Supprimer des environnements Cloud Composer

Cloud Composer 1 | Cloud Composer 2

Cette page explique comment supprimer votre environnement Cloud Composer.

Avant de commencer

Ressources qui ne sont pas supprimées automatiquement

La suppression de votre environnement ne supprime pas les données suivantes de votre projet:

  • Votre bucket Cloud Storage.
  • Journaux Cloud Logging.
  • 2 Go de disque persistant utilisé par la file d'attente Redis.

Pour éviter que des frais ne soient facturés sur votre compte Google Cloud, exportez vos données et supprimez ces ressources si nécessaire.

Le cluster de votre environnement est supprimé automatiquement

Supprimer un environnement Cloud Composer

Console

  1. Supprimez l'environnement Cloud Composer.

    1. Dans Google Cloud Console, accédez à la page Environnements.

      Accéder à la page Environnements

    2. Sélectionnez votre environnement, puis cliquez sur Supprimer.

    3. Attendez que l'environnement soit supprimé.

  2. Supprimez le bucket de votre environnement. Cloud Composer ne supprime pas automatiquement le bucket de l'environnement.

    1. Dans Google Cloud Console, accédez à la page Stockage (> Navigateur).

      Accéder à Cloud Storage > Navigateur

    2. Sélectionnez le bucket de l'environnement, puis cliquez sur Supprimer. Par exemple, ce bucket peut être nommé us-central1-example-environ-c1616fe8-bucket.

  3. Supprimez le disque persistant de la file d'attente Redis de votre environnement. La suppression de l'environnement Cloud Composer ne supprime pas son disque persistant.

    1. Dans Google Cloud Console, accédez à l'outil Compute Engine &Disks.

      Accéder à la page Disques

    2. Sélectionnez le disque persistant de la file d'attente Redis de l'environnement, puis cliquez sur Supprimer.

      Par exemple, ce disque peut être nommé pvc-02bc4842-2312-4347-8519-d87bdcd31115. Les disques Cloud Composer 2 ont toujours le type Balanced persistent disk et la taille de 2 Go.

gcloud

  1. Supprimez l'environnement Cloud Composer.

    gcloud composer environments delete ENVIRONMENT_NAME \
        --location LOCATION
    

    Remplacez :

    • ENVIRONMENT_NAME par le nom de l'environnement.
    • LOCATION par la région où se trouve l'environnement.
  2. Supprimez le bucket de votre environnement. Cloud Composer ne supprime pas automatiquement le bucket de l'environnement.

    gsutil rm -r gs://BUCKET_NAME
    

    Remplacez :

    • BUCKET_NAME par le nom de votre bucket d'environnement. Par exemple, ce bucket peut être nommé us-central1-example-environ-c1616fe8-bucket.
  3. Supprimez le disque persistant de la file d'attente Redis de votre environnement. La suppression de l'environnement Cloud Composer ne supprime pas son disque persistant.

    Vous pouvez exécuter gcloud compute disks list pour lister tous les disques de votre projet.

    Pour supprimer le disque persistant de votre environnement, procédez comme suit:

    gcloud compute disks delete PD_NAME \
      --region=PD_LOCATION
    

    Remplacez :

    • PD_NAME par le nom du disque persistant de votre environnement.

      Par exemple, ce disque peut être nommé pvc-02bc4842-2312-4347-8519-d87bdcd31115. Les disques Cloud Composer 2 ont toujours le type pd-balanced et la taille de 2 Go.

    • PD_LOCATION par l'emplacement du disque persistant. Par exemple, l'emplacement peut être us-central1-a.

API

Pour supprimer un environnement, créez une requête API environments.delete avec l'ID d'environnement.

Terraform

Pour supprimer un environnement à l'aide de Terraform, supprimez la configuration Cloud Composer de la configuration globale de votre ressource et exécutez la commande terraform apply.

Étapes suivantes