Journalisation et surveillance de l'équilibrage de charge HTTP(S) et de Cloud CDN

Ce document fournit les informations dont vous avez besoin pour comprendre l'utilisation de Cloud Logging et de Cloud Monitoring pour l'équilibrage de charge HTTP(S) et Cloud DNS.

Logging

Vous pouvez activer, désactiver et afficher les journaux d'un service de backend d'équilibrage de charge HTTP(S). Pour l'équilibrage de charge HTTP(S) avec des buckets de backend, la journalisation est automatiquement activée et ne peut pas être désactivée.

Vous activez ou désactivez la journalisation pour chaque service de backend. Vous pouvez configurer la journalisation pour toutes les requêtes ou seulement pour une fraction échantillonnée de manière aléatoire.

Vous devez vérifier qu'aucune exclusion de journaux ne s'applique à l'équilibreur de charge HTTP(S) externe. Pour savoir comment vérifier si les journaux Cloud HTTP Load Balancer sont autorisés, consultez la section Afficher les exclusions de types de ressources.

Activer la journalisation sur un nouveau service de backend

Console

  1. Accédez à la page "Équilibrage de charge" dans Cloud Console.
    Accéder à la page Équilibrage de charge
  2. Cliquez sur le nom de votre équilibreur de charge.
  3. Cliquez sur Modifier ().
  4. Cliquez sur Configuration du backend.
  5. Cliquez sur Modifier  à côté de votre service de backend.
  6. Décochez la case Activer la journalisation pour désactiver complètement la journalisation.
  7. Si vous laissez la journalisation activée, vous pouvez définir un autre taux d'échantillonnage. Vous pouvez définir une valeur comprise entre 0.0 et 1.0 (valeur par défaut). Pour réduire le nombre de journaux stockés à 20 %, définissez la valeur sur 0.2.
  8. Cliquez sur Mettre à jour.

gcloud

gcloud compute backend-services create BACKEND_SERVICE \
 --global \
 --enable-logging \
 --logging-sample-rate=VALUE \
 ... other values

Où :

  • --global indique que le service de backend est global.
  • --enable-logging active la journalisation pour ce service de backend.
  • --logging-sample-rate=<var>VALUE</var> permet de spécifier une valeur entre 0.0 et 1.0, où 0.0 signifie qu'aucune requête n'est enregistrée et 1.0 signifie que 100 % des requêtes sont enregistrées. Ce paramètre n'est pertinent que lorsqu'il est associé au paramètre --enable-logging. L'activation de la journalisation en définissant le taux d'échantillonnage sur 0.0 équivaut à désactiver la journalisation.

Activer la journalisation sur un service de backend existant

Console

  1. Accédez à la page "Équilibrage de charge" dans Cloud Console.
    Accéder à la page Équilibrage de charge
  2. Cliquez sur le nom de votre équilibreur de charge.
  3. Cliquez sur Modifier ().
  4. Cliquez sur Configuration du backend.
  5. Cliquez sur Modifier  à côté de votre service de backend.
  6. Cliquez sur Activer la journalisation.
  7. Définissez un taux d'échantillonnage. Vous pouvez définir un tarif de 0.0 à 1.0 (par défaut).
  8. Cliquez sur Mettre à jour.

gcloud

gcloud compute backend-services update BACKEND_SERVICE \
    --global \
    --enable-logging \
    --logging-sample-rate=VALUE

Où :

  • --global indique que le service de backend est global.
  • --enable-logging active la journalisation pour ce service de backend.
  • --logging-sample-rate=<var>VALUE</var> permet de spécifier une valeur entre 0.0 et 1.0, où 0.0 signifie qu'aucune requête n'est enregistrée et 1.0 signifie que 100 % des requêtes sont enregistrées. Ce paramètre n'est pertinent que lorsqu'il est associé au paramètre --enable-logging. L'activation de la journalisation en définissant le taux d'échantillonnage sur 0.0 équivaut à désactiver la journalisation.

Désactiver ou modifier la journalisation sur un service de backend existant

Console

  1. Accédez à la page "Équilibrage de charge" dans Cloud Console.
    Accéder à la page Équilibrage de charge
  2. Cliquez sur le nom de votre équilibreur de charge.
  3. Cliquez sur Modifier .
  4. Cliquez sur Configuration du backend.
  5. Cliquez sur à côté de votre service de backend.
  6. Décochez la case Activer la journalisation pour désactiver complètement la journalisation.
  7. Si vous laissez la journalisation activée, vous pouvez définir un autre taux d'échantillonnage. Vous pouvez définir une valeur de 0.0 à 1.0 (valeur par défaut). Pour réduire le nombre de journaux stockés à 20 %, définissez la valeur sur 0.2.
  8. Cliquez sur Mettre à jour.

gcloud

Désactiver complètement la journalisation

gcloud compute backend-services update BACKEND_SERVICE \
    --global \
    --no-enable-logging

Où :

  • --global indique que le service de backend est global.
  • --no-enable-logging désactive la journalisation pour ce service de backend.

Modifier le taux d'échantillonnage des journaux

gcloud compute backend-services update BACKEND_SERVICE \
 --global \
 --logging-sample-rate=VALUE

Où :

  • --global indique que le service de backend est global.
  • --logging-sample-rate=<var>VALUE</var> permet de spécifier une valeur entre 0.0 et 1.0, où 0.0 signifie qu'aucune requête n'est enregistrée et 1.0 signifie que 100 % des requêtes sont enregistrées. Ce paramètre n'est pertinent que lorsqu'il est associé au paramètre --enable-logging. L'activation de la journalisation en définissant le taux d'échantillonnage sur 0.0 équivaut à désactiver la journalisation.

Afficher les journaux

Pour afficher les journaux, accédez à la page Visionneuse de journaux.

Les journaux HTTP(S) sont d'abord indexés par règle de transfert, puis par mappage d'URL.

  • Pour afficher tous les journaux, dans le premier menu déroulant, sélectionnez Équilibreur de charge HTTP cloud > Toutes les règles de transfert.
  • Pour afficher les journaux d'une seule règle de transfert, sélectionnez un nom de règle de transfert.
  • Pour afficher les journaux d'un seul mappage d'URL, sélectionnez une règle de transfert, puis choisissez un mappage d'URL.

Les champs de journal de type booléen n'apparaissent généralement que s'ils comportent la valeur true. Si un champ booléen a la valeur false, il est omis du journal.

Le codage UTF-8 est appliqué aux champs de journaux. Les caractères qui ne sont pas au format UTF-8 sont remplacés par des points d'interrogation.

Vous pouvez configurer l'exportation de métriques basées sur les journaux pour les journaux de ressources de l'équilibreur de charge HTTP(S) externe (resource.type=http_load_balancer). Les métriques créées sont basées sur la ressource "Règle d'équilibrage de charge HTTP Google Cloud (métriques basées sur les journaux)" (l7_lb_rule), disponible dans les tableaux de bord Cloud Monitoring au lieu de sous la ressource https_lb_rule :

Accéder à Monitoring

Contenu consigné

Les entrées de journal d'équilibrage de charge HTTP(S) contiennent des informations utiles pour surveiller et déboguer votre trafic HTTP(S). Il s'agit des types d'informations suivants :

  • Informations générales, telles que le niveau de gravité, l'ID de projet, le numéro de projet et l'horodatage.
  • Champs de journal HttpRequest Toutefois, HttpRequest.protocol n'est pas renseigné pour les journaux Cloud Logging d'équilibrage de charge HTTP(S).
  • Un champ statusDetails dans structPayload. Ce champ contient une chaîne qui explique la raison pour laquelle l'équilibreur de charge a renvoyé l'état HTTP. Les tableaux ci-dessous contiennent des explications supplémentaires sur ces chaînes de journal.
  • Les redirections (code d'état de réponse HTTP 302 trouvé) émises par l'équilibreur de charge ne sont pas consignées. Les redirections émises à partir des instances backend sont consignées.

Messages de réussite HTTP statusDetail

statusDetails (réussite) Signification Codes de réponse d'accompagnement courants
byte_range_caching La requête HTTP a été diffusée à l'aide de la mise en cache de la plage d'octets Cloud CDN. Tout code de réponse pouvant être mis en cache est possible.
response_from_cache La requête HTTP a été diffusée à partir du cache Cloud CDN. Tout code de réponse pouvant être mis en cache est possible.
response_from_cache_validated Le code de retour a été défini à partir d'une entrée en cache Cloud CDN validée par un backend. Tout code de réponse pouvant être mis en cache est possible.
response_sent_by_backend La requête HTTP a bien été envoyée par proxy au backend et la réponse a été renvoyée par le backend. Le code de réponse HTTP est défini par le logiciel exécuté sur le backend.

Messages d'échec HTTP statusDetail

statusDetails (échec) Signification Codes de réponse d'accompagnement courants
aborted_request_due_to_backend_early_response Une requête avec un corps a été abandonnée, car le backend a envoyé une réponse anticipée avec un code d'erreur. La réponse a été transmise au client. La requête a été arrêtée. 4XX ou 5XX
backend_connection_closed_after_partial_response_sent La connexion backend s'est interrompue de manière inattendue après l'envoi d'une réponse partielle au client. Le code de réponse HTTP est défini par le logiciel exécuté sur le backend. Le code de réponse HTTP 0 (zéro) signifie que le backend a envoyé des en-têtes HTTP incomplets.
backend_connection_closed_before_data_sent_to_client Le backend a fermé de manière inattendue sa connexion à l'équilibreur de charge avant que la réponse ne soit envoyée par proxy au client. Cela peut se produire si l'équilibreur de charge envoie le trafic vers une autre entité. L'autre entité peut être un équilibreur de charge tiers dont le délai avant expiration TCP est inférieur à celui de l'équilibreur de charge HTTP(S) externe, qui est de 10 minutes (600 secondes). L'équilibreur de charge tiers est peut-être en cours d'exécution sur une instance de VM. Vous pouvez essayer de résoudre le problème en définissant manuellement le délai avant expiration TCP (message keepalive), sur le service cible, sur une valeur supérieure à 600 secondes. 502
backend_early_response_with_non_error_status Le backend a envoyé une réponse sans erreur (1XX ou 2XX) à une requête avant de recevoir l'intégralité du corps de la requête. 502
backend_interim_response_not_supported Le backend a envoyé une réponse 1XX provisoire à la requête alors que les réponses provisoires ne sont pas acceptées. 502
backend_response_corrupted Le corps de la réponse HTTP envoyée par le backend présente un encodage de transfert en bloc non valide ou une autre forme de corruption. Tout code de réponse possible en fonction de la nature de la corruption. Il s'agit souvent du 502.
backend_response_headers_too_long Les en-têtes de réponse HTTP envoyés par le backend dépassent la limite autorisée. Consultez la section Taille d'en-tête pour l'équilibrage de charge HTTP(S) pour en savoir plus sur les limites. 502
backend_timeout Le backend a expiré lors de la génération d'une réponse. 502
banned_by_security_policy La requête a été interdite par une règle d'interdiction basée sur le taux Google Cloud Armor. 429
body_not_allowed Le client a envoyé une requête HTTP avec un corps, mais la méthode HTTP utilisée n'autorise pas de corps. 400
byte_range_caching_aborted L'équilibreur de charge a reçu une réponse indiquant que la ressource pouvait être mise en cache et acceptait les plages d'octet. Cloud CDN a reçu une réponse incohérente (par exemple, une réponse dont le code était différent du code "206 Partial Content" attendu). Cela s'est produit lors de la tentative de remplissage du cache à l'aide d'une requête de plage d'octets. L'équilibreur de charge a donc annulé la réponse au client. 2XX
byte_range_caching_forwarded_backend_response L'équilibreur de charge a reçu une réponse indiquant que la ressource pouvait être mise en cache et acceptait les plages d'octet. Cloud CDN a reçu une réponse incohérente (par exemple, une réponse dont le code était différent du code "206 Partial Content" attendu). Cela s'est produit lors de la tentative de remplissage du cache à l'aide d'une requête de plage d'octets. L'équilibreur de charge a ensuite transféré la réponse incohérente au client. Renvoyé à partir du backend. Tout code de réponse est possible.
byte_range_caching_retrieval_abandoned Le client a annulé une requête de plage d'octets ou une requête de validation lancée par Cloud CDN. Renvoyé à partir du backend. Tout code de réponse est possible.
byte_range_caching_retrieval_from_backend_failed_after_partial_response Une requête de plage d'octets ou une requête de validation lancée par Cloud CDN a rencontré une erreur. Reportez-vous à l'entrée de journal Cloud Logging correspondant à la requête lancée par Cloud CDN pour obtenir l'état détaillé du backend. 2XX
cache_lookup_failed_after_partial_response L'équilibreur de charge n'a pas pu diffuser une réponse complète à partir du cache Cloud CDN en raison d'une erreur interne. 2XX
cache_lookup_timeout_after_partial_response Le flux de recherche dans le cache a expiré, car le client n'a pas récupéré le contenu en temps opportun. 2XX
client_disconnected_after_partial_response La connexion au client a été interrompue après que l'équilibreur de charge a envoyé une réponse partielle. Renvoyé à partir du backend de VM. Tout code de réponse est possible.
client_disconnected_before_any_response La connexion au client a été interrompue avant que l'équilibreur de charge n'ait envoyé de réponse. 0
client_timed_out Le Google Front End (GFE) a rendu inactive la connexion au client en raison d'un manque de progression lors de l'envoi par proxy de la requête ou de la réponse. 0 ou 408
denied_by_security_policy L'équilibreur de charge a refusé cette requête en raison d'une règle de sécurité Google Cloud Armor. Configuré dans la règle de sécurité.
error_uncompressing_gzipped_body Une erreur s'est produite lors de la décompression d'une réponse HTTP compressée avec gzip. 503
failed_to_connect_to_backend L'équilibreur de charge n'a pas pu se connecter au backend. Cela inclut les délais avant expiration pendant la phase de connexion. 502
failed_to_pick_backend L'équilibreur de charge n'a pas pu sélectionner un backend opérationnel pour traiter la requête. 502
failed_to_negotiate_alpn L'équilibreur de charge et le backend n'ont pas réussi à négocier un protocole de couche application (tel que HTTP/2) en vue de leur communication via TLS. 502
headers_too_long Les en-têtes de requête dépassaient la taille maximale autorisée. 413
http_version_not_supported La version HTTP n'est pas acceptée. Actuellement, seuls les protocoles HTTP 0.9, 1.0, 1.1 et 2.0 sont compatibles. 400
internal_error Une erreur interne s'est produite au niveau de l'équilibreur de charge. Représente normalement une erreur temporaire dans l'infrastructure de l'équilibreur de charge. Relancez la requête. 4XX
invalid_external_origin_endpoint La configuration du backend externe n'est pas valide. Examinez la configuration du NEG Internet et assurez-vous qu'elle spécifie un port et une adresse FQDN/IP valides. 4XX
invalid_http2_client_header_format Les en-têtes HTTP/2 d'un client ne sont pas valides. 400
multiple_iap_policies Il n'est pas possible de combiner plusieurs règles Identity-Aware Proxy (IAP). Si une règle IAP est associée à un service de backend et qu'une autre est associée à un objet sans serveur, vous devez en supprimer une, puis réessayer. Les objets sans serveur incluent App Engine, Cloud Run et Cloud Functions. 500
malformed_chunked_body Le corps de la requête n'a pas été correctement encodé en blocs. 411
request_loop_detected L'équilibreur de charge a détecté une boucle de requête. Cette boucle peut être imputable à une erreur de configuration du backend, lequel a renvoyé la requête à l'équilibreur de charge. 502
required_body_but_no_content_length La requête HTTP nécessite un corps, mais les en-têtes de requête n'incluent pas d'en-tête en bloc Content-Length ou Transfer-Encoding. 400 ou 403
secure_url_rejected Une requête avec une URL https:// a été reçue via une connexion HTTP/1.1 en texte brut. 400
ssl_san_verification_failed L'équilibreur de charge n'a pas trouvé d'autre nom de l'objet (SAN, Subject Alternative Name) dans le certificat SSL présenté par le backend correspondant au nom d'hôte configuré. 502
ssl_certificate_chain_verification_failed La validation du certificat SSL présenté par le backend a échoué. 502
throttled_by_security_policy La requête a été bloquée par une règle de limitation de Google Cloud Armor. 429
unsupported_method Le client a fourni une méthode de requête HTTP non compatible. 400
upgrade_header_rejected La requête HTTP du client contenait l'en-tête Upgrade et a été refusée. 400
uri_too_long L'URI de la requête HTTP dépassait la longueur maximale autorisée. 414
websocket_closed La connexion WebSocket a été fermée. 101
websocket_handshake_failed Le handshake WebSocket a échoué. Tout code de réponse possible en fonction de la nature de l'échec du handshake.
request_body_too_large Le corps de la requête HTTP dépasse la limite maximale acceptée par le backend. Non applicable aux backends de VM. 413
handled_by_identity_aware_proxy Cette réponse a été générée par Identity-Aware Proxy lors de la vérification d'identité du client avant d'autoriser l'accès. 200, 302, 400, 401, 403, 500, 502
serverless_neg_routing_failed Impossible d'envoyer la requête NEG sans serveur. Cette erreur peut se produire lorsque la région spécifiée dans le NEG est inaccessible ou lorsque le nom de la ressource (par exemple, le nom Cloud Functions) est introuvable. 404, 502

Journalisation pour les buckets de backend

La journalisation est automatiquement activée pour les équilibreurs de charge comportant des buckets de backend. Vous ne pouvez pas modifier ni désactiver la journalisation pour les buckets de backend.

Journalisation pour Google Cloud Armor

La table des messages d'échec HTTP statusDetail contient des messages qui s'appliquent à Google Cloud Armor. Pour en savoir plus sur les journaux Google Cloud Armor, consultez la page Utiliser la journalisation des requêtes.

Interagir avec les journaux de l'équilibreur de charge HTTP(S) externe

Vous pouvez interagir avec les journaux de l'équilibreur de charge HTTP(S) externe à l'aide de l'API Cloud Logging. L'API Logging permet de filtrer de manière interactive les journaux pour lesquels des champs spécifiques sont définis. Il exporte les journaux correspondants vers Cloud Logging, Cloud Storage, BigQuery ou Pub/Sub. Pour en savoir plus sur l'API Logging, consultez la section Afficher les journaux.

Surveillance

L'équilibrage de charge HTTP(S) exporte les données de surveillance vers Cloud Monitoring.

Les métriques de surveillance peuvent être utilisées aux fins suivantes :

  • Évaluer la configuration, l'utilisation et les performances d'un équilibreur de charge
  • Identifier et résoudre les problèmes
  • Améliorer l'utilisation des ressources et l'expérience utilisateur

En plus des tableaux de bord prédéfinis dans Cloud Monitoring, vous pouvez créer des tableaux de bord personnalisés, configurer des alertes et interroger les métriques via l'API Cloud Monitoring.

Afficher les tableaux de bord Cloud Monitoring prédéfinis

Cloud Monitoring fournit des tableaux de bord prédéfinis permettant de surveiller les équilibreurs de charge. Ces tableaux de bord sont automatiquement renseignés par Cloud Monitoring.

Pour accéder aux tableaux de bord prédéfinis, procédez comme suit :

  1. Accédez à Monitoring dans Cloud Console.

    Accéder à Monitoring

  2. Dans le panneau de navigation Monitoring, cliquez sur Tableaux de bords.

  3. Sous Catégories, cliquez sur GCP.

    • Pour afficher la liste des tableaux de bord de tous vos équilibreurs de charge Google Cloud, sélectionnez le tableau de bord nommé Équilibreurs de charge Google Cloud. Pour afficher le tableau de bord d'un équilibreur de charge spécifique, localisez celui-ci dans la liste, puis cliquez sur son nom.

    • Pour n'afficher que les tableaux de bord prédéfinis de vos équilibreurs de charge HTTP(S) externes, sélectionnez le tableau de bord nommé Équilibreurs de charge HTTP(S) externes. Cette page affiche un tableau de bord indiquant les taux de réponse 5XX et la latence du backend pour tous les équilibreurs de charge HTTP(S) externes de votre projet. Elle fournit également la liste des tableaux de bord de tous les équilibreurs de charge HTTP(S) externes de votre projet.

      Vous pouvez accéder au tableau de bord de chaque équilibreur de charge. Chaque tableau de bord inclut les éléments suivants :

      • Graphiques pré-remplis qui affichent la répartition des réponses par classe de code de réponse (5XX, 4XX, 3XX, 2XX)
      • Latence totale
      • Latence du backend
      • DAR d'interface
      • Nombre de requêtes
      • Lien vers les journaux de l'équilibreur de charge
  4. Pour afficher les tableaux de bord des services tiers, revenez à la page Tableaux de bord. Sous Catégories, cliquez sur Autre.

    • Pour afficher le tableau de bord d'un service tiers spécifique, localisez-le dans la liste et cliquez sur son nom.

Définir des règles d'alerte

Vous pouvez créer des règles d'alerte pour surveiller les valeurs des métriques et être informé lorsqu'elles ne respectent pas une condition.

Pour créer une règle d'alerte qui surveille une ou plusieurs ressources de règle d'équilibrage de charge HTTP/S Google Cloud, procédez comme suit :

  1. Dans Google Cloud Console, accédez à la page Monitoring.

    Accéder à Monitoring

  2. Dans le volet de navigation "Monitoring", sélectionnez  Alertes, puis Créer une règle.
  3. Si vous souhaitez suivre ces instructions et si le bouton Revenir à l'ancienne interface utilisateur s'affiche, cliquez dessus. Vous pouvez créer une règle d'alerte à l'aide de l'interface bêta. Ces instructions concernent toutefois l'ancienne interface utilisateur.
  4. Cliquez sur Ajouter une condition :
    1. Les paramètres du volet Cible permettent de spécifier la ressource et la métrique à surveiller. Dans le champ Rechercher un type de ressource et une métrique, sélectionnez la ressource Règle d'équilibrage de charge HTTP/S Google Cloud. Sélectionnez ensuite une métrique dans la liste.
    2. Les paramètres du volet Configuration de la règle d'alerte déterminent le moment où l'alerte se déclenche. La plupart des champs de ce volet sont renseignés avec des valeurs par défaut. Pour en savoir plus sur les champs du volet, consultez la section Configuration dans la documentation sur les règles d'alerte.
    3. Cliquez sur Ajouter.
  5. Pour accéder à la section "Notifications", cliquez sur Suivant.
  6. Facultatif : Pour ajouter des notifications à votre règle d'alerte, cliquez sur Canaux de notification. Dans la boîte de dialogue, sélectionnez un ou plusieurs canaux de notification dans le menu, puis cliquez sur OK.

    Si un canal de notification que vous souhaitez ajouter n'est pas répertorié, cliquez sur Gérer les canaux de notification. La page Canaux de notification s'affiche dans un nouvel onglet du navigateur. Sur cette page, vous pouvez mettre à jour les canaux de notification configurés. Une fois vos mises à jour effectuées, revenez à l'onglet d'origine, cliquez sur Actualiser, puis sélectionnez les canaux de notification à ajouter à la règle d'alerte.

  7. Pour accéder à la section "Documentation", cliquez sur Suivant.
  8. Cliquez sur Nom et saisissez un nom pour la règle d'alerte.
  9. Facultatif : Cliquez sur Documentation, puis ajoutez les informations à inclure dans le message de notification.
  10. Cliquez sur Enregistrer.
Pour plus d'informations, consultez la page Règles d'alerte.

Définir des tableaux de bord personnalisés Cloud Monitoring

Vous pouvez créer des tableaux de bord personnalisés Cloud Monitoring pour les métriques d'équilibrage de charge HTTP(S) :

  1. Accédez à Monitoring dans Cloud Console.
    Accéder à Monitoring
  2. Sélectionnez Tableaux de bord > Créer un tableau de bord.
  3. Cliquez sur Add Chart (Ajouter un graphique).
  4. Indiquez un titre pour le graphique.
  5. Sélectionnez des métriques et des filtres. Pour les métriques, le type de ressource est Équilibreur de charge HTTP Cloud.
  6. Cliquez sur Enregistrer.

Fréquence et conservation des rapports sur les métriques

Les métriques des équilibreurs de charge HTTP(S) externes sont exportées vers Cloud Monitoring par lots de précision d'une minute. Les données de surveillance sont conservées pendant six semaines. Le tableau de bord fournit une analyse des données à des intervalles par défaut d'une heure, de six heures, d'un jour, d'une semaine et de six semaines. Vous pouvez demander manuellement une analyse à un intervalle compris entre une minute et six semaines.

Métriques de surveillance pour les équilibreurs de charge HTTP(S) externes

Les métriques suivantes pour les équilibreurs de charge HTTP(S) externes sont consignées dans Cloud Monitoring :

Métrique Nom Description
Nombre de requêtes https/request_count Nombre de requêtes diffusées par l'équilibreur de charge HTTP(S) externe
Nombre d'octets de requête https/request_bytes_count Nombre d'octets envoyés en tant que requêtes par les clients à l'équilibreur de charge HTTP(S) externe
Nombre d'octets de réponse https/response_bytes_count Nombre d'octets envoyés en tant que réponses par l'équilibreur de charge HTTP(S) externe aux clients
Total des latences https/total_latencies Distribution de la latence. La latence est mesurée entre le moment où le service GFE reçoit le premier octet de la requête et le moment où il reçoit de la part du client demandeur l'accusé de réception du dernier octet de la réponse. Le total des latences est mesuré par requête/réponse. Par conséquent, les pauses entre les requêtes sur la même connexion à l'aide de Connection: keep-alive n'ont pas d'incidence sur la mesure. Celle-ci est généralement réduite au 95e centile dans les vues Cloud Monitoring.

Exemple : un équilibreur de charge reçoit une requête par seconde en provenance du Royaume-Uni, avec une latence de 100 ms, et neuf requêtes par seconde en provenance des États-Unis, avec une latence de 50 ms. En une minute, il y a eu 60 requêtes en provenance du Royaume-Uni et 540 requêtes en provenance des États-Unis. Les métriques de surveillance conservent la distribution sur toutes les dimensions. Vous pouvez demander les informations suivantes :

  • Latence globale médiane (300/600) : 50 ms
  • Latence médiane pour le Royaume-Uni (30/60) : 100 ms
  • Latence globale au 95e centile (570/600) : 100 ms
DAR d'interface(*) https/frontend_tcp_rtt Distribution du délai aller-retour (DAR) lissé mesurée pour chaque connexion entre le client et le GFE (mesurée par la pile TCP du GFE). Le DAR lissé est un algorithme qui traite les variations et les anomalies pouvant se produire dans les mesures de latence DAR.
Latences de backend(*) https/backend_latencies Distribution de la latence mesurée entre le moment où le premier octet de la requête est envoyé par le proxy au backend et le moment où le proxy reçoit le dernier octet de la réponse du backend.
Fraction par classe de code de réponse Fraction du total des réponses de l'équilibreur de charge HTTP(S) externe figurant dans chaque classe de code de réponse (2XX, 4XX, etc.). Dans Cloud Monitoring, cette valeur n'est disponible que dans les tableaux de bord par défaut. Elle n'est pas disponible dans les tableaux de bord personnalisés. Vous pouvez utiliser l'API pour définir des alertes pour cette métrique.
Nombre de requêtes des backends https/backend_request_count Nombre de requêtes envoyées par l'équilibreur de charge HTTP(S) externe aux backends
Nombre d'octets de requête des backends https/backend_request_bytes_count Nombre d'octets envoyés en tant que requêtes de l'équilibreur de charge HTTP(S) externe aux backends
Nombre d'octets de réponse des backends https/backend_response_bytes_count Nombre d'octets envoyés en tant que réponses par les backends à l'équilibreur de charge HTTP(S) externe

(*) Il n'est pas garanti que la somme du DAR d'interface et des latences de backend soit inférieure ou égale au total des latences. En effet, bien que nous interrogions le DAR sur le socket du GFE au client au moment où l'accusé de réception de la réponse HTTP est envoyé, nous dépendons des rapports du noyau pour certaines des mesures, et nous ne pouvons pas garantir que le noyau aura une mesure du DAR spécifique pour la réponse HTTP concernée. Le résultat final est une valeur DAR lissée qui est également affectée par les précédentes réponses HTTP, les demandes de synchronisation/accusés de réception (SYN/ACK) et les handshakes SSL qui n'affectent pas les durées réelles des requêtes HTTP.

Dimensions de filtrage pour les métriques d'équilibreur de charge HTTP(S) externe

Les métriques sont agrégées pour chaque équilibreur de charge HTTP(S) externe. Vous pouvez filtrer les métriques agrégées selon les dimensions suivantes(*) :

Valeur Description
backend_scope Champ d'application Google Cloud (région ou zone) du groupe d'instances de service de backend ayant diffusé la connexion.

Si aucun groupe d'instances n'était disponible ou si la requête a été diffusée par une autre entité, l'une des valeurs suivantes s'affiche à la place de la région ou de la zone du groupe d'instances de service de backend.

  • FRONTEND_5XX : une erreur interne s'est produite avant que le GFE ne puisse sélectionner un backend. Le GFE a renvoyé un code 5XX au client.
  • INVALID_BACKEND : le GFE n'a pas pu trouver un backend opérationnel auquel attribuer la requête. Par conséquent, il a renvoyé une réponse 5XX au demandeur.
  • NO_BACKEND_SELECTED : une erreur ou une autre interruption s'est produite avant qu'un backend ne puisse être sélectionné.
  • SERVED_FROM_BACKEND_BUCKET : un bucket backend a traité la requête.
  • SERVED_FROM_CACHE : un cache GFE a traité la requête. Aucun backend n'a donc été attribué.
  • MULTIPLE_BACKENDS : la requête a potentiellement été diffusée par plusieurs backends. Le cache a envoyé une ou plusieurs requêtes de plage d'octets à un autre backend. Utilisez la répartition BACKEND_SCOPE pour visualiser chaque requête de l'équilibreur de charge vers le backend.

Une fois cette répartition effectuée, les graphiques affichent les métriques de backend (équilibreur de charge vers backends), et non les métriques d'interface (client vers équilibreur de charge).
backend_scope = "backend_zone" Si le groupe d'instances était zonal, il s'agit de la zone Google Cloud du groupe d'instances ayant diffusé la requête du client. (Exemples : us-central1-a, europe-west1-b, asia-east1-c)

Une fois cette répartition effectuée, les graphiques affichent les métriques de backend (équilibreur de charge vers backends), et non les métriques d'interface (client vers équilibreur de charge).
backend_scope = "backend_region" Si le groupe d'instances était régional, il s'agit de la région Google Cloud du groupe d'instances ayant diffusé la requête du client. (Exemples : us-central1, europe-west1, asia-east1)

Une fois cette répartition effectuée, les graphiques affichent les métriques de backend (équilibreur de charge vers backends), et non les métriques d'interface (client vers équilibreur de charge).
proxy_continent Continent du GFE HTTP(S) ayant mis fin à la connexion HTTP(S) de l'utilisateur. Exemples : America, Europe, Asia.
backend_type = "INSTANCE GROUP" Nom du groupe d'instances ayant diffusé la requête du client.

Si aucun groupe d'instances n'était disponible ou si la requête a été diffusée par une autre entité, l'une des valeurs suivantes s'affiche à la place d'un groupe d'instances.

  • FRONTEND_5XX : une erreur interne s'est produite avant que le GFE ne puisse sélectionner un backend. Le GFE a renvoyé un code 5XX au client.
  • INVALID_BACKEND : le GFE n'a pas pu trouver un backend opérationnel auquel attribuer la requête. Par conséquent, il a renvoyé une réponse 5XX au demandeur.
  • NO_BACKEND_SELECTED : une erreur ou une autre interruption s'est produite avant qu'un backend ne puisse être sélectionné.
  • SERVED_FROM_BACKEND_BUCKET : un bucket backend a traité la requête.
  • SERVED_FROM_CACHE : Cloud CDN a traité la requête. Aucun backend n'a donc été attribué.
  • MULTIPLE_BACKENDS : plusieurs backends ont diffusé la requête.

Une fois cette répartition effectuée, les graphiques affichent les métriques de backend (équilibreur de charge vers backends), et non les métriques d'interface (client vers équilibreur de charge).
backend_target_type = "BACKEND_SERVICE" Nom du service de backend ayant diffusé la requête du client.
matched_url_path_rule Règle de chemin de mappage d'URL correspondant au préfixe de la requête HTTP(S) (50 caractères maximum).
forwarding_rule_name Nom de la règle de transfert utilisée par le client pour envoyer la requête.

(*) Actuellement, la métrique "Fraction par classe de code de réponse" n'est disponible que pour l'équilibreur de charge entier, sans autre répartition possible.

Étape suivante