Désinstaller Anthos Config Management

Cette page explique comment désinstaller Anthos Config Management. Pour désinstaller complètement Anthos Config Management, vous devez effectuer deux étapes. Tout d'abord, désactivez Anthos Config Management, puis supprimez l'opérateur Config Management Operator et le pod dans lequel il s'exécute. Config Management Operator est un contrôleur qui gère Anthos Config Management dans un cluster Kubernetes.

Désactiver Anthos Config Management

La désactivation d'Anthos Config Management vous empêche de gérer ses composants sur le cluster de manière centralisée depuis Google Cloud Console et les API hébergées. Tous les paramètres que vous avez configurés sont également oubliés. Si vous décidez ultérieurement de réactiver Anthos Config Management, vous devrez recréer les configurations de chaque cluster.

Toutefois, la désactivation de cette fonctionnalité n'affecte pas le fonctionnement des composants Anthos Config Management sur le cluster. Elle ne perturbe pas les configurations ni les règles précédemment appliquées à vos clusters.

Console – Anthos

Pour désactiver Anthos Config Management, procédez comme suit :

  1. Dans Google Cloud Console, accédez à la page Fonctionnalités d'Anthos.

    Accéder à la page "Fonctionnalités" d'Anthos

  2. Dans la ligne Config Management de la table Fonctionnalités, cliquez sur Détails. La page Résumé de l'état s'affiche.

  3. Cliquez sur Désactiver Config Management. Une page de confirmation s'affiche.

  4. Sur la page de confirmation, cliquez sur Désactiver Config Management.

gcloud

Pour désactiver Anthos Config Management sur un seul cluster, exécutez la commande suivante :

gcloud beta container hub config-management unmanage \
    --project=PROJECT_ID \
    --membership=MEMBERSHIP_NAME

Remplacez l'élément suivant :

  • MEMBERSHIP_NAME : nom du cluster enregistré duquel vous souhaitez supprimer cette configuration
  • PROJECT_ID : ID de votre projet.

Pour désactiver Anthos Config Management et empêcher Anthos Config Management de gérer tous les clusters du projet, exécutez la commande suivante :

gcloud beta container hub config-management disable

Supprimer l'opérateur Config Management Operator

Pour supprimer Config Management Operator, exécutez les commandes suivantes :

  1. Supprimez l'objet ConfigManagement du cluster :

    kubectl delete configmanagement --all
    

    Une fois cette commande exécutée, voici ce qui se produit :

    • Tous les objets ClusterRole et ClusterRoleBinding créés dans le cluster par Anthos Config Management sont supprimés du cluster.
    • Toutes les configurations de contrôleurs d'admission installées par Anthos Config Management sont supprimées.
    • Le contenu des espace de noms config-management-system est supprimé, à l'exception du Secret git-creds, et pour les versions d'Anthos Config Management à partir de la version 1.9.0, du Déploiement config-management-operator et du Pod config-management-operator. Anthos Config Management ne peut pas fonctionner sans l'espace de noms config-management-system. Tous les objets CustomResourceDefinition (CRD) créés ou modifiés par le contrôleur Anthos Config Management sont supprimés des clusters où ils ont été créés ou modifiés. Le CRD requis pour exécuter Anthos Config Management est toujours présent car, du point de vue de Kubernetes, il a été ajouté par l'utilisateur qui a installé Anthos Config Management. La procédure de suppression de ces composants est présentée à l'étape suivante.
  2. Si vous devez conserver le secret git-creds, procédez comme suit dès à présent :

    kubectl -n config-management-system get secret git-creds -o yaml
    
  3. Supprimez l'espace de noms config-management-system :

    kubectl delete ns config-management-system
    
  4. Supprimez l'espace de noms config-management-monitoring :

    kubectl delete ns config-management-monitoring
    
  5. Supprimez l'objet CustomResourceDefinition ConfigManagement :

    kubectl delete crd configmanagements.configmanagement.gke.io
    
  6. Pour les versions d'Anthos Config Management antérieures à la version 1.9.0, supprimez Config Management Operator de l'espace de noms kube-system :

    kubectl -n kube-system delete all -l k8s-app=config-management-operator