Options du serveur de développement local

Utilisation :

dev_appserver.py [options] yaml_path [files...]

L'argument de position yaml_path spécifie un ou plusieurs fichiers app.yaml, un par service.

Pour une liste complète des options, tapez :

dev_appserver.py -h

Les options les plus courantes sont décrites ici.

--admin_host=ADMIN_HOST
Nom d'hôte auquel la console d'administration du serveur de développement local doit être lié (par défaut: localhost).
--admin_port=ADMIN_PORT
Port auquel la console d'administration du serveur de développement local doit être relié (par défaut : 8000).
--enable_sendmail=yes|no
Utilise l'installation Sendmail de l'ordinateur local pour envoyer des e-mails.
--help
Affiche un message utile, puis la fenêtre se ferme.
--host=...
Adresse hôte à utiliser pour le serveur. Si vous souhaitez accéder au serveur de développement à partir d'un autre ordinateur de votre réseau, nous vous recommandons de définir cette adresse. Une adresse de 0.0.0.0 permet l’accès à l’hôte local et l’accès IP ou l'accès au nom d’hôte. La valeur par défaut est localhost.
--log_level=...
Le niveau de consignation le plus bas auquel les messages de consignation seront écrits sur la console ; les messages du niveau de consignation spécifié ou supérieur seront édités. Les valeurs possibles sont debug, info, warning, error et critical.
--port=...
Numéro de port à utiliser pour le serveur. La valeur par défaut est "20". Si plusieurs serveurs sont lancés, par exemple pour des services, des ports ultérieurs leur seront attribués, tels que 8081, 8082.
--logs_path=...
Par défaut, les journaux du serveur de développement local sont uniquement stockés en mémoire. Spécifiez cette option lorsque vous exécutez le serveur de développement local pour stocker les journaux dans un fichier, ce qui rend les journaux disponibles lors du redémarrage du serveur. Vous devez spécifier le chemin et le nom du répertoire dans un fichier de base de données SQLite. Un fichier de base de données SQLite est créé avec le nom spécifié s'il n'existe pas déjà. Par exemple : --logs_path=/home/logs/boglogs.db
--require_indexes=yes|no
Désactive la génération automatique d'entrées dans le fichier index.yaml. Ainsi, lorsque l'application effectue une requête nécessitant que son index soit défini dans le fichier et que la définition d'index est introuvable, une exception est générée, comme cela se produit pour une exécution sur App Engine. La valeur par défaut est no.
--smtp_host=...
Nom d'hôte du serveur SMTP à utiliser pour envoyer des e-mails.
--smtp_port=...
Numéro de port du serveur SMTP à utiliser pour envoyer des e-mails.
--smtp_user=...
Nom d'utilisateur à utiliser avec le serveur SMTP pour envoyer des e-mails.
--smtp_password=...
Mot de passe à utiliser avec le serveur SMTP pour envoyer des e-mails.
--storage_path=...
Chemin sur lequel tous les fichiers locaux, tels que le magasin de données Cloud, le Blobstore, les fichiers et les journaux Cloud Storage, seront stockés, sauf substitution par --datastore_path, --blobstore_path ou --logs_path.
--support_datastore_emulator=yes|no
Utilisez l’émulateur Cloud Datastore (beta) pour l’émulation de magasin de données local.
--datastore_emulator_port=...
Le numéro de port à utiliser pour Cloud Datastore Emulator (beta).
--env_var=...
Variable d'environnement définie par l'utilisateur pour le processus d'exécution local. Chaque env_var est au format clé = valeur et vous pouvez définir plusieurs variables d’environnement. En plus des env_variables dans app.yaml, cet indicateur permet de définir des variables d'environnement supplémentaires pour les processus locaux. Par exemple : --env_var KEY_1=val1 --env_var KEY_2=val2
Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…

Environnement standard App Engine pour Python