À propos de l'agent Logging

Ce guide fournit des informations de base sur l'agent Cloud Logging, une application basée sur fluentd qui s'exécute sur vos instances de machine virtuelle (VM).

Fonctionnement de l'agent Logging

Dans sa configuration par défaut, l'agent Logging transmet les journaux des applications tierces courantes et des logiciels système à Logging. Consultez la liste des journaux par défaut. Vous pouvez configurer l'agent pour diffuser des journaux supplémentaires. Pour plus d'informations sur la configuration et le fonctionnement de l'agent, consultez la section Configurer l'agent Logging.

Il est recommandé d'exécuter l'agent Logging sur toutes vos instances de VM. Il s'exécute sous Linux et Windows. Pour installer l'agent Logging, consultez la section Installer l'agent.

Systèmes d'exploitation compatibles

L'agent Logging accepte les systèmes d'exploitation suivants sur les instances de VM compatibles :

  • CentOS 6, 7 et 8
  • Debian 9" "Stretch" et Debian 10 "Buster"
  • Red Hat Enterprise Linux 6, 7 et 8
  • Ubuntu LTS 16.04 (Xenial Xerus), LTS 18.04 (Bionic Beaver), 19.10 (Eoan Ermine) et LTS 20.04 (Focal Fossa)
  • Ubuntu Minimal LTS 16.04 (Xenial Xerus), LTS 18.04 (Bionic Beaver), 19.10 (Eoan Ermine) et LTS 20.04 (Focal Fossa)
  • SUSE Linux Enterprise Server 12 SP3, 12 SP2 pour SAP, 12 SP3 pour SAP, 15, 15 pour SAP et 15 SP1 pour SAP
  • Windows Server 2008 R2, 2012 R2, 2016 et 2019
  • AMI Linux Amazon (sauf AMI Linux Amazon 2.0)

Environnements compatibles

L'agent Logging est compatible avec les environnements suivants :

  • Instances Compute Engine. L'agent Logging envoie les journaux au projet associé à chaque instance de VM.

    Pour les instances sans adresses IP externes, vous devez activer l'accès privé à Google pour permettre à l'agent Logging d'envoyer des journaux.

  • Instances Amazon Web Services Elastic Compute Cloud (AWS EC2). L'agent Logging envoie les journaux au projet de connecteur AWS pour votre espace de travail. Monitoring crée ce projet pour vous lorsque vous connectez votre compte AWS à un espace de travail.

    Pour que l'agent Logging fonctionne correctement, l'instance Amazon EC2 sur laquelle il s'exécute doit pouvoir communiquer avec les API Google Cloud, en particulier l'API Logging. Cela nécessite une adresse IP externe ou une passerelle Internet VPC.

Pour ces instances de VM, une mémoire résidente minimale de 250 Mio (RSS) est nécessaire pour exécuter l'agent Logging, mais il est recommandé de disposer de 1 Gio. À titre d'exemple, à raison de 100 entrées de journal de 1 Ko par seconde, l'agent Logging avec les configurations par défaut consomme 5 % du processeur sur un cœur et 150 Mio de mémoire.

Les instances de VM suivantes acceptent Logging via leur propre logiciel. Il est donc possible d'installer manuellement l'agent Logging sur ces instances :

Compatibilité avec les clouds hybrides et sur site

Google Cloud s'est associé à Blue Medora pour fournir des services de journalisation sur les plates-formes cloud hybrides et sur site de manière cohérente et prévisible. Blue Medora vous permet de collecter vos propres données et de les envoyer à Logging pour analyse. Bindplane de Blue Medora est intégré à Cloud Logging afin de capturer les données de votre infrastructure. Il est inclus dans votre projet, sans frais supplémentaires.

Pour plus d'informations sur Blue Medora, consultez la section À propos de Blue Medora.

Accès requis par l'agent

L'exécution de l'agent requiert l'accès aux noms de DNS suivants :

  • Serveur de jetons OAuth2 : oauth2.googleapis.com

    Les anciennes versions de l'agent peuvent nécessiter l'accès à www.googleapis.com (URL complète : https://www.googleapis.com/oauth2/v3/token).

    Si vous utilisez une ancienne version de l'agent, il est recommandé de mettre à niveau votre agent vers la version la plus récente.

  • API Logging : logging.googleapis.com

L'installation de l'agent requiert l'accès aux noms DNS suivants :

  • (Linux) Dépôt de packages Google Cloud : packages.cloud.google.com

  • Serveur de téléchargement Google (Windows) : dl.google.com

Code source de l'agent Logging

Les informations de cette section vous sont utiles si vous souhaitez comprendre le code source de l'agent ou si vous avez d'autres besoins particuliers. L'agent Logging est installé par le script décrit dans les instructions d'installation.

L'agent Logging google-fluentd est une version modifiée du collecteur de données de journal fluentd. google-fluentd est distribué en deux packages distincts. Le code source est disponible sur les dépôts GitHub associés :

  • Dépôt GitHub nommé google-fluentd, qui inclut le programme principal fluentd, les scripts des packages personnalisés et le plug-in de sortie pour l'API Cloud Logging.
    • Le plug-in de sortie est empaqueté en tant que gem Ruby. Il est inclus dans le package google-fluentd. Il est également disponible séparément sur le service d'hébergement gem Ruby sur fluent-plugin-google-cloud.
    • Le contenu associé au programme d'installation Windows se trouve dans le dossier windows-installer.
  • Dépôt GitHub nommé google-fluentd-catch-all-config, qui inclut les fichiers de configuration de l'agent Logging pour l'ingestion des journaux à partir de différents packages de logiciels tiers.

Notes de version de l'agent Logging

  • Les notes de version du package Linux google-fluentd sont disponibles à l'emplacement google-fluentd/releases, où les tags de version respectent le format sémantique suivant : [Major].[Minor].[Patch].

  • Les notes de version pour les programmes d'installation Windows se trouvent au même emplacement : google-fluentd/releases. Toutefois, les tags de version Windows comportent le préfixe Windows.

  • Les notes de version du gem autonome fluent-plugin-google-cloud sont disponibles à l'emplacement fluent-plugin-google-cloud/releases, où les tags de version respectent le format sémantique suivant : [Major].[Minor].[Patch].

Règle relative aux abandons

L'agent Logging est soumis à la règle d'obsolescence des agents de la suite d'opérations de Google Cloud.

Étapes suivantes