États du flux et actions

Présentation

Le schéma suivant présente les différents états et transitions qui composent cycle de vie d'un flux.

Schéma de parcours utilisateur de Datastream

Commencez par créer un flux. Datastream utilise ce flux pour transférer des données d'une base de données source vers un bucket de destination dans Cloud Storage. Une fois le flux créé, son état est NOT STARTED car il n'a pas encore démarré.

Une fois le flux créé, démarrez-le. Le flux passe à l'état STARTING. Cela signifie que le flux est en cours de démarrage et de validation.

  • Si le flux est valide, son état passe de STARTING à RUNNING.
  • Si le flux n'est pas valide, son état passe de STARTING à NOT STARTED. Vous obtiendrez alors des erreurs que vous pouvez traiter afin de résoudre les problèmes du flux. Par exemple, si des erreurs sont associées aux informations de connectivité du flux, modifiez la définition du flux. Après avoir résolu tous les problèmes du flux, redémarrez-le. Son état passe à STARTING, puis à RUNNING.

Vous pouvez mettre un flux en pause. Lorsqu'un flux est mis en pause, Datastream n'extrait pas les nouvelles données de la base de données source vers la destination. Toutefois, des données peuvent toujours être écrites sur la destination, car les données "en cours de transfert" continuent d'être diffusées.

Par conséquent, lorsque vous mettez en pause un flux, son état passe de RUNNING à DRAINING. Le drainage d'un flux est le processus qui consiste à vider le flux afin qu'il ne contienne aucune donnée. Une fois le flux drainé de toutes les données, l'état du flux passe de DRAINING à PAUSED.

Lorsque vous réactivez un flux mis en pause, son état passe de PAUSED à RUNNING.

Une fois le flux créé, vous pouvez effectuer deux actions à tout moment pendant le cycle de vie du flux :