Présentation des métriques basées sur les journaux

Restez organisé à l'aide des collections Enregistrez et classez les contenus selon vos préférences.

Cette page présente les concepts liés aux métriques basées sur les journaux.

Les métriques basées sur les journaux tirent des données de métriques du contenu des entrées de journal. Par exemple, vous pouvez utiliser une métrique basée sur les journaux pour compter le nombre d'entrées de journal contenant un message particulier ou pour extraire les informations de latence enregistrées dans les entrées de journal. Vous pouvez utiliser des métriques basées sur les journaux dans les graphiques Cloud Monitoring et les règles d'alerte.

Sources des métriques basées sur les journaux

Vous pouvez utiliser les métriques définies par Cloud Logging pour collecter des informations générales sur l'utilisation, et vous pouvez définir votre propre métrique basée sur les journaux pour capturer des informations spécifiques à votre application ou entreprise.

Les métriques basées sur les journaux ne s'appliquent qu'à un seul projet Google Cloud. Vous ne pouvez pas créer de métriques basées sur les journaux pour d'autres ressources Google Cloud, telles que des comptes ou des organisations Cloud Billing.

Métriques définies par le système

Logging fournit un ensemble de métriques pour les valeurs d'utilisation, telles que le nombre d'entrées de journal ingérées dans votre projet ou le nombre d'octets que vous avez exportés. Pour obtenir la liste complète des métriques définies par le système, consultez la page Métriques Google Cloud: journalisation.

Logging ne calcule les métriques basées sur les journaux que les journaux qui ont été ingérés par Logging. Si un journal a été explicitement exclu de l'ingestion par Logging, il n'est pas inclus dans ces métriques.

Métriques définies par l'utilisateur

Vous pouvez créer des métriques basées sur les journaux définies par l'utilisateur pour suivre d'autres métriques importantes pour votre projet. Par exemple, vous pouvez créer une métrique basée sur les journaux pour compter le nombre d'entrées de journal correspondant à un filtre donné.

Par défaut, les métriques basées sur les journaux définies par l'utilisateur sont calculées à partir de tous les journaux reçus par l'API Logging pour le projet Cloud, quels que soient les filtres d'inclusion ou les filtres d'exclusion qui pourraient s'appliquer au projet Cloud.

Aperçu : vous pouvez également créer des métriques basées sur les journaux définies par l'utilisateur pour un bucket de journaux spécifique dans un projet Cloud. Les métriques basées sur les journaux au niveau du bucket sont calculées à partir de tous les journaux destinés au bucket, quel que soit leur origine. Pour en savoir plus, consultez la section Métriques basées sur les journaux sur les buckets de journaux.

Types de données pour les métriques basées sur les journaux

Les métriques basées sur les journaux peuvent extraire des données des journaux pour créer des métriques des types suivants:

  • Compteur: ces métriques comptent le nombre d'entrées de journal correspondant à un filtre spécifié sur une période spécifique. Utilisez des compteurs si vous souhaitez savoir combien de fois une valeur ou une chaîne apparaît dans vos journaux.
  • Distribution: ces métriques comptent également les valeurs, mais elles comptent les nombres dans des plages de valeurs (buckets d'histogrammes). Utilisez des distributions lorsque vous souhaitez extraire des valeurs telles que les latences.
  • Booléen: ces métriques indiquent si une entrée de journal correspond ou non à un filtre spécifié.

Les métriques basées sur les journaux définies par l'utilisateur peuvent être de type compteur ou de type distribution. La plupart des métriques basées sur les journaux définies par le système sont des compteurs, mais certaines sont de type booléen. Les caractéristiques des compteurs et des distributions sont décrites plus en détail dans les sections suivantes.

Les données d'une métrique basée sur les journaux définie par l'utilisateur ne proviennent que des entrées de journal reçues après la création de la métrique. Une métrique n'est pas renseignée rétroactivement avec les données d'entrées de journal déjà présentes dans Logging.

Les métriques basées sur les journaux système ne sont calculées qu'à partir des journaux inclus. Les métriques basées sur les journaux définies par l'utilisateur sont calculées à partir des journaux inclus et exclus.

Logging accumule des informations sur une métrique basée sur les journaux à chaque fois qu'il reçoit une entrée de journal correspondante. Logging écrit un nouveau point de données dans la série temporelle de la métrique (à un taux d'un point de données par minute), afin de mettre à disposition les données dans Cloud Monitoring.

Chaque point de données d'une série temporelle de métrique basée sur les journaux ne représente que les informations supplémentaires (le delta) reçues depuis le point de données précédent.

Les sections suivantes décrivent les caractéristiques des métriques de type compteur et de type distribution.

Métriques de compteur

Les métriques de compteur comptent le nombre d'entrées de journal correspondant à un filtre donné. Par exemple, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :

  • Compter les entrées de journal contenant un certain message d'erreur.
  • Comptabiliser le nombre de fois qu'un utilisateur appelle une opération, en recherchant des messages de journaux correspondant à ce modèle :

    ... user USERNAME called OPERATION ...

    En extrayant USERNAME et OPERATION, et en les utilisant comme valeurs pour deux libellés, vous pouvez ensuite demander "Combien de fois l'utilisateur sally a-t-il appelé l'opération update ?, "Combien de personnes ont appelé l'opération read ?", "Combien de fois l'utilisateur george a-t-il appelé une opération ?", etc.

Pour en savoir plus, consultez la page Configurer les métriques de compteur.

Métriques de distribution

Les métriques de distribution accumulent des données numériques à partir des entrées de journal correspondant à un filtre. Les métriques comportent une série temporelle d'objets de distribution, chacun contenant les éléments suivants :

  • Un décompte du nombre de valeurs dans la distribution.
  • La moyenne des valeurs.
  • La somme des écarts au carré : Sumi=1..n(xi–moyenne)2
  • Un ensemble de buckets d'histogramme avec le nombre de valeurs dans chaque bucket. Vous pouvez utiliser la disposition de bucket par défaut ou choisir la vôtre.

Les métriques de distribution sont généralement utilisées pour suivre les latences. À la réception de chaque entrée de journal, une valeur de latence est extraite d'un emplacement quelconque de l'entrée de journal et ajoutée à la distribution. La distribution accumulée est écrite dans Cloud Monitoring, à intervalles réguliers.

Pour en savoir plus sur les distributions, y compris leur format dans une série temporelle et leur visualisation, consultez la page Graphique des métriques de distribution.

Pour en savoir plus sur la création de métriques basées sur les journaux de distribution, consultez la page Configurer des métriques de distribution.

Libellés

Les métriques basées sur les journaux peuvent comporter des libellés permettant la collecte de plusieurs séries temporelles pour la métrique. Les valeurs des libellés sont extraites des champs des entrées de journal correspondantes. Logging enregistre des séries temporelles distinctes pour chaque combinaison de valeurs de libellés.

Les métriques basées sur les journaux système présentent des libellés prédéfinis. Vous pouvez définir les libellés des métriques définies par l'utilisateur. Pour en savoir plus, consultez la section Libellés de métriques basées sur les journaux.

Graphiques et alertes dans Cloud Monitoring

Les métriques basées sur les journaux, tant les métriques système que celles définies par l'utilisateur, peuvent être utilisées dans Cloud Monitoring pour créer des graphiques et des règles d'alerte. Pour en savoir plus, consultez la page Configurer des graphiques et des alertes.

Dans Cloud Monitoring, les métriques basées sur les journaux utilisent les modèles de dénomination suivants :

  • Système : logging.googleapis.com/SYSTEM_METRIC_NAME
  • Définies par l'utilisateur : logging.googleapis.com/user/USER_METRIC_NAME

Notez que les métriques basées sur les journaux définies par l'utilisateur incluent la chaîne user.

Visibilité sur les champs d'application des métriques Monitoring

Les métriques basées sur les journaux sont ingérées par Cloud Monitoring, et la visibilité des données de métriques dans un projet Cloud est déterminée par un champ d'application des métriques. Un champ d'application des métriques est une liste de projets surveillés par le projet qui héberge le champ d'application des métriques. Le projet d'hébergement est appelé projet effectuant une surveillance.

Par défaut, chaque projet héberge un champ d'application des métriques qui ne comprend que lui-même. Un projet est donc un projet effectuant une surveillance pour lui-même. Par conséquent, vos métriques, y compris les métriques basées sur les journaux, ne sont visibles que pour votre projet Cloud.

Vous pouvez également créer un champ d'application de métriques multiprojets pour le projet effectuant une surveillance. Avec un champ d'application des métriques multiprojets, le projet effectuant une surveillance peut afficher les métriques de tous les projets compris dans le champ d'application des métriques. Ce qui est visible pour les différents projets dans un champ d'application des métriques multiprojets est déterminé par le champ d'application des métriques hébergé par chacun de ces projets. Le fait que deux projets se trouvent dans le champ d'application d'une métrique multiprojet ne signifie pas que chaque projet a accès aux métriques ou aux données de configuration de l'autre projet.

Un même projet peut également apparaître dans plusieurs champs d'application des métriques. Les métriques d'un tel projet sont visibles pour les projets effectuant une surveillance de chacun de ces champs d'application.

Les métriques, y compris les métriques basées sur les journaux, sont définies dans un projet spécifique. Lorsque ce projet apparaît dans plusieurs champs d'application des métriques, les métriques sont visibles des projets autres que celui dans lequel elles sont définies.

Pour plus d'informations sur les champs d'application des métriques, y compris les champs d'application de métriques multiprojets et les projets de champ d'application, consultez les pages suivantes :

Tarification

Toutes les métriques basées sur les journaux définies par l'utilisateur sont une classe de métriques personnalisées de Cloud Monitoring et sont facturables. Pour en savoir plus sur la tarification, consultez la page Tarifs de Cloud Logging: métriques basées sur les journaux.

Quotas

Pour en savoir plus sur les quotas et les limites associés aux métriques définies par l'utilisateur basées sur les journaux, consultez la page Quotas et limites.

Dépannage

Si vous rencontrez des problèmes lors de l'utilisation des métriques basées sur les journaux, consultez la page Résoudre les problèmes liés aux métriques basées sur les journaux.