Cette page a été traduite par l'API Cloud Translation.
Switch to English

Autoriser avec Cloud Shell

Cette page décrit le fonctionnement de l'autorisation dans Google Cloud Shell.

Autoriser des outils dans Cloud Shell

Lorsque vous effectuez un appel d'API Google Cloud ou utilisez un outil de ligne de commande nécessitant des identifiants (comme l'outil de ligne de commande gcloud, bq, gsutil, etc.) avec Cloud Shell pour la première fois, Cloud Shell vous présente la boîte de dialogue "Authorize Cloud Shell" (Autoriser Cloud Shell).

Cliquez sur "Authorize" (Autoriser) afin d'autoriser l'outil à utiliser vos identifiants pour effectuer des appels.

Boîte de dialogue "Authorize Cloud Shell" (Autoriser Cloud Shell) vous demandant si vous souhaitez autoriser Cloud Code dans Cloud Shell à appeler une API Google Cloud

Durée de l'autorisation

Cette autorisation dure pendant toute la durée de vie de votre session Cloud Shell. Étant donné que chaque session Cloud Shell est liée à une machine virtuelle éphémère et préconfigurée, si vous redémarrez votre VM ou fermez votre navigateur, vous devrez à nouveau autoriser ces outils si vous les utilisez lors de la session suivante. Pour en savoir plus sur le fonctionnement de Cloud Shell, consultez la page Concepts qui présente les principales fonctionnalités et leur fonctionnement.

Révoquer l'accès

Si vous souhaitez révoquer l'accès d'une session, il vous suffit de redémarrer votre VM pour démarrer une nouvelle session. L'option "Restart" (Redémarrer) se trouve dans la barre Cloud Shell du menu "Plus".

Option "Restart" (Redémarrer) dans le menu "Plus" à trois points