Configurer des instances Cloud SQL

Cette page explique comment configurer une nouvelle instance Cloud SQL à l'aide de Cloud Tools for PowerShell. Lisez la référence relative aux cmdlets Cloud Tools for PowerShell pour en savoir plus sur les cmdlets.

Pour la plupart des cmdlets, vous pouvez spécifier un ID de projet. Cependant, si vous l'omettez, PowerShell prend par défaut la valeur spécifiée dans la configuration du SDK Cloud active.

Configurer une nouvelle instance

Une instance Cloud SQL est une base de données MySQL s'exécutant dans le cloud. Vous pouvez utiliser des instances Cloud SQL pour stocker, répliquer et protéger vos bases de données MySQL. Vous pouvez configurer le comportement de l'instance, par exemple quand et où les données sont répliquées, ou quand il est acceptable d'effectuer la maintenance de la base de données.

Pour créer et démarrer une base de données Cloud SQL, vous devez d'abord indiquer sa configuration et ses paramètres. Pour ce faire, à l'aide de Cloud Tools for PowerShell, utilisez les cmdlets New-GcSqlSettingConfig et New-GcSqlInstanceConfig.

Les paramètres SQL, tels que la journalisation, les intervalles de maintenance, etc., sont des paramètres du cmdlet New-GcSqlSettingConfig. Les paramètres au niveau de l'instance, tels que les caractéristiques matérielles du serveur de base de données, sont définis via l'objet SqlInstanceConfig ou via des paramètres du cmdlet New-GcSqlInstanceConfig.

Si vous ne spécifiez aucun paramètre, vous créez l'instance Cloud SQL la plus élémentaire, à l'aide du niveau "db-n1-standard-1" :

$setting = New-GcSqlSettingConfig
$instance = New-GcSqlInstanceConfig `
    "mynewinstance" -SettingConfig $setting

Pour plus d'informations sur les niveaux et la tarification, consultez la rubrique Tarifs de Cloud SQL.

Pour plus d'informations sur les options de configuration, utilisez la commande Get-Help New-GcSqlSettingConfig ou consultez la documentation de l'objet DatabaseInstance.

Créer une instance

Une fois que vous avez effectué la configuration décrite dans la section précédente, vous pouvez créer la base de données Cloud SQL à l'aide du cmdlet Add-GcSqlInstance :

Add-GcSqlInstance $instance

La création d'une instance prend environ une minute. Une fois le processus terminé, le cmdlet affiche un objet DatabaseInstance décrivant l'instance qui vient d'être créée. Vous pouvez accéder à Cloud Console pour voir l'instance.

À partir de ce moment, vous pouvez gérer la base de données comme indiqué dans la documentation Cloud SQL.

Créer une instance dupliquée avec accès en lecture

Les instances dupliquées avec accès en lecture fournissent une fonctionnalité de réplication pour les données d'une instance principale. Après leur création, elles peuvent être transformées en instances de basculement ou en une instance autonome. Les données peuvent être lues à partir d'instances dupliquées avec accès en lecture, mais elles peuvent être semi-obsolètes, conformément à la réplication semi-synchrone. Lorsque des données sont sauvegardées dans plusieurs régions par le biais d'instances dupliquées avec accès en lecture, ces données peuvent toujours être lues en cas de panne.

L'extrait de code suivant crée une instance dupliquée avec accès en lecture mynewreplica pour l'instance principale existante gootoso. Cet extrait utilise le cmdlet New-GcSqlInstanceReplicaConfig. Cela configure des paramètres spécifiques aux instances dupliquées avec accès en lecture, tels que la rapidité avec laquelle elles répliquent les données ou si elles répliquent à partir d'une instance externe :

$setting = New-GcSqlSettingConfig "db-n1-standard-1"
$replicaConfig = New-GcSqlInstanceReplicaConfig
$instance = New-GcSqlInstanceConfig "mynewreplica" `
    -SettingConfig $setting `
    -ReplicaConfig $replicaConfig `
    -MasterInstanceName "gootoso"
Add-GcSqlInstance $instance

Pour plus d'informations sur la configuration requise pour les instances dupliquées avec accès en lecture, consultez la page Conditions requises et astuces pour configurer la réplication.

Pour une démonstration de la promotion d'une instance dupliquée avec accès en lecture en tant qu'instance autonome ou de basculement, consultez la page Gérer les réplications d'instance.

Créer une instance dupliquée de basculement

Cloud SQL fournit une configuration de la haute disponibilité pour les instances via l'utilisation d'instances dupliquées de basculement. Les instances dupliquées de basculement utilisent une réplication semi-synchrone afin de répliquer toutes les modifications de données dans l'instance principale. Si la zone d'une instance principale subit une panne, l'instance dupliquée de basculement est activée et prend le contrôle. Pour cette raison, l'instance dupliquée ne doit pas se trouver dans la même zone que l'instance principale.

L'extrait de code suivant crée une instance dupliquée de basculement myfailover pour l'instance principale gootoso. L'instance dupliquée est créée de la même manière que celle indiquée ci-dessus, à l'aide des cmdlets Config. Notez toutefois l'ajout du paramètre -FailoverTarget :

$setting = New-GcSqlSettingConfig "db-n1-standard-1"
$replicaConfig = New-GcSqlInstanceReplicaConfig -FailoverTarget
$instance = New-GcSqlInstanceConfig "myfailover" `
    -SettingConfig $setting `
    -ReplicaConfig $replicaConfig `
    -MasterInstanceName "gootoso"
Add-GcSqlInstance $instance

Notez que les instances dupliquées ont le même impact sur la facturation que les instances normales.