Limites

Les limites connues qui sont indiquées ci-dessous s'appliquent à cette version de Google Cloud Shell.

Packages logiciels personnalisés installés et persistance

L'instance de machine virtuelle qui sauvegarde votre session Cloud Shell n'est pas constamment allouée à une session Cloud Shell et s'arrête au bout d'une heure d'inactivité. Une fois l'instance arrêtée, les modifications que vous y avez apportées en dehors de votre répertoire $HOME sont perdues.

Contenu .bashrc

Cloud Shell peut générer des erreurs si le fichier .bashrc est modifié ou supprimé. Ce dernier doit au moins comporter les éléments suivants :

  if [ -f "/google/devshell/bashrc.google" ]; then
    source "/google/devshell/bashrc.google"
  fi

Connexion lente

Lorsque vous vous connectez à Cloud Shell pour la première fois, vous devez créer votre disque d'accueil. Cette opération peut prendre jusqu'à 25 secondes. Par la suite, la connexion à des instances de machines virtuelles existantes prend environ cinq secondes.

Navigateurs compatibles

Cloud Shell est compatible avec les dernières versions des navigateurs suivants : Google Chrome, Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Microsoft Internet Explorer (version 11 et ultérieure) et Apple Safari (version 8 et ultérieure). Le mode de navigation privée de Safari n'est pas compatible.

Limites d'utilisation

Cloud Shell est destiné à une utilisation interactive uniquement. Les sessions non interactives sont automatiquement arrêtées après l'affichage d'un avertissement. L'utilisation prolongée et les processus intensifs de calcul ou de réseau ne sont pas acceptés, et peuvent entraîner l'arrêt de la session sans avertissement préalable.

Cloud Shell a également des limites d'utilisation hebdomadaires. Si vous atteignez votre limite d'utilisation, vous devrez attendre le temps indiqué (sous "Quota d'utilisation" dans le menu à trois points) avant de pouvoir réutiliser Cloud Shell.

Si votre session est arrêtée ou ne peut pas être établie en raison du dépassement d'une limite du service, Cloud Shell affiche un message d'erreur comportant un lien vers un formulaire qui vous permet de faire appel du dépassement. Cliquez sur le lien "Commentaires", puis envoyez le formulaire en donnant des informations complémentaires sur les tâches que vous réalisiez avant l'arrêt de votre session.

Si vous n'accédez pas à Cloud Shell pendant 120 jours, votre disque d'accueil est supprimé. Avant cela, nous vous enverrons une notification par e-mail. Il vous suffira alors de démarrer une session pour empêcher la suppression de votre disque. Si vous souhaitez stocker des données sensibles à long terme, optez pour une autre solution sur Google Cloud Storage.

Réinitialiser Cloud Shell

Pour réinitialiser votre répertoire d'accueil Cloud Shell, procédez comme suit :

  1. Recherchez des fichiers personnels dans le répertoire d'accueil :

    ls -a $HOME
    
  2. Supprimez tous les fichiers de votre répertoire d'accueil :

    sudo rm -rf $HOME
    
  3. Dans le menu de Cloud Shell, cliquez sur l'icône à trois points, puis sur Redémarrer Cloud Shell. Cliquez à nouveau sur Redémarrer Cloud Shell dans la boîte de dialogue de confirmation.

Une nouvelle VM est provisionnée, et l'état par défaut du répertoire d'accueil est restauré.

Étapes suivantes

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…