Présentation des règles de transfert

Une règle de transfert ainsi que l'adresse IP qui lui est associée représentent la configuration de l'interface d'un équilibreur de charge Google Cloud.

Chaque règle de transfert fait référence à une adresse IP et à un ou plusieurs ports sur lesquels l'équilibreur de charge accepte du trafic. Certains équilibreurs de charge Google Cloud vous limitent à un ensemble prédéfini de ports, tandis que d'autres vous permettent de spécifier des ports arbitraires.

La règle de transfert spécifie également un protocole IP. Pour les équilibreurs de charge Google Cloud, le protocole IP est toujours TCP ou UDP.

En fonction du type d'équilibreur de charge, les éléments suivants s'appliquent :

En outre, selon l'équilibreur de charge et son niveau, une règle de transfert peut être globale ou régionale.

Règles de transfert internes

Les règles de transfert internes transfèrent le trafic provenant d'un réseau Google Cloud. Les clients peuvent se trouver sur le même réseau de cloud privé virtuel (VPC) que les backends ou sur un réseau connecté.

Les règles de transfert internes sont utilisées par deux types d'équilibreurs de charge Google Cloud :

  • Équilibreurs de charge TCP/UDP internes
  • Équilibreurs de charge HTTP(S) internes

Équilibreurs de charge TCP/UDP internes

Avec un équilibreur de charge TCP/UDP interne, le type de trafic compatible est IPv4 et le protocole accepté est soit TCP, soit UDP.

Chaque équilibreur de charge TCP/UDP interne possède au moins une règle de transfert interne régionale. Les règles de transfert internes régionales pointent vers le service de backend interne régional de l'équilibreur de charge. Le schéma suivant montre comment une règle de transfert s'intègre à l'architecture d'équilibrage de charge TCP/UDP interne.

Règle de transfert de l'équilibrage de charge TCP/UDP interne (cliquez pour agrandir)
Règle de transfert de l'équilibrage de charge TCP/UDP interne (cliquez pour agrandir)

Le schéma suivant montre comment les composants de l'équilibreur de charge s'intègrent à un sous-réseau et à une région.

La règle de transfert interne doit se trouver dans une région et un sous-réseau, tandis que le service de backend doit seulement se trouver dans la région.

Vue d'ensemble d'un équilibreur de charge TCP/UDP interne (cliquez pour agrandir)
Vue d'ensemble d'un équilibreur de charge TCP/UDP interne (cliquez pour agrandir)

Pour en savoir plus sur les équilibreurs de charge TCP/UDP internes, consultez la page Présentation de l'équilibrage de charge TCP/UDP interne. Pour en savoir plus sur la configuration des équilibreurs de charge TCP/UDP internes, consultez la page Configurer l'équilibrage de charge TCP/UDP interne.

Équilibreurs de charge HTTP(S) internes

Avec un équilibreur de charge HTTP(S) interne, le type de trafic compatible est IPv4 et le protocole accepté est HTTP, HTTPS ou HTTP/2.

Chaque équilibreur de charge HTTP(S) interne dispose d'une seule règle de transfert interne régionale. La règle de transfert interne régionale pointe vers le proxy HTTP ou HTTPS régional cible de l'équilibreur de charge. Le schéma suivant montre comment une règle de transfert s'intègre à l'architecture d'équilibrage de charge HTTP(S) interne.

Règle de transfert de l'équilibrage de charge HTTP(S) interne (cliquez pour agrandir)
Règle de transfert de l'équilibrage de charge HTTP(S) interne (cliquez pour agrandir)

Pour en savoir plus sur les équilibreurs de charge HTTP(S) internes, consultez la page Présentation de l'équilibrage de charge HTTP(S) interne. Pour en savoir plus sur la configuration des équilibreurs de charge HTTP(S) internes, consultez la page Préparer la configuration de l'équilibrage de charge HTTP(S) interne.

Règles de transfert externes

Les règles de transfert externes transfèrent le trafic provenant d'Internet, c'est-à-dire de l'extérieur de votre réseau VPC.

Elles sont utilisées par les équilibreurs de charge Google Cloud suivants :

  • Équilibreurs de charge HTTP(S) externes
  • Équilibreurs de charge proxy SSL
  • Équilibreurs de charge proxy TCP
  • Équilibreurs de charge réseau

Équilibreurs de charge HTTP(S)

Les équilibreurs de charge HTTP(S) externes sont compatibles avec les niveaux Premium et Standard. La règle de transfert et l'adresse IP dépendent toutes deux du niveau que vous sélectionnez pour l'équilibreur de charge.

Dans un équilibreur de charge HTTP(S) externe, une règle de transfert pointe vers un proxy cible.

Au niveau Premium, un équilibreur de charge HTTP(S) externe utilise une adresse IP externe globale, qui peut être de type IPv4 ou IPv6, et une règle de transfert externe globale. Vous pouvez fournir une application accessible mondialement qui redirige les utilisateurs finaux vers les backends de la région la plus proche et répartit le trafic entre différentes régions. Étant donné qu'une règle de transfert externe globale utilise une seule adresse IP externe, vous n'avez pas besoin de conserver des enregistrements DNS distincts dans les différentes régions ni d'attendre la propagation des modifications DNS.

Vous pouvez disposer de deux adresses IP externes globales distinctes pointant vers le même équilibreur de charge HTTP(S) externe. Par exemple, au niveau Premium, l'adresse IP externe globale d'une première règle de transfert peut être de type IPv4, tandis que celle d'une seconde règle de transfert peut être de type IPv6. Ces deux règles de transfert peuvent pointer vers le même proxy cible. Vous avez ainsi la possibilité de fournir à la fois une adresse IPv4 et une adresse IPv6 pour le même équilibreur de charge HTTP(S) externe. Consultez la documentation sur la terminaison IPv6 pour en savoir plus.

Au niveau Standard, un équilibreur de charge HTTP(S) externe utilise une adresse IP externe régionale, qui doit être de type IPv4, et une règle de transfert externe régionale. Un équilibreur de charge HTTP(S) externe relevant du niveau Standard ne peut distribuer du trafic qu'aux backends d'une seule région.

Le schéma suivant montre comment une règle de transfert s'intègre à l'architecture d'équilibrage de charge HTTP(S).

Règle de transfert de l'équilibrage de charge HTTP(S) (cliquez pour agrandir)
Règle de transfert de l'équilibrage de charge HTTP(S) (cliquez pour agrandir)

Pour en savoir plus sur les équilibreurs de charge HTTP(S) externes, consultez la page Présentation de l'équilibrage de charge HTTP(S).

Équilibreurs de charge proxy SSL

Un équilibreur de charge proxy SSL est semblable à un équilibreur de charge HTTP(S) externe dans la mesure où il peut mettre fin aux sessions SSL (TLS). Contrairement aux équilibreurs de charge HTTP(S) externes, les équilibreurs de charge proxy SSL n'acceptent pas la redirection basée sur le chemin. Ils permettent donc une meilleure gestion de SSL pour les protocoles autres que HTTPS, comme IMAP ou Websocket via SSL. Reportez-vous aux questions fréquentes concernant SSL pour en savoir plus.

Dans un équilibreur de charge proxy SSL, une règle de transfert pointe vers un proxy cible.

Les équilibreurs de charge proxy SSL sont compatibles avec les niveaux Premium et Standard. La règle de transfert et l'adresse IP dépendent toutes deux du niveau que vous sélectionnez pour l'équilibreur de charge.

Au niveau Premium, un équilibreur de charge proxy SSL utilise une adresse IP externe globale, qui peut être de type IPv4 ou IPv6, et une règle de transfert externe globale. Vous pouvez fournir une application accessible mondialement qui redirige les utilisateurs finaux vers les backends de la région la plus proche et répartit le trafic entre différentes régions. Étant donné qu'une règle de transfert externe globale utilise une seule adresse IP externe, vous n'avez pas besoin de conserver des enregistrements DNS distincts dans les différentes régions ni d'attendre la propagation des modifications DNS.

Il est possible de disposer de deux adresses IP externes globales distinctes pointant vers le même équilibreur de charge proxy SSL. Par exemple, au niveau Premium, l'adresse IP externe globale d'une première règle de transfert peut être de type IPv4, tandis que celle d'une seconde règle de transfert peut être de type IPv6. Ces deux règles de transfert peuvent pointer vers le même proxy cible. Vous avez ainsi la possibilité de fournir à la fois une adresse IPv4 et une adresse IPv6 pour le même équilibreur de charge de proxy SSL. Consultez la documentation sur la terminaison IPv6 pour en savoir plus.

Au niveau Standard, un équilibreur de charge proxy SSL utilise une adresse IP externe régionale, qui doit être de type IPv4, et une règle de transfert externe régionale. Un équilibreur de charge proxy SSL relevant du niveau Standard ne peut distribuer du trafic qu'aux backends d'une seule région.

Le schéma suivant montre comment une règle de transfert s'intègre à l'architecture d'équilibrage de charge proxy SSL.

Règle de transfert de l'équilibrage de charge proxy SSL (cliquez pour agrandir)
Règle de transfert de l'équilibrage de charge proxy SSL (cliquez pour agrandir)

Pour en savoir plus sur les équilibreurs de charge proxy SSL, consultez la page Présentation de l'équilibrage de charge proxy SSL. Pour en savoir plus sur la configuration des équilibreurs de charge proxy SSL, consultez la page Configurer l'équilibrage de charge proxy SSL.

Équilibreurs de charge proxy TCP

Un équilibreur de charge proxy TCP offre une capacité de proxy TCP à l'échelle mondiale sans déchargement SSL. Les équilibreurs de charge proxy TCP sont compatibles avec les niveaux Premium et Standard. La règle de transfert et l'adresse IP dépendent toutes deux du niveau que vous sélectionnez pour l'équilibreur de charge.

Dans un équilibreur de charge proxy TCP, une règle de transfert pointe vers un proxy cible.

Au niveau Premium, un équilibreur de charge proxy TCP utilise une adresse IP externe globale, qui peut être de type IPv4 ou IPv6, et une règle de transfert externe globale. Vous pouvez fournir une application accessible mondialement qui redirige les utilisateurs finaux vers les backends de la région la plus proche et répartit le trafic entre différentes régions. Étant donné qu'une règle de transfert externe globale utilise une seule adresse IP externe, vous n'avez pas besoin de conserver des enregistrements DNS distincts dans les différentes régions ni d'attendre la propagation des modifications DNS.

Il est possible de disposer de deux adresses IP externes globales distinctes pointant vers le même équilibreur de charge proxy TCP. Par exemple, au niveau Premium, l'adresse IP externe globale d'une première règle de transfert peut être de type IPv4, tandis que celle d'une seconde règle de transfert peut être de type IPv6. Ces deux règles de transfert peuvent pointer vers le même proxy cible. Vous avez ainsi la possibilité de fournir à la fois une adresse IPv4 et une adresse IPv6 pour le même équilibreur de charge de proxy TCP. Consultez la documentation sur la terminaison IPv6 pour en savoir plus.

Au niveau Standard, un équilibreur de charge proxy TCP utilise une adresse IP externe régionale, qui doit être de type IPv4, et une règle de transfert externe régionale. Un équilibreur de charge proxy TCP relevant du niveau Standard ne peut distribuer du trafic qu'aux backends d'une seule région.

Le schéma suivant montre comment une règle de transfert s'intègre à l'architecture d'équilibrage de charge proxy TCP.

Règle de transfert de l'équilibrage de charge proxy TCP (cliquez pour agrandir)
Règle de transfert de l'équilibrage de charge proxy TCP (cliquez pour agrandir)

Pour en savoir plus sur les équilibreurs de charge proxy TCP, consultez la page Présentation de l'équilibrage de charge proxy TCP. Pour en savoir plus sur la configuration des équilibreurs de charge proxy TCP, consultez la page Configurer l'équilibrage de charge proxy TCP.

Équilibreurs de charge réseau

Les équilibreurs de charge réseau distribuent du trafic TCP ou UDP entre les backends d'une seule région, et ils sont compatibles avec les niveaux Premium et Standard. Un équilibreur de charge réseau utilise une règle de transfert externe régionale et une adresse IPv4 externe régionale (indépendamment du niveau). L'adresse IP externe régionale est accessible partout sur Internet.

Une règle de transfert externe régionale pointe vers le pool cible de l'équilibreur de charge.

Règle de transfert de l'équilibrage de charge réseau (cliquez pour agrandir)
Règle de transfert de l'équilibrage de charge réseau (cliquez pour agrandir)

Pour utiliser l'équilibrage de charge réseau dans différentes régions, vous devez créer un équilibreur de charge réseau dans chacune d'entre elles. Cette contrainte s'applique quel que soit le niveau. La figure suivante montre un équilibrage de charge réseau configuré avec trois équilibreurs de charge pour trois régions différentes. Chaque équilibreur de charge possède sa propre règle de transfert externe régional et sa propre adresse IPv4 externe régionale.

Exemple d'équilibrage de charge réseau (cliquez pour agrandir)
Exemple d'équilibrage de charge réseau (cliquez pour agrandir)

Pour en savoir plus sur les équilibreurs de charge réseau, consultez la page Présentation de l'équilibrage de charge réseau. Pour en savoir plus sur la configuration des équilibreurs de charge réseau, consultez la page Configurer l'équilibrage de charge réseau.

Impact des niveaux de service réseau sur les équilibreurs de charge

Dans les niveaux de service réseau, la distinction entre le niveau Standard et le niveau Premium dépend de la distance parcourue par le trafic sur l'Internet public :

  • Niveau Standard : décharge le trafic le plus près possible du centre de données Google. Cela signifie que le trafic est généralement acheminé via l'Internet public sur une plus longue distance, par rapport au niveau Premium.

  • Niveau Premium : achemine le trafic sur le réseau privé de Google aussi loin que possible avant de quitter Google Cloud pour atteindre l'utilisateur final.

Les équilibreurs de charge internes (HTTP(S) et TCP/UDP) doivent utiliser le réseau privé de Google et relèvent donc toujours du niveau Premium. L'équilibrage de charge interne est toujours régional.

Seuls les équilibreurs de charge externes (HTTP(S), proxy TCP, proxy SSL et réseau TCP/UDP) peuvent être acheminés via l'Internet public. Vous pouvez décider si votre équilibreur de charge externe doit être de niveau Premium (via le réseau privé de Google) ou du niveau Standard (via l'Internet public).

Quel que soit le niveau concerné, l'équilibrage de charge réseau est toujours régional.

Au niveau Premium, les équilibreurs de charge HTTP(S) externes, les équilibreurs de charge proxy TCP et les équilibreurs de charge proxy SSL sont globaux. Leurs règles de transfert, adresses IP et services de backend sont également globaux. Au niveau Standard, ces équilibreurs de charge sont en réalité régionaux. Leurs services de backend restent globaux, mais leurs règles de transfert et leurs adresses IP sont régionales.

Spécifications d'adresses IP

La règle de transfert doit avoir une adresse IP que vos clients utilisent pour atteindre votre équilibreur de charge. Cette adresse IP peut être statique ou éphémère.

Une adresse IP statique fournit une adresse IP réservée unique vers laquelle vous pouvez pointer votre domaine. Si vous devez supprimer votre règle de transfert et la rajouter, vous pouvez continuer à utiliser la même adresse IP réservée.

Une adresse IP éphémère reste constante tant que la règle de transfert existe. Lorsque vous choisissez une adresse IP éphémère, Google Cloud associe une adresse IP à la règle de transfert de votre équilibreur de charge. Si vous devez supprimer la règle de transfert puis l'ajouter à nouveau, celle-ci peut alors recevoir une nouvelle adresse IP.

Selon le type d'équilibreur de charge, l'adresse IP peut avoir divers attributs. Le tableau suivant récapitule les configurations d'adresse valides en fonction du schéma d'équilibrage de charge et de la cible de la règle de transfert.

Schéma Cible Type d'adresse Champ d'application de l'adresse Niveau d'adresse Adresse réservable Notes
EXTERNAL

Équilibrage de charge HTTP(S)
Équilibrage de charge proxy SSL
Équilibrage de charge proxy TCP
Proxy HTTP cible
Proxy HTTPS cible
Proxy SSL cible
Proxy TCP cible
Externe Régional ou global, selon la règle de transfert Niveau Premium : adresse IP externe globale et règle de transfert

Niveau Standard : adresse IP externe régionale et règle de transfert
Oui, facultatif IPv6 disponible avec une adresse externe globale (niveau Premium)
EXTERNAL

Équilibrage de charge réseau
Pool cible Externe Régional Standard ou Premium Oui IPv6 non compatible
EXTERNAL

VPN classique
Consultez la documentation sur les VPN classiques. Externe Régional Cloud VPN ne propose pas plusieurs niveaux de service réseau Oui, obligatoire IPv6 non compatible
INTERNAL

Équilibrage de charge TCP/UDP interne
Service de backend Interne Régional Premium Oui, facultatif Doit provenir de la plage d'adresses IP principale du sous-réseau associé
INTERNAL_MANAGED

Équilibrage de charge HTTP(S) interne
Proxy HTTP cible
Proxy HTTPS cible
Interne Régional Premium Oui, facultatif Doit provenir de la plage d'adresses IP principale du sous-réseau associé
INTERNAL_SELF_MANAGED

Traffic Director
Proxy HTTP cible
Proxy gRPC cible
Interne Global Non applicable Non 0.0.0.0, 127.0.0.1 ou toute adresse RFC 1918 autorisée

Plusieurs règles de transfert avec une adresse IP commune

Deux règles de transfert ou plus avec le schéma d'équilibrage de charge EXTERNAL peuvent partager la même adresse IP si les conditions suivantes sont remplies :

  • Les ports utilisés par chaque règle de transfert ne se chevauchent pas.
  • Les niveaux de service réseau de chaque règle de transfert correspondent aux niveaux de service réseau de l'adresse IP externe.

Exemples :

  • Deux équilibreurs de charge réseau qui acceptent respectivement le trafic sur le port TCP 79 et sur le port TCP 80 peuvent partager la même adresse IP externe régionale.
  • Vous pouvez utiliser la même adresse IP externe globale pour un équilibreur de charge HTTP(S) externe (HTTP et HTTPS).

Si le schéma d'équilibrage de charge de la règle de transfert est INTERNAL ou INTERNAL_MANAGED, plusieurs règles de transfert peuvent partager la même adresse IP. Pour plus d'informations, consultez la page Présentation de l'équilibrage de charge TCP/UDP interne.

Si le schéma d'équilibrage de charge de la règle de transfert est INTERNAL_SELF_MANAGED pour Traffic Director, il doit disposer d'une adresse IP unique.

Spécifications de ports

Le tableau suivant récapitule les configurations de port valides en fonction du schéma d'équilibrage de charge et de la cible de la règle de transfert.

Schéma Cible Les ports doivent être spécifiés Comportement lorsque les ports ne sont pas spécifiés Configuration requise au niveau des ports
EXTERNAL Proxy HTTP cible Oui ND 80, 8080
EXTERNAL Proxy HTTPS cible Oui ND 443
EXTERNAL Proxy SSL cible Oui ND 25, 43, 110, 143, 195, 443, 465, 587, 700, 993, 995, 1883, 3389, 5222, 5432, 5671, 5672, 5900, 5901, 6379, 8085, 8099, 9092, 9200 et 9300
EXTERNAL Proxy TCP cible Oui ND 25, 43, 110, 143, 195, 443, 465, 587, 700, 993, 995, 1883, 3389, 5222, 5432, 5671, 5672, 5900, 5901, 6379, 8085, 8099, 9092, 9200 et 9300
EXTERNAL Passerelle VPN cible Oui ND 500, 4500
EXTERNAL Pool cible Non Tous les ports
(1-65535) sont transférés
Les ports doivent être contigus
INTERNAL Service de backend Oui ND Cinq ports maximum (contigus ou non), ou possibilité de spécifier ALL
INTERNAL_MANAGED Proxy HTTP cible
Proxy HTTPS cible
Oui ND 80 ou 8080
443
INTERNAL_SELF_MANAGED Proxy HTTP cible
Proxy HTTPS cible
Oui ND Doit être une valeur unique.

Au sein d'un réseau VPC, deux règles de transfert pour Traffic Director ne peuvent avoir la même adresse IP, ni les mêmes spécifications de port.

Conditions IAM

Vous pouvez définir des conditions IAM (Identity and Access Management) pour contrôler les rôles accordés aux membres. Cette fonctionnalité vous permet d'accorder des autorisations aux membres si les conditions configurées sont remplies.

Une condition IAM vérifie le schéma d'équilibrage de charge de la règle de transfert (par exemple, INTERNAL ou EXTERNAL), et autorise ou interdit la création de la règle de transfert. Si un membre essaie de créer une règle de transfert sans autorisation, un message d'erreur s'affiche.

Pour en savoir plus, consultez la page Conditions IAM.

Documentation de référence sur l'API et sur gcloud

Pour une description des propriétés et des méthodes disponibles lorsque vous utilisez des règles de transfert via l'API REST, consultez les pages suivantes :

Pour l'outil de ligne de commande gcloud, consultez la page suivante :

Étape suivante