Questions fréquentes

Ce document aborde les questions fréquentes concernant les tests de connectivité.

Connectivity Tests envoie t-il un paquet de trace via mon réseau VPC ?

Oui (pour les configurations compatibles). La fonctionnalité de validation dynamique teste la connectivité en envoyant plusieurs paquets de trace à partir du point de terminaison source vers la destination. Pour en savoir plus, consultez les pages suivantes:

Puis-je tester une configuration où j'ai activé les fonctions de transfert de mon instance de VM ?

Non. L'analyse de la configuration trace un paquet en fonction de la configuration des ressources dans vos projets Google Cloud. Pour les instances de machine virtuelle (VM) qui utilisent une image personnalisée, les tests de connectivité n'ont pas accès aux configurations de transfert ou de routage. Cependant, Connectivity Tests est tout de même utile dans de tels cas, car vous pouvez par exemple tracer les problèmes de connectivité à votre machine virtuelle de passerelle Cloud NAT. Voici quelques exemples de ce type de configuration : une machine virtuelle agissant comme une passerelle Cloud NAT ou une machine virtuelle agissant comme un pare-feu tiers, comme la série de machines virtuelles Palo Alto Networks. De même, la validation dynamique ne teste la joignabilité que depuis la source vers la VM de transfert.

L'analyse de la configuration peut générer plusieurs traces pour un test donné. Comment la validation dynamique gère-t-elle ces tests ?

La validation dynamique ne fournit pas de répartition en plusieurs traces.

Pour plus de contexte, l'analyse de configuration des tests de connectivité peut afficher plusieurs routes de trace dans les situations suivantes:

  • L'adresse IP de destination est un équilibreur de charge. Dans ce cas, il existe une trace pour chaque VM de backend.
  • Le routage ECMP est en cours d'utilisation. Chaque trace représente une route possible.
  • Le point de terminaison source possède une définition ambiguë. Par exemple, un projet peut avoir plusieurs entités avec la même adresse IP, dans différents réseaux du cloud privé virtuel. Dans ce cas, il existe une trace par entité source.

Les deux premiers scénarios de la liste précédente (équilibrage de charge et ECMP) ne sont actuellement pas compatibles avec la validation dynamique. (seule la connectivité directe VM-VM est acceptée).

Dans le cas de définitions de source ambiguës, les tests de connectivité n'effectuent pas d'analyse de validation dynamique et n'en font pas non plus le signalement.