la section Commandes nomos.

Si vous préférez convertir manuellement le dépôt, procédez comme suit :

  1. Supprimez les configurations Repo du répertoire system/ de votre dépôt Git. La ressource Repo n'est pas nécessaire pour un dépôt non structuré.

  2. Le répertoire d'espace de noms abstrait n'est pas disponible dans un dépôt non structuré. Par conséquent, vous devez déclarer l'espace de noms de toutes les ressources initialement incluses dans le répertoire namespaces/ et ses sous-répertoires.

  3. L'héritage des espaces de noms n'est pas disponible dans un dépôt non structuré. Par conséquent, vous devez déclarer toutes les ressources qui sont à l'origine héritées dans les espaces de noms descendants, à savoir celles qui se trouvent initialement dans le répertoire namespaces/.

Exemple de format pour un dépôt non structuré

L'exemple suivant montre comment organiser vos configurations (y compris les ressources Google Cloud) dans un dépôt non structuré :

├── manifests
│   ├── access-control
│   │   ├── ...
│   ├── change-control
│   │   ├── ...
│   ├── git-ops
│   │   └── ...
│   ├── logging-monitoring
│   │   └── ...
│   ├── networking
│   │   └── ...
│   ├── project-factory
│   │   └── ...
│   └── resource-hierarchy
│   │   └── ...
├── raw-configs
│   ├── access-control
│   │   └── ...
│   ├── change-control
│   │   └── ...
│   ├── git-ops
│   │   └── ...
│   ├── logging-monitoring
│   │   └── ...
│   ├── networking
│   │   └── ...
│   ├── project-factory
│   │   └── ...
│   └── resource-hierarchy
│   │   └── ...
└── scripts
    └── render.sh

Dans cet exemple, les configurations brutes se trouvent dans un répertoire raw-configs. Vous pouvez ensuite utiliser un script ou un pipeline automatisé pour afficher les configurations brutes et stocker le résultat dans le répertoire manifests. Lorsque vous configurez Config Sync, vous devez également le configurer pour qu'il se synchronise à partir de votre répertoire manifests.

Étape suivante