Prérequis

Avant de commencer à coder votre première application cliente, vous devez suivre quelques étapes (si ce n'est déjà fait).

Obtenir un compte Google

Vous devez disposer d'un compte Google pour pouvoir accéder à Google Compute Engine dans la console d'API Google. Si vous avez déjà un compte, vous êtes prêt.

Vous pouvez également créer un compte Google distinct à des fins de test.

S'inscrire au service Google Compute Engine et l'essayer

Suivez les étapes du guide de démarrage pour vous inscrire au service, configurer une instance de machine virtuelle Linux ou Windows, et utiliser cette instance pour héberger du contenu Web.

Il est important de vous familiariser avec les notions de base relatives à Compute Engine avant de continuer. Dans la documentation de l'API, nous partons du principe que vous avez utilisé Compute Engine et que vous connaissez les concepts de programmation Web ainsi que les formats de données Web.

Se familiariser avec le processus d'autorisation

Google Compute Engine utilise OAuth 2.0 pour autoriser les requêtes. Si vous ne connaissez pas le protocole OAuth 2.0, découvrez comment autoriser les requêtes.

Se familiariser avec REST

Il existe deux façons d'appeler l'API :

Si vous décidez de ne pas utiliser de bibliothèques clientes, vous devez comprendre les bases de REST.

REST est un style d'architecture logicielle qui permet de demander et modifier des données de manière pratique et cohérente.

Le terme REST est l'acronyme de REpresentational State Transfer. Dans le contexte des API Google, il désigne l'architecture utilisant des verbes HTTP pour récupérer et modifier les représentations des données stockées par Google.

Dans un système RESTful, les ressources sont stockées dans un datastore. Un client envoie une requête pour que le serveur exécute une action spécifique (par exemple la création, l'extraction, la mise à jour ou la suppression d'une ressource), et le serveur exécute l'action et envoie une réponse, souvent sous la forme d'une représentation de la ressource spécifiée.

Dans les API RESTful de Google, le client spécifie une action à l'aide d'un verbe HTTP comme POST, GET, PUT ou DELETE. La ressource est désignée par un URI unique au format suivant :

https://www.googleapis.com/apiName/apiVersion/resourcePath?parameters

Étant donné que toutes les ressources d'API possèdent des URI uniques accessibles via HTTP, REST permet la mise en cache des données, et son fonctionnement est optimisé pour l'infrastructure distribuée du Web.

Les définitions de méthode figurant dans la documentation relative au standard HTTP 1.1 peuvent s'avérer utiles, car elles incluent des spécifications pour GET, POST, PUT, et DELETE.

REST dans l'API Google Compute Engine

Les opérations de l'API Google Compute Engine correspondent exactement aux verbes HTTP REST.

Les formats spécifiques des URI de l'API Google Compute Engine sont les suivants :

https://www.googleapis.com/compute/v1/resourcePath?parameters

L'ensemble complet des URI utilisés pour chaque opération compatible avec l'API est récapitulé dans la documentation de référence de l'API Google Compute Engine.

Se familiariser avec le format de données JSON

L'API Google Compute Engine renvoie les données au format JSON.

JSON (JavaScript Object Notation) est un format de données commun qui ne dépend pas d'un langage et qui fournit une représentation textuelle simple de structures de données arbitraires. Pour en savoir plus, accédez à json.org.

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…

Documentation Compute Engine