Node.js 12 est désormais accessible à tous.

Environnement d'exécution Node.js

L'environnement d'exécution Node.js est la pile logicielle chargée d'installer le code de votre service Web et ses dépendances, et d'exécuter votre service.

L'environnement d'exécution de Node.js pour App Engine dans l'environnement standard est déclaré dans le fichier app.yaml :

Node.js 12

runtime: nodejs12

Node.js 10

runtime: nodejs10

Node.js 8 (obsolète)

runtime: nodejs8

Version Node.js

L'environnement d'exécution Node.js est compatible avec Node.js 12, Node.js 10 et Node.js 8 (obsolète), et exploite la dernière version stable de la version que vous choisissez. App Engine se met automatiquement à jour en cas de nouvelle version lors du déploiement d'applications, mais pas en cas de nouvelle version mineure.

Par exemple, votre application peut être déployée sur Node.js 10.9.4 et faire ultérieurement l'objet d'une mise à jour automatique vers la version 10.10.0, mais elle ne sera pas automatiquement mise à jour vers Node.js 12.x.x.

Comme les versions mineures et correctives sont automatiquement mises à jour, la propriété engines.node de votre fichier package.json ne peut spécifier que la version majeure :

Node.js 12

{
  "engines": {
    "node": "12.x.x"
  }
}

Node.js 10

{
  "engines": {
    "node": "10.x.x"
  }
}

Node.js 8 (obsolète)

{
  "engines": {
    "node": "8.x.x"
  }
}

La propriété engines.node est facultative, mais si elle est présente, la valeur doit être compatible avec la version de Node.js spécifiée dans le fichier app.yaml. Exemple :

Node.js 12

  • 12.x.x
  • ^12.0.0
  • ~12
  • >=6

Node.js 10

  • 10.x.x
  • ^10.0.0
  • ~10
  • >=6

Node.js 8 (obsolète)

  • 8.x.x
  • ^8.0.0
  • ~8
  • >=6

Si vous spécifiez une version incompatible de Node.js dans le fichier package.json, le déploiement échouera avec un message d'erreur.

Dépendances

Pendant le déploiement, l'environnement d'exécution installe vos dépendances à l'aide de la commande npm install ou, si un fichier yarn.lock existe, de la commande yarn install. Pour plus d'informations, consultez la page Spécifier des dépendances. Étant donné que l'environnement d'exécution effectue une nouvelle installation, vous n'avez pas besoin de transférer le dossier node_modules.

Pour assurer la compatibilité avec les packages Node.js nécessitant des extensions natives, l'environnement d'exécution inclut des packages système vous permettant d'utiliser des outils comme ImageMagick, FFmpeg et Chrome sans interface graphique. Consultez la liste complète des packages sur la page Packages système inclus. Pour demander un package, envoyez une demande dans l'outil de suivi des problèmes.

Démarrage de l'application

Par défaut, l'environnement d'exécution démarre votre application en exécutant node server.js. Mais si vous spécifiez un script start dans votre fichier package.json, l'environnement d'exécution exécute le script de démarrage spécifié. Exemple :

"scripts": {
  "start": "node app.js"
}

Pour que votre application reçoive des requêtes HTTP, votre script start doit démarrer un serveur Web écoutant l'hôte 0.0.0.0 et le port spécifié par la variable d'environnement PORT, accessible dans Node.js en tant que process.env.PORT.

Pour des performances optimales, le script start doit être léger et exclure les étapes de compilation, car il s'exécute chaque fois qu'une instance de votre application est créée.

Vous pouvez ignorer ce comportement en spécifiant un script dans le champ entrypoint de app.yaml. Au lieu d'exécuter node server.js ou un script de démarrage, l'environnement d'exécution démarre votre application à l'aide de la commande spécifiée dans entrypoint.

Variables d'environnement

Les variables d'environnement suivantes sont définies par l'environnement d'exécution :

Variable d'environnement Description
GAE_APPLICATION ID de votre application App Engine. Cet ID est précédé du préfixe "region code~", tel que "e~" pour les applications déployées en Europe.
GAE_DEPLOYMENT_ID ID du déploiement actuel.
GAE_ENV Environnement App Engine. Variable définie sur standard.
GAE_INSTANCE ID de l'instance sur laquelle votre service est en cours d'exécution.
GAE_MEMORY_MB Quantité de mémoire disponible pour le processus d'application, en Mo.
GAE_RUNTIME Environnement d'exécution spécifié dans le fichier app.yaml.
GAE_SERVICE Nom de service spécifié dans le fichier app.yaml. Si aucun nom de service n'est spécifié, il est défini par défaut sur default.
GAE_VERSION Libellé de la version actuelle du service.
GOOGLE_CLOUD_PROJECT ID du projet Cloud associé à votre application.
NODE_ENV Variable définie sur production lorsque votre service est déployé.
PORT Port qui reçoit les requêtes HTTP.

Vous pouvez définir des variables d'environnement supplémentaires dans le fichier app.yaml, mais les valeurs ci-dessus ne peuvent pas être remplacées, sauf NODE_ENV.

HTTPS et proxy de transfert

App Engine met fin aux connexions HTTPS au niveau de l'équilibreur de charge et transfère les requêtes à votre application. Certaines applications doivent déterminer l'adresse IP et le protocole de la requête d'origine. L'adresse IP de l'utilisateur est disponible dans l'en-tête standard X-Forwarded-For. Les applications nécessitant ces informations doivent configurer leur framework Web pour qu'il fasse confiance au proxy.

Avec Express.js, utilisez le paramètre trust proxy :

app.set('trust proxy', true);

Système de fichiers

L'environnement d'exécution comprend un système de fichiers complet. Le système de fichiers est en lecture seule, à l'exception de l'emplacement /tmp, qui est un disque virtuel stockant les données dans la mémoire RAM de votre instance App Engine.

Serveur de métadonnées

Chaque instance de votre application peut demander des informations sur l'instance et votre projet à l'aide du serveur de métadonnées App Engine.

Vous pouvez accéder au serveur de métadonnées via les points de terminaison suivants :

  • http://metadata
  • http://metadata.google.internal

La table suivante répertorie les points de terminaison sur lesquels vous pouvez effectuer des requêtes HTTP pour des métadonnées spécifiques :

Point de terminaison des métadonnées Description
/computeMetadata/v1/project/numeric-project-id Numéro de projet attribué à votre projet.
/computeMetadata/v1/project/project-id ID de projet attribué à votre projet.
/computeMetadata/v1/instance/zone Zone dans laquelle l'instance est en cours d'exécution.
/computeMetadata/v1/instance/service-accounts/default/aliases
/computeMetadata/v1/instance/service-accounts/default/email Adresse e-mail du compte de service par défaut attribué à votre projet.
/computeMetadata/v1/instance/service-accounts/default/ Répertorie tous les comptes de service par défaut pour votre projet.
/computeMetadata/v1/instance/service-accounts/default/scopes Répertorie tous les champs d'application disponibles pour les comptes de service par défaut.
/computeMetadata/v1/instance/service-accounts/default/token Renvoie le jeton d'authentification pouvant servir à authentifier votre application auprès d'autres API Google Cloud.

Par exemple, pour récupérer votre ID de projet, envoyez une requête à http://metadata.google.internal/computeMetadata/v1/project/project-id.