Présentation des métriques basées sur les journaux

Cette page présente les concepts liés aux métriques basées sur les journaux.

Les métriques basées sur les journaux sont des métriques Cloud Monitoring basées sur le contenu d'entrées de journal. Les métriques peuvent, par exemple, enregistrer le nombre d'entrées de journal contenant des messages particuliers ou extraire des données de latence signalées dans les entrées de journal. Vous pouvez utiliser des métriques basées sur les journaux dans les graphiques et les règles d'alerte de Cloud Monitoring.

Les métriques (basées sur les journaux) système sont prédéfinies par Logging. Elles enregistrent le nombre d'événements de journalisation survenus au cours d'une période donnée.

Les métriques (basées sur les journaux) définies par l'utilisateur sont créées par un utilisateur sur un projet. Elles comptent le nombre d'entrées de journal correspondant à une requête donnée ou effectuent le suivi de valeurs particulières dans les entrées de journal correspondantes. Lorsque vous réalisez un filtrage sur les entrées de journal que vous souhaitez comptabiliser dans votre métrique, vous pouvez utiliser des expressions régulières.

Logging accumule des informations sur les métriques basées sur les journaux à chaque fois qu'il reçoit une entrée de journal correspondante. Logging écrit un nouveau point de données dans la série temporelle de la métrique (à un taux d'un point de données par minute), afin de mettre à disposition les données dans Cloud Monitoring.

Les données relatives aux métriques basées sur les journaux proviennent des entrées de journal reçues après la création des métriques. Les métriques ne sont pas renseignées avec les données des entrées de journal qui sont déjà présentes dans Logging.

Commencer

  1. Accédez à la page Console Logging de la suite des opérations Google Cloud > Métriques basées sur les journaux dans Cloud Console.

    Accéder à la page Métriques basées sur les journaux

  2. Sélectionnez un projet Google Cloud existant en haut de la page. Les listes de métriques basées sur les journaux de votre projet Google Cloud s'affichent :

Interface utilisateur affichant les listes de métriques basées sur les journaux.

Contrôle des accès

Les rôles et autorisations Cloud Identity and Access Management régissent l'accès aux données Google Cloud. Voici un récapitulatif des rôles et autorisations dont un membre d'un projet Google Cloud peut avoir le plus souvent besoin pour accéder aux métriques basées sur les journaux :

  • Rédacteur de configuration des journaux/Logging (roles/logging.configWriter), pour pouvoir répertorier, créer, obtenir, mettre à jour et supprimer des métriques basées sur les journaux.

  • Lecteur de journaux/Logging (roles/logging.viewer), pour pouvoir afficher les métriques existantes. Vous pouvez également ajouter les autorisations logging.logMetrics.get et logging.logMetrics.list à un rôle personnalisé.

  • Lecteur Monitoring (roles/monitoring.viewer), pour pouvoir lire les séries temporelles contenues dans la métrique basée sur les journaux. Vous pouvez également ajouter l'autorisation monitoring.timeSeries.list à un rôle personnalisé.

  • Administrateur Logging (roles/logging.admin), Éditeur (roles/editor) et Propriétaire (roles/owner) sont des rôles à vaste portée qui contiennent l'autorisation de créer des métriques basées sur les journaux (logging.logMetrics.create).

Pour en savoir plus, accédez à Logging : contrôle des accès.

Interface des métriques basées sur les journaux

L'interface des métriques basées sur les journaux se compose de deux zones, chacune dédiée à un type de métriques : les Métriques système et les Métriques définies par l'utilisateur.

Ces deux zones comportent un tableau récapitulatif des métriques. Chaque ligne du tableau comporte un menu qui inclut les options suivantes :

Listes de métriques basées sur les journaux affichant le menu à développer.

  • L'option Afficher dans l'explorateur de métriques permet d'afficher les données d'une métrique basée sur les journaux système en ouvrant l'explorateur de métriques de Cloud Monitoring.

    Vous pouvez utiliser l'explorateur de métriques pour spécifier une métrique cible pour une règle d'alerte. Le graphique situé à côté de la région cible vous donne un aperçu visuel des données capturées par la métrique cible.

  • L'option Create alert from metric (Créer une alerte à partir de la métrique) permet de créer une règle d'alerte en fonction de la métrique basée sur les journaux.

    Cette option permet d'ouvrir la console Cloud Monitoring, dans laquelle vous pouvez créer, modifier et gérer des règles d'alerte. Pour en savoir plus, consultez Créer une règle d'alerte.

Interface des métriques définies par l'utilisateur

Dans l'interface des métriques basées sur les journaux, la zone User-defined metrics (Métriques définies par l'utilisateur) comporte plusieurs fonctionnalités supplémentaires pour vous aider à gérer les métriques définies par l'utilisateur sur un projet :

  • Le tableau des métriques définies par l'utilisateur comprend les colonnes Name (Nom), Description, Type et Filter (Filtre). Celles-ci sont spécifiées lors de la création de la métrique.

  • Le champ Filter Metrics (Filtrer les métriques) vous permet de filtrer votre liste de métriques par une recherche de texte ou selon les propriétés Name (Nom), Description et Filter (Filtre) de la métrique :

Listes de métriques basées sur les journaux affichant les options de filtrage.

  • Le tableau des métriques définies par l'utilisateur comprend les colonnes Previous Month Usage (Utilisation au cours du mois précédent) et Usage (MTD) (Utilisation (début du mois à ce jour)). Ces métriques d'utilisation sont utiles, par exemple, si vous souhaitez déterminer quelles statistiques ingèrent le plus de données ou faire une estimation de vos factures.

  • Vous pouvez modifier la métrique ou la supprimer grâce au menu figurant en bout de ligne dans le tableau.

Vous pouvez par ailleurs cliquer sur l'un des noms de colonne pour trier les données par ordre croissant ou décroissant. Vous pouvez également sélectionner le nombre de lignes à afficher, en bas du tableau.

Pour plus d'informations sur la gestion de vos métriques définies par l'utilisateur à l'aide de Cloud Console, consultez les pages Créer des métriques de compteur et Créer des métriques de distribution.

Présentation des types de métriques basées sur les journaux

Il existe deux types de métriques Logging basées sur les journaux : compteur ou distribution. Toutes les métriques basées sur les journaux système sont de type compteur. Les métriques basées sur les journaux définies par l'utilisateur peuvent être de type compteur ou de type distribution.

Chaque point de données d'une série temporelle de métrique basée sur les journaux ne représente que les informations supplémentaires (le delta) reçues depuis le point de données précédent.

Les sections suivantes décrivent les caractéristiques des métriques de type compteur et de type distribution.

Métriques de compteur

Les métriques de compteur comptent le nombre d'entrées de journal correspondant à une requête de journaux avancée. Par exemple, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :

  • Créer une métrique qui compte les entrées de journal contenant un certain message d'erreur
  • Comptabiliser le nombre de fois qu'un utilisateur appelle une opération, en recherchant des messages de journaux comme suit :

    ... user [USERNAME] called  [OPERATION] ...
    

    En extrayant [USERNAME] et [OPERATION], et en les utilisant comme valeurs pour deux libellés, vous pouvez ensuite demander : "Combien de fois l'utilisateur sally a-t-il appelé l'opération UPDATE ?, "Combien de personnes ont appelé l'opération READ ?", "Combien de fois l'utilisateur george a-t-il appelé une opération ?", etc.

Pour obtenir davantage d'informations, consultez la page Créer des métriques de compteur.

Métriques de distribution

Les métriques de distribution accumulent des données numériques à partir des entrées de journal correspondant à une requête. Les métriques comportent une série temporelle d'objets de distribution, chacun contenant les éléments suivants :

  • Un décompte du nombre de valeurs dans la distribution.
  • La moyenne des valeurs.
  • La somme des écarts au carré : Sumi=1..n(xi–moyenne)2
  • Un ensemble de buckets d'histogramme avec le nombre de valeurs dans chaque bucket. Vous pouvez utiliser la disposition de bucket par défaut ou choisir la vôtre.

Les métriques de distribution sont généralement utilisées pour suivre les latences. À la réception de chaque entrée de journal, une valeur de latence est extraite d'un emplacement quelconque de l'entrée de journal et ajoutée à la distribution. La distribution accumulée est écrite dans Cloud Monitoring, à intervalles réguliers.

Pour obtenir davantage d'informations, consultez la page Créer des métriques de distribution.

Libellés

Les métriques basées sur les journaux peuvent également comporter des libellés permettant à une seule métrique de contenir plusieurs séries temporelles. Les valeurs des libellés sont extraites des champs des entrées de journal correspondantes. Logging enregistre des séries temporelles distinctes pour chacune des valeurs de votre libellé.

Les métriques basées sur les journaux système présentent des libellés prédéfinis. Pour les métriques définies par l'utilisateur, vous pouvez définir vos propres libellés. Pour obtenir davantage d'informations, consultez la section Libellés de métriques basées sur les journaux.

Métriques basées sur les journaux système

Logging fournit des métriques de compteur prédéfinies permettant de suivre le nombre et le volume des entrées de journal reçues. Les métriques comportent des libellés qui enregistrent les décomptes selon le nom de journal ou le niveau de sévérité. Le tableau suivant répertorie les métriques :

Nom et description de la métrique Type Valeur Libellés
logging.googleapis.com/log_entry_count

Nombre total d'entrées de journal reçues.

delta int64 log : nom du journal. Exemple : "appengine.googleapis.com/request_log".

severity : gravité des entrées du journal. Exemple : "ERROR".

logging.googleapis.com/byte_count

Nombre total d'octets reçus dans les entrées de journal.

delta int64 log : nom du journal. Exemple : "appengine.googleapis.com/request_log".
logging.googleapis.com/excluded_log_entry_count

Nombre total d'entrées de journal qui ont été exclues.

delta int64
logging.googleapis.com/excluded_byte_count

Nombre total d'octets reçus dans les entrées de journal qui ont été exclues.

delta int64
logging.googleapis.com/exports/log_entry_count

Nombre total d'entrées de journaux exportées à l'aide de récepteurs.

delta int64
logging.googleapis.com/exports/byte_count

Nombre total d'octets dans les entrées de journal exportées à l'aide de récepteurs.

delta int64
logging.googleapis.com/exports/error_count

Nombre total d'entrées de journal non exportées en raison d'erreurs de configuration.

delta int64
logging.googleapis.com/logs_based_metrics_error_count

Nombre d'entrées de journal tardives.1

delta int64 log : nom du journal. Exemple : "appengine.googleapis.com/request_log".

1 Les entrées de journal tardives ne sont pas incluses dans les métriques log_entry_count ou byte_count.

Pour obtenir la liste complète des métriques basées sur les journaux système, consultez la section Métriques de journalisation.

Cloud Monitoring

Les métriques basées sur les journaux, tant les métriques système que celles définies par l'utilisateur, peuvent être utilisées dans Cloud Monitoring pour créer des graphiques et des règles d'alerte. Le nom des métriques basées sur les journaux définies par l'utilisateur porte le préfixe user/, tandis que le nom des métriques basées sur les journaux système n'a aucun préfixe.

Si vous utilisez l'API Cloud Monitoring, le nom des métriques basées sur les journaux se présente comme suit :

logging.googleapis.com/user/[USER_METRIC_NAME]
logging.googleapis.com/[SYSTEM_METRIC_NAME]

Pour obtenir davantage d'informations, accédez à la page Créer des graphiques et des alertes.

Dépannage

Si vous rencontrez des problèmes lors de l'utilisation des métriques basées sur les journaux, consultez la page Dépannage.